Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Eco-pâturage – Fabrice JAN

312 views

Published on

Fabrice JAN, responsable espaces verts à Cesson a animé le colloque articulé autour des thèmes de l’éco-pâturage et des vergers conservatoires - Cesson-Sévigné – 16 mai 2017

Published in: Environment
  • Be the first to comment

Eco-pâturage – Fabrice JAN

  1. 1. L’éco-pâturage à Cesson-Sévigné Fabrice JAN - Service Espaces Verts ville de Cesson-sévigné Cesson-Sévigné 16 mai 2017
  2. 2. Sommaire  Définition  Eco-pâturage et biodiversité  « L’Outil de travail »  Le matériel  Suivi administratif  L’éco-pâturage à Cesson-Sévigné  Communication  Conclusion
  3. 3. Eco-pâturage ou éco-pastoralisme? Certaines collectivités utilisent le terme « éco-pastoralisme » pour définir l’entretien de l’espace public par des animaux. La notion d’éco-pâturage est plus adaptée à ce type de problématique. Même si ces 2 activités ont pour points communs la gestion de l’espace par l’animal et la préservation de la biodiversité, l’éco-pastoralisme est une activité agricole à part entière qui intègre notamment des composantes économiques, sociales, foncières, environnementales, paysagères et touristiques.
  4. 4. Intégration de l’éco-pâturage dans la gestion différenciée de nos espaces verts.  Solution alternative de gestion écologique des milieux par des herbivores issus de races locales de préférence.  Pratiquée par le passé et plus fréquemment dans les espaces naturels sensibles, cette technique a été mise de côté au profit de l’entretien mécanique et chimique.  Objectifs : maintien ou restauration du milieu tout en limitant les coûts de gestion avec des animaux adaptés aux milieux à des périodes propices à la faune et à la flore.  Selon le milieu choisi et les objectifs envisagés, de multiples espèces rustiques issues des races locales sont utilisées. Les avantages de ce mode d’entretien sont nombreux : écologique, social, attractif, participation active à la conservation, etc...  L’éco-pâturage est donc un outil de gestion précieux pour des zones accidentées souvent exigeantes sur le plan environnemental.
  5. 5. CHOIX DU SITE Côtes rocheuses Zones de marais Zones Natura 2000 Sous-bois
  6. 6. Parcs Jardins Sièges d’entreprise Espaces naturels
  7. 7. A Cesson-Sévigné… uniquement des bassins d’orage
  8. 8. L’éco-pâturage : Source de biodiversité  L’éco-pâturage ne se déplace pas seul.  Il est accompagné d’un cortège d’espèces parasites (internes ou externes) et coprophages (Vers de terre, Diptères et Coléoptères), ainsi que de leurs prédateurs associés (oiseaux notamment), qui participent à la biodiversité.  Il favorise également des dizaines d’espèces de champignons fimicoles (de fumier) ainsi que certaines mousses.  L’éco-pâturage extensif améliore la richesse spécifique botanique du milieu, et favorise également tout le cortège d’insectes inféodés à ces plantes (en moyenne une vingtaine d’espèces d’insectes par espèce végétale).  L’introduction d’herbivores permet ainsi d’optimiser le potentiel floristique du milieu. L’action de pollinisation par les insectes favorise le brassage génétique entre les végétaux et assure la production de graines que de nombreux granivores (oiseaux, mammifères, insectes) sauront exploiter. Géotrupe
  9. 9. Avifaune Fauvette à tête noire ( Carduelis cannabina) Verdier d’Europe ( Carduelis chloris) Accenteur mouchet (Prunelle modularis)
  10. 10. Les insectes, mollusques et amphibiens Le gerris (Gerris lacustris) Agrion élégant (Ischnura elegans) Le petit gris (Helix aspersa) Le crapaud commun (Bufo bufo)
  11. 11. Diversité floristique Le Dactyle La Fétuque Le Raygrass
  12. 12. La massette à larges feuilles (Thypha latifolia) Le jonc (Juncus effusus) Saule cendré (Salix cinerea)
  13. 13. Bretonnes Pie Noir Moutons d’Ouessant Chèvres des fossés Moutons Solognots Choisir « L’outil de travail »
  14. 14. « L’outil de travail » - Le service espaces verts de la ville, avec l’appui technique de l’écomusée du Pays de Rennes, a choisi la chèvre des fossés pour gérer ces zones accidentées et difficiles d’accès. - Ces 6 « débroussailleuses » sont accompagnées aujourd’hui de 13 béliers de race « Lande de Bretagne » qui eux, ont plus une vocation de « tondeuses ». - Ce choix de races a été fait sur des critères de rusticité et d’adaptation au milieu dans lequel ils évolueront. - Autres critères pour le choix des animaux: Surfaces, typologie de l’espace, compétences du personnel, moyens matériels, moyens budgétaires… - Utilisation de mâles non-castrés uniquement
  15. 15. Population relique, découverte récemment en Brière où les pratiques de pâturage estival sur les îles du marais ont préservé les troupeaux de tout croisement. - Qualités : Moutons de format moyen d’une rusticité remarquable. - Effectifs : faibles mais en progression, environ 950 animaux. - Hauteurs : 54 à 62cm. - Poids moyens : 30 à 40kg. Moutons « Landes de Bretagne »
  16. 16. Chèvres des fossés Population caprine relique de Normandie et Bretagne débordant vers les départements limitrophes des Pays de Loire. - Qualités : Rusticité, adaptation au climat doux et humide. Docilité, respect des enclos. - Effectifs : Environ 1 200 animaux actuellement. - Hauteurs : 65 à 70cm. - Poids moyens : 50 à 60KG.
  17. 17. Le matériel Le logis  Amovible  Discret  Rustique  Fonctionnel Le mobilier  Un râtelier  Un abreuvoir  Un support de pierre à lécher
  18. 18. L’enclos Matériel simple d’utilisation et de mise en place lorsqu’il n’est pas présent sur place  Piquets châtaignier  Clôtures électrifiées plutôt que clôtures grillagées  Autonomie: Alimentation par panneaux solaires
  19. 19. Efficace et discret
  20. 20. Suivi Administratif Obligations  Inscription à l’EDE : (Etablissement Départemental de l’Elevage)  1ère prise de sang : A la réception des animaux: (Recherche de brucellose)  2ème prise de sang : 6 mois après la première maximum  Validation par la Direction Départementale des services vétérinaires : « Indemne de brucellose »  Par la suite : prise de sang tous les 5 ans pour la totalité du cheptel en ce qui nous concerne.  Registre d’enregistrement de toutes les interventions sur le troupeau à jour
  21. 21. Registre d’enregistrement Eco-pâturage : Les numéros importants E.D.E :  - Accueil : 02 96 79 22 26 D.D.S.P.P.35 :  - Accueil : 02 99 59 89 00  - Mr MASSICOT : 02 99 59 89 05 Clinique Vétérinaire des Faluns :  Accueil : 02 23 25 27 20 Ecomusée du Pays de Rennes :  Accueil : 02 99 51 38 15 Fournisseurs :  Végam (Acigné) : 02 99 62 53 26  Gamm Vert (Acigné) : 02 99 62 20 21  Ovi Ouest (Noyal sur Vilaine) : 02 99 00 53 35  Gruel (Chartres de Bretagne) : 02 99 52 83 79
  22. 22. Associations de races ovines et caprines  Acquisitions plus faciles  Cheptel répertorié  Exploitation des supports de communication  Participation à la préservation de races à faibles effectifs  Infos sanitaires  Journées techniques  Conventions pour prêts d’animaux Facultatif: Adhésions aux associations de races
  23. 23. Supports de communication
  24. 24. L’éco-pâturage à Cesson-Sévigné
  25. 25. Surfaces gérées ou susceptibles d’être gérées en éco-pâturage - Sites retenus pour l’éco-pâturage: 7 ha - Sites d’hivernage et/ou d’infirmerie: 0,5 ha - Sites potentiels pour l’éco-pâturage: 3,3 ha
  26. 26. Bassins d’orage de la Garenne (5 900m²)- Progression du ligneux : les zones d’enrochement sont totalement colonisées par les saules et les ronces. - Difficultés pour les interventions mécaniques : pentes importantes en zones humides. - Accumulation des déchets de broyat dans le lit pendant plusieurs années. - Colonisation du lit par le liseron.
  27. 27. Préales (2 000m²) et Renaudière (2 000m²) Site très intéressant en termes d’image et pour la communication (Balade à proximité). - Interventions mécaniques complexes. - Colonisation importante de saules et de ronces. - Sites entièrement clos, possibilités immédiates d’intervention.
  28. 28. Bassin d’orage du pôle France (2 200m²)  Site intéressant en termes d’image et pour la communication (Bords de Vilaine à proximité).  Possibilité immédiate d’intervention ( Site entièrement clos).  Colonisation très importante des ligneux (Ronces, saules, aulnes...)  Interventions mécaniques complexes.
  29. 29. Vaux-Parés (1 500 m²) - Aucune intervention mécanique possible, eau quasi permanente. - Colonisation importante de saules. - Présence de renouée du Japon (Plante invasive). - Site intéressant en termes de communication (Balade et flux routier importants à proximité)
  30. 30. Sites potentiels pour accueillir l’éco-pâturage Espaces de la Mare-Pavée (4 800 m²) Le milieu se ferme progressivement avec une colonisation importante et inquiétante du ligneux. Le travail mécanique y est extrêmement compliqué et dangereux.
  31. 31. Rue du Rocher Site potentiel : surface 10 000 m² - Site entretenu mécaniquement avec énormément de difficultés: - - Un ruisseau collecteur et bassin d’orage progressivement envahi par le ligneux. - - Un talus avec un fort dénivelé. - Site très intéressant pour communiquer (piétons, piste cyclable et rocade sud).
  32. 32. Site potentiel dans le cadre de l’aménagement du Haut-Grippé (11 000 m²) - Ce site est très intéressant en terme de situation. Les interventions mécaniques y sont possibles seulement lorsque les conditions sont très favorables. De plus, le fond de forme y est déstructuré et le volume de broyat est conséquent puisqu’il n’y a pas d’exportation. - Techniquement très intéressant pour un projet avec des animaux légers.
  33. 33. Site d’hivernage et/ou infirmerie Ferme de la Lande de Tizé: surface 5 000 m² - Personnel sur place. - Site isolé et calme. - Facilite l’entretien du site.
  34. 34. Communication sur site - Présentation du projet - Mise en garde - Pédagogie
  35. 35. Communication auprès des cessonnais Sur le site internet de la ville Sur le site dans le cadre de la gestion différenciée
  36. 36. Communication dans la presse
  37. 37. Communication dans le cadre de l’intercommunalité
  38. 38. Conclusion  Si votre projet est raisonné et raisonnable  Si vous avez les compétences en régie  Si vous bénéficiez de budget N’hésitez pas, « l’éco-pâturage, ça marche !»
  39. 39. MERCI DE VOTRE ATTENTION !

×