Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Innovation technologique et changements organisationnels; quels enjeux pour la santé au travail?

128 views

Published on

Présentation au Colloque IRSST 2017 de Agnès Aublet-Cuvelier, médecin, chef du département Homme au Travail, à l'INRS-France

http://www.irsst.qc.ca/colloque-2017

Published in: Technology
  • Be the first to comment

Innovation technologique et changements organisationnels; quels enjeux pour la santé au travail?

  1. 1. .130/11/17 Innovations technologiques et changements organisationnels Quels enjeux pour la santé au travail ? Agnès Aublet-Cuvelier INRS, Département Homme au Travail 29/11/17
  2. 2. .2 Sommaire 30/11/17  Grandes tendances socio-économiques  Quid des « new new technologies » ?  Changements organisationnels associés ?  Illustration dans le secteur tertiaire  Illustration en milieu industriel  Rôle des préventeurs Agnès Aublet-Cuvelier
  3. 3. .3 Grandes tendances socio-économiques (1) 30/11/17 • Population générale (et active) vieillissante en France et plus généralement en Europe et dans les pays industrialisés • Nécessité de travailler jusqu’à un âge de plus en plus reculé (réforme des retraites) • Une désindustrialisation progressive (délocalisations, intensification du travail, forte mutation technologique) et la montée en puissance de la tertiarisation des emplois (services à la personne, commerce, hôtellerie/restauration) • Une fragilisation des contrats durables (CDI) au profit de contrats courts et de nouvelles formes d’emploi (travailleurs indépendants, auto-entreprise, employeurs multiples, Uberisation …) ou du recours massif à la sous-traitance • L’émergence de nouvelles formes de travail (travail nomade, co-working,…) Rapport INRS 2016. Modes et méthodes de production en France en 2040. Quelles conséquences pour la SST ? (M. Hery et al)Agnès Aublet-Cuvelier
  4. 4. .4 • Industrialisation des services et « servicialisation » de l’industrie • Impact de la numérisation sur l’intensification et l’accélération des flux d’information, qui réduisent distances et temporalité et rapprochent individus, entreprises, clients. • Diversification des modes organisationnels qui renforcent à la fois la prescription /standardisation (lean) et la créativité (organisations apprenantes) • Accroissement du besoin de traçabilité et de contrôle (qualité ou non) renforcé par la sous-traitance en cascade, le tout facilité par l’évolution technologique • Carrières multiples, parcours professionnels non linéaires 30/11/17 Grandes tendances socio-économiques (2) Rapport INRS 2016. Modes et méthodes de production en France en 2040. Quelles conséquences pour la SST ? (M. Hery et al)Agnès Aublet-Cuvelier
  5. 5. .5 Industrie 4.0 « Une révolution industrielle est aujourd’hui en marche, qualifiée de 4ème révolution industrielle fondée sur l'accroissement de la vitesse de traitement de l'information et des capacités de mémoire et sur le développement massif des réseaux de communication. Cette nouvelle mutation technologique, liée notamment à l’arrivée du numérique, caractérisée par une interconnexion totale des machines et des systèmes au sein des sites de production et entre eux et l'extérieur, ouvre la voie à une nouvelle organisation des moyens de production aussi bien au stade de l'approvisionnement, que de la fabrication et de la diffusion des produits » l’Alliance Industrie du Futur http://allianceindustrie.wixsite.com/industrie-dufutur 30/11/17 Agnès Aublet-Cuvelier
  6. 6. .6 Evolution vers l’usine du futur (Blaise JC, Marsot J) 30/11/17 Agnès Aublet-Cuvelier
  7. 7. .7 Quid des « nouvelles technologies nouvelles»? • Ce qui a vraiment changé ces dernières années : • Le cloud : stockage massif de données (cloud storage) et possibilité de traitement multi-sites (cloud computing). • Les big data + accroissement spectaculaire des capacités de traitement logiciel • Les applications mobiles (Apps) : informatique invisible et pervasive 30/11/17 G. Valenduc et P. Vendramin, le travail dans l’économie digitale : continuités et ruptures, ETUI 2016 Agnès Aublet-Cuvelier • La géolocalisation : surveillance, traçabilité des activités professionnelles + interconnexion • L’internet des objets (IoT) : échanges de données numérisées entre objets du monde physique et/ou virtuel • Machines apprenantes et robotique mobile : capables d’adaptation et d’interaction avec l’environnement de travail.
  8. 8. .8 Changements organisationnels associés ? 30/11/17 Agnès Aublet-Cuvelier
  9. 9. .9 Etude portant sur l’impact de l’introduction d’une TIC dans 1 entreprise suivie au long cours Introduction des TIC pour : •Fluidifier les flux d’information •Tracer et sécuriser ces flux et les transactions associées •Renforcer les collectifs de travail •Augmenter la productivité  •Standardiser les processus et en assurer la traçabilité 30/11/17 Agnès Aublet-Cuvelier Illustration dans le secteur transport et logistique(1) (V. Govaere et L. Wioland, 2016)
  10. 10. .1030/11/17 Cohabitation de 3 types d’outils +/- choisis •Outils de communication (messagerie, Electronic Data Interchange, smartphone…) •Outils de production (Voice picking, RFID, géolocalisation, Système informatique embarqué) •Outils de gestion (de tournées, de transport, de suivi et contrôle de l’acheminement) Illustration dans le secteur transport et logistique(2) (V. Govaere et L. Wioland, 2016) Agnès Aublet-Cuvelier
  11. 11. .1130/11/17 Résultats Durant la phase de transition : •Changement dans la répartition des tâches •Accélération des tâches plus morcelées, plus fréquentes •+ de temps de communication « directe » nécessaire •+ d’usage papier •Changement de supports *2 Intensification du travail des planificateurs Phase de transition = sensible +++ Agnès Aublet-Cuvelier Illustration dans le secteur transport et logistique(3) (V. Govaere et L. Wioland, 2016)
  12. 12. .1230/11/17 Exemple du Voice picking (V. Govaere et al, 2007) Principe : Un « talkman » indique pas à pas les adresses des colis à prélever au préparateur de commande qui valide au fur et à mesure en énonçant un code « détrompeur » figurant sur chaque emplacement du prélèvement. Intensification (+15%/papier, +5%/RxFqce) et morcellement de l’activité avec le guidage vocal/listing. Pas d’anticipation possible, pas de représentation globale de la commande, accroissement des opérations de réorganisation de la palette en cours de réalisation (csq sur charge physique…) •Mésinterprétation par le système de toute communication orale de l’opérateur (isolement), •Augmentation de la charge attentionnelle •Conséquences pour d’autres métiers dans l’entreprise (caristes, expédition…) Agnès Aublet-Cuvelier Illustration dans le secteur transport et logistique(4)
  13. 13. .13 L’émergence des drones De nombreux secteurs concernés •Transport et logistique •Armée (transport/repérage/photo…) •Image (photographie/cinéma) •Agriculture (cartographie pour traitement de surface/inspection des sols et zones peu accessibles /surveillance des cultures, du bétail…) Des questions spécifiques •Transformation du travail, des métiers et compétences, de l’organisation •Adaptation du droit (vol/responsabilités…)30/11/17 © U.S. Air Force p hoto by Master Sgt. Robert W. Valenca – Wikimedia Commons
  14. 14. .14 Illustration dans le e-learning et la formation à distance (1) (J. Marc et al, 2017) 30/11/17 E-learning : système d’administration à distance de connaissances à des fins d’apprentissage ou de formation, sans nécessiter forcément la présence d’un enseignant ou formateur. Mise à disposition de contenus et utilisation d’un système technique pour transmettre les informations vers un ou plusieurs destinataires. FOAD : utilise massivement des TIC, nécessairement accompagnée de modalités d’encadrement et d’assistance technique et pédagogique. Diversité des offres, modes d’apprentissage allant du tout électronique à distance (MOOC) à des formules hybrides Agnès Aublet-Cuvelier
  15. 15. .15 Illustration dans le-learning et la formation à distance (2) (J. Marc et al, 2017) 30/11/17 Opportunités Pour les apprenants •Développement de nouveaux scenarios pédagogiques •Autonomisation de l’apprenant •Personnalisation des apprentissages •Accès élargi à la formation •Possibilité d’interaction, de co-production avec d’autres apprenants •Limitation des déplacements, choix du moment de l’apprentissage Agnès Aublet-Cuvelier
  16. 16. .16 Illustration dans le e-learning et la formation à distance (3) (J. Marc et al, 2017) Opportunités Pour les formateurs •Evolution du métier •Développement des outils /scenarios pédagogiques •Diversification des compétences, créativité •Travail pluridisciplinaire 30/11/17
  17. 17. .17 Risques liés au contexte dans lequel la formation est réalisée Pour les apprenants •Frontière vie prof/vie privée, •Surcharge de travail potentielle •Charge cognitive •Défaut d’interactions •Autonomie « excessive » Pour les formateurs •Virtualisation du métier •Isolement relationnel, défaut d’interactions •Déstructuration temporo-spatiale 30/11/17 Agnès Aublet-Cuvelier Illustration dans le e-learning et la formation à distance (4) (J. Marc et al, 2017)
  18. 18. .18 Illustration avec les objets connectés (1) (V. Grosjean et V. Govaere, 2017) Objets connectés : Equipements • Embarquant des capteurs capables d’enregistrer divers phénomènes +/- liés à l’utilisateur ou à l’objet (capteur de déplacement, mouvement, poids, son, t°, …) • Comportant des mécanismes de transmission et d’échanges de données vers des BDD ou d’autres objets connectés • Rendant possibles des traitements et calculs algorithmiques avec finalité +/- précise Applications très diverses : géolocalisation, pré-diagnostic de panne, comportement hygiéno-diététique, calcul de « scores de pénibilité »… 30/11/17 Agnès Aublet-Cuvelier
  19. 19. .19 Illustration avec les objets connectés (2) (V. Grosjean et V. Govaere, 2017) Cas de l’auto-monitoring continu de l’activité physique et de paramètres physiologiques Opportunités •Enjeux économiques pour les entreprises •Intérêt pour les mutuelles de prévoyance •Incitation à l’adoption de comportements individuels plus « sains » Risques •Quelle fiabilité des données collectées ? •La violence du chiffre comme seule réalité tangible (la mesure entraine prescription) •Quel usage ? Pour qui ? A quelles fins ? Ou l’éthique des TIC… •Vision individuelle/collective / Vers une vision administrative et gestionnaire du vivant ? • 30/11/17 Agnès Aublet-Cuvelier
  20. 20. .20 Les EPI Intelligents (P. Marchal, IET) 30/11/17 Objectifs  Définir un Système de Protection Individuelle Intelligent (SPII),  Fournir aux préventeurs les moyens d’estimer les risques en cas de dysfonctionnement du SPII, si nécessaire limiter son domaine d’utilisation,  Fournir aux fabricants des principes généraux de conception pour fabriquer des SPII plus sûrs.
  21. 21. .21 Evolution de la robotique 30/11/17
  22. 22. .22 Evolution de la robotique (D. Tihay , IET) 30/11/17 - Robot autonome - Espace de travail séparé - Barrières physiques - Robot stoppé par un bouton d’arrêt d’urgence - Dispositifs de sécurité mécaniques - Proximité Humain/robot - Espace partagé - Pas de barrières physiques - Robot non stoppé par un bouton - Dispositifs de sécurité numériques
  23. 23. .23 Applications collaboratives robotisées 30/11/17 5 niveaux d’interactivité http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/guide_de_prevention_25_aout_2017.pdf
  24. 24. .2430/11/17 Les nouvelles technologies d’assistance physique le besoin d’une classification (Atain-Kouadio JJ, Sghaier A, Theurel J) Dequoiparlonsnous?  des dispositifs qui viennent assister les mouvements des opérateurs Agnès Aublet-Cuvelier
  25. 25. .25 Les exosquelettes (J. Theurel et al, 2017) 30/11/17 Gopura et al, 2015Hardiman Monde du travail ArméeRéadaptation fonctionnelle Agnès Aublet-Cuvelier
  26. 26. .2630/11/17 Ensemble des technologies utilisées afin d’apporter une aide physique à l’utilisateur dans l’exécution d’une tâche, par une compensation de ses efforts et/ou une augmentation de ses capacités motrices L’exosquelette…pour l’entreprise Une nouvelle « Technologie d’Assistance Physique » Définition 04/10/2 016 Dequoiparlonsnous? (Theurel J, Desbrosses K et Atain-Kouadio JJ, 2017) Agnès Aublet-Cuvelier
  27. 27. .2730/11/17 Les exosquelettes… Une famille protéiforme, et le besoin d’une classification (Theurel J, Desbrosses K et Atain-Kouadio JJ, 2017) Dequoiparlonsnous? Agnès Aublet-Cuvelier
  28. 28. .2830/11/17 L’exosquelette…(Theurel J, Desbrosses K et Atain-Kouadio JJ, 2017) Pourquoi ces technologies pourraient se démocratiser en entreprise ? Economique Progrès Technologique s DEMANDE Encombrement Autonomi e OFFRE Prospective RAP 2030 - INRS CONTEXTE Vieillissemen t, maintien retour au travail Modernisation des entreprises Disponibilité Dequoiparlonsnous? Agnès Aublet-Cuvelier
  29. 29. .2930/11/17 L’exosquelette… (Theurel J, Desbrosses K et Atain- Kouadio JJ, 2017) Pour répondre à différentes situations de travail ? Prévention des TMS Allègement Charge physique de travail Tâches en positions maintenues Tâches de précision Tâches de manutention Postures contraignantes Dequoiparlonsnous? Agnès Aublet-Cuvelier
  30. 30. .3030/11/17 Assistance du dos… (Theurel J, Desbrosses K et Atain- Kouadio JJ, 2017) Des résultats ? Activité musculaire EXOSQUELETTE - 10 à - 40 % Abdoli Eramaki et al., 2006 / 2008 Bosh et al., 2016 Godwin et al., 2009 Lotz et al., 2009 Bosh et al., 2016 Compressi on (-) Abdoli Eramaki et al., 2007 Fatigue (-) Quesavonsnous? Agnès Aublet-Cuvelier
  31. 31. .3130/11/17 Assistance du dos… (Theurel J, Desbrosses K et Atain- Kouadio JJ, 2017) Des limites ? EXOSQUELE TTE Couple à la cheville (+) Urley et Fatalah, 2013 Les conséquences posturales… Extension des genoux (+) Inconfort (+) Bosh et al., 2016 Activité des muscles abdominaux (+) Bosh et al., 2016 Frost et al., 2009 Quesavonsnous? Agnès Aublet-Cuvelier
  32. 32. .3230/11/17 Assistance des membres supérieurs… (Theurel J, Desbrosses K et Atain-Kouadio JJ, 2017) Des résultats ? Sylla et al., 2015 Rashedi et al., 2014 Activité musculaire EXOSQUELETTE Perception effort EXOSQUELETTE Corrélation avec niveau de charge - 30 à - 40 % - 40 à - 50 % Quesavonsnous? Agnès Aublet-Cuvelier
  33. 33. .3330/11/17 Restons prudents… (Theurel J, Desbrosses K et Atain-Kouadio JJ, 2017) Des risques liés à la charge physique ? TMS Déséquilibre Contraintes posturales Perturbation s sensorielles Désadaptati on musculaire Lesrisques? Agnès Aublet-Cuvelier
  34. 34. .3430/11/17 Restons prudents… (Theurel J, Desbrosses K et Atain-Kouadio JJ, 2017) Des risques liés à la charge cognitive ? Acceptation? Regard sur son travail? Regard des autres? Incidence sur l’expertise Perte de contrôle et d’autonomie RPS Lesrisques? Exigences attentionnell es Agnès Aublet-Cuvelier
  35. 35. .35 Nouvelles technologies, des opportunités à saisir pour la prévention des risques professionnels Les avancées technologiques ont de multiples impacts positifs potentiels •Allègement des contraintes biomécaniques •Automatisation des tâches les plus pénibles •Insertion, maintien et retour au travail de personnes fragilisées •Simulation en conception, intégration de la prévention très en amont •Evaluation fine des FDR, traçabilité et prévention •Suivi / évaluation de l’activité et de la santé •Maintenance préventive •… 30/11/17 Agnès Aublet-Cuvelier
  36. 36. .36 Nouvelles technologies, des limites perceptibles • L’automatisation / perte d’emplois ? Question controversée • La technologisation à outrance qui masque le travail réel ou le fantasme du « tout observable / tout quantifiable » ? • La dépendance de l’Homme à la machine, jusqu’à quel point ? • L’allègement de la charge physique jusqu’à l’inactivité physique ? • La surcharge informationnelle jusqu’à l’overdose ? 30/11/17 risque santé Agnès Aublet-Cuvelier
  37. 37. .37 La virtualisation des rapports humains ? La prééminence du Quanti sur le Quali ? La fiabilité des données et des systèmes L’intensification du travail et l’accroissement de la productivité ? Le « no limit » spatial/temporel, producteur/consommateur, salarié/indépendant ? Les « inaptes » au travail ? Le travail individuel vs le collectif ? Le sens du travail et le travail de qualité ? Les attentes des nouvelles générations (Y, Z…) ? 30/11/17 Agnès Aublet-Cuvelier Nouvelles technologies, des limites perceptibles
  38. 38. .38 Quelles conséquences pour la prévention ? • Protection sociale des travailleurs ? • Organisation de la prévention et organisation du travail? • Réglementation et travail, à quelle échelle ? • Développement de connaissances sur les nouveaux risques/risques émergents/risques aggravés ? • Nouvelles pistes de prévention/protection ? • Vers une redistribution des rôles et des attributions ? 30/11/17
  39. 39. .39 Rôle des préventeurs • ACCOMPAGNER le changement en favorisant l’INTEGRATION de la prévention dès la conception • IDENTIFIER les risques émergents et les ANTICIPER • TRANSMETTRE par l’information et la formation initiale et continue aux décideurs, concepteurs, fournisseurs, intégrateurs, opérateurs, … les points de vigilance • OUTILLER l’ensemble de la chaîne d’acteurs par des démarches, méthodes, outils permettant la prise en compte des risques professionnels 30/11/17
  40. 40. .4030/11/17
  41. 41. .41 SIAS 2018 9th International Conference on Safety of Industrial Automated Systems- SIAS 2018 10-12 October 2018 – Nancy, France •Important dates •Call for abstracts: by 16 March 2018 •Notification of acceptance: by 25 May 2018 •Early bird registration: by 13 July 2018 •Conference: 10-12 October 2018 30/11/17 Well-being at work 2019 4th International Conference 22-24 Mai 2019 – Paris, France
  42. 42. .42 Quelques références INRS (1) • Atain-Kouadio et al. Quelle place pour les robots d’assistance physique en 2030 ? INRS. Hygiène et sécurité du travail, n° 235, juin 2014, p 64-68 • Govaere V, Schouller JF. Le guidage vocal en préparation de commandes. Quels effets pour la santé et sécurité. Actes du 42° congrès de la SELF 2007 • Govaere V, Klein T. Impact des TIC sur le bien-être et la santé au travail (Ch 8). In L’impact des TIC sur les conditions de travail - Rapport Centre d’analyse Stratégique /DGT n°49/2012 • Grosjean V, Leichlé J. Les nouvelles formes d’organisation du travail, opportunités ou illusions ? INRS. Hygiène et sécurité du travail, n° 245, dec 2016, p 6-9 • Grosjean V, Govaere V. TIC et objets connectés. Quels enjeux de santé au travail ? INRS. Hygiène et sécurité du travail, n° 244, sep 2016, p 108-112 • Grosjean V, Prévot-Carpentier M, Leichlé J. Le co-working : quels enjeux pour les conditions de travail ? INRS. Hygiène et sécurité du travail, n° 249, dec 2017, à paraître 30/11/17
  43. 43. .43 Quelques références INRS (2) 30/11/17 • Hery M, Levert C. Les évolutions marquantes du monde du travail au cours de 25 dernières années. INRS. Hygiène et sécurité du travail, n° 243, juin 2016, p98-103 • Levert C, Héry M. Comment pourraient évoluer les activités productives d’ici 2040 ? INRS. Hygiène et sécurité du travail, n° 244, sep 2016, p102-107 • Marc J. Le recours aux formations à distance (e.learning) dans la formation professionnelle des salariés. Présentation, influence sur les acteurs et éléments de vigilance. Note Scientifique et Technique de l’INRS NS 327, nov 2014, 69p • Livre des résumés du congrès Innovorg INRS, 29-31 mars 2017 http://www.inrs- innovorg2017.fr/ • Rapport INRS 2016. Modes et méthodes de production en France en 2040. Quelles conséquences pour la SST ?

×