Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
Philippe HENNET
Docteur vétérinaire
Spécialiste en stomatologie et dentisterie vétérinaire
Diplomate, American Veterinary ...
Baldwin, Scottish Terrier, âgé de 2 ans
Présenté pour dysorexie, douleur buccale, infection et halitose depuis 8 mois
Déta...
Contrôle à 10 jours
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
Contrôle à 5 mois
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
Scotty, Cocker Spaniel de 7 ans – 11 kg
Commémoratifs
Problèmes dentaires chroniques.
Depuis 2 mois, douleur, ptyalisme et...
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
Que faites-vous à ce stade?
1. Nlle bactériologie avec culture
anaérobie et test sensibilité
bactérienne
2. Augmentation d...
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
EXAMEN CLINIQUE :
• Parodontite agressive et suppurée avec
récession gingivale sévère et exposition
radiculaire due à l’os...
Hypothèses diagnostiques
Parodontite agressive et stomatite ulcéreuse en faveur
d’une dysfonction du système immunitaire :...
Examens sanguins
– NFS: leucocytose légère avec neutrophilie et monocytose
– Biochimie : élévation modérée des PAL, des PT...
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
Bilan radiographique dentaire avec un capteur numérique intraoral
Quel(s) traitement(s) ?
Supprimer l’influence de la plaque dentaire
bactérienne pour ramener un équilibre
écologique bucca...
Contrôle à 15 jours
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
Contrôle à 6 mois
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
Stomatite ulcéreuse (ulcérative)
idiopathique
****
Stomatite ulcéreuse de contact
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
Epidémiologie
Prédisposition familiale : Bichon maltais
Autres races : Coton de Tulear, Bichon,
Caniche, Cocker spaniel, S...
Présentation clinique
Symptômes:
 Halitose
 Dysorexie/anorexie
 Douleur
 Ptyalisme
Signes cliniques
Adénomégalie mand...
Présentation clinique
Lésion ulcéreuse
localisée
Lésions ulcéreuses diffuses
(Cocker spaniel)
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
Lésions linguales
(glossite ulcéreuse)
Bord lingual et
muqueuse sous
linguale
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
Lésions parodontales
Parodontite avancée chez un
Coton de Tuléar
Parodontite faible à modérée
chez un Bichon Maltais
Ph. H...
Lésions ulcéro-nécrotiques
Bichon maltais
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
Lésions de lèvres
Pyodermite des plis (Cocker spaniel)
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
Examens de la laboratoire
 NFS : leucocytose et augmentation des protéines
totales avec hyperglobulinémie.
Autres anomali...
Diagnostic differentiel
 Lésions toxiques (ulcère urémique)
 Maladies auto-immunes
 Erythème multiforme (toxidermie)
 ...
Traitements
Elimination de la plaque dentaire
 Traitement parodontal + brossage
dentaire.
 Extractions dentaires
Antibio...
Paco, cocker âgé de 10 ans
- Détartrage printemps 2007
- Puis stomatite ulcéreuse avec saignement et halitose marquée.
- C...
Que pensez vous de
ces lésions ?
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
Signe de la pince
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
Lésions ulcéreuses du prépuce
Conclusion de l’examen Intra-oral et extraoral
• Gingivite ulcéreuse généralisée et ulcères muqueux en décalque,
volumineu...
MAI de la membrane basale à expression buccale
• Pemphigoïde des muqueuses (P. cicatricielle)
Muqueuses et jonction CM, 5...
Maladie auto-immunes vésico-bulleuses
avec clivage sous épidermique
• Auto-Ac dirigé contre des protéines de la jonction d...
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
TRAITEMENT
Extractions dentaires si nécessaire (dents à
parodontite avancée)
Hygiène bucco-dentaire par brossage avec un...
Traitement
exemple de « Paco »
• Azathioprine (1mg/Kg SID): ImurelND 50 - 1/2
cp par jour
• Prednisolone (1mg/kg BID): 20 ...
Post 5 mois
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
Post 9 mois
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
Diagnostic differentiel
 Lésions toxiques (ulcère urémique)
 Maladies auto-immunes
 Erythème polymorphe (toxidermie)
 ...
Ne pas se tromper dans son
interprétation des lésions cliniques
et des résultats de l’histologie !
L’utilisation inadaptée...
Missouri, Scottish Terrier, 10-years old
Halitose très marquée, douleur, dysorexie sévère, ptyalisme avec suppuration,
ulc...
EXAMEN CLINIQUE
 Ptyalisme et halitose d’intensité marquée
 Adénomégalie très marquée bilatérale
Examens sanguins
– NFS:...
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
Stomatite ulcéro-nécrotique idiopathique
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
Maxillectomie rostrale
Diagnostic differentiel
 Lésions toxiques (ulcère urémique)
 Maladies auto-immunes
 Erythème polymorphe (toxidermie)
 ...
Pepsy, Lhassa Apso, 8 ans
• Diagnostic d’épidermolysis bulleuse depuis le jeune âge
• Otite externe ulcéreuse bilatérale
(...
EPIDERMOLYSE BULLEUSE
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
Epidermolyse bulleuse acquise
 Lésions vésico-bulleuses localisées aux oreilles, aux cavités
buccale et nasale et aux cou...
Vasco, West-Highland W terrier -12 ans
Stomatite avec halitose marquée depuis 3 ans
ANAMNESE
•Nombreux traitements antibio...
TOXIDERMIE (ERYTHEME POLYMORPHE)
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
BIOPSIE:
STOMATITE NÉCROSANTE ET CHÉILITE AVEC INFILTRAT LICHÉNOÏDE, APOPTOSE
KÉRATINOCYTAIRE ET SATELLITOSE LYMPHOCYTAIRE...
Erythème Polymorphe (Toxidermie)
 Erythème Polymorphe (EP): rare, lésions vésiculeuses et
ulcéreuses de la peau et des mu...
Lymphome T Epithéliotrope
mycosis fongoïdes
Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
CONCLUSIONS
 La stomatite ulcéreuse peut être une entité clinique isolée ou
bien ne représenter qu’une manifestation clin...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Stomatite ulcéreuse chez le chien - ADVETIA

Présentation powerpoint sur le diagnostic différentiel des stomatites ulcéreuses du chien - 2016

Related Books

Free with a 30 day trial from Scribd

See all

Related Audiobooks

Free with a 30 day trial from Scribd

See all
  • Be the first to comment

Stomatite ulcéreuse chez le chien - ADVETIA

  1. 1. Philippe HENNET Docteur vétérinaire Spécialiste en stomatologie et dentisterie vétérinaire Diplomate, American Veterinary Dental College Diplomate, European Veterinary Dental College European specialist in Veterinary Dentistry PARIS Halitose, ptyalisme et douleur buccale intense chez le chien : diagnostic différentiel des stomatites chroniques ulcéreuses chez le chien Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  2. 2. Baldwin, Scottish Terrier, âgé de 2 ans Présenté pour dysorexie, douleur buccale, infection et halitose depuis 8 mois Détartrage et antibiothérapie Bactériologie buccale : Pasteurella multocida et Streptocoques sp. Groupe G Parodontite avec stomatite ulcéreuse Examens complémentaires ? Attitude thérapeutique ? Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  3. 3. Contrôle à 10 jours Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  4. 4. Contrôle à 5 mois Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  5. 5. Scotty, Cocker Spaniel de 7 ans – 11 kg Commémoratifs Problèmes dentaires chroniques. Depuis 2 mois, douleur, ptyalisme et halitose très marquée. - Traitement médical et détartrage - Bactériologie buccale : Pseudomonas aeruginosa multirésistant sauf gentamycine - Injection de Gentamicine / 2 séries de 5j - Marbofloxacine (1 mois) - Prednisolone 5 mg 1 cp M et S 5 jours - puis CJA Evolution Absence d’amélioration manifeste. Propriétaires, parents de jeunes enfants, envisagent l’euthanasie. Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  6. 6. Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  7. 7. Que faites-vous à ce stade? 1. Nlle bactériologie avec culture anaérobie et test sensibilité bactérienne 2. Augmentation de la dose de corticoïdes à 2 mg/kg M et S 3. Antibiotique retard et corticoïde retard 4. Examens clinique /complémentaire(s) Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  8. 8. Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  9. 9. EXAMEN CLINIQUE : • Parodontite agressive et suppurée avec récession gingivale sévère et exposition radiculaire due à l’ostéolyse alvéolaire. • Stomatite ulcéreuse et suppurée avec présence d’enduit fibrineux/pultacé en surface. • Lésions ulcéreuses sur le bord de la langue. Lésions muqueuses ulcéreuses en face des zones dentées Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  10. 10. Hypothèses diagnostiques Parodontite agressive et stomatite ulcéreuse en faveur d’une dysfonction du système immunitaire : - une maladie auto-immune avec expression buccale - une maladie dysimmunitaire locale. Examens complémentaires • NFS et Biochimie sanguine ? • Radiographies dentaires ? • Biopsies ? Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  11. 11. Examens sanguins – NFS: leucocytose légère avec neutrophilie et monocytose – Biochimie : élévation modérée des PAL, des PT et des globulines Radiographies dentaires Parodontite avec lyse de l’os alvéolaire et exposition des furcations dentaires – moins de 30% de perte d’attache Histologie Stomatite ulcéreuse et suppurée multifocale d’intensité marquée avec un riche infiltrat plasmocytaire Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  12. 12. Ph. HENNET - ADVETIA - 2016 Bilan radiographique dentaire avec un capteur numérique intraoral
  13. 13. Quel(s) traitement(s) ? Supprimer l’influence de la plaque dentaire bactérienne pour ramener un équilibre écologique buccal Extractions et soins conservateurs suivis de brossage dentaire Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  14. 14. Contrôle à 15 jours Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  15. 15. Contrôle à 6 mois Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  16. 16. Stomatite ulcéreuse (ulcérative) idiopathique **** Stomatite ulcéreuse de contact Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  17. 17. Epidémiologie Prédisposition familiale : Bichon maltais Autres races : Coton de Tulear, Bichon, Caniche, Cocker spaniel, Schnauzer nain, Greyhound, Scottish Terrier etc… Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  18. 18. Présentation clinique Symptômes:  Halitose  Dysorexie/anorexie  Douleur  Ptyalisme Signes cliniques Adénomégalie mandibulaire Lésions orales ulcéreuses Lésions des lèvres parfois Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  19. 19. Présentation clinique Lésion ulcéreuse localisée Lésions ulcéreuses diffuses (Cocker spaniel) Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  20. 20. Lésions linguales (glossite ulcéreuse) Bord lingual et muqueuse sous linguale Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  21. 21. Lésions parodontales Parodontite avancée chez un Coton de Tuléar Parodontite faible à modérée chez un Bichon Maltais Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  22. 22. Lésions ulcéro-nécrotiques Bichon maltais Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  23. 23. Lésions de lèvres Pyodermite des plis (Cocker spaniel) Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  24. 24. Examens de la laboratoire  NFS : leucocytose et augmentation des protéines totales avec hyperglobulinémie. Autres anomalies possibles fonction du statut physiologique de l’animal, des traitements prescrits et de leurs conséquences.  Histologie : infiltrat lympho-plasmocytaire non spécifique. Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  25. 25. Diagnostic differentiel  Lésions toxiques (ulcère urémique)  Maladies auto-immunes  Erythème multiforme (toxidermie)  Lymphome Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  26. 26. Traitements Elimination de la plaque dentaire  Traitement parodontal + brossage dentaire.  Extractions dentaires Antibiotiques Antalgiques Anti-inflammatoires Immunosuppresseurs Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  27. 27. Paco, cocker âgé de 10 ans - Détartrage printemps 2007 - Puis stomatite ulcéreuse avec saignement et halitose marquée. - Chien continue à manger paradoxalement et semble peu douloureux (chien très gentil). - Antirobe ou Stomorgyl et Oro-médrol ou Tolfédine. - Dernier traitement : Tolfédine et Stomorgyl = bonne amélioration mais rechute EXAMEN CLINIQUE INITIAL: - Parodontite agressive généralisée ulcéreuse à ulcéro-nécrotique (saignements gingivaux spontanés) - Stomatite labiale et jugale ulcéreuse avec un indice de saignement élevé - Hypertrophie très marquée des ganglions mandibulaires Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  28. 28. Que pensez vous de ces lésions ? Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  29. 29. Signe de la pince Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  30. 30. Ph. HENNET - ADVETIA - 2016 Lésions ulcéreuses du prépuce
  31. 31. Conclusion de l’examen Intra-oral et extraoral • Gingivite ulcéreuse généralisée et ulcères muqueux en décalque, volumineux. Atteinte parodontale avec récession gingivale • Pas de poche parodontale profonde • Présence d’aspect bulleux en marge des ulcères • Décollement épithélial (signe de la pince) • Chéilite ulcérative • Lésion ulcérative sur le prépuce Aspect histologique en faveur d’une dermatose auto- immune de la membrane basale : pemphigoïde bulleuse ou pemphigoïde des muqueuses (pemphigoïde cicatricielle) Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  32. 32. MAI de la membrane basale à expression buccale • Pemphigoïde des muqueuses (P. cicatricielle) Muqueuses et jonction CM, 50% des MAI avec clivage sous- épidermique IgG auto Ac contre protéines de la basale • Pemphigoide bulleuse  2éme plus fréquente. Plutôt cutané. Lésion muqueuse orale <30% des cas Vésicules plus riches en cellules à histologie Diagnostic : Clinique, histologique et immunologique (IF directe et indirecte, Immuno Peroxydase et ELISA) Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  33. 33. Maladie auto-immunes vésico-bulleuses avec clivage sous épidermique • Auto-Ac dirigé contre des protéines de la jonction dermo- épidermique (membrane basale) tel que le collagène XVII, collagène VII, laminine 332 /laminine 5 From Olivry T. et al, 2001 Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  34. 34. Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  35. 35. TRAITEMENT Extractions dentaires si nécessaire (dents à parodontite avancée) Hygiène bucco-dentaire par brossage avec un gel de chlorhexidine (CHX) Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  36. 36. Traitement exemple de « Paco » • Azathioprine (1mg/Kg SID): ImurelND 50 - 1/2 cp par jour • Prednisolone (1mg/kg BID): 20 mg M et S 15 jours puis 10mg/j puis 1 jour sur 2 puis ¼ cp 1 jour sur 2. • Arrêt corticothérapie à 6 mois • Contrôle NFS / bioch tous les mois • Suivi sur 1 an Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  37. 37. Post 5 mois Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  38. 38. Post 9 mois Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  39. 39. Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  40. 40. Diagnostic differentiel  Lésions toxiques (ulcère urémique)  Maladies auto-immunes  Erythème polymorphe (toxidermie)  Lymphome Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  41. 41. Ne pas se tromper dans son interprétation des lésions cliniques et des résultats de l’histologie ! L’utilisation inadaptée de corticoïdes ou d’immunosuppresseurs peut être très néfaste Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  42. 42. Missouri, Scottish Terrier, 10-years old Halitose très marquée, douleur, dysorexie sévère, ptyalisme avec suppuration, ulcères buccaux multifocaux avec perte spontanée d’incisives Détartrage, nombreux antibiotiques, corticoïdes à forte dose. Aggravation progressive Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  43. 43. EXAMEN CLINIQUE  Ptyalisme et halitose d’intensité marquée  Adénomégalie très marquée bilatérale Examens sanguins – NFS: légère leucocytose avec neutrophilie et monocytose – Biochimie: Augmentation ALT (234 UI/L) & PAL( 590 UI/L). – Ionogramme: dans les normes Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  44. 44. Ph. HENNET - ADVETIA - 2016 Stomatite ulcéro-nécrotique idiopathique
  45. 45. Ph. HENNET - ADVETIA - 2016 Maxillectomie rostrale
  46. 46. Diagnostic differentiel  Lésions toxiques (ulcère urémique)  Maladies auto-immunes  Erythème polymorphe (toxidermie)  Lymphome Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  47. 47. Pepsy, Lhassa Apso, 8 ans • Diagnostic d’épidermolysis bulleuse depuis le jeune âge • Otite externe ulcéreuse bilatérale (traitements topiques et systémique) • Gingivite ulcéreuse • Glossite ulcéreuse • Stomatite ulcéreuse multifocale avec décollement épithélial • Examens sanguins : normaux Ph. HENNET - ADVETIA - 2016 Otite ulcéreuse
  48. 48. EPIDERMOLYSE BULLEUSE Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  49. 49. Epidermolyse bulleuse acquise  Lésions vésico-bulleuses localisées aux oreilles, aux cavités buccale et nasale et aux coussinets  Autoanticorps dirigés contre le collagène VII, provoquant des vésicules sous-épidermiques et sous-muqueuses sans inflammation. Immunohistochimie nécessaire pour différencier l’épidermolyse bulleuse d’une pemphigoïde bulleuse ou d’une pemphigoïde des muqueuses. Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  50. 50. Vasco, West-Highland W terrier -12 ans Stomatite avec halitose marquée depuis 3 ans ANAMNESE •Nombreux traitements antibiotiques et de prednisolone (période 2011-2013) •Ciclosporine (mai 2013 – pendant 2 mois) •Extractions dentaires sélectives (juillet 2013) : amélioration •Bactériologie : Pseudomonas sp., Klebsiella sp. (injections de Colistine) EXAMEN CLINIQUE Souffle cardiaque systolique 3/6 Adénomégalie mandibulaire bilatérale très marquée Lésion d’otite, de pododermatite et de chéilite ulcéreuses Douleur buccale intense avec lésions ulcéreuses des muqueuses alvéolaire, labio- jugale et linguale. Lésion fibrotique de la muqueuse jugale restreignant l’ouverture buccale Absence de lésion cutanée ou de la jonction cutanéo-muqueuse NFS et biochimie sanguine : anémie légère avec leucopénie et hypoalbuminémie compatible avec un syndrome inflammatoire chronique Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  51. 51. TOXIDERMIE (ERYTHEME POLYMORPHE) Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  52. 52. BIOPSIE: STOMATITE NÉCROSANTE ET CHÉILITE AVEC INFILTRAT LICHÉNOÏDE, APOPTOSE KÉRATINOCYTAIRE ET SATELLITOSE LYMPHOCYTAIRE En faveur d’une toxidermie (erythème polymorphe) NŒUDS LYMPHATIQUES MANDIBULAIRES: adénite réactive non spécifique HISTOLOGIE (biopsie des lésions et cytoponction NL) Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  53. 53. Erythème Polymorphe (Toxidermie)  Erythème Polymorphe (EP): rare, lésions vésiculeuses et ulcéreuses de la peau et des muqueuses.  EP pourrait être la conséquence d’une réaction cytotoxique, hôte dépendant, des Lymphocytes T sur des kératinocytes exprimant des antigènes exogènes (bactériens, viraux) ou d’origine médicamenteuse.  Chez le chien, en phase clinique, la cavité buccale est atteinte dans environ 1/3 des cas.  Parfois il est difficile de différencier un EP d’un lymphome épithéliotrope (nécessité d’immunohistochimie) Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  54. 54. Lymphome T Epithéliotrope mycosis fongoïdes Ph. HENNET - ADVETIA - 2016
  55. 55. CONCLUSIONS  La stomatite ulcéreuse peut être une entité clinique isolée ou bien ne représenter qu’une manifestation clinique d’une maladie.  Un examen clinique détaillé comprenant une évaluation générale ainsi qu’une évaluation précise de la nature et de la localisation des lésions buccales est primordial pour différencier une stomatite chronique ulcéreuse idiopathique d’une stomatite ulcéreuse associée à une maladie auto- immune à expression orale.  Parfois, le diagnostic étiologique précis ne peut être établi sans technique de laboratoire complexe (immunohistochimie, immunoblot). Ph. HENNET - ADVETIA - 2016

    Be the first to comment

    Login to see the comments

  • MihaiGuzu

    Feb. 21, 2016
  • MoufidGhabri

    Aug. 31, 2016
  • MarionBOUKOBZA

    Aug. 9, 2017
  • HaOm1

    Nov. 26, 2017

Présentation powerpoint sur le diagnostic différentiel des stomatites ulcéreuses du chien - 2016

Views

Total views

6,197

On Slideshare

0

From embeds

0

Number of embeds

12

Actions

Downloads

26

Shares

0

Comments

0

Likes

4

×