Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Enquete Hays : La cohabitation des generations au travail

4,257 views

Published on

Dans la plupart des entreprises, ces générations cohabitent, apportant chacune sa vision du travail, ses méthodes et possédant un rapport à la hiérarchie et aux technologies très différent...

Published in: Recruiting & HR

Enquete Hays : La cohabitation des generations au travail

  1. 1. ENQUETE HAYS 2018 LA COHABITATION DES GENERATIONS AU TRAVAIL hays.fr
  2. 2. Cette enquête nationale a été élaborée grâce à un questionnaire transmis en janvier 2018 à un panel constitué de près de 1000 candidats et clients issus de notre base de données interne. Les résultats de cette étude mettent principalement en avant les populations issues des générations X et Y. Par conséquent, nous avons regroupé les Baby-boomers et les X d’un côté, et les Y et Z de l’autre. A ce jour, nous distinguons 4 grandes générations : Dans la plupart des entreprises, ces générations cohabitent, apportant chacune sa vision du travail, ses méthodes et possédant un rapport à la hiérarchie et aux technologies très différent. Chaque génération possède des valeurs et une culture propre à l’époque dans laquelle elle a grandi. Ainsi, les Baby-boomers ont vécu les temps de guerre et de dépression. Ils ont bâti leurs valeurs sur l’expérience, la loyauté, le sens du devoir et le respect de l’autorité et de la hiérarchie. Ils sont vus comme parfois exécutants et prêts à sacrifier leur vie personnelle pour leur carrière. Les membres de la génération X ont eu des difficultés à trouver des emplois stables et bien rémunérés. Ils perçoivent le travail comme une clé d’épanouissement avec un fort besoin d’apprendre et de relever des défis. Génération hyper-connectée, les Y ont vécu l’hyperconsommation et la mondialisation. Ces changements les ont rendus très mobiles, flexibles et autonomes. C’est une génération débrouillarde, qui a parfois des difficultés avec l’autorité et qui recherche un manager « coach » et modèle. Enfin, les Z sont encore peu nombreux à avoir rejoint le marché du travail. Ils sont proches de la génération Y dans leurs attentes, se caractérisent par une forte envie d’entreprendre et n’ont pas la même loyauté envers leur employeur que leurs aînés. Une mixité intergénérationnelle des équipes permet un transfert des savoir-faire, témoigne d’une structure riche et diversifiée et contribue aux performances de l’entreprise. Le grand défi de tout employeur est donc d’étudier des pistes d’actions pour parvenir à faire cohabiter les différentes générations, lutter contre les stéréotypes liés à chacune d’elles pour garder un climat de travail agréable et booster les performances de l’entreprise. L’objectif de cette étude est d’analyser la manière dont les différentes générations cohabitent dans l’entreprise et de voir si elles entretiennent un rapport au travail différent ou au contraire, commun. Tina Ling PDG Hays France & Benelux LE MOT DE TINA METHODOLOGIE Baby-boomers nés entre 1942 et 1959 X nés entre 1960 et 1979 Y nés entre 1980 et 1995 Z nés après 1995
  3. 3. PARTIE 1 LES DIFFERENTES GENERATIONS DANS L’ENTREPRISE : STEREOTYPES VS REALITE
  4. 4. TOP 3 DES QUALITES ESSENTIELLES A LA REUSSITE AU TRAVAIL AU GLOBAL LES STEREOTYPES SUR CHACUNE DES GENERATIONS Innovation Ambition Autonomie 1 2 3 Liberté et flexibilité Accomplissement de soi Equilibre vie professionnelle / vie personnelle Sécurité de l'emploi et stabilité financière QUELLE EST VOTRE VISION DU TRAVAIL ? Malgré les idées reçues sur chacune des générations, celles-ci semblent avoir une vision commune du travail. Ces dernières se rejoignent sur l’importance de l’équilibre vie privée et vie professionnelle, l’accomplissement de soi, la sécurité et la liberté. Le mode de communication diffère peu : on s’aperçoit que les jeunes générations préfèrent communiquer de vive voix avec leurs collaborateurs comme leur manager, et non par le biais de messageries instantanées comme on pourrait le penser (84% et 86% pour les Baby-boomers et les X). Finalement, toutes les générations s’accordent sur les besoins fondamentaux au travail : l’autonomie, l’innovation, la patience et l’ambition figurent parmi les qualités essentielles à la réussite professionnelle. 44% 41% 26% 28% 17% 17% 13% 14% Baby-boomers Génération X Génération Y Génération Z Valeurs « Travail à vie » Conformistes Génération "Pourquoi ?" Digital addicts Réfractaires aux nouvelles technologies Experts Individualistes Utopistes Fortes valeurs Attachés à la liberté Priorité au bien-être Soif d’entreprendre Prudents Autoritaires Digital natives Travaillent en s’amusant Mode de communication Face-à-face et téléphone Mail, SMS et téléphone Messagerie instantanée et SMS Appel vidéo (Skype/Facetime) Baby-boomers et Génération X Générations Y et Z
  5. 5. PARTIE 2 LES DIFFICULTES DE LA COHABITATION INTERGENERATIONNELLE
  6. 6. Pourprèsd’unepersonnesur4appartenantauxgénérations Y et Z, l’usage des technologies est davantage une source de conflits que pour les répondants issus des générations Baby-boomers et X (15%). Cette différence notable entre jeunes et anciennes générations montre la fracture qui peut exister dans l’entreprise car les anciennes générations peuvent mettre plus de temps à s’habituer aux nouvelles technologies. Toutefois, ce décalage peut aussi se révéler être une opportunité pour former les plus anciens. L’USAGE DES TECHNOLOGIES EST-IL UNE SOURCE DE CONFLITS ENTRE LES GENERATIONS AU TRAVAIL ? JOURNEE DE TRAVAIL TYPE SELON LES GENERATIONS OUI 15% OUI 23% des répondants appartenant aux Baby-boomers et à la génération X indiquent être managés par des personnes plus jeunes. VOTRE MANAGER EST : 41% Plus de 4 personnes sur 10 issues des Baby-boomers et de la génération X affirment être managées par des personnes plus jeunes. En raison de leurs connaissances des outils numériques, de nouvelles pratiques de management et techniques de vente, de leur capacité à conduire le changement, les jeunes se voient confier des fonctions managériales de plus en plus tôt. Cela peut être difficile à accepter pour les personnes présentes depuis longtemps dans l’entreprise. Celles-ci peuvent se sentir mises à l’écart. Baby-boomers et Génération X Générations Y et Z Plus jeune que vous 41% 3% Du même âge 29% 11% Plus âgé que vous 30% 86% 3 BABY-BOOMERSET GENERATIONX GENERATIONSYETZ Travail Loisirs DÉBUT DE JOURNÉE DÉBUT DE JOURNÉE FIN DE JOURNÉE Baby-boomers et Générations X Génération Y et Génération Z Pour 26% des Baby-boomers et des X et pour 39% des Y et des Z, les différentes méthodes de travail sont citées comme principale source de conflits entre les générations au travail. Les jeunes générations apprécient peu l’autorité, mais surtout aiment gérer plusieurs choses en même temps. Elles s’accordent davantage de temps libre dans leur journée de travail que les anciennes générations. Tout au long de leur journée, ces dernières s’octroient des « micro-pauses » pour échanger avec leurs amis ou répondre à des mails personnels alors que les Baby-boomers et X sont davantage focalisés sur une seule tâche. FIN DE JOURNÉE
  7. 7. L’équilibre entre jeunes et anciennes générations dans l’entreprise est indispensable. Les Baby-boomers et X prônent la réussite professionnelle, l’ambition, la patience et le respect de la hiérarchie. Les jeunes générations, quant à elles, apportent curiosité, créativité et sont multitâches. Le parrainage via un système de mentorat classique (un expert d’un secteur, souvent plus âgé, vers une personne qui a des connaissances à acquérir) et de mentorat inversé (l’accompagnement d’un dirigeant par un membre issu de la génération Y) apparaît alors comme une solution pour développer des synergies entre les différentes générations et booster les performances de l’entreprise. POUR ALLER PLUS LOIN… des répondants, toutes générations confondues estiment que le levier le plus efficace pour améliorer la cohabitation des générations dans l’entreprise est la création de binômes intergénérationnels.46% MENTORAT CLASSIQUE MENTORAT INVERSE Baby-boomers & Génération X Générations Y & Z Développement personnel Formation aux nouvelles technologies Développement des soft skills Conduite du changement Développement des connaissances Formation aux nouvelles habitudes de consommation Développement de la productivité Développement d’une nouvelle stratégie marketing Création d’un réseau Création d’une marque employeur
  8. 8. Echanges réguliers entre collaborateurs Reconnaissance des compétences de chacun, définition des objectifs, accompagnement au changement Encourager la diversité des âges et mieux répartir les générations dans l’entreprise Mieux former les Baby-boomers et la génération X au changement Mieux intégrer les Baby-boomers et la génération X dans les politiques RH : progression hiérarchique pour les populations Baby-boomers et changement de fonctions ou de projets pour les Y et Z LA COMMUNICATION LA RELATION ENTRE MANAGERS ET SALARIES LA DIVERSITE LA FORMATION PROFESSIONNELLE LA GESTION DE CARRIERE AUTRES LEVIERS PERMETTANT D'AMELIORER LA COHABITATION ENTRE GENERATIONS

×