Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
CECRL B1 · FMI: français médical et infirmier · Anésthésie et réanimation · 1- Exercices de grammaire 1
Anesthésie et réan...
CECRL B1 · FMI: français médical et infirmier · Anésthésie et réanimation · 1- Exercices de grammaire 2
6. Après l’interve...
CECRL B1 · FMI: français médical et infirmier · Anésthésie et réanimation · 1- Exercices de grammaire 3
8. L'anesthésie es...
CECRL B1 · FMI: français médical et infirmier · Anésthésie et réanimation · 1- Exercices de grammaire 4
3. Complète par l'...
CECRL B1 · FMI: français médical et infirmier · Anésthésie et réanimation · 1- Exercices de grammaire 5
relâchement muscul...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Français médical · Anesthésie et réanimation · 1- Exercices de grammaire

24 views

Published on

Français médical et infirmier (FMI). Public visé: professionnels de santé · milieu hospitalier · anesthésie et réanimation.

Exercices de grammaire. Niveau CECRL [A2]-B1. Conjugaison: indicatif présent. Dérivation et accord de l'adjectif. Formation et accord du participe passé.

Format: .docx (Word). Pages: 5. Le CORRIGÉ est également disponible sur SLIDESHARE.

Published in: Education
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Français médical · Anesthésie et réanimation · 1- Exercices de grammaire

  1. 1. CECRL B1 · FMI: français médical et infirmier · Anésthésie et réanimation · 1- Exercices de grammaire 1 Anesthésie et réanimation · 1- Exercices de grammaire CONJUGAISON 1. Complète.Conjugue les verbes à l'indicatifprésent. Du sommeil profond au réveil 1. Responsables du profond sommeil du patient, l'anesthésiste-réanimateur et l'infirmier anesthésiste …………………………….. (devoir) faire en sorte que le réveil se déroule dans de bonnes conditions. 2. Ils …………………………….. (savoir) doser les produits en fonction de l'état de santé du malade et de la durée de l'opération. 3. À l'aide d'un appareillage électronique, ils ………………………………………. (contrôler) les fonctions vitales de l'opéré (sa respiration, son coeur) et ……………………………… (mettre) en oeuvre une réanimation appropriée, si nécessaire. 4. Toujours présent lors du réveil du patient, ils ……………………………….. (surveiller) les éventuelles réactions. Moins nombreux, les réanimateurs ……………………………………… (intervenir) en cas d'urgence. Avant, pendant et après les interventions 1. L’anesthésiste-réanimateur ……………………………. (intervenir) avant, pendant et après toute opération chirurgicale qui ……………………………… (nécessiter, alternative: requérir) une anesthésie générale ou locorégionale. 2. Lors d’une consultation préopératoire, il ……………………….. (évaluer) l’état général du patient, …………………… (choisir) la technique d’anesthésie la plus appropriée et ………………………. (rassurer) le patient autant que possible. Son rôle psychologique à cette étape ……………. (être) loin d’être négligeable. 3. En "salle d’op", en cas d’anesthésie générale, l’anesthésiste ……………………… (appliquer) un masque qui ……………………… (diffuser) (on dira aussi: un masque diffusant) un gaz à effet instantané ou ………………….. (injecter) un antalgique par intraveineuse. 4. En cours d’intervention, et en liaison étroite avec le chirurgien, il ……………………….. (se servir) d'un matériel ultrasophistiqué (électrodes, moniteur, défibrillateur, appareil de mesure d’oxygène dans le sang, neurostimulateur…) pour surveiller l’état du patient, et intervenir si nécessaire. On dit qu'il …………………………… (sécuriser) l'intervention. 5. Pendant toute cette phase dite de sécurisation de l'intervention, un infirmier anesthésiste l'……………………………. (assister).
  2. 2. CECRL B1 · FMI: français médical et infirmier · Anésthésie et réanimation · 1- Exercices de grammaire 2 6. Après l’intervention, l’anesthésiste et son assistant ……………………………………. (contrôler) la réanimation de l’opéré en salle de réveil, puis ………………………………. (assurer) le suivi postopératoire. 7. A côté des interventions ou opérations programmées, le métier d'anesthésiste-réanimateur ………………………………. (se pratiquer, alternative: s'exercer) aussi dans l’urgence (accidents, intoxications, situations critiques…). 8. Aux urgences, le médecin anesthésiste …………..………………. (intervenir) avec sang froid et rapidité pour comprendre l'origine du ou des problèmes et ……………………… (mettre) en place les techniques de réanimation appropriées. Induire et contrôler des degrés différents de perte de sensibilité 1. Le ou la médecin spécialiste en anesthésiologie (anesthésiste) ……………………………….. (maîtriser, alternative: dominer) l'ensemble des techniques qui …………………………………….. (provoquer, alternatives: induire, occasionner, entraîner, causer) la perte de la sensibilité d'un organe ou de la sensibilité générale des patients, pour la durée d'une intervention chirurgicale, thérapeutique ou d'un examen médical douloureux. 2. Leur intervention ……………………….. (permettre) également de suppléer (on dira aussi: remédier, pallier) à une insuffisance des fonctions vitales (cérébrales, respiratoires ou cardiocirculatoires). 3. Il ………………..…… (exister) deux grands types d'anesthésie; elle …………. (être) soit générale, soit locale ou locorégionale. 4. L'anesthésie générale …..………………….. (consister) à endormir le patient complètement pour toute la durée de l'intervention par l'injection d'une substance anesthésique ou l'inhalation d'un anesthésique gazeux. 5. L'anesthésie générale ……………… (rendre) le patient inconscient et insensible à la douleur. Elle ……………………………. (nécessiter, alternative: requérir) l'administration de médicaments qui ………………………………… (agir) sur le cerveau. 6. Pour maintenir chez le patient cet état comparable au sommeil, on lui ………….………… (perfuser) continuellement par intraveineuse une combinaison de produits anesthésiques ou on lui ……………………………… (administrer) continuellement des vapeurs anesthésiques via la respiration artificielle. 7. L'anesthésie locale ou locorégionale ……………………….. (supprimer) pour un temps les douleurs uniquement dans la partie du corps qui est opérée.
  3. 3. CECRL B1 · FMI: français médical et infirmier · Anésthésie et réanimation · 1- Exercices de grammaire 3 8. L'anesthésie est dite locorégionale quand on n'……………………… (endormir) que la région du corps qui doit être opérée. On ……………..……. (bloquer) alors les nerfs de cette région en injectant à proximité un produit anesthésique local. Environnement de travail: présence sur plusieurs fronts 1. Les médecins spécialistes en anesthésiologie …………………….……………. (collaborer) avec toute l'équipe médicale (chirurgiens, infimiers, techniciens) en salle d'opération mais également avec les ambulanciers, les sapeurs-pompiers et les gendarmes. 2. Le service d'urgences les ……………………..……. (solliciter, alternatives: demander, appeler) parfois durant la nuit ou le week-end pour effectuer des prises en charge sur les lieux d'accident. 3. Les anesthésistes-réanimateurs ………………………………... (permettre) ainsi la désincarcération efficace des victimes ou la facilitation des soins pendant le transport. ACCORD ET DÉRIVATION DE L'ADJECTIF 2. Complète par l'adjectifqui convient et accorde-le. programmé · quotidien · atteint · local (2x) · éventuel · approprié · général 1. Il faut avoir examiné et compris chaque cas ou problème qui se présente pour pouvoir mettre en place des techniques …………………………………...... . 2. Une anesthésie ……………………… provoque la perte de la sensibilité d'un organe ou d'une zone du corps isolés mais pas la sensibilité ………………………….. du patient à la douleur. Le produit anesthésique ………………….. va agir directement sur les nerfs au contact de la zone. 3. Le métier d'anesthésiste-réanimateur se pratique dans des interventions ………………………………………. ou dans l'urgence. 4. L'anesthésiste-réanimateur réanime et/ou maintient les fonctions vitales des patients gravement ……………..……… ou traumatisés dans le cadre des premiers secours. 5. Présente lors du réveil du patient, l'infirmière anesthésiste surveille les …………………………………. réactions de celui-ci. 6. En milieu hospitalier, le médecin anesthésiste-réanimateur, comme ses collègues praticiens, participe à des activités de recherche permettant d'améliorer la pratique clinique ………………………………….……….. .
  4. 4. CECRL B1 · FMI: français médical et infirmier · Anésthésie et réanimation · 1- Exercices de grammaire 4 3. Complète par l'adjectifcorrespondant et accorde-le. 1. Ce qu'on appelle les fonctions ……………………. (vie), ce sont les fonctions ………………………….. (cerveau), ………………………………….. (respiration) et ………………………………………….…………. (circulation cardiaque). 2. Pour endormir un patient par l'inhalation d'un anesthésique …………………………………. (gaz), on lui pose un masque. 3. Le rôle psychologique de l'anesthésiste-réanimateur pendant l'étape préopératoire n'est pas …………………………..……...….. (négliger). 4. Les anesthésistes-réanimateurs administrent l'anesthésie générale ou locorégionale pour des interventions ………………………………………… (chirurgie), ………………………………………………. (obstétrie), …………………………………………. (thérapie) ou …………………………………..…… (diagnostic). 5. Il faut maintenir la patiente sous respiration …………………………………..……. (artifice) pendant l'opération. 6. Aux urgences ou dans le cadre des premiers secours, les anesthésistes-réanimateurs collaborent au traitement de syndromes ………………………….…………….. (douleur) aigus ou chroniques. FORMATION ET ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ 4. Forme et accorde les participes passés. L'examen préanesthésique 1. Lors de l'examen préanesthésique, les patients et leurs aptitudes à être anesthésiés puis réanimés sont …………………. (évaluer) préopératoirement. 2. Leur dossier médical est ……………………………….. (examiner) puis ……………………………. (compléter) par un interrogatoire et un examen physique. 3. Ensuite, on y choisit la technique anesthésique la plus ………………..…………………… (approprier) au type d'intervention et à l'état des patients. 4. Les patients sont alors …………………….……… (informer) dans le détail et ……………………………. (préparer) à l'intervention. Le déroulement d'une anesthésie générale 1. Une fois la prémédication (sous forme d'un calmant) ………………………….. (administrer) et une perfusion ……………………. (mettre) en place, l’anesthésie générale débute en règle générale par l’injection d’un somnifère d’action rapide ………………….……. (associer) ou non à une substance ……………………….. (dériver) de la morphine inhibant la sensation douloureuse, et aussi parfois à un curare (quand un
  5. 5. CECRL B1 · FMI: français médical et infirmier · Anésthésie et réanimation · 1- Exercices de grammaire 5 relâchement musculaire est indispensable à la réalisation de l’acte chirurgical). Ceci a pour effet d’induire la perte de conscience du patient et de supprimer toute sensation douloureuse du corps. 2. Cet état est ensuite ………………………………. (maintenir) par l’anesthésiste à l’aide des mêmes produits, qui sont ……………………………….… (réinjecter) à intervalle régulier ou de façon continue en fonction de leur durée d’action, et/ou par inhalation de gaz anesthésiques. 3. Selon la profondeur du sommeil ………………………….…. (rechercher) et surtout selon l’acte chirurgical ……………………..…..….. (programmer), l’anesthésie peut diminuer ou supprimer la respiration, ce qui nécessite souvent d’avoir recours à des moyens supplémentaires :  soit un masque …………….……… (poser) sur la bouche et le nez;  soit un masque laryngé ……………………………. (introduire) dans la bouche et ………………….. (poser) sur le larynx;  soit une sonde d’intubation …………………………….. (introduire) dans la trachée. 4. Une fois l’intervention ……………..…………….. (terminer), l’administration d’agents anesthésiques est également ………………………….……..… (interrompre) et le patient se réveille plus ou moins rapidement selon son état préopératoire, selon la quantité de produits anesthésiques ….……………………………. (délivrer) et selon la durée de l’intervention. Le dossier individuel global d'anesthésie 1. Le dossier d’anesthésie, élément essentiel de la continuité des soins en période périanesthésique et périinterventionnelle, a pour objectif de rassembler l’ensemble des informations concernant les périodes pré, per et postanesthésiques pour tout acte d’anesthésie ……….……………… (délivrer) à un patient. 2. Ces informations ………………………………….……… (enregistrer) dans leur totalité doivent pouvoir être facilement ………………………………………………. (communiquer) aux différents médecins intervenant à toutes les étapes de la prise en charge périanesthésique et périinterventionnelle. 3. Un dossier individuel global d’anesthésie est une nécessité pour un établissement ……….……….. (donner, alternative: déterminer). Il est spécifique, facilement identifiable et est ………………………… (inclure) dans le dossier du patient, dont il partage la sauvegarde et le statut confidentiel.

×