Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Référendum en Nouvelle-Calédonie

489 views

Published on

À quelques semaines du référendum sur la pleine souveraineté et l’indépendance, qui sera organisé le 4 novembre en Nouvelle-Calédonie, Harris Interactive a interrogé un échantillon représentatif de personnes inscrites sur la liste référendaire pour mieux comprendre leur attitude à l’égard de ce scrutin.

Published in: News & Politics
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Référendum en Nouvelle-Calédonie

  1. 1. Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique – Opinion Gaspard Lancrey-Javal, Chef de groupe au Département Politique – Opinion Pierre-Hadrien Bartoli, Chef de groupe au Département Politique – Opinion Le référendum du 4 novembre en Nouvelle-Calédonie Comment les inscrits sur la liste référendaire perçoivent-ils cette échéance ? Quelles sont leurs intentions et leurs motivations de vote ? Comment envisagent-ils l’avenir ? En miroir, comment les habitants de métropole perçoivent-ils cette échéance électorale ? Octobre 2018 Une étude pour
  2. 2. Sommaire Méthodologie d’enquête P.3 Intentions et motivations de vote au référendum P.5 Perception du référendum P.10 Perspectives pour l’avenir de la Nouvelle- Calédonie P.14 …et vu depuis la métropole P.21
  3. 3. 3 Enquête réalisée par téléphone du 12 au 22 septembre 2018. Échantillon de 1 038 personnes, représentatif des inscrits sur la liste référendaire en Nouvelle-Calédonie. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, communauté d’appartenance*, province d’habitation de l’interviewé(e) et vote aux élections précédentes. Aide à la lecture des résultats détaillés : ▪ Les chiffres présentés sont exprimés en pourcentage. ▪ Les chiffres en italique sont ceux qui apparaissent significativement au-dessus de la moyenne. ▪ Certaines questions ont été posées en miroir à un échantillon de 1 018 personnes, représentatif des habitants de métropole âgés de 18 ans et plus, interrogé par Internet du 18 au 20 septembre 2018. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région d’habitation de l’interviewé(e). Méthodologie d’enquête * = en Nouvelle-Calédonie, le recensement mesure la répartition de la population selon la communauté d’appartenance. La formulation utilisée dans le cadre de cette enquête correspond à la méthode utilisée par l’Insee-Isee pour le recensement.
  4. 4. 4 Intervalle de confiance Note de lecture : dans le cas d’un échantillon de 1 000 personnes, si le pourcentage mesuré est de 10%, la marge d’erreur est égale à 1,8. Il y a donc 95% de chance que le pourcentage réel soit compris entre 8,2% et 11,8% (plus ou moins 1,8 points). Taille de l’échantillon 5% ou 95% 10% ou 90% 20% ou 80% 30% ou 70% 40% ou 60% 50% 100 interviews 4,4 6,0 8,0 9,2 9,8 10 200 interviews 3,1 4,3 5,7 6,5 6,9 7,1 300 interviews 2,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5,8 400 interviews 2,2 3,0 4,0 4,6 4,9 5,0 500 interviews 2,0 2,7 3,6 4,1 4,4 4,5 600 interviews 1,8 2,4 3,3 3,8 4,0 4,1 800 interviews 1,5 2,1 2,8 3,2 3,4 3,5 1 000 interviews 1,4 1,8 2,5 2,9 3,0 3,1 2 000 interviews 1,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,3 3 000 interviews 0,8 1,1 1,5 1,7 1,8 1,8 4 000 interviews 0,7 0,9 1,3 1,5 1,6 1,6 6 000 interviews 0,6 0,8 1,1 1,3 1,4 1,4 L’intervalle de confiance (parfois appelé « marge d’erreur ») permet de déterminer la confiance qui peut être attribuée à une valeur, en prenant en compte la valeur observée et la taille de l’échantillon. Si le calcul de l’intervalle de confiance concerne les sondages réalisés avec la méthode aléatoire, il est communément admis qu’il est proche pour les sondages réalisés avec la méthode des quotas.
  5. 5. Intentions et motivations de vote au référendum
  6. 6. Intentions de vote au référendum : « Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? » 6 Intentions de vote au référendum sur la pleine souveraineté et l’indépendance - Aux inscrits sur la liste référendaire, en % d’intentions de vote exprimées - Oui : 34% Non : 66% Rappel : Les intentions de vote mesurent un rapport de force à un moment donné. Elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme étant prédictives des résultats du scrutin.
  7. 7. Les principales motivations du vote Oui 7 97 94 93 93 92 85 85 85 82 Cela reconnaîtrait l'existence de l'identité kanak Cela permettrait de renforcer le vivre-ensemble en Nouvelle-Calédonie Cela permettrait à la Nouvelle-Calédonie de commencer une nouvelle phase dans son développement La Nouvelle-Calédonie doit pouvoir faire ses propres choix en matière d'éducation, de défense ou de justice La Nouvelle-Calédonie doit pouvoir nouer des relations plus étroites avec les autres pays de la région et du monde Cela permettrait d'améliorer les conditions de vie des habitants de Nouvelle-Calédonie Cela permettrait de donner la priorité aux citoyens pour l'accès aux aides sociales et au foncier Cela permettrait de réduire les inégalités entre populations en Nouvelle-Calédonie Cela permettrait de mettre fin à la période de colonisation Voici différentes raisons possibles pour voter « Oui » au référendum sur la pleine souveraineté et l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie. Chacune de ces raisons est-elle aujourd’hui plutôt importante ou plutôt pas importante dans votre choix de voter « Oui » ? - Aux inscrits sur la liste référendaire ayant l’intention de voter Oui, en % de réponses « Plutôt importante » -
  8. 8. Les principales motivations du vote Non 8 95 94 92 90 89 87 85 82 79 77 La Nouvelle-Calédonie a besoin de la France pour assurer sa sécurité La Nouvelle-Calédonie a besoin de la France d'un point de vue économique Les subventions publiques de la France sont indispensables pour maintenir le niveau de vie en Nouvelle-Calédonie L'indépendance dégraderait les conditions de vie des habitants de Nouvelle-Calédonie L'indépendance aurait des conséquences négatives sur la qualité des services publics La France est le meilleur cadre pour conforter le vivre-ensemble en Nouvelle-Calédonie Vous vous sentez personnellement attaché(e) à la France Vous n'êtes pas opposé(e) à l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie, mais vous pensez que le pays n'est pas prêt Vous souhaitez que la Nouvelle-Calédonie ait plus d'autonomie, mais pas qu'elle accède à la pleine souveraineté et à l'indépendance Vous craignez de perdre la nationalité française Voici différentes raisons possibles pour voter « Non » au référendum sur la pleine souveraineté et l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie. Chacune de ces raisons est-elle aujourd’hui plutôt importante ou plutôt pas importante dans votre choix de voter « Non » ? - Aux inscrits sur la liste référendaire ayant l’intention de voter Non, en % de réponses « Plutôt importante » -
  9. 9. Les principales motivations de l’hésitation au référendum 9 80 71 59 55 39 Vous attendez d'avoir plus d'informations de la part des différents responsables politiques Vous attendez d'avoir plus d'informations de la part des médias Pour vous, la Nouvelle-Calédonie n'est pas prête à accéder à l'indépendance Vous ne vous intéressez pas à la politique Vous n'êtes pas sûr(e) de vouloir participer au référendum Voici différentes raisons possibles pour hésiter dans votre vote au référendum sur la pleine souveraineté et l’indépendance de la Nouvelle- Calédonie. Pour chacune de ces raisons, diriez-vous qu’elle vous correspond plutôt bien ou plutôt mal aujourd’hui ? - Aux inscrits sur la liste référendaire indiquant ne pas être encore sûrs de leur choix, en % de réponses « Correspond plutôt bien » - 15% des électeurs déclarent ne pas être sûrs de leur choix L’indécision est plus élevée parmi les électeurs du Oui (20%) que parmi ceux du Non (8%)
  10. 10. Perception du référendum
  11. 11. Représentations spontanées associées au référendum 11 « La question de l'avenir est délicate pour moi. On ne sait pas trop. Personnellement je ne voudrais pas être indépendante, il faudrait qu'on reste tous ensemble. La Nouvelle-Calédonie sans la France ne tiendrait pas debout. » « L'indépendance de pouvoir appliquer nos lois, revendiquer nos terres. » « On arrive à un tournant, un croisement où il va falloir faire un choix. On imagine ce que pourrait devenir le pays, cela nous questionne. » « J'ai peur quant aux événements de 1988. Peut-être que les jours suivants le vote seront stressants. » « J'ai l'espoir de la reconnaissance du peuple kanak. » « Je voterai pour rester dans la France, on n'est pas prêt pour l'indépendance de la Nouvelle- Calédonie, les mentalités ne sont pas prêtes, c'est mon ressenti. » Le nuage de mots est automatiquement généré à partir de l’exhaustivité des réponses spontanées à la question ouverte. La taille d’un mot dans le visuel représente sa fréquence d’utilisation : le mot écrit en plus gros caractères est celui qui a été le plus utilisé par les sondés dans leurs réponses. L’emplacement d’un mot au sein du nuage n’a pas de signification particulière, pas plus que sa couleur. Lorsque vous pensez au référendum qui sera organisé le 4 novembre 2018 sur la pleine souveraineté et l’indépendance de la Nouvelle- Calédonie, quels sont tous les mots, toutes les impressions qui vous viennent spontanément à l’esprit ? – Question ouverte, réponses spontanées - Aux inscrits sur la liste référendaire -
  12. 12. Jugement sur le principe du référendum 12 28 44 15 10 3 Une très bonne chose Plutôt une bonne chose Plutôt une mauvaise chose Une très mauvaise chose Ne se prononce pas Bonne chose : 72% Mauvaise chose : 25% L'organisation d'un référendum sur l'indépendance et la pleine souveraineté de la Nouvelle-Calédonie est-elle selon vous... ? - Aux inscrits sur la liste référendaire, en % - 95 62 Electeurs du "Oui" Electeurs du "Non" Et vu de métropole : 75% des habitants de métropole jugent que l’organisation du référendum est une bonne chose 5 36 Electeurs du "Oui" Electeurs du "Non"
  13. 13. Sentiment suscité par le référendum 13 L'organisation d'un tel référendum vous inspire-t-elle… ? 51 44 5 Plutôt de l’espoir : 51% Plutôt de l’inquiétude : 44% - Aux inscrits sur la liste référendaire, en % - 81 39 Electeurs du "Oui" Electeurs du "Non" 17 57 Electeurs du "Oui" Electeurs du "Non" Ne se prononce pas
  14. 14. Perspectives pour l’avenir de la Nouvelle-Calédonie
  15. 15. Conséquences associées à la pleine souveraineté et à l’indépendance 15 41 38 27 26 25 29 23 18 19 19 27 36 52 52 53 3 3 3 3 3 Votre sentiment d'être citoyen de Nouvelle-Calédonie La capacité à vivre ensemble de toutes les communautés de Nouvelle-Calédonie La qualité des services publics en Nouvelle-Calédonie L'activité économique en Nouvelle-Calédonie La sécurité des biens et des personnes en Nouvelle-Calédonie Plutôt des conséquences positives Ni des conséquences positives, ni des conséquences négatives Plutôt des conséquences négatives Ne se prononce pas Selon vous, si la Nouvelle-Calédonie accédait à la pleine souveraineté et devenait indépendante, cela aurait-il plutôt des conséquences positives, plutôt des conséquences négatives ou des conséquences ni positives ni négatives sur… ? - Aux inscrits sur la liste référendaire, en % -
  16. 16. Les conséquences positives associées à la pleine souveraineté et à l’indépendance, selon l’intention de vote exprimée au référendum 16 41 38 27 26 25 76 68 60 58 58 23 22 11 11 11 Votre sentiment d'être citoyen de Nouvelle-Calédonie La capacité à vivre ensemble de toutes les communautés de Nouvelle-Calédonie La qualité des services publics en Nouvelle-Calédonie L'activité économique en Nouvelle-Calédonie La sécurité des biens et des personnes en Nouvelle-Calédonie Selon l'ensemble des inscrits Selon les électeurs du Oui Selon les électeurs du Non Selon vous, si la Nouvelle-Calédonie accédait à la pleine souveraineté et devenait indépendante, cela aurait-il plutôt des conséquences positives, plutôt des conséquences négatives ou des conséquences ni positives ni négatives sur… ? - Aux inscrits sur la liste référendaire, en % de « Plutôt des conséquences positives »-
  17. 17. Les conséquences négatives associées à la pleine souveraineté et à l’indépendance, selon l’intention de vote exprimée au référendum 17 53 52 52 36 27 11 12 13 10 4 77 75 75 54 43 La sécurité des biens et des personnes en Nouvelle-Calédonie L'activité économique en Nouvelle-Calédonie La qualité des services publics en Nouvelle-Calédonie La capacité à vivre ensemble de toutes les communautés de Nouvelle-Calédonie Votre sentiment d'être citoyen de Nouvelle-Calédonie Selon l'ensemble des inscrits Selon les électeurs du Oui Selon les électeurs du Non Selon vous, si la Nouvelle-Calédonie accédait à la pleine souveraineté et devenait indépendante, cela aurait-il plutôt des conséquences positives, plutôt des conséquences négatives ou des conséquences ni positives ni négatives sur… ? - Aux inscrits sur la liste référendaire, en % de « Plutôt des conséquences négatives »-
  18. 18. Image de la France 18 36 54 7 2 1 Très bonne image Plutôt bonne image Plutôt mauvaise image Très mauvaise image Ne se prononce pas Bonne image : 90% Mauvaise image : 9% De façon générale, diriez-vous que vous avez une bonne image ou une mauvaise image de la France ? - Aux inscrits sur la liste référendaire, en % - 83 94 Electeurs du "Oui" Electeurs du "Non" 16 5 Electeurs du "Oui" Electeurs du "Non" Et vu de métropole : 83% des habitants de métropole ont une bonne image de la Nouvelle-Calédonie (14% une « très bonne image »)
  19. 19. Pays avec lesquels la Nouvelle-Calédonie devrait renforcer ses relations 19 94 86 84 73 72 64 59 37 4 12 14 23 26 32 36 59 2 2 2 4 2 4 5 4 La France La Nouvelle-Zélande L'Australie Les îles Fidji Vanuatu Le Japon La Papouasie Nouvelle-Guinée La Chine Oui, vous souhaitez qu'elle renforce ses relations Non, vous ne souhaitez pas qu'elle renforce ses relations Ne se prononce pas À l’avenir, souhaitez-vous que la Nouvelle-Calédonie renforce ses relations avec chacun des pays suivants ? - Aux inscrits sur la liste référendaire, en % -
  20. 20. Pays avec lesquels la Nouvelle-Calédonie devrait renforcer ses relations, selon l’intention de vote exprimée au référendum 20 À l’avenir, souhaitez-vous que la Nouvelle-Calédonie renforce ses relations avec chacun des pays suivants ? - Aux inscrits sur la liste référendaire, en % de réponses « Oui, vous souhaitez qu’elle renforce ses relations » - 94 86 84 73 72 64 59 37 87 87 85 88 91 64 82 51 97 86 86 64 61 66 47 30 La France La Nouvelle-Zélande L'Australie Les îles Fidji Vanuatu Le Japon La Papouasie Nouvelle-Guinée La Chine Selon l'ensemble des inscrits Selon les électeurs du Oui Selon les électeurs du Non
  21. 21. …et vu depuis la métropole
  22. 22. Évocations spontanées sur la Nouvelle-Calédonie 22 Le nuage de mots est automatiquement généré à partir de l’exhaustivité des réponses spontanées à la question ouverte. La taille d’un mot dans le visuel représente sa fréquence d’utilisation : le mot écrit en plus gros caractères est celui qui a été le plus utilisé par les sondés dans leurs réponses. L’emplacement d’un mot au sein du nuage n’a pas de signification particulière, pas plus que sa couleur. Lorsque vous pensez à la Nouvelle-Calédonie, quels sont tous les mots, toutes les impressions qui vous viennent spontanément à l’esprit ? – Question ouverte, réponses spontanées - Aux habitants de métropole -
  23. 23. Projection dans une vie en Outre-mer 23 18 32 28 21 1 Oui, certainement Oui, probablement Non, probablement pas Non, certainement pas Ne se prononce pas Oui : 50% 13 30 31 24 2 Oui : 43% Non : 55% Dans un territoire français d’Outre- Mer en général En Nouvelle- Calédonie en particulier Personnellement, si l’occasion se présentait, seriez-vous disposé(e) à partir vivre et travailler… ? - Aux habitants de métropole, en % - Non : 49%
  24. 24. Notoriété du référendum 24 33 28 38 1 Oui, et vous voyez précisément ce dont il s’agit Oui, mais vous ne voyez pas précisément ce dont il s’agit Non En a entendu parler : 61% Avez-vous entendu parler du référendum qui sera organisé en Nouvelle-Calédonie le 4 novembre 2018 sur la pleine souveraineté et l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie ? - Aux habitants de métropole, en % -
  25. 25. Jugement sur le principe de la pleine souveraineté et de l’indépendance 25 15 50 26 7 2 Très bonne chose Plutôt bonne chose Plutôt mauvaise chose Très mauvaise chose Ne se prononce pas Bonne chose : 65% Mauvaise chose : 33% Sur le principe, cela serait-il selon vous une très bonne chose, plutôt une bonne chose, plutôt une mauvaise chose ou une très mauvaise chose que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? - Aux habitants de métropole, en % -
  26. 26. Conséquences associées à la pleine souveraineté et à l’indépendance en Nouvelle-Calédonie 26 32 26 21 20 18 33 40 27 34 26 34 33 51 45 55 1 1 1 1 1 La capacité à vivre ensemble de toutes les communautés de Nouvelle-Calédonie L’activité touristique de Nouvelle- Calédonie L’activité économique en Nouvelle-Calédonie La sécurité des biens et des personnes en Nouvelle-Calédonie La qualité des services publics en Nouvelle-Calédonie L’indépendance aurait plutôt des conséquences positives Ni l’un, ni l’autre L’indépendance aurait plutôt des conséquences négatives Ne se prononce pas Selon vous, si la Nouvelle-Calédonie accédait à la pleine souveraineté et devenait indépendante, cela aurait-il plutôt des conséquences positives, plutôt des conséquences négatives, ou ni l’un ni l’autre sur… ? - Aux habitants de métropole, en % -
  27. 27. Conséquences associées à la pleine souveraineté et à l’indépendance en France 27 25 17 16 16 15 15 54 48 57 61 57 62 20 34 26 22 27 22 1 1 1 1 1 1 L’économie française La défense et l’action militaire françaises Le rayonnement de la France dans le monde Les échanges commerciaux de la France avec le reste du monde Les arts et la culture français Le poids de la France dans les relations internationales L’indépendance aurait plutôt des conséquences positives pour la France Ni l’un, ni l’autre L’indépendance aurait plutôt des conséquences négatives pour la France Ne se prononce pas Selon vous, si la Nouvelle-Calédonie accédait à la pleine souveraineté et devenait indépendante, cela aurait-il plutôt pour la France des conséquences positives, négatives, ou ni l’un ni l’autre sur… ? - Aux habitants de métropole, en % -
  28. 28. Suivez l’actualité de Harris Interactive sur : Contacts www.harris-interactive.com Facebook Twitter LinkedIn Contacts Harris Interactive en France : Jean-Daniel Lévy – Directeur du Département Politique & Opinion - 01 44 87 60 30 - jdlevy@harrisinteractive.fr Laurence Lavernhe – Responsable de la communication - 01 44 87 60 94 - 01 44 87 60 30 - llavernhe@harrisinteractive.fr Merci de noter que toute diffusion de ces résultats doit être accompagnée des éléments techniques suivants : le nom de l'institut, le nom du commanditaire de l’étude, la méthode d'enquête, les dates de réalisation et la taille de l'échantillon.

×