Successfully reported this slideshow.

Cat devant une invagination intestinle aigue

4,702 views

Published on

Published in: Education
  • Be the first to comment

Cat devant une invagination intestinle aigue

  1. 1. UNIVERSITE EL HAJ LAKHDAR BATNA CHU DE BATNA SERVICE DE CHIRURGIE PEDIATRIQUE INVAGINATION INTESTINALE AIGUE DIRIGE PAR : DR BOURANEN  PRESENTEE PAR: ZEKKOUR NAWEL  ANNEE UNIVERSITAIRE: 2012/2013 
  2. 2. Plan : INTRODUCTION ETUDE EPIDEMIOLOGIQUE ETUDE ANATOMIQUE PHYSIOPATHOLOGIE DIAGNOSTIC TRAITEMENT CONCLUSION
  3. 3. Définition: C’est la pénétration d’un segment intestinal + méso dans le segment situé immédiatement en aval et sa progression dans le sens iso péristaltique.
  4. 4. IIA URGENCE MEDICOCHIRURGICAL Risque de nécrose intestinale
  5. 5. EPIDEMIOLOGIE: Il existe 2types →IIA IDIOPATHIQUE →IIA SECONDAIRE
  6. 6. IIA idiopathique: 90 % NOURRISSON • < 2 ans , Pic de fréquence 4è – 9è mois • Sexe ratio : 2♂ / 1♀ • Bouffées épidémiques saisonnières • IIA primitive → Idiopathique Virose ORL / Respiratoire / Digestive Adénolymphite mésentérique Hyper péristaltisme localisé • Topographie : Carrefour iléo-cæcal
  7. 7. IIA Secondaire: 10 % GRAND ENFANT • > 2 ans • Pas de chronologie saisonnière IIA secondaire → Cause organique - Diverticule de Meckel -"Tumeurs" B >> M -IIA Post-opératoire • Topographie : Hors carrefour iléo-cæcal
  8. 8. ETUDE ANATOMIQUE: Schéma anatomique de base d’une IIA simple:
  9. 9. Schéma anatomique de base d’une IIA Complexe:
  10. 10. Formes topographiques :
  11. 11. Physiopathologie: Conséquences locales : Veineuse : stase→ œdèmes et hémorragies. Artérielle : ischémie , nécrose→ perforation, péritonite. Conséquences générales : Péritonite à un stade ultime, déshydratation ; hypovolémie →état choc.
  12. 12. DIAGNOSTIC : Clinique : tdd forme habituelle iléo-caecale • Douleur abdominale paroxystique : - Accès brefs : moins de 15 Mn - Cris, pleurs, accès de pâleur - Emission de selles au décours - Pleurs paroxystique •Vomissements ou refus de boire •Sangs dans les selles : - Signes capital. - Tardif, inconstant. - Rarement isolé. ± abondant.
  13. 13. Examen clinique: VACUITÉ DE LA FID BOUDIN D’INVAGINATION TR : "Le doigtier revient souillé de SANG
  14. 14. UN EXAMEN CLINIQUE NEGATIF NE CONTREINDIQUE PAS LE DIAGNOSTIC D’IIA
  15. 15. Formes trompeuses : • Une Diarrhée Isolée; même fébrile; même non sanglante Diagnostic différentiel Gastro-entérite hémorragique •Des vomissements isolés et brutaux ;inexpliqués •Une forme évoluée ou les signes de choc prédominent
  16. 16. CAT initiale avant l’exploration radiologique: - une voie veineuse fiable+sonde gastrique si vomissements; - traitement d’un éventuel état choc ou déshydratation; - BPO; - traitement de la dlr; Si stabilisation ;faire les examens complémentaires.
  17. 17. A-ASP: le plus svt normal Signe direct spécifique -Opacité du boudin Signes indirects non spécifiques -Petit iléus -vacuité de la FID -Niveaux hydroaerique Un ASP normal ou sub normal ne contre indique pas le diagnostic d’IIA Complication: -Pneumopéritoine -épanchement liquidien -dilatation aigue
  18. 18. B-Echographie abdominale Coupe transversale: -Aspect en cocarde, en cible Coupe longitudinale: -Aspect en pseudo rein en sandwich, en hot-dog
  19. 19. C-Lavement opaque diagnostique -INDICATION/CONTRE INDICATION: Bien • le lavement diagnostique: distingue r … qui peut être fait n’importe où par un radiologue compétent • le lavement thérapeutique: … qui doit être réalisé par un radio pédiatre expérimenté à proximité immédiate d’un centre de chirurgie pédiatrique
  20. 20. -TECHNIQUE : - Enfant est réhydraté; perfusé; calmé. - Radiologue / chirurgien . - Sonde non traumatisantes; pression <120cm ; sous scopie - Les avantages du lavement pneumatique: - la propreté. - la rapidité du geste . - la moindre gravité de l’atteinte péritonéale. - la moindre irradiation par rapport au lavement baryté.
  21. 21. Résultat: -Amputation d’un segment colique. -Image d’arrêt du produit de contraste; réalisant : une cupule( pince de homard) de profil.
  22. 22. Contraste gazeux Contraste liquidien Produit hydrosoluble Image en pince de homard
  23. 23. •Réduction pneumostatique: Danger de perforation : → Respect des conditions de pression < 100mm/Hg → Pas plus de 3 tentatives Respect des critères de réduction : - Progression antipéristaltique de l’invagination - Disparition de l’image d’invagination - Inondation brutale du grêle - Visualisation du bord interne du cæcum - Absence de dilatation résiduelle du grêle Risque de désinvagination incomplète
  24. 24. •Réduction hydrostatique: Danger de perforation :→ Respect des conditions de pression < 100cm/eau → Pas plus de 3 tentatives Respect des critères de réduction: - Progression antipéristaltique de l’invagination _ Disparition de l’image d’invagination - Inondation brutale du grêle - Visualisation du bord interne du cæcum - Absence de dilatation résiduelle du grêle Risque de désinvagination incomplète
  25. 25. Traitement chirurgicale: INDICATION: -Sans lavement: → dans les formes néonatales. → dans les formes iléo-iléales . → CI/du lavement thérapeutique: - pneumopéritoine . - dilatation aigue. - épanchement péritonéale. -Après lavement: →désinvagination incomplète ou douteuse . →récidive. →après 2ans. … 
  26. 26. • Technique: - la voie d’abord dépend du siège de l’invagination ( le plus svt incision transversale iliaque droite ). - Réduction manuelle douce de l’invagination - Bilan lésionnel: une résection- anastomose . - Appendicectomie :est de principe. - Caecopexie: c’est la fixation du caecum au péritoine pariétal .
  27. 27. CONCLUSION:
  28. 28. MERCI

×