Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Silvopastoralisme dans la Région Méditerranéenne en Turquie

508 views

Published on

http://www.fao.org/pastoralist-knowledge-hub/pastoralist-networks/regional-networks/north-africa-and-the-near-east/en/

Fatin Cedden presented silvo-pastoralism in Turkey at the Meeting of North African and West Asian Pastoralists that took place from 14-15 January 2016 in Hammamet, Tunisia.

©FAO: www.fao.org

Published in: Education
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Silvopastoralisme dans la Région Méditerranéenne en Turquie

  1. 1. Silvopastoralisme dans la RégionSilvopastoralisme dans la Région Méditerranéenne en TurquieMéditerranéenne en Turquie Dr. Fatin CEDDENDr. Fatin CEDDEN Université d’Ankara, FacultéUniversité d’Ankara, Faculté d’Agronomied’Agronomie Département des Sciences AnimalDépartement des Sciences Animal TURQUIETURQUIE cedden@agri.ankara.edu.trcedden@agri.ankara.edu.tr
  2. 2.  Sylvopastoralisme,Sylvopastoralisme, un système deun système de production animaleproduction animale qui se concentrequi se concentre principalement surprincipalement sur l’élevage d’une racel’élevage d’une race caprinecaprine  OOnn l’l’appelle chèvre àappelle chèvre à Poile ou chèvre noirePoile ou chèvre noire dde l’e l’Anatolie.Anatolie.
  3. 3.  La chevreLa chevre àà poilepoile est une composanteest une composante majeure de la culture rurale dans lamajeure de la culture rurale dans la région méditerranéenne de la Turquie.région méditerranéenne de la Turquie.  Elle a été introduite dans la région parElle a été introduite dans la région par les tribus nomadles tribus nomadeses turturqueques (Yoruk) quis (Yoruk) qui ont migré vers l'Anatolie en provenanceont migré vers l'Anatolie en provenance de l’Asie Centralede l’Asie Centrale auau 10ème siècle.10ème siècle.
  4. 4. La région Méditerranéenne de l’AnatolieLa région Méditerranéenne de l’Anatolie s'étend à 700 km du golfe de Fethiyes'étend à 700 km du golfe de Fethiye dans le Sud-ouest, vers la plainedans le Sud-ouest, vers la plaine d’Elbistan dans le Sud-estd’Elbistan dans le Sud-est
  5. 5. Les montagnes Taurus est le plus charactéristiqueLes montagnes Taurus est le plus charactéristique de la région.de la région.  LLes terrains montagneux occupent 70 %es terrains montagneux occupent 70 % de surface total de la régionde surface total de la région  LLes terrains alluviaux et les plaines danses terrains alluviaux et les plaines dans les zones littorales sont très limités.les zones littorales sont très limités.  LesLes Taurus impliquTaurus impliqueent 28 % dent 28 % dess ffôôrretsets de lade la TurquieTurquie  Les pâturages occupent 9 % de laLes pâturages occupent 9 % de la surface totale de la régionsurface totale de la région
  6. 6. La répartition des parcours et des forêts dans laLa répartition des parcours et des forêts dans la région méditerranéenne en Turquierégion méditerranéenne en Turquie Etat actuelEtat actuel Zone forestièreZone forestière etet buissonneusebuissonneuse (ha)(ha) Pâturage (h)Pâturage (h) MoyenMoyen 2,386,4392,386,439 100,396100,396 DégradéDégradé 3,226,3993,226,399 913,704913,704 TotalTotal 5,612,8385,612,838 1,014,1001,014,100
  7. 7. AA peu près 99% des forêts et des ppeu près 99% des forêts et des pâturagesâturages sontsont sous la propriété de l’Etat.sous la propriété de l’Etat. 21.745.000 ha de21.745.000 ha de pâturage en Turquiepâturage en Turquie.. 1.014.100 ha dans la région méditerranéenne1.014.100 ha dans la région méditerranéenne Les pâturagesLes pâturages sont répartis à l’usage communsont répartis à l’usage commun pour les habitants des villages.pour les habitants des villages. Par contre,les fôrets sont gérées totalement parPar contre,les fôrets sont gérées totalement par des organismes d’Etatdes organismes d’Etat Les pâturagesLes pâturages
  8. 8. La production animalLa production animal  la chèvre à poile ela chèvre à poile estst la plusla plus importante espèce pour ceimportante espèce pour ce système d’élevagesystème d’élevage grâcegrâce à saà sa rusticité, moindre input etrusticité, moindre input et capacicapacité dté d’adaptation’adaptation àà lala région.région.  Ce système d’élevage n’exigeCe système d’élevage n’exige pas la main-d’œuvre qualifiéepas la main-d’œuvre qualifiée et peut être exercéet peut être exercé traditionnellement par destraditionnellement par des membres de la famille.membres de la famille.
  9. 9.  Plus de 10Plus de 10 millions demillions de chèvre à poile en Turquiechèvre à poile en Turquie  28 % de cheptel28 % de cheptel de lade la chèvrechèvre a poilea poile du pays sedu pays se trouve dans la régiontrouve dans la région méditerranéenne.méditerranéenne.  3 % de la viande rouge et3 % de la viande rouge et 2,7 % de la production2,7 % de la production laitière du payslaitière du pays proviennet de la chèvre.proviennet de la chèvre.
  10. 10. Yoruk : Une société nomadeYoruk : Une société nomade  UUne grande partie dene grande partie de production animaleproduction animale est,est, soit sous forme de semi-soit sous forme de semi- nomadnomadismeisme soitsoit soussous formeforme sédentairesédentaire etet fondéesfondées sur l’utilisationsur l’utilisation des espacesdes espaces silvopastorasilvopastorauxux..  LLe système semi-e système semi- nomade était plusnomade était plus habituel que lahabituel que la production moderneproduction moderne
  11. 11.  La migration était uneLa migration était une façon de vie pour lesfaçon de vie pour les anciennes tribus turquesanciennes tribus turques en raison des nécessitésen raison des nécessités biophysiques de labiophysiques de la production animaleproduction animale  CetteCette manieremaniere de vide vivrevre provient deprovient de l’Asiel’Asie centrale par des tribuscentrale par des tribus turques appeléesturques appelées “Yoruk”.“Yoruk”.
  12. 12.  Les yoruks nomadesLes yoruks nomades utilisentutilisent traditionnellement lestraditionnellement les parcours naturels etparcours naturels et les prairies aux forêtsles prairies aux forêts  IlIl apparaitapparait uunene dégradationdégradation auxaux parcours et auxparcours et aux fôretsfôrets dans certainesdans certaines zoneszones..
  13. 13. Le potentiel du silvopastoralismeLe potentiel du silvopastoralisme dans la région méditerranéennedans la région méditerranéenne d’Anatolied’Anatolie IIl est nécessaire del est nécessaire de développer un plandévelopper un plan complet impliquantcomplet impliquant tous les composantstous les composants majeurs comme ;majeurs comme ; l’homme, lal’homme, la végétation et l’animalvégétation et l’animal dans le système dedans le système de silvopastoralisme.silvopastoralisme.
  14. 14. CCe mode de vie et de culture est ene mode de vie et de culture est en voie de disparitionvoie de disparition  LesLes jeunes de lajeunes de la société yoruk nesociété yoruk ne désiredésirentnt plus deplus de continuer la viecontinuer la vie nomadique.nomadique.  La gestion desLa gestion des pâturages et lapâturages et la production biologiqueproduction biologique au fôret étaitau fôret était negligés.negligés.
  15. 15. La région méditerranéenne est une locationLa région méditerranéenne est une location d’attraction en vue des activités turistiquesd’attraction en vue des activités turistiques Elle devrait être considérée aussi en vueElle devrait être considérée aussi en vue des aliments biogiques, des produitsdes aliments biogiques, des produits sauvages, des plantes aromatiques etsauvages, des plantes aromatiques et médicinalesmédicinales
  16. 16. Les communautés nomades deLes communautés nomades de l’Anatolie méditerranéennel’Anatolie méditerranéenne  Sarikecililer: C’estSarikecililer: C’est une communauté quiune communauté qui garde totalement leurgarde totalement leur vie nomadique etvie nomadique et traditionnelle dans letraditionnelle dans le territoire de Konya,territoire de Konya, Karaman et Mersin.Karaman et Mersin.
  17. 17. -Le nombre total des familles est à peu prèsLe nombre total des familles est à peu près 200.200. -Les familles soutiennent leur vie dans lesLes familles soutiennent leur vie dans les tentes à poile pendant toute l’annéetentes à poile pendant toute l’année -Il ont souvent des problèmes avec lesIl ont souvent des problèmes avec les villageois en raison de l’utilisation desvillageois en raison de l’utilisation des pâturages pendant le cantonnement.pâturages pendant le cantonnement.
  18. 18.  Karakecililer: une communauté semi-Karakecililer: une communauté semi- nomadique.nomadique.  Les familles s’occupent de l’élevage sousLes familles s’occupent de l’élevage sous forme sédentaire en hiver.forme sédentaire en hiver.  Au printemps, ils amènent leur troupeauxAu printemps, ils amènent leur troupeaux de chèvre à Konyade chèvre à Konya
  19. 19.  Apres la loi forêstiere qui intérdisaitApres la loi forêstiere qui intérdisait l’acces des troupeaux de chevre dans lesl’acces des troupeaux de chevre dans les zones forestieres, une dérogation a étézones forestieres, une dérogation a été mise en vigueur a la-mi 2012 afin demise en vigueur a la-mi 2012 afin de régulariser l’usage raisonable desrégulariser l’usage raisonable des terrains sous le controle de OGM.terrains sous le controle de OGM.
  20. 20. Mésures principales prises par l’autorité gouvernementale 1- Amélioration de la revenue des éleveurs: Soutien a base du nombre d’animaux enrégistrés. - Soutien supplémentaire pour ceux qui font l’amélioration génétique. - Soutien au niveau d’amélioration des stabulation -Distribution des béliers et des bucks reproducteurs 2- La Formation déstinée aux bergers: Un standard national de la profession a été mise en vigeur pour les bergers 3- L’organisation des concours d’animaux afin de motiver les éleveurs 4- La Production et la diffusion des publication pour les éleveurs 5- L’organisation des campagnes en faveur de la consumation la viande ovine et caprine avant la fête de sacrifice.
  21. 21. 6- La construction et l’amélioration des routes pour faciliter le transport des familles nomades 7- Les travaux dans les locations de camps pour l’approvisionnement de l’eaux et aussi faciliter l’acces aux paturages.
  22. 22. Contraintes principales des nomadesContraintes principales des nomades  Scholarisation des énfants. C’est un problemeScholarisation des énfants. C’est un probleme qui implique surtout les familles nomadesqui implique surtout les familles nomades  Difficulté existant pour recevoir de la serviceDifficulté existant pour recevoir de la service sanitaire (surtout en cas d’urgeance)sanitaire (surtout en cas d’urgeance)  La condition de travail des femme est lourde.La condition de travail des femme est lourde.  La permission a la constuction des mines surLa permission a la constuction des mines sur l’itinéraire des nomadesl’itinéraire des nomades
  23. 23. Merci de m’avoir suiviMerci de m’avoir suivi

×