Successfully reported this slideshow.
Your SlideShare is downloading. ×

Les nouveaux challenges techniques pour le SEO

Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Upcoming SlideShare
Actualités SEO
Actualités SEO
Loading in …3
×

Check these out next

1 of 36 Ad

Les nouveaux challenges techniques pour le SEO

Download to read offline

La façon de fabriquer des sites web a changé considérablement : plateformes headless, frameworks JS, low code, cloud... Dans le même temps, d'autres technologies deviennent obsolètes (vous pouvez laisser tomber l'AMP, ou l'App Indexing).
Mais ces changements s'accompagnent de nouveaux challenges techniques pour le SEO, que vous devez prendre en compte avant de choisir la dernière technique à la mode....
Présenté par Philippe YONNET, CEO de Neper.

La façon de fabriquer des sites web a changé considérablement : plateformes headless, frameworks JS, low code, cloud... Dans le même temps, d'autres technologies deviennent obsolètes (vous pouvez laisser tomber l'AMP, ou l'App Indexing).
Mais ces changements s'accompagnent de nouveaux challenges techniques pour le SEO, que vous devez prendre en compte avant de choisir la dernière technique à la mode....
Présenté par Philippe YONNET, CEO de Neper.

Advertisement
Advertisement

More Related Content

Recently uploaded (20)

Advertisement

Les nouveaux challenges techniques pour le SEO

  1. 1. Les Nouvelles Architectures de sites web et le SEO Philippe YONNET CEO Neper
  2. 2. Les outils et méthodes pour bâtir un site web évoluent vite Les sites mobiles en m. => le responsive design a gagné Les pages AMP : vous oubliez, cela n’a plus d’avenir Les plateformes / CMS hébergées sur des serveurs dédiés => en voie d’abandon rapide A l’inverse, d’autres approches fleurissent : SaaS, LoCode/Nocode, Headless, Cloud, Serverless… Et certaines sont déjà obsolètes
  3. 3. Architectures logicielles pour faire un site web ? Concrètement, une architecture logicielle décrit comment un service est découpé en composants, et comment ces composants interagissent entre eux. Depuis l’invention du World Wide Web au début des années 90, une architecture était dominante C’est quoi une architecture logicielle ?
  4. 4. Mais depuis quelques années… Et les développeurs ont pu déployer une plus grande créativité Pour le pire et le meilleur Côté SEO : souvent pour le pire … la technique a fait quelques progrès !
  5. 5. Euh… un site web c’est un site web non ? Une petite sélection : Utiliser un service SaaS Les CMS headless Les SPA Les PWA Les frameworks JS Web Assembly Les sites serverless Et pour chaque techno, on va dire si c’est ok pour le SEO ou non Il y’a maintenant des tas de façons de faire un site web
  6. 6. Bâtir son site web à partir d’un service SaaS Une architecture de plus en plus fréquente
  7. 7. Pourquoi ces solutions sont populaires Solutions presque « clés en main » On peut (presque) se passer d’équipes techniques pour fabriquer un site web avec ces outils Pas de maintenance Scalabilité maximum Coût (apparent) faible Des coûts cachés à prendre en compte
  8. 8. SaaS : côté SEO cela donne quoi On progresse, mais c’est pas top… Aucune solution n’est nativement 100% compatible Sauf si vous basculez en mode headless Il y’a toujours un peu de travail d’optimisation à faire Parfois beaucoup Cela empire si vous cherchez à obtenir de ces outils des choses pour lesquelles ils n’ont pas été conçus Attention à l’impact des « développements spécifiques » A déconseiller si le SEO est stratégique pour vous 75% à 100% Compatibilité SEO
  9. 9. Et le Nocode ? De quoi parle t’on ? Les outils No-Code sont des plateformes applicatives mises à disposition en ligne qui permettent aux utilisateurs de créer des programmes en glissant et déposant les composants visuels qu'ils souhaitent inclure dans leur application, sans avoir recours à une seule ligne de code. Ces outils fonctionnent comme des services en mode SaaS Ces plateformes génèrent du code, sans que l’utilisateur ait besoin de savoir coder
  10. 10. Nocode ou Lowcode ? Low-code : des outils qui permettent d’augmenter la productivité de développeurs On code encore, mais très peu On ne réinvente plus la roue La promesse du no-code est plus radicale : Un non développeur peut fabriquer une application ou un site web Plus de code du tout On verra que la promesse n’est pas complètement tenue à ce jour 12 Source : Tiger Sheet - https://tigersheet.com/blog/category/lcnc/
  11. 11. Un concept à la mode … qui cache un marché en rapide expansion L’intérêt pour le nocode a été dopé par le confinement ! 13
  12. 12. Quelques exemples d’outils no code 14
  13. 13. Wordpress est il un outil nocode ? Oui, mais ça dépend ! S’il est hébergé chez un hébergeur spécialisé (Kinsta par exemple) S’il est utilisé avec un framework permettant de monter des pages sans coder (Divi etc…) 15
  14. 14. Nocode peut-être, mais pas no SEO Ces outils n’optimisent pas vos sites ! L’optimisation SEO reste à faire Si vous ne savez pas optimiser un site, le CMS nocode ne vous aidera pas D’une manière générale, sans connaissances techniques en HTML/CSS/JS et sur le fonctionnement d’un site web, le CMS nocode ne saura pas faire tout seul un site parfaitement optimisé 16
  15. 15. Attention à ne pas dépendre de l’outil Ces outils sont des outils SaaS, ils en ont les inconvénients Si l’outil est down, votre site aussi Les SLA servent plus à définir les limites de responsabilité du service que de protéger votre business Si l’outil disparait… votre site aussi Vu la concurrence actuelle, il va y avoir des faillites et des fusions, le risque est grand de devoir Pouvez-vous facilement migrer de votre outil actuel vers un autre outil C’est pas gagné ! En général, rien n’est prévu. Et vous risquez d’avoir besoin d’un développeur pour migrer les données
  16. 16. Le problème du « Shadow IT » Si n’importe qui peut faire du nocode, il ne faut pas faire n’importe quoi Les développements nocode ou lowcode doivent rester dans le périmètre du DSI Sinon cela développe le « shadow IT », c’est-à- dire une infrastructure technique qui échappe à la connaissance et à la surveillance du département IT Problèmes de sécurité et de confidentialité Problèmes de maintenance Problèmes d’évolution… Etc… 18
  17. 17. Nocode et RGPD Attention, la plupart des outils nocode sont hébergés aux USA Si vous récoltez des données personnelles, c’est un souci Les solutions : Passer par un outil nocode open source pour pouvoir l’héberger vous même Ça existe, mais ils sont loin d’être parfaits Et du coup, autant héberger vous-même un wordpress 19
  18. 18. NoCode et SEO Oui, on peut utiliser des CMS NoCode et avoir des bons résultats en SEO Mais cela demande des efforts et de la technicité en SEO Tous les CMS ne sont pas parfaits d’un point de vue SEO Avec le NoCode on peut se passer de devs, mais il faut des connaissances techniques, et des connaissances en SEO Le NoCode présente encore des limites qui rendent son domaine d’application limité à des usages précis Et la dépendance au NoCode peut-être problématique 75% à 100% Compatibilité SEO
  19. 19. Les CMS headless Si on veut faciliter la génération de code pour différents usages (mobile, IOT, apps…) Si on veut « assembler » des données venant de différentes API pour générer ses pages Les CMS habituels sont lourds et inadaptés Les CMS headless fournissent une solution radicale
  20. 20. Monolitique, couplé, découplé, headless ? C’est quoi la différence ?
  21. 21. Quelques exemples de CMS headless Les CMS purement « headless » Strapi https://strapi.io/ Cockpit https://getcockpit.com/ Directus https://directus.io/ Les CMS découplés et semi découplés Drupal (si si) : https://www.drupal.org/about/9 Sitefinity : https://www.progress.com/sitefinity-cms Plateformes SaaS headless Core DNA https://www.coredna.com/ Contentful https://www.contentful.com/ Kontent (ex Kentico) https://kontent.ai/ Et leur impact sur le SEO
  22. 22. Ok, mais les CMS headless, cela vaut quoi pour le SEO ? En théorie, tout le code « front », celui vu par les bots des moteurs de recherche et interprété par les navigateurs, peut-être écrit librement Rien n’empêche d’avoir du code 100% SEO compliant Mais le risque d’avoir un site mal fichu d’un point de vue SEO est très important C’est atténué si on utilise un CMS découplé car au moins toutes les fonctionnalités SEO sont déjà codées Gestion des balises title, meta robots, canonical… Gestion des urls, des redirections… Etc.
  23. 23. Les sites « serverless » Plus de serveurs En réalité, il y’a toujours des serveurs derrière, mais ce n’est plus votre problème des services SaaS, généralement fournis par des outils Cloud, comme AWS Si votre site est composé : de pages statiques : c’est idéal, performant, et simple à déployer de pages avec du contenu dynamique : c’est intéressant, mais très différent
  24. 24. Serverless : quel impact pour le SEO ? En principe le site peut-être 100% compliant En pratique… si le contenu est dynamique, c’est rarement parfait Utilisation excessive du javascript dans le navigateur Balises SEO mal gérées (duplicates) ou absentes Si le contenu est statique, c’est bon
  25. 25. Les « Single Page Applications » Le principe : on développe un site web comme une application. On utilise des technos web (javascript, html, serveurs web, https…) pour fabriquer une application Un seul code génère tout le contenu, pas de notion de page web Pour le SEO c’est une hérésie Notion d’app : les développeurs sont tentés de faire générer le contenu dans le navigateur de l’internaute (mauvaise idée) Une seule page au lieu de plusieurs : absolument pas compatible SEO On peut rendre ce type de code compatible, mais dans ce cas, on ne peut plus appeler cela une SPA (ce n’est plus une app, et il y’a plusieurs pages)
  26. 26. Les SPA, côté SEO, qu’est-ce que ça donne ? Là on cumule plein de défauts gênants pour le SEO Risque d’impact négatif maximum ! Formellement déconseillé si le SEO est stratégique pour vous Important : reprenez vos développeurs quand ils appellent votre site web fait avec (au hasard) AngularJS une SPA Si ce n’est pas une app S’il y’a plusieurs pages
  27. 27. CSR, SSR, Hybrid SSR : façon traditionnelle de faire un site web CSR : l’essentiel du contenu est généré dans le navigateur de l’internaute Danger potentiel pour le SEO SPA Hybride : une partie du contenu HTML est généré côté serveur, une partie côté client Variante : SSR avec hydration Potentiellement 100% compatible SEO
  28. 28. Les frameworks JS et le contenu généré en JS VueJS, ReactJS, AngularJS et les autres…
  29. 29. La recommandation a changé Google et Bing exécutent (plutôt bien) le code javascript côté client Mais ils sont encore bien seuls Les frameworks sont devenus « universels » : ils sont utilisables en SSR, en CSR, et en hybride Si utilisé en CSR : mauvais pour le SEO Si utilisé en SSR : ok pour le SEO, c’est un site web normal Si utilisé en Hybride : dépend de la bonne implémentation, mais c’est potentiellement plutôt OK Même chose pour l’hydration On peut obtenir dorénavant des bons résultats avec ces technologies
  30. 30. Les « Progressive Web Apps » Les sites « PWA » sont des pages web en HTML5 (des pages web « normales ») dont le code tire parti des fonctionnalités avancées des navigateurs modernes pour se comporter comme des apps Sauvegarde locale de données / paramètres Consultation hors ligne Déclenchement d’alertes Accès aux capteurs : GPS, APN… Enregistrement d’un raccourci vers l’app … Cela évite de télécharger une app à part
  31. 31. Les PWA et le SEO En théorie, un site PWA peut-être 100% compatible SEO C’est même beaucoup mieux qu’une app. Si on a besoin de faire indexer le contenu d’une app, il faut passer par l’app indexing, obsolète et compliqué Avec une PWA : cela s’indexe comme des pages normales En pratique, tout dépend qui développe les PWA : Si les devs sont habitués à faire des sites web : OK Si les devs sont habitués à faire des apps : possible de récupérer un code non compatible (site conçu comme une SPA et non comme un site web « normal ») VIGILANCE DE RIGUEUR
  32. 32. Conclusion On vit une époque où les innovations foisonnent autour de la façon de construire des sites web Toutes ces nouvelles méthodes ne sont pas toujours parfaitement maîtrisées par les équipes techniques, ce qui engendre un risque élevé pour le SEO C’est néanmoins un handicap qui disparaîtra avec le temps La plupart de ces méthodes 5(mais pas toutes) sont néanmoins 100% compatible SEO sur le papier Il est donc possible d’avoir un bon référencement en les utilisant, à condition de veiller à ce que l’implémentation soit parfaite Le risque commun : oublier les règles fondamentales de la création de site web à l’occasion de l’adoption d’une architecture nouvelle => pb de compatibilité SEO Ne jouez pas avec le feu : faites vous accompagner par des spécialistes qui connaissent ET le seo ET ces nouvelles technologies
  33. 33. Merci

×