Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Mobilites et Numériques dans les pays en développement

11 views

Published on

Codatu, Digital Africa, FabMob

Published in: Government & Nonprofit
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Mobilites et Numériques dans les pays en développement

  1. 1. Est ce que le numérique peut contribuer à accélérer les projets de transports dans les pays du sud ?
  2. 2. I- Tour de table des intervenants II- Tour d’horizon de projets dans les pays du sud ayant une ambition numérique II- Quelles solutions pour améliorer la situation?
  3. 3. Tour de table des intervenants #1
  4. 4. Présentation de CODATU
  5. 5. Présentation de CODATU
  6. 6. Digital Africa est une démarche d’innovation ouverte et inclusive, dans l’esprit des communs, qui vise à soutenir la dynamique entrepreneuriale africaine, impulser l’innovation par le numérique et accompagner l’émergence d’entrepreneurs à impact. Pour ce faire, elle s’appuie sur trois piliers : la plateforme, l’association, le label
  7. 7. Le Facilitateur de Mobilité est un Cabinet conseil de stratégie en nouvelles mobilités, dirigé par Julien de Labaca, consultant et fondateur. Notre objectif est d’aider nos clients, qu’ils soient publics ou privés, à comprendre les changements que connaît le secteur de la mobilité et de les accompagner dans leur stratégie de déploiement. Pour cela, nous étudions, analysons et décryptons ce secteur au quotidien. Parfois seul, souvent en collectif, nous répondons au plus près des besoins de nos clients.
  8. 8. Y’a-t-il des exemples de projets en cours, intégrant des enjeux digitaux dans la salle ?
  9. 9. Tour d’horizon de projets dans les pays du sud ayant une ambition numérique #2
  10. 10. Au Brésil, à Rio de Janeiro
  11. 11. Aujourd’hui…. Ticket Edmonson Carte bus + train (extension a 3 autres villes) Carte bus + train + métro - sans intégration tarifaire Carte bus + train + metro - avec intégration tarifaire (jusqu’a 3 correspondances) Au Brésil, à Sao Paulo Frais d'émission et de transport : 15%du prix du ticket
  12. 12. Au Brésil, à Sao Paulo Demain... Objectifs: ● Réduction des coûts d'émission du ticket; ● Réduction des files d’attente aux bornes et guichets; ● Réduction de la fraude; ● Uniformisation de l’infrastructure billettique pour le train et le métro. “Billet unique” finalement peu utilisé… (60%)
  13. 13. Au Brésil, plusieurs défis... Salaire journalier ¼ de la population sans compte bancaire (Méfiance) Faible accès a l’internet mobile (40%) → Généralisation de la carte de transport
  14. 14. En Inde, à Kochi Partenariat inédit entre : Carte prépayée ou carte de crédit (EMV) + fonction de porte monnaie électronique Design, installation et maintenance du système billettique pendant 10 ans (metro, bus, rickshaws, bateaux) Génération d’un QR Code via l’appli et sur papier Exclusivité sur l'émission de la carte de transport (potentiels nouveaux clients) + Commission de 1% sur chaque transaction et Pas d’investissement - KMRL reçoit une redevance annuelle de 30M€ (pendant 10ans) + 0,2% des transactions commerciales réalisées avec la carte de paiement
  15. 15. En Inde, à Kochi Options de recharge multiples : Un distributeur Axis Un compte en ligne Axis L’application Kochi 1 App Le site web de KMRL OU Le système billettique en station
  16. 16. En Inde, à Kochi Ambition de l’application Mobile Kochi 1 App :
  17. 17. En Inde, à Kochi Qu’en est-il de l'accès à la donnée ? → Données issues de la carte de transport partagées par Axis avec KMRL, l’UMTA, les opérateurs de bus et le gouvernement de l’Etat du Kerala, mais format csv/excel inexploitable... Prochaines étapes : ● Mise à disposition au format GTFS des données de fréquentation et d’usage des différents modes; ● Installation de GPS sur les bus pour faire remonter de l’information en temps réel via Kochi 1 App; ● Intégration tarifaire entre les différents modes de transport; ● Extension du contrat a d’autres banques lors du renouvellement. Données métro accessibles au format GTFS: itinéraires, localisation des stations, horaires de passage, tarifs etc.
  18. 18. L’idée de Digital Transport 4 Africa est née en 2017, avec le constat que plusieurs projets africains démarraient autour de la donnée transport, notamment dans le domaine des transports informels et qu’il serait intéressant de pouvoir les accompagner avec des outils digitaux ouverts et mutualisés. Le Data Ressource Center poursuit 2 objectifs : ● héberger les données transports, tout en cadrant le dépôt de ces dernières, ● créer une vitrine donnant accès à des ressource à forte valeur ajoutée : base de connaissance, tutoriaux, retours d’expériences, études et recherches. Ce projet fait également face à de nombreux enjeux, notamment : ● l’identification des besoins réels, ● la pérennisation des projets actuels, déjà identifiés, ● la finalité des projets de data transport, A suivre : ● produire et partager un cadre pour le dépôt et l’utilisation des données, ● “évangéliser” sur le terrain, ● créer des ponts avec d’autres projets liés et/ou complémentaires : Platmus, MYC, Euroclima+, Digital Africa (...) En Afrique subsaharienne
  19. 19. Kénitra est une ville à environ 45 minutes au Nord de Rabat, d’environ 450 000 habitants. Elle fait partie du programme MYC, qui vise à aider des villes de pays en développement dans la planification de leur(s) mobilité(s). L’AFD souhaite réaliser dans cette ville un Challenge Open Innovation. Pourquoi ? L’idée est de proposer des solutions rapides, déployables à court terme, avec des budgets raisonnables et ce en parallèle du travail réalisé par le projet MYC. Mais cette volonté doit faire face à de nombreux enjeux : ● identifier les problèmes réellement rencontrés, ● comprendre la “subtilité locale” de certaines problématiques (ZI, rôle des femmes…), ● collaborer avec des autorités publiques peu outillées, ● créer des collaborations public-privé, ● pousser une culture de la donnée, puis de l’open innovation, En Afrique, au Maroc
  20. 20. Le numérique résout-il tous les problèmes ? Retour d’expériences des exemples présentés
  21. 21. En Inde, à Kochi En Afrique, au Maroc En Afrique subsaharienne Au Brésil, à Rio, Sao Paulo Problème de gouvernance + inadéquation des outils avec les pratiques Difficulté à aboutir à un montage technique et économique adapté (Monopole de la banque) Complexité entre une volonté de croissance économique, urbaine et enjeux de mobilité durable Problématique de pérennisation, notamment en lien avec une gouvernance stable
  22. 22. Quelles solutions pour améliorer la situation ? #3
  23. 23. OpenData communautés locales outil de changement accompagnement retour d’expériences stabilité des gouvernances documentation partage standardisation normes open source
  24. 24. Et vous ? quels sont les problèmes que vous rencontrez dans vos pratiques quotidiennes et quelles solutions numériques pourraient vous aider ?

×