Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
FMI: français médical et infirmier · Entretien d'embauche MAR · 5- Entraînement: exercices de vocabulaire 1
Entretien d'em...
FMI: français médical et infirmier · Entretien d'embauche MAR · 5- Entraînement: exercices de vocabulaire 2
Mais les ……………...
FMI: français médical et infirmier · Entretien d'embauche MAR · 5- Entraînement: exercices de vocabulaire 3
En règle génér...
FMI: français médical et infirmier · Entretien d'embauche MAR · 5- Entraînement: exercices de vocabulaire 4
2. Une … est u...
FMI: français médical et infirmier · Entretien d'embauche MAR · 5- Entraînement: exercices de vocabulaire 5
4. Les pratici...
FMI: français médical et infirmier · Entretien d'embauche MAR · 5- Entraînement: exercices de vocabulaire 6
PRÉCISION À L'...
FMI: français médical et infirmier · Entretien d'embauche MAR · 5- Entraînement: exercices de vocabulaire 7
3. Afin de pou...
FMI: français médical et infirmier · Entretien d'embauche MAR · 5- Entraînement: exercices de vocabulaire 8
2. Les pratici...
FMI: français médical et infirmier · Entretien d'embauche MAR · 5- Entraînement: exercices de vocabulaire 9
7. Donne les d...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Français · Entretien d'embauche d'un médecin anesthésiste-réanimateur: exercices de vocabulaire

13 views

Published on

Français médical et infirmier. Entretien d'embauche d'un médecin hospitalier spécialiste anesthésiste-réanimateur étranger en France. Exercices de vocabulaire en guise de préparation à un exercice de production orale.

Sont également disponibles sur SLIDESHARE: le CORRIGÉ de ces exercices de vocabulaire; des exercices de grammaire + leur corrigé; des ressources pour l'exercice de production orale (jeu de rôles embaucheur-sollicitant).

Published in: Education
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Français · Entretien d'embauche d'un médecin anesthésiste-réanimateur: exercices de vocabulaire

  1. 1. FMI: français médical et infirmier · Entretien d'embauche MAR · 5- Entraînement: exercices de vocabulaire 1 Entretien d'embauche dirigé – 5: Entraînement: exercices de vocabulaire Poste sollicité: Médecin Hospitalier Spécialiste Anesthésiste-Réanimateur (MAR) LES STATUTS, TITRES ET FONCTIONS DES MÉDECINS [FRANÇAIS] 1. Complète par le dénominateur qui convient. médecin de ville (1x) · médecin de famille (1x) · praticien hospitalier (3x) · omnipraticien (1x) · médecin liberal (2x) · médecin traitant (1x) · clinicat (3x) · médecin hospitalier (2x) · Praticien Adjoint Contractuel (1x) · médecine privée (1x) · internat (2x) · médecin généraliste (1x) · généraliste (2x) · médecin salarié (2x) · Praticien Clinicien (1x) · médecine de ville (1x) · Chef de Clinique (3x) · médecine ambulatoire (1x) · interne (2x) · médecine générale (1x) · médecine libérale (1x) · Praticien Hospitalier (2x) · chef de clinique (3x) · chef de clinique-assistant (1x) · médecin spécialiste (4x) · spécialiste (2x) 1. Les ………………………………….……………………. sont payés à l’acte, et perçoivent des honoraires, alors que les ……………………………………………………….. touchent un salaire mensuel (ou traitement, s'il s'agit de salariés de la Fonction publique hospitalière) qui, en principe, ne tient pas compte du niveau (= du volume) de leur activité. 2. A l’origine, l'adjectif libéral faisait référence à la liberté qu’avait le ……………………………………………………… de négocier ses honoraires directement avec son patient. Mais cette possibilité n’existe plus depuis que le montant de ses honoraires est fixé autoritairement par la Convention médicale. On continue toutefois, par habitude, à parler de ……………………………………………………………………………… pour désigner la ………………………………………………………….……. . 3. Les ………………………………………………………………………………….. libéraux et certains ……………………………… ………………………………… travaillent dans des cabinets médicaux, éventuellement de groupe, ou dans des maisons médicales. Ils pratiquent ce qu’il est convenu d’appeler la ……………………………………………. ………………….., encore appelée …..……………………………………………………………………. par le fait qu'elle est exercée extra muros, c'est-à-dire, hors de l'enceinte d'un centre hospitalier. On notera que l’on parle de …………………………………………………………… même pour les médecins exerçant en campagne, amusant paradoxe! 4. Les ………………………………………………………………. libéraux qui exercent des spécialités dites techniques le font au sein de plateaux techniques dédiés à l’imagerie médicale ou à la chirurgie. 5. La plupart des ……………………………………………………..………, quant à eux (= pour leur part), travaillent dans les hôpitaux publics. Ce sont des …………………………………………………………………….., avec différents statuts, comme celui de ……………………………………………………………….. (PH), un statut et titre qui s’obtient par réussite au concours de ……………………………………………………………….. .
  2. 2. FMI: français médical et infirmier · Entretien d'embauche MAR · 5- Entraînement: exercices de vocabulaire 2 Mais les ……………………….…………… ………………………………………….. (ce qui regroupe les médecins, les biologistes, les orthodontistes et les pharmaciens) ne font pas, stricto sensu, partie de la Fonction publique hospitalière, car ce sont des agents publics sous statut, mais pas des fonctionnaires. 6. Les …………………………………………………………..…………… sont recrutés à titre permanent, mais il existe aussi des praticiens nommés à titre temporaire, sous différents statuts, dont le plus courant est celui de ……………………………………………………………………………………. (PAC), qui a donc signé un contrat de travail à durée déterminée (CDD) avec l'hôpital qui l’emploie. 7. Depuis la loi HPST (dite « loi Bachelot »), un nouveau statut est apparu dans le cursus des praticiens hospitaliers français: le …………………………………………………………… (PC), beaucoup mieux rémunéré que le ………………………………………………………….. de base, ce qui permet de pourvoir certains postes qui ne trouvaient pas de titulaires. Ce type de statut est habituellement proposé, pour une durée maximale de six ans, à des praticiens hospitaliers en fin de carrière, pour les inciter à rester en fonction, ou à des médecins du privé, pour les attirer dans le public sans trop les pénaliser sur le plan de la rémunération. 8. Il faut préciser que les …………………………………………………………. ne travaillent pas tous en milieu hospitalier: il y a des médecins de protection maternelle et de l'enfant (PMI), du travail, des assurances, des médecins scolaires, pénitentiaires, légistes (mais on dit: médecine légale!), etc. avec un statut de salarié. 9. A l’hôpital public, et en particulier dans les CHU, il y a aussi des médecins en formation, pas encore titulaires du diplôme de docteur en médecine: ce sont les ……….………………. (ou étudiants) en médecine et les …………………………………….….. . Comme leur nom ne l’indique pas, ces derniers sont des ……………………………………………………………….. pour une durée de quelques années, en fait le temps de terminer leur formation de ……………………………………….…………….. . 10. Le nom de ces médecins en fin de formation mène souvent à confusion. Actuellement, en France, le …………………………………………….. n'est plus tout simplement, comme on pourrait le croire, le directeur d'une clinique, mais toute autre chose! Le titre complet de la fonction est …………………………………………….. des Universités-Assistant des Hôpitaux (CCU-AH), que l’on abrège en général en ……………………………………………. -Assistant (CCA) voire plus simplement et le plus souvent en ……………………………………………. . 11. Le …………………………………………………………………… (CCA) est un personnel médical non titulaire qui exerce, au sein d’un centre hospitalo-universitaire (CHU), une triple mission de soins, d’enseignement et de recherche. Le CCA est rémunéré principalement par l’université, secondairement par l’hôpital dans lequel il exerce ses fonctions. 12. L'………………….. en médecine qui souhaite devenir chef de clinique dispose de trois ans après la fin de son ……………………… pour trouver un poste de chef de clinique dans sa spécialité.
  3. 3. FMI: français médical et infirmier · Entretien d'embauche MAR · 5- Entraînement: exercices de vocabulaire 3 En règle générale, il sollicitera ce poste auprès du patron d’un service dans lequel il a effectué une partie de son …………………………. , et de qui il a été apprécié. Le ………………………. est donc en fait une cooptation d’un élève par son maître. En attendant qu’un poste se libère, l'interne peut déjà être «faisant fonction» de chef de clinique. 13. Pour la plupart des internes en médecine, le ……………………….. est une fonction facultative qu'ils choisissent d'exercer pour compléter leur formation, notamment dans les spécialités techniques comme la chirurgie. Il n'est pas nécessaire d'avoir été ……………………………………… pour obtenir une qualification dans une spécialité médicale. Pour un médecin qui souhaite faire une carrière hospitalo- universitaire, par contre, choisir de faire un ……………………….. est indispensable. Sa durée est de deux ans, renouvelables deux fois une année, soit quatre ans au maximum. 14. Le médecin qui connaît le mieux le parcours et le dossier médical personnel de ses patients et a donc une vue d'ensemble sur leur état de santé, c'est leur …………………………………………………….……………, qu'on appelait autrefois le ……………………………………………………………………. parce que cela avait l'avantage d'être parfaitement compréhensible et correspondait bien à la fonction de ce médecin: une personne à la fois professionnelle et de confiance. Sa "spécialité"? C'est un ……………………….… ………………………….……………. ou …..……………………..……………. . Il prend en charge ses patients dans leur globalité (habitudes, hygiène, antécédents) et les suit le plus souvent sur une longue période. C'est lui qu'on déclare comme médecin référent auprès de notre assurance maladie et qu'on consultera en priorité; et c'est lui qui nous oriente vers (= nous envoie à l'hôpital voir) un …….…………………… ………………………………… quand notre cas (= ce qui nous arrive) dépasse ses compétences. 15. Et vous savez la meilleure?! Pour bien compliquer les choses, la ………………………………………….……….. est devenue une spécialité en France en 2004. C’est en soi une excellente chose, qui permet d’affirmer qu'elle n’est en rien inférieure aux différentes spécialités. Mais cela pose un problème de sens: pour qu’il y ait des ……………………………………. , il faut qu’il y ait des ……………………………….……. ; or les …………………………………… sont devenus des ……………………………… . Sans doute vaudrait-il donc mieux parler de disciplines que de spécialités. Adapté de ou emprunté à "Médecin libéral|Médecinsalarié", "Chefde clinique|Clinicat", "Praticien|Pratique", "Clinicien|Clinique", "Généraliste|Spécialiste" (Vocabulaire-médical.fr, sous "Encyclopédie") L'ORGANISATIONDUTEMPS DE TRAVAIL DU MÉDECIN EN MILIEU HOSPITALIER 2. De quoi on parle, au juste? Coche la bonne réponse. 1. Une … sert à garantir la continuité des soins et implique la présence continue dans l'enceinte de l'hôpital (ou "garde sur place") du praticien qui l'assure. □ astreinte □ permanence □ consultation
  4. 4. FMI: français médical et infirmier · Entretien d'embauche MAR · 5- Entraînement: exercices de vocabulaire 4 2. Une … est une garde effectuée à domicile la nuit, le samedi après-midi, le dimanche ou un jour férié caractérisée par des appels fréquents et qui implique l'obligation pour le praticien de rester à la disposition de l'établissement à son domicile ou en lieu voisin pendant toute la durée de la garde et de répondre à tout appel. □ astreinte de nuit □ astreinte de sécurité □ astreinte opérationnelle 3. Les permanences ou astreintes réalisées par les praticiens hospitaliers entrent dans le calcul du …, qui est le volume horaire durant lequel ils sont censés travailler et qui revient à 35 heures par semaine, soit 1607 heures par an pour un contractuel (un praticien ayant signé un CDD ou contrat à durée déterminée). □ temps de travail excessif □ temps de travail effectif □ temps de travail additionnel 4. Les heures de permanence effectuées un jour ouvrable constituent une période de travail effectif et sont … forfaitairement sur la base de 25% du temps passé pour les salariés à temps plein. □ décomptées □ cumulées □ indemnisées 3. Complète par le concept qui convient. (une) récupération · le temps de présence médicale · les obligations hebdomadaires de service · la durée de travail · une durée de travail continu maximale · le (calcul du) temps de travail effectif · un repos quotidien · des heures supplémentaires · la continuité des soins · un tableau de service nominatif · le règlement intérieur · (une) indemnisation · le service hebdomadaire · un temps de travail additionnel · un service normal hebdomadaire · une permanence · heures additionnelles · une astreinte 1. Les praticiens adjoints contractuels (ou PAC) recrutés à temps plein consacrent la totalité de leur activité à l’établissement public de santé (ou EPS) employeur. Le ………………………………………………………… de ces praticiens est fixé à dix demi-journées. Lorsque ce service est effectué la nuit, celle-ci est comptée pour deux demi-journées. N'importe comment le service soit effectué, ………………………………… ………………………………. ne peut excéder quarante-huit heures par semaine. Cette durée est calculée en moyenne sur une période de quatre mois. 2. Les praticiens adjoints contractuels peuvent accomplir, sur la base du volontariat, ……………………………… ………………………………………………………….. par rapport à leurs obligations de service hebdomadaire et donnant lieu soit à (……….) ………………………………., soit à (………) …………………………………. . 3. Les praticiens adjoints contractuels recrutés à temps partiel sur des postes de travail où l’activité hospitalière le justifie assurent ………………………………………………………………………………………………………….. qui ne peut être inférieur à cinq demi-journées.
  5. 5. FMI: français médical et infirmier · Entretien d'embauche MAR · 5- Entraînement: exercices de vocabulaire 5 4. Les praticiens adjoints contractuels, comme leur nom l'indique, sont recrutés par contrat, et c'est le contrat qui fixe …………………………………………………………………………………………………………………………… de ces praticiens temporaires. 5. Afin d’assurer la continuité des soins, chaque établissement de santé organisera ………………………………… …………………………………………………… dans son enceinte en fonction des caractéristiques propres aux différentes structures internes. Son organisation est arrêtée (= fixée, décidée) annuellement par le directeur d’établissement après avis de la commission médicale d’établissement (ou CME). Puis, chaque mois, ……………………………………………………………………………………………………………… établi sur cette base est arrêté par le directeur sur proposition du chef de pôle ou, à défaut, du responsable du service, de l’unité fonctionnelle ou de toute autre structure interne. 6. Les praticiens adjoints contractuels (ou PAC) participent à …………………………………………………………………… conjointement avec les autres praticiens de l’établissement. Dans les structures (hospitalières) organisées en temps (médical) continu, ils doivent assurer le travail de jour et de nuit dans les conditions définies par ………………………………………………………………… et le tableau de service. Dans les autres structures organisées, ils doivent assurer le travail quotidien du matin et de l’après-midi et participer à la continuité des soins, organisée soit sur place (comme ………………………………………………), soit en astreinte à domicile. Le temps d’intervention sur place et le temps de trajet réalisés lors d’un déplacement survenu (= qui a eu lieu, qui a dû être effectué) au cours d’……………………………………………. entrent dans ……… (…………………………) ……………………………………………………………..…………………….. et sont pris en compte pour l’attribution du repos quotidien. 7. Le praticien adjoint contractuel bénéficie d’………………………………………………………………………. d’une durée minimale de onze heures consécutives par période de vingt-quatre heures. Le repos quotidien après la fin du dernier déplacement survenu (= qui a dû être réalisé) au cours d’une astreinte est garanti au praticien. Dans le cas où il accomplit …………………………………………………………………………………………… …………………………. de vingt-quatre heures, il bénéficie, immédiatement à l’issue (= à la fin) de cette période, d’un repos d’une durée équivalente. 8. Pour garantir la continuité des soins, le chef de service peut demander aux praticiens s'ils sont disposés à couvrir, sur la base du volontariat, des modules d'interventions dans des plages horaires où ils ne sont pas sensés être présents à l'hôpital. Ces heures effectuées en marge de leurs obligations de service hebdomadaire sont considérées comme …….……………………………………………………………..………… qui seront soit indemnisées, soit recompensées par un repos d'une durée équivalente. Un praticien ne peut pas effectuer plus de 180 …………………………………………………………………………. par an; et si la durée de son cycle de travail est inférieure ou égale à 1 mois, il n'en pourra pas effectuer plus de 15 par mois. L'accomplissement d'heures extra ne devrait pas, non plus, conduire le praticien à effectuer plus de 48 heures de travail effectif au cours d'une période de 7 jours.
  6. 6. FMI: français médical et infirmier · Entretien d'embauche MAR · 5- Entraînement: exercices de vocabulaire 6 PRÉCISION À L'HEURE DE NOMMER ACTES, COMPÉTENCES, OBLIGATIONS, ETC. 4. Quel complément ne s'emploie pas avec ces verbes? Chasse l'intrus! 1 J'assure… □ une permanence. □ la continuité du service. □ un poste vacant. □ une astreinte à domicile. □ une garde de 24h. □ un remplacement. 2 Il occupe… □ le temps des autres. □ une position inférieure. □ la place d'un autre. □ un statut temporaire. □ un poste resté dépourvu. □ mon espace privé. □ une fonction publique. □ un mandat politique. □ un emploi précaire. 3 J'accomplis… □ toutes mes promesses. □ mes obligations de service. □ un stage d'internat. □ les tâches assignées. □ des indemnités mensuelles. □ mon devoir. 4 Elle touche… □ une allocation chômage. □ des honoraires à l'acte. □ des indemnités. □ un salaire misérable. □ un traitement indiciaire. □ un statut provisoire. 5 J'effectue… □ un poste vacant. □ des heures additionnelles. □ un stage d'interne. □ mon service normal. □ 4 permanences par mois. □ un clinicat. 6 Il réalise… □ le poste à couvrir. □ une intervention complexe. □ une formation. □ un diagnostic prénatal. □ 20 examens par matinée. □ de gros bénéfices. 7 Elle pose… □ un diagnostic prudent. □ des questions gênantes. □ sa candidature. □ la présence médicale. □ des actes médicaux précis. □ des conditions. 8 J'obtiens… □ le statut de salarié. □ une réponse immédiate. □ le poste sollicité. □ d'excellents résultats. □ des obligations de service. □ des avantages. 9 L'hôpital accorde… □ un repos compensateur. □ une indemnité multi-sites. □ des pauses-café. □ des primes de début de □ l'absence du personnel □ des congés carrière et de départ. à la relève du service. annuels payés. 10 L'hôpital indemnise… □ les erreurs médicales. □ les heures additionnelles. □ les permanences. □ les primes de service □ les déplacements domicile- □ tout patient infecté accordées au personnel. hôpital faits en astreinte. pendant son séjour. 5. Choisis le verbe ou participe correct oucelui qui est le plus précis. 1. Pour lutter contre l'isolement d'une partie des patients des zones semi-rurales, cet hôpital régional envoie ses spécialistes …………………………….. (surveiller, mener, assurer) des permanences (ou gardes sur place) dans de petits hôpitaux de proximité. 2. L'hôpital ……………………………….. (attribue, donne, proportionnne) une indemnité de risque en compensation des dangers encourus par certains personnels hospitaliers dans les structures d'accueil qui doivent admettre des personnes détenues ou en soin psyhiatrique ou les structures d'admission en urgence ou de courte durée.
  7. 7. FMI: français médical et infirmier · Entretien d'embauche MAR · 5- Entraînement: exercices de vocabulaire 7 3. Afin de pouvoir …………………………….. (prévoir, assurer, prévenir) la continuité des soins, les établissements publics de santé (ou EPS) doivent planifier chaque mois, et afficher sous forme d'un tableau de service, le temps de présence médicale dans toutes les structures ou services internes pour le mois suivant. 4. Le médecin traitant est le médecin généraliste ou spécialiste que le patient ……………………….. (déclare, dénonce, prononce) comme médecin référent auprès de l’assurance maladie obligatoire. 5. Le médecin traitant a une vue d'ensemble sur l'état de santé du patient et est donc une personne clé dans son parcours de soins. C'est lui qui ………….………………….…… (réunit, coordonne, relie) les soins du patient et l'oriente éventuellement vers d’autres professionnels de santé. C'est lui aussi qui ………..……………….. (garde, actualise, tient) à jour le dossier médical personnel (ou DMP) du patient. 6. La médecine d'urgence est une spécialité médicale qu'on ……………….… (exécute, exerce, fait) rarement toute sa vie. 7. Le chirurgien est un spécialiste qui …………………………. (pratique, donne, exerce) des interventions chirurgicales. 8. Les permanences et astreintes assurées dans un hôpital public …………………………………………. (portent, donnent lieu, conduisent) à indemnisation ou à compensation. Si l'établissement (ou le praticien, si on lui laisse le choix) opte pour la compensation, l'hôpital lui ……………………………………… (donnera, accordera, laissera) un repos compensateur dont la durée équivaut à celle de la permanence ou astreinte assurée. 9. Le service de garde normal des internes en médecine comprend une garde de nuit par semaine et un dimanche ou jour férié par mois. Leurs obligations de service sont …………...…………………… (rendues, faites, accomplies) hors samedi après-midi, dimanche et jour férié, à l’exception du dimanche ou jour férié ………………………….. (passé, effectué, perdu) dans le cadre du service de garde normal. 10. Dans la Fonction publique hospitalière française, on ne paie pas de "salaire", techniquement parlant. Le personnel des hôpitaux publics …………………………………. (reçoit, perçoit, gagne) un "traitement". Le traitement constitue la base de sa rémunération mensuelle. En plus de cela, le personnel hospitalier du secteur public peut arriver à …………………………….. (recevoir, toucher, acquérir) une ou plusieurs indemnités et/ou primes. 6. Ajoute les prépositions correctes. 1. Le recrutement des praticiens adjoints contractuels (ou PAC) se fait ……….. contrat. Ils sont recrutés par le directeur de l’établissement ……….. proposition du chef de service après avis du président de la commission médicale d’établissement (ou CME).
  8. 8. FMI: français médical et infirmier · Entretien d'embauche MAR · 5- Entraînement: exercices de vocabulaire 8 2. Les praticiens contractuels signent un contrat ………... durée déterminée (ou CDD) …………. l'hôpital public qui les emploie. Il s'agit en principe d'un contrat administratif établi …………. une durée maximale ………… trois ans et renouvelable par reconduction expresse (= par autorisation ou décision expresse, verbale ou écrite) de la direction de l'établissement. On peut toutefois recruter des praticiens contractuels …………. une durée inférieure …………. trois ans dans quelques cas bien précis. 3. Les praticiens hospitaliers …………. temps plein et ……….… temps partiel sont embauchés ………… titre permanent et font partie du personnel médical statutaire de l'hôpital public; les assistants des hôpitaux, les praticiens attachés et les praticiens contractuels, par contre, sont embauchés ………… titre temporaire et font partie du personnel médical non statutaire. 4. Au terme de leur contrat, les praticiens contractuels ont droit ………….. une indemnité de précarité d’emploi ainsi qu(e) ……….… une indemnité mensuelle de chômage. 5. Les médecins salariés ne travaillent pas tous ………….. milieu hospitalier: il y a des médecins du travail et des médecins légistes ……………. un statut ……………. salarié. 6. La durée hebdomadaire de travail effectif des personnels des hôpitaux publics, heures supplémentaires comprises, ne peut pas excéder 48 heures. Ils bénéficient ……….… un repos quotidien de 12 heures consécutives minimum et ………….. un repos hebdomadaire de 36 heures consécutives minimum. 7. On dit qu'un médecin hospitalier est ………… astreinte quand il n'est pas sur son lieu de travail ni …………. la disposition permanente et immédiate de son employeur mais a l'obligation d'être ………….. mesure d'intervenir pour effectuer un travail au service de l'établissement. 8. Si les astreintes que le médecin assure sont opérationnelles (à appels fréquents) et non simplement de sécurité (à appels sporadiques), il doit être disponible …………… domicile ou ………….. lieu voisin …………… tout moment et …………… mesure de répondre …………… tout appel venant ………….. l'hôpital. 9. Lorsque l'hôpital fait appel …………….. un médecin ………….. astreinte, la durée de chaque intervention, temps de trajet inclus, est considérée comme temps de travail effectif. 10. Constitue un travail effectif et non une astreinte le temps pendant lequel un médecin salarié doit se tenir ………….. permanence …………… la disposition de l’employeur sans pouvoir vaquer librement à ses occupations personnelles. 11. Un tableau de service élaboré par le personnel d’encadrement et arrêté par le chef d’établissement précise les horaires ……………… chaque médecin hospitalier ……………. chaque mois. Toute modification dans la répartition des heures de travail donne lieu, 48 heures avant sa mise ………….. vigueur, …………… une rectification du tableau de service et …………… une information immédiate des praticiens concernés. 12. Sur la feuille ……………. soins du patient, le médecin traitant notera, selon le cas, "Le patient consulte un autre médecin généraliste ……………. orientation de son médecin traitant" ou "Le patient orienté …………… son médecin traitant consulte un spécialiste".
  9. 9. FMI: français médical et infirmier · Entretien d'embauche MAR · 5- Entraînement: exercices de vocabulaire 9 7. Donne les dérivés,puis va à la recherche de phrases-exemples sur Internet. Action Agent Action ou son objet/résultat 1 recruter du personnel médical, du personnel hautement qualifié, des candidats pour les postes à pourvoir recruteur recrutement (m.) 2 solliciter un emploi, un poste vacant, une aide, une bourse, un avis, un conseil, un rendez-vous 3 postuler un emploi, à une offre d'emploi, pour un poste ou une place d'agent public hospitalier 4 embaucher du personnel, le candidat le mieux qualifié, de nouveaux employés, des travailleurs saisonniers, 5 pratiquer la médecine, une spécialité, des interventions chirurgiques, une technique opératoire, un art, un sport 6 exercer une profession, un métier, une spécialité, comme omnipraticien, dans le privé/le public, en milieu hospitalier 7 prescrire un médicament efficace, un traitement adapté, un antibiotique, plus d'exercice à un patient 8 ordonner (l'arrêt) d'un traitement, l'administration d'un médicament, l'hospitalisation/la sortie d'un patient 9 rémunérer un salarié, le travail effectif accompli, un service volontaire, les prestations/compétences du personnel 10 indemniser les heures supplémentai- res, les permanences et les astreintes, les déplacements, les frais, les pertes, le manque à gagner, les victimes, les expropriés, les rescapés (2!)

×