Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Discours d'ouverture du directeur cabinet

173 views

Published on

Discours prononcé par le directeur de cabinet du ministre de l'Agriculture en ouverture du forum national d’échanges et de validation du contrat d’exploitation amélioré des aménagements hydro-agricoles de l’ONAHA, qui s'est tenu à Konni le 6 août 2015.

Organisé par l'Office national des aménagements hydro agricoles (ONAHA) en partenariat avec GWI, l'événement était mis en œuvre par l’UICN et l’IIED.

Published in: Environment
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Discours d'ouverture du directeur cabinet

  1. 1. DU FORUM NATIONAL D'INFORMATIONS SUR LE NOUVEAU CONTRAT EN PREPARATION SUR LES PERIMETRES IRRIGUES DE L’ONAHA DISCOURS D’OUVERTURE DE SON EXCELLENCE LE MONSIEUR LE DIRECTEUR DE CABINET DU MINISTRE D’ETAT, MINISTRE DE L’AGRICULTURE [Konni le 06 Août 2015] Ministère de l’Agriculture REPUBLIQUE DU NIGER
  2. 2. DISCOURS D’OUVERTURE DU FORUM NATIONAL SUR LA GESTION DU FONCIER IRRIGUE AU NIGER Mr le représentant du haut commissaire à l’initiative 3N ; Mr le représentant du haut commissaire à l’aménagement de la vallée du Niger; Mr les secrétaires généraux adjoints des gouvernorats ; Messieur le Préfet de Konni ; Monsieur le représentant de l’UICN ; Honorable chef de canton Messieurs les directeurs généraux, centraux et régionaux ; Messieurs les représentants des coopératives et faitières; Mesdames et Messieurs, chers participants C'est un immense plaisir pour moi, de m'adresser à vous, afin de m’acquitter d'un agréable devoir, celui d'adresser mes remerciements les plus sincères aux participants de cette rencontre et leur souhaiter la très chaleureuse et cordiale bienvenue. Permettez-moi tout d’abord, à cet instant solennel, de présenter mes félicitations au Gouvernement du Niger pour la conduite prometteuse du Plan du Développement Economique et Social et en particulier de l’initiative 3N, notamment en son volet « aménagements hydro agricoles », ainsi qu’aux initiateurs de cette rencontre ô combien importante et capitale dans la recherche d’une gestion équitable et durable des ressources naturelles en général, et en particulier le foncier, au profit de tous : j’ai nommé La Global Water initiative (GWI) à travers ses partenaires Union Internationale pour Conservation de la Nature (UICN) et Institut International pour Environnement et le Développement et l’ONAHA
  3. 3. Mesdames et Messieurs, Chers participants La gouvernance foncière en tant que mécanisme d’accès, d’utilisation et de dévolution des droits sur la terre, apparait aujourd’hui comme un enjeu majeur pour les Etats et les communautés, en particulier dans la sous-région ouest africaine, du fait de l’exacerbation de la compétition inter-acteurs sur la terre et les ressources naturelles, elle-même liée à plusieurs facteurs comme la démographie, la perturbation des cycles naturels liés au climat, la marchandisation de la terre et l’accroissement des investissements agricoles. De récentes études ont montré que les terres font l’objet de multiples convoitises, et aiguisent les appétits les plus divers. Il faut dire que cette situation est caractéristique de l’ensemble du foncier rural nigérien, où chaque ressource est âprement discutée entre les acteurs, et parfois de manière violente avec des conséquences humaines désastreuses. Cette situation foncière donne lieu aujourd’hui à toutes les formes de revendications, y compris par la remise en cause des engagements et de la parole donnée par les aïeuls, tant que ceux-ci ne peuvent être formellement justifiés. Ce qui peut expliquer la remise en question de la pratique d’établissement d’accords locaux informels entre l’Etat et les populations lors de la réalisation des Aménagements Hydro Agricoles (AHA) au Niger. Mesdames et Messieurs, Chers participants A titre de rappel, le Niger dispose d’environ 14 300 ha de terres irriguées à travers soixante dix neuf (79) Aménagements Hydro Agricoles (AHA). L’ensemble de ces périmètres ne sont pas immatriculés dans le Livre Foncier (L.F), et actuellement certains périmètres font l’objet de réclamations de la part des propriétaires coutumiers des terrains sur lesquels ils sont réalisés, ou de la part de leurs descendants. Ils contestent la propriété de l’Etat sur ces espaces, et ces litiges sont souvent portés devant les tribunaux.
  4. 4. Cette absence d’immatriculation, dans un contexte de pression foncière évidente, est une source d’inquiétude pour les décideurs que nous sommes et pour les exploitants de ces périmètres irrigués. Pour garantir le développement et la gestion durable des AHA, il est d’un intérêt vital pour l’ONAHA dont les missions viennent d’être renouvelées et renforcées de réaliser la sécurisation juridique des périmètres par leur immatriculation au Livre Foncier, ce qui éviterait toute situation embarrassante vécue en l’absence de documents administratifs formels à valeur juridique qui permettent d’établir les droits des parties prenantes concernées sur les espaces. Mesdames et Messieurs, Chers participants Pour contribuer au débat national sur le foncier rural, la Global Water Initiative (GWI), mise en œuvre par le consortium IIED/UICN en collaboration avec le HCAVN et l’ONAHA, a mené au plusieurs études portant sur la gestion du foncier aménagé à Kandadji et un forum national sur la sécurisation du foncier irrigué. Suite à ces études et aux conclusions du forum de Konni de mai 2014, l’ONAHA, a jugé opportun d’engager le processus d’immatriculation et l’inscription au Livre Foncier des 79 Aménagements Hydro agricoles (AHA) dont dispose le Niger. Ce qui permettra à termes de contribuer à sécuriser les droits des exploitants en leur proposant également le modèle de contrat amélioré. D’une manière générale, l’évolution de la gestion des périmètres irrigués et l’application plus stricte des lois nationales et des dispositions juridiques en la matière, nécessitent une large diffusion et partage au niveau national afin d’adopter des pratiques harmonisées au niveau des AHA et de répondre aux nombreux défis soulevés, tout en sécurisant à la fois l’Etat dans ses investissements et les agriculteurs dans leurs exploitations pour une sécurité alimentaire et un bien-être de tous.
  5. 5. Mesdames et Messieurs chers participants, Vous conviendrez certainement avec moi que ce thème révèle une importance capitale tant pour les exploitants que l’Etat. En effet, il touche les points les plus sensibles du processus de gestion durable et de la bonne gouvernance foncière dans la mesure où il évoque les questions de droits et devoirs de tous les acteurs impliqués. Le forum qui nous réunit dans cette salle est un cadre illustratif de la volonté de rassembler tous les acteurs clés concernés et impliqués dans la gestion des Aménagements Hydro Agricole au Niger. L’objectif principal de ce forum national est d’informer et de sensibiliser les premiers responsables des AHA sur le contenu du contrat amélioré afin qu’ils puissent en apprécier les termes, se les approprier, en vue de favoriser une prise de conscience générale de la situation actuelle de la gestion du foncier sur les anciens AHA et apporter des amendements qui permettent au contrat de mieux sécuriser à la fois l’Etat et les producteurs. Cette rencontre constitue surtout l’occasion pour nous tous de d’être au même niveau d’informations sur le contenu du contrat d’exploitation amélioré afin de formuler des propositions de son enrichissement harmonisation des en vue de son appropriation par tous. Au vu de la qualité des participants, nous ne doutons point, Mesdames et Messieurs, des résultats auxquels vous parviendrez à la fin.
  6. 6. Mesdames et Messieurs Je ne terminerai pas mon propos sans transmettre la reconnaissance des populations du Niger, aux autorités de la 7ème République au premier rang desquelles, le Président de la République, Monsieur Issoufou Mahamadou, Chef de l’Etat et son excellence Monsieur Brigi Rafini, Premier Ministre, chef de gouvernement, pour les efforts multiples et multiformes qu’elles ne cessent de déployer pour l’amélioration des conditions de vie de la population nigérienne. Encore une fois, je vous souhaite un agréable séjour et prie le tout puissant Allah, qu’il nous accorde dans sa miséricorde, une bonne campagne agricole de l’hivernage 2015. Tout en souhaitant plein succès à vos travaux, je déclare ouvert le forum national d'informations sur le nouveau contrat en préparation sur les périmètres irrigués de l’ONAHA. Je vous remercie de votre aimable attention. Le Monsieur le Directeur de cabinet du Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture

×