Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
.
Lephénomènemusical.lychezlesjeunes
devosAdèle,tanrémanon.
L3icas-td2
LesAPPLICATIONSMUSICALES:
Introduction:Présentationdel’application
● Application créée par Alex ZHU & Luyu YANG, lancée en août 2014.
● Concept : ré...
Problematique
→ Notre but est d’analyser les nouvelles pratiques
numériques pour cela nous avons choisi l’application
Musi...
Plan:nosdémarchesI. Tenter de comprendre pourquoi la génération Z est le premier
utilisateur de cette application plutôt q...
plan
I. Musical.ly : le nouveau phénomène de la génération Z
II. Quels usages la génération Z fait de cette application ?
...
I. Musically,lenouveauphénomènedelagénérationz
Pour analyser la pratique sociale de l’application Musical.ly, nous avons é...
Nosposturesd’observation
La “ground theory” a donc pour but de faire émerger des hypothèses, les
revérifier, voir si ces h...
Premiercontact
avec
l’application
En créant un compte
Musical.ly, nous espérons
pouvoir comprendre le
fonctionnement de ce...
Créationd’uncomptemusical.ly
Premier contact avec l’appli : avant même de
s’inscrire ou de se connecter à celle-ci, on
nou...
S’inscrireouseconnecterdefaçonsimpleetrapide
SIMPLICITÉ - RAPIDITÉ - FLUIDITÉ
Pas besoin de remplir un formulaire d’identi...
premièrenavigation
Un écran principal interactif:
→ 3 timelines différentes
- “s’abonner” : on navigue sur les contenus
di...
Musical.ly:unréseausocial?
Trois timelines qui permettent de naviguer parmis les
contenus et donc parmis les utilisateurs....
Desstarssurmusical.ly?
Des idoles des 10 - 17 ans se servent de l’application
Musical.ly.
Par exemple : Selena Gomez ou Ar...
.
.
Nous avons reçu une notification
venant du compte officiel Musical.ly
de la chanteuse, idole des jeunes,
Selena Gomez .
Interactionsetpratiquessociales
Reprises des codes des réseaux sociaux les plus
influents:
- l'icône Profil, informé du no...
Interactionsetpratiquessociales
Une multitudes d’icônes qui mettent en avant le côté
réseau social, avant le côté créatif ...
Lacréationd’unMusical.ly
Il n’y a qu’un seul icône permettant la création
d’un Musical.ly : la croix.
3 façons de créer un...
CréersonMusical.lyentroisétapes
1.
- Musiques du moments nous sont proposées et
suggérées par genre musicaux ou thèmes
act...
CréersonMusical.lyentroisétapes
2.Avant de filmer la vidéo :
- Caméra automatiquement mise en mode selfie.
- Différents ic...
CréersonMusical.lyentroisétapes
3.Une fois la vidéo filmée :
Différents icônes :
Le ciseau qui nous permet de découper la ...
Uneapplicationpourlesjeunes?
- Le design : coloré : référence aux jeux et applications pour public jeune
car très attracti...
II.QuelsusageslagénérationZfaitdecetteapplication?
→ Application très normée : les jeunes ont créé une façon spécifique
d'...
ii.1.Normesesthétiques&techniquesàrespecter
Nous avons alors soulevé trois points qui sont propres à cet usage spécifique
...
II.1.Normesesthétiques&techniquesàrespecter
.
Préparation
esthétique
Le réseau social est aussi une sphère de représentati...
II.1.Normesesthétiques&techniquesàrespecter
.
Entraînement
physiqueet
préparation
technique
● Apprendre les gestes, la cho...
II.1.Normesesthétiques&techniquesàrespecter
Différentesfaçondefaire
enfonctiondespersonnes
quinousaccompagne
● Plusieurs m...
II.1.Normesesthétiques&techniquesàrespecter
Tendances de création en groupe qui ont leurs critères de réalisation bien
spé...
II.1.Normesesthétiques&techniquesàrespecter
● Pour s’aligner et respecter au mieux tous ces critères, il existe des
tutos ...
ii.2. Amateurs,tendanceursetinfluenceurs
Le jeune public de cette application sont aussi les acteurs de celle-ci, ce
sont ...
ii.2. Amateurs,tendanceursetinfluenceurs
Il y a les influenceurs : “musers” les plus connus qui vont lancer des
tendances....
ii.2. Amateurs,tendanceursetinfluenceurs
Ces influenceurs sont donc des amateurs qui se différencient
de notre usage à nou...
II.Usagespécifiquedecettecommunauté
→ Nous pouvons dire que le jeune public a fait de cette application une
pratique plutô...
III.Cequecettepratiquesocialerévèledenotresociété
III.1-Idéedeperformancesocioesthétiqueparunemiseenavantdesoi
III.2-Uneré...
III.1-Idéedeperformancesocioesthétiqueparunemiseenavantdesoi
● Usage de Musical.ly : système et mécanisme proche du jugeme...
III.1-Idéedeperformancesocioesthétiqueparunemiseenavantdesoi
● On se construit alors socialement par le biais du numérique...
III.2Unerévolutiontechnologiquequiinduitde
nouvellespratiquessociales
- A chaque nouvelle révolution technologique ou empr...
III.2Unerévolutiontechnologiquequiinduitde
nouvellespratiquessociales
Notre avis sur cette doxa du numérique soutenue par ...
III.2Unerévolutiontechnologiquequiinduitde
nouvellespratiquessociales
Grâce à notre enquête sur l’appli Musical.ly, nous a...
Conclusion
Musical.ly :
- une appli principalement utilisée par les jeunes, issus de la génération Z.
- une appli orientée...
Bibliographie
Michel Foucault, « L’Écriture de Soi », 2001 in Dits et Écrits, Volume II
(1976-1988), Gallimard, Paris)
Dan...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Le phenomene musical.ly chez les jeunes

1,453 views

Published on

Travail réalisé par TANRE Manon & DEVOS Adèle.
L3-Industries culturelles, art et sociétés. TD2

Published in: Social Media
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Le phenomene musical.ly chez les jeunes

  1. 1. . Lephénomènemusical.lychezlesjeunes devosAdèle,tanrémanon. L3icas-td2 LesAPPLICATIONSMUSICALES:
  2. 2. Introduction:Présentationdel’application ● Application créée par Alex ZHU & Luyu YANG, lancée en août 2014. ● Concept : réaliser un “mini clip“ de quinze secondes en associant à un objet filmé une bande son et des effets visuels. ● En FR : l’application est arrivée en juillet 2015. ● En un an, elle a réussi à se hisser jusqu’au top 30 des applications. ● S’est récemment hissée au rang 6 dans le classement des applications: devant Twitter ou encore Facebook. ● En juillet 2016, Musical.ly possède plus de 160 millions d'utilisateurs inscrits (dont environ 28 millions en France) et une moyenne de 12 millions de nouvelles vidéos publiées chaque jour.
  3. 3. Problematique → Notre but est d’analyser les nouvelles pratiques numériques pour cela nous avons choisi l’application Musical.ly. → Notre démarche est de comprendre comment ce contenu est reçu dans notre société : est-il utilisé par un public spécifique, et si oui pourquoi? Quelles pratiques lui sont associées ? → Nous allons répondre à ces questionnements dans le but de comprendre et d’interpréter les nouvelles pratiques sociales apparues grâce aux outils numériques : ici l’application Musical.ly.
  4. 4. Plan:nosdémarchesI. Tenter de comprendre pourquoi la génération Z est le premier utilisateur de cette application plutôt qu’un public plus large et moins ciblé. → comprendre comment l’application, de part son esthétique, sa grammaire, ses gestes et son fonctionnement, arrive à fidéliser un public bien précis. II. Nous verrons comment ce public spécifique fait usage de cette application. Nous nous demanderons si ce public a une pratique spécifique de l’application. III. Nous tenterons d'interpréter nos observations précédentes sur l’usage de Musical.ly par la génération Z, nous essairons de comprendre ce que cela révèle de notre société.
  5. 5. plan I. Musical.ly : le nouveau phénomène de la génération Z II. Quels usages la génération Z fait de cette application ? - Normes esthétiques et techniques à respecter - Amateurs, tendanceurs et influenceurs III. Ce que cette nouvelle pratique sociale révèle de notre société - Une mise en scène de soi - Une révolution technologique qui induit de nouvelles pratiques sociales
  6. 6. I. Musically,lenouveauphénomènedelagénérationz Pour analyser la pratique sociale de l’application Musical.ly, nous avons établi une étude ethnographique, en étudiant dans un premier temps le média lui même :ici l’application Musical.ly. Pour comprendre quel public vise cette application et de quelle manière elle est utilisée, nous entreprenons une analyse interne de l’application, sous forme d’enquête empirique, dans une démarche compréhensive. En effet, pour rendre compte d’un monde social : ici d’une pratique exercée par un public, nous pensons que la “ground theory” est la meilleur démarche à suivre : il s’agit d’une méthode d’analyse fondée sur le terrain pour rendre compte d’une pratique sociale, théorisée par les sociologues américains Barney G Glaser et Anselm L. Strauss à la fin des années 60.
  7. 7. Nosposturesd’observation La “ground theory” a donc pour but de faire émerger des hypothèses, les revérifier, voir si ces hypothèses reviennent fréquemment, etc. Pour émettre ces hypothèses, cela nécessite des observations. Pour mener à bien ces observations de terrain, nous avons choisi d’adopter des postures différentes : - l’observation participante : Au cours de notre enquête, nous sommes entrées en interactions avec le médias Musical.ly ainsi qu’avec ses utilisateurs - l’observation pure : Décrite par le sociologue Georges Simmel, c’est une manière d’observer où on fait nous même parti du terrain, sans que les acteurs de ce terrain ne s’en rendent compte. Pour cela, nous nous sommes donc créées un compte Musical.ly.
  8. 8. Premiercontact avec l’application En créant un compte Musical.ly, nous espérons pouvoir comprendre le fonctionnement de cette application, et percevoir le public qui peut s’y sentir compris de part l’esthétique de l’application, sa grammaire, sesgestes,soncontenu. - Un écran d’accueil interactif et attrayant - Nous montre directement le contenu de l’application : des vidéos musicales stylisées, réalisées par des adolescents.
  9. 9. Créationd’uncomptemusical.ly Premier contact avec l’appli : avant même de s’inscrire ou de se connecter à celle-ci, on nous immerge immédiatement dans son univers : interactif, stylé et esthétique. Les musiques sont actuelles, récentes et commerciales, appréciées par un public jeune. Il ne s’agit pas de variété. Les acteurs des contenus sont eux aussi très jeunes : on ne leur donne pas plus de 18 ans. Dès la prise en main de l’appli : on sent une réelle importance donnée au public adolescent. On se sent concerné en tant qu’adolescent. → Processus de fidélisation de ce public cible
  10. 10. S’inscrireouseconnecterdefaçonsimpleetrapide SIMPLICITÉ - RAPIDITÉ - FLUIDITÉ Pas besoin de remplir un formulaire d’identité. On peut se connecter via Facebook, son adresse mail ou son numéro de téléphone. En un clic, le compte est créé, on peut dès lors accéder au contenu de l’application. EFFICACITÉ
  11. 11. premièrenavigation Un écran principal interactif: → 3 timelines différentes - “s’abonner” : on navigue sur les contenus diffusés par les personnes auxquelles on est abonnées. - “à l’affiche” : on navigue sur les contenus tendances de l’application. - “pour vous” ou “chaîne” : on navigue sur les contenus produits près de chez nous. → La dimension sociale de l’application apparaît.
  12. 12. Musical.ly:unréseausocial? Trois timelines qui permettent de naviguer parmis les contenus et donc parmis les utilisateurs. Ici, le principe de passer de personnes en personnes est l’un des principe bien connus des application de réseaux sociaux les plus connus comme Facebook, Twitter ou Instagram. On accède aux contenus des différents utilisateurs librement. Il s’agit bien de créer du contenu pour être rendu visible par d’autres : d’interagir.
  13. 13. Desstarssurmusical.ly? Des idoles des 10 - 17 ans se servent de l’application Musical.ly. Par exemple : Selena Gomez ou Ariana Grande. - Coup de communication pour l’application : les fans de la star vont se créer un compte Musical.ly pour accéder aux contenus de sa star préférée. - Coup de communication pour la star : agrandi sa communauté via un nouveau réseau. → Encore une fois, encourage un public jeune à utiliser l’application.
  14. 14. . . Nous avons reçu une notification venant du compte officiel Musical.ly de la chanteuse, idole des jeunes, Selena Gomez .
  15. 15. Interactionsetpratiquessociales Reprises des codes des réseaux sociaux les plus influents: - l'icône Profil, informé du nombres de fans à ce profil. - l’icône Like. - l’icône Commenter. - l’icône Partager. Ici, les principaux processus d’interaction présents dans les réseaux sociaux les plus populaires sont mis en évidence. → Dimension réseau social marquée, pour attirer les jeunes utilisateurs car ils représentent le public principal des réseaux sociaux (Médiamétrie : décembre 2015, 88% des 15 - 24 ans sont inscrit sur un réseau social, et 76% ont un compte Facebook).
  16. 16. Interactionsetpratiquessociales Une multitudes d’icônes qui mettent en avant le côté réseau social, avant le côté créatif de l’appli. Icônes supplémentaires : - Le disque : nous permet de naviguer sur les différents contenus qui reprennent une même chanson. - La maison : nous situe sur les timelines. - La loupe : nous permet de rechercher des utilisateurs, contenus, hashtags, ou sons et nous suggèrent les plus influents. - L’éclair : système de notification. - La tête : notre profil personnel.
  17. 17. Lacréationd’unMusical.ly Il n’y a qu’un seul icône permettant la création d’un Musical.ly : la croix. 3 façons de créer un Musical.ly - Choisir une musique puis filmer dessus. - Filmer la vidéo puis ajouter une musique. - Choisir une vidéo venant de notre pellicule personnelle puis la modifier. Mais le concept reste le même dans le résultat : → on obtient un objet filmé avec une bande son et des effets visuels.
  18. 18. CréersonMusical.lyentroisétapes 1. - Musiques du moments nous sont proposées et suggérées par genre musicaux ou thèmes actuels, par exemple “Happy New Year” pour le nouvel an. - On peut aussi accéder aux musiques de notre bibliothèque personnelle.
  19. 19. CréersonMusical.lyentroisétapes 2.Avant de filmer la vidéo : - Caméra automatiquement mise en mode selfie. - Différents icônes : les ciseaux nous permettent de découper la musique et choisir le passage sur lequel on souhaite réaliser le Musical.ly. Les deux flèches permettent d’interchanger entre les caméra de notre smartphone. L’horloge, lance un décompte de 5 secondes avant de filmer. Les boutons filtres : permet comme l’application SnapChat de choisir un filtre qui modifiera notre visage. - Enfin les options de vitesse : élevé, lent, normal, rapide ou flash nous permettent de choisir un effet de modification de vitesse à la vidéo que nous allons filmer.
  20. 20. CréersonMusical.lyentroisétapes 3.Une fois la vidéo filmée : Différents icônes : Le ciseau qui nous permet de découper la vidéo. L'égaliseur (pas accessible depuis notre smartphone). Les couleurs qui permettent d’ajouter un nouveau filtre modifiant la teinte de la vidéo. L’horloge appelée “machine temporelle” permet d’ajouter de nouveaux effets visuels qui modifient la vidéo. L’icône P : pousser les autres utilisateurs à faire un duo à partir de votre Musical.ly : c’est à dire de se filmer sur la même chanson et de mixer nos deux vidéos. On peut ajouter une légende, un #hashtag, ou taguer un @ami, puis publier sa vidéo publiquement ou de manière privée.
  21. 21. Uneapplicationpourlesjeunes? - Le design : coloré : référence aux jeux et applications pour public jeune car très attractif. - Un écran jamais stable : notre oeil est sans cesse sollicité par les vidéos présentes dans chaque section de l’application. - Phénomène de Techniques du Corps (Marcel Mauss), dans la lignée de l’embodiement:incorporation. On n’est plus devant l’écran mais notre corps et l’écran font un pour réaliser un Musical.ly. - Une application qui contient beaucoup d’icônes à maîtriser sans mode d’emploi. - Reprend des offres des réseaux sociaux les plus influents. → Est elle alors avant tout dédiée aux jeunes nés dans l’air du numérique ? Le fait que l’on soit submergés d’informations et que l’ergonomie et la fluidité de l’application nous mène à défiler de pages en pages sans pouvoir s’arrêter peut apeurer un public qui n’est pas né avec les outils numériques.
  22. 22. II.QuelsusageslagénérationZfaitdecetteapplication? → Application très normée : les jeunes ont créé une façon spécifique d'utiliser l’appli et se sont appropriés son usage de manière spécifique. → Des “normes” de création d’un Musical.ly sont apparues de part l’utilisation qu’en fait la génération Z. → Modèles de Musical.ly à respecter avec des règles, caractéristiques et une esthétique bien spécifiques.
  23. 23. ii.1.Normesesthétiques&techniquesàrespecter Nous avons alors soulevé trois points qui sont propres à cet usage spécifique chez le jeune public : - Un entraînement physique et une préparation technique. - Une préparation “esthétique”: être physiquement valorisé à l’écran. - Différentes façon de faire selon la personne avec qui on effectue le Musical.ly.
  24. 24. II.1.Normesesthétiques&techniquesàrespecter . Préparation esthétique Le réseau social est aussi une sphère de représentation de soi : on est exposés aux yeux de tous. → Il faut montrer le meilleur de nous même que ce soit par la performance “artistique” mais aussi par le physique. → A cet âge là (adolescence), on fait beaucoup attention à ce que les autres pensent de nous. Dans les Musical.lys, les utilisateurs sont toujours apprêté (e)s. → Beaux vêtements, le plus souvents ceux à la mode du moment. → Les filles sont toujours maquillées et coiffées. Donc, prendre du temps hors caméra aussi pour se préparer : choisir des vêtements, se coiffer se maquiller.
  25. 25. II.1.Normesesthétiques&techniquesàrespecter . Entraînement physiqueet préparation technique ● Apprendre les gestes, la chorégraphie mais aussi les paroles de la chanson pour une synchronisation avec la chanson des plus totale. ● Il faut alors prendre du temps ”hors caméra” pour s'entraîner et apprendre la chorégraphie. → On a pu remarquer différentes sortes de chorégraphies : ● La danse totale et “complète” : → filmé en plein pied → de manière à ce que tout son corps puisse être filmé. → Ici nous avons une chorégraphie très complète qui prend en compte tout le corps de la tête aux pieds. → Une chorégraphie dynamique. ● La danse “Selfie” : Danse du haut du corps : → Des gestes avec la tête, les bras , des expressions de visages à apprendre et respecter → Un bras tient la caméra et on danse avec la tête et son deuxième bras, on illustre la chanson avec ses gestes → chess.saunders dans duet with my old self have a change? : Quand les paroles disent “hey” : un signe de la main pour saluer, pour le mot “moove” fait avancer ses doigts pour illustrer des jambes; “you”, elle nous pointe du doigt vers la caméra”.
  26. 26. II.1.Normesesthétiques&techniquesàrespecter Différentesfaçondefaire enfonctiondespersonnes quinousaccompagne ● Plusieurs manières de faire un Musical.ly : seul ou en groupe. ● Les jeunes ont plus tendance à créer des musically par duo ou en groupe : → Dans le groupe, on trouve un aspect plus ludique mais aussi un processus de socialisation : partager la même chose ensemble donne un sentiment de proximité l’un envers l’autre : on partage les mêmes passe temps, etc. → Fait aussi passer le temps : quand on est ado, on a tendance à vite s’ennuyer et à “zoner” ● Mais nous avons remarqué qu’il y a des préférences et tendances par la communauté dans les Musical.lys en groupe, qui changeront en fonction de qui nous accompagne dans la réalisation d’un Musical.ly. → Il y a des “critères” à respecter en fonction de avec qui on est et des Musical.lys en groupe plus à la mode que d’autres.
  27. 27. II.1.Normesesthétiques&techniquesàrespecter Tendances de création en groupe qui ont leurs critères de réalisation bien spécifiques : - Les Musical.ly avec ses amis : la folie amicale doit ressortir pour se faire passer comme ayant une amitié que tout le monde envie et montrer une grosse complicité comme si on était amis depuis toujours. - Les musically de couple : même principe que l’amitié sauf que là il faut être mignon, que tous les autres jeunes nous envient et rêvent du même couple : couple modèle. - Phénomène des jumelles: Une des tendances les plus fortes du moment. On voit apparaître énormément de soeurs jumelles qui jouent de cette ressemblance . DUO de jumelles connues poretuses de cette tendances du Musical.ly : LANA & LISA.
  28. 28. II.1.Normesesthétiques&techniquesàrespecter ● Pour s’aligner et respecter au mieux tous ces critères, il existe des tutos Youtube pour apprendre comment faire un bon musically. Pour cette validation et correspondent au mieux aux normes. → C’est une appli qui a ses propres “règles” et normes, pour être reconnu comme un bon Musical.ly on doit incorporer à notre contenu les normes et techniques qui sont attribuées à ce qu’on appel un “bon” Musical’ly. → Les personnes les plus “influentes” vont donc nous apprendre comment faire pour que notre performance corresponde aux goûts de la communauté et soit validée par tous. → Par exemple, la youtubeuse très suivie Mademoiselle Gloria. Ici, on peut aussi voir que Musical.ly devient une application transmédiatique en étant représentée par d’autres médias.
  29. 29. ii.2. Amateurs,tendanceursetinfluenceurs Le jeune public de cette application sont aussi les acteurs de celle-ci, ce sont eux qui animent et font vivre l’application en majorité. En effet, étant donné que la majorité des utilisateurs de l’application sont les 10/17 ans, l’application se transforme selon les usages qu’ils font de celle-ci.
  30. 30. ii.2. Amateurs,tendanceursetinfluenceurs Il y a les influenceurs : “musers” les plus connus qui vont lancer des tendances. ● Les thèmes tendances : faire son Musical.ly sur un thème. Le thème tendance ce mois-ci était #HappyNewYear. ● Les défis & Duos tendances : faire un Musical.ly par écrans interposés → qui poussent l’interaction entre chacun. ● Les challenges tendances que chaque utilisateur essaye de réaliser → Ex : le Damn mommy challenge, le Post it challenge, le Mannequin challenge, le Duo challenge, etc. ● Chansons et chorégraphies et gestuelle tendances, plus réalisées que d’autres car elles ont été lancées par les Museurs influenceurs → Le Dab est en ce moment très à la mode. Toutes ces créations et propositions de contenus font vivre et animent la communauté au sein de Musical.ly.
  31. 31. ii.2. Amateurs,tendanceursetinfluenceurs Ces influenceurs sont donc des amateurs qui se différencient de notre usage à nous. Nous on regarde les Musical.lys sans s’investir dans la communauté, alors que eux les créent et font bouger la communauté. C’est cette tranche d’âge qui aura le plus d'influence sur l’application car ils sont les acteurs majoritaires de la communauté. L’usager met de la créativité, de l’inventivité dans son usage, il innove et réinvente constamment l’application. (ref Michel De Certeau).
  32. 32. II.Usagespécifiquedecettecommunauté → Nous pouvons dire que le jeune public a fait de cette application une pratique plutôt axée vers l’usage de « ready made by mobile » selon la sociologue des usages numériques Laurence Allard. C’est à dire qu’on vit avec les écrans (et non devant). Nos écrans sont des écrans scripteurs : on vit et on capte notre vie en même temps, mais pas de n’importe quelle manière : en effet, avec Musical.ly, on va capter sa vie et transformer créativement notre existence banale passée le plus souvent dans les espaces clos des écoles, collèges et lycées, chambres, etc. → Faire de sa vie un film à partager par le biais de la connexion rejoint le geste de transfiguration du banal de Marcel Duchamps. Faire de sa vie un « ready made by mobile » à travers des productions expressives réalisées via applications mobiles. → Cette communauté exerce une créativité dans leurs interactions de tous les jours. Elle se raconte de façon expressive pour se construire une identité (cf Paul Ricoeur).
  33. 33. III.Cequecettepratiquesocialerévèledenotresociété III.1-Idéedeperformancesocioesthétiqueparunemiseenavantdesoi III.2-Unerévolutiontechnologiquequiinduitdenouvellespratiques sociales
  34. 34. III.1-Idéedeperformancesocioesthétiqueparunemiseenavantdesoi ● Usage de Musical.ly : système et mécanisme proche du jugement esthétique. → un système de reconnaissance socio esthétique. → c’est notre performance qui sera jugée ou pas, donc acceptée ou pas par la communauté de Musical.ly. → Validation d’une performance de soi : on cherche les qualités de la personnes telles qu'elles sont performées par la personne : si le Musical.ly est bien on va aimer et suivre la personne. On est alors dans une reconnaissance socio esthétique. → La personne qui produit le Musical.ly quant à elle choisi ce qu’elle désire montrer d’elle, et garde des facettes de sa personnalité qu’elle ne montre pas à la caméra. → On se montre, en montrant seulement les côtés qu’on veut que les autres voient.
  35. 35. III.1-Idéedeperformancesocioesthétiqueparunemiseenavantdesoi ● On se construit alors socialement par le biais du numérique. → Outils numériques constituent un support d'exploration des identités personnelles et sociales et les réseaux sociaux en sont une scène de validation et de reconnaissance. → Musically est alors une sphère de création de soi et de socialisation où chacun performe son identité à l’autre. ● Réel système de la culture de soi et d’une mise en scène de soi au sein de cette application. → La mise en avant de soi fait partie d’une norme sociale, elle n’est ni du narcissisme, ni du voyeurisme: c’est une norme sociale à part entière. (Foucault). → C’est par cette mise en avant de soi et en passant par une exposition de soi qu’on passera par ce jugement socio esthétique et donc par la validation et l’acceptation d’un groupe/communauté. → Aujourd’hui on ne peut plus être un “soi social” sans passer par l’outil numérique. → L’expression de soi par les moyens numériques sur des services numériques comme les réseaux sociaux devient un des éléments constitutif dans la formation des identités des personnes et collectivités du moment.
  36. 36. III.2Unerévolutiontechnologiquequiinduitde nouvellespratiquessociales - A chaque nouvelle révolution technologique ou emprise de l’attention par un nouveau média apparaît un discours de panique morale. - Doxa apparue sur le numérique : éloigne les gens, appropri nos attentions, met de côté les anciennes générations. - Marc Prensky soutient cette doxa car il l’a intégré à force de l’entendre. Pourtant, il s’agit d’un discours infondé. Il définit les seuls utilisateurs capables d’utiliser et comprendre les nouveaux outils numériques les “digital nativs”. Il distingue les digital nativs des “digital immigrants” (personnes non nées dans l’air du digital) et marque encore plus cette doxa infondée sur le numérique.
  37. 37. III.2Unerévolutiontechnologiquequiinduitde nouvellespratiquessociales Notre avis sur cette doxa du numérique soutenue par Marc Prensky : Nous pensons qu’il faut démystifier cette image de “digital nativ”. Étant nées dans la génération Y, nous nous sentons quand même intéressées par le contenu que propose Musical.ly. La prise en main n’était certe pas facile de part sa multitude d’icône à comprendre, mais il est possible d’apprendre à se servir d’un outil numérique, car nous avons par la suite réussi à le comprendre et l’utiliser. Les générations non nées au moment de l’émergence du numérique ou pendant son apogée actuelle peuvent apprendre à se servir de cet outil. Il faut démystifier cet image du numérique réservée qu’au digital nativs.
  38. 38. III.2Unerévolutiontechnologiquequiinduitde nouvellespratiquessociales Grâce à notre enquête sur l’appli Musical.ly, nous avons notamment pu voir que d’autre points s’opposent à cette doxa sur les nouvelles technologies numériques : - les nouvelles technologies numériques dont Musical.ly permettent une nouvelle forme d’expression : n’importe qui peut s’exprimer n’importe où, n’importe quand. Ce ne sont plus seulement les médias qui ont leurs contenus diffusés. - Révolution que Roland Barthes appelle l’écrivance. - Ong Walter parle lui de seconde oralité, seconde visualité. - Musical.ly rapproche les gens mais ne les éloigne pas : communauté : musers.
  39. 39. Conclusion Musical.ly : - une appli principalement utilisée par les jeunes, issus de la génération Z. - une appli orientée pour attirer les jeunes à l’utiliser. Les 2 ingrédients principaux de Musical.ly: - la pratique du Selfie revisitée, améliorée. - la pratique du réseau social sans frontière. On peut accéder aux compte de chaque utilisateur librement. → 2 ingrédients en vogue chez les jeunes. Ce qu’offre l’outil numérique Musical.ly : - un nouveau moyen d’expression et de socialisation - la mise oeuvre du “soi même” et la construction sociale des individus - revenir sur la doxa infondée sur les nouvelles pratiques numériques.
  40. 40. Bibliographie Michel Foucault, « L’Écriture de Soi », 2001 in Dits et Écrits, Volume II (1976-1988), Gallimard, Paris) Danilo Martuccelli; Grammaires de l’individu, Gallimard, Paris, 2002 Michel de certeau Laurence Allard, De l'hypertexte au « mobtexte » : les signes métissés de la culture mobile. Ecrire quand on agit Antoine Lilti, L'invention de la célébrité (1750- 1850), Fayard, 2014 Marc Prensky Digital Natives, Digital Immigrants in On the Horizon. NCB University Press, Vol. 9 No. 5, 2001

×