Developper une application mobile

3,905 views

Published on

Published in: Technology
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
3,905
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
126
Actions
Shares
0
Downloads
138
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Developper une application mobile

  1. 1. Eutech SSII – 31 janvier 2012 – JB. Boisseau – A. Pagnier
  2. 2. Jean-Baptiste Boisseau
  3. 3.  Nous sommes en 1997 Un marché prometteur, mais... Applis mobiles vs. Web mobile
  4. 4. Jean-Baptiste Boisseau Le Mobile en 2012
  5. 5.  Le marché nest pas 100% smartphone 1,6 milliard de mobiles vendus en 2011 dans le monde Dont 390 millions de smartphones En France, 40% des utilisateurs de mobile ont un smartphone
  6. 6. Caractéristiques du smartphone en 2012 : Interface tactile GPS / boussole Appareil photo / Caméra Accéléromètre Système proposant navigateur web avancé et gestion de fichiers Réseau 3G+ minimum, wifi
  7. 7.  Apple : Iphone 4, Iphone 4S Samsung : Galaxy/Galaxy S, Nexus, Wave Nokia : N9, C6, Lumia RIM : Torch, Bold HTC : Gamme Android, gamme Windows Sony Ericsson : Xperia Les autres : LG, Huawei, Motorola, Acer...
  8. 8.  Statistiques françaises (données dutilisation sur le web obtenues via webanalyse, 12/11) : IOS : 56% Android : 32% Symbian : 4% Bada : 2,5% Blackberry OS : 1,5% Windows Phone : 1% Les autres : MeeGo (Tizen), WebOS...
  9. 9. Arnaud Pagnier Développer « Mobile »
  10. 10.  Réaliser des interfaces utilisateurs Réaliser du code technique  Exploiter les capacités spécifiques des terminaux Réaliser du code « métier » Architecturer son application, la situer dans son Système d’information.
  11. 11.  Pas d’unification des technologies  iOS : Objective C et Cocoa  Android : JAVA et XML  BlackBerry : JAVA et XML  C++, pour Bada, Symbian, WebOS…  HTML5 et CSS3 pour WebOS Mille et une résolutions d’affichage… Les API ne sont pas unifiées
  12. 12.  Accès aux données, accès au réseau Sécurité et authentification Programmation graphique, 3D NFC … Les capacités spécifiques des smartphones
  13. 13.  Un véritable travail d’ingénierie logicielle  Un code robuste, des designs patterns…  Les guides de conception et d’architecture des éditeurs ? De la méthode Des outils  Xcode, Eclipse Des processus, du maquettage au déploiement
  14. 14. IOS ANDROID Model Controller Model Controller Activity Activity View View
  15. 15.  Eclipse VS XCode  Editeur de code (autocomplétion, template de code, …), gestion des sources  Concepteur visuel d’interface  Compilateur, debugger pas à pas  Simulateurs  Gestion des terminaux physiques  Intégration continue…
  16. 16.  L’application et son « écosystème d’informations » L’application comme « frontend » Quel « backend » ? Communication par services web. Gestion de la sécurité Le mode asynchrone…
  17. 17. InterfaceLogique « métier » d’admin Terminal JSON Données locales Logique « métier » Serveur d’application Synchronisation web Données distantes
  18. 18. XMLDonnées Données Logiciel locales XTea « Perceaval » Services SOAP (J2E) XML Services REST (ZendFramework)
  19. 19. 3 sites « maison » Services Web JSON (ZendFramework) Données utilisateurs DonnéesSites « partenaires » métiers Backoffice 6 applis mobiles
  20. 20.  Un seul développement pour toutes les plateformes ?  PhoneGap : une solution pertinente.  Un développement « web » avec HTML5, CSS3, et…  Une API JavaScript
  21. 21. CompilationHTML 5 et API API natives JavaScript des CSS3 PhoneGap terminaux
  22. 22.  Développement « natif » ? Développement « PhoneGap » ? Développement « full web » ?
  23. 23. Jean-Baptiste Boisseau Du web au web mobile
  24. 24.  Gérer la diversité des terminaux Intégrer les principes de navigation tactile Sadapter aux tailles décran Oublier Flash Optimiser pour webkit Tirer partie des possibilités dHTML5... … mais aussi de CSS3 !
  25. 25.  Le web mobile permet daller au delà du smartphone avec... Les grands anciens : WML, cHTML XHTML et CSS 2.1 (navigateurs classiques) XHTML Mobile Profile et WCSS XHTML Basic et CSS MP HTML5 et CSS3 De nombreuses extensions spécifiques
  26. 26.  Un template web mobile doit être : Léger, simple Extensible, adaptable Vertical Adapté à la navigation tactile... voire au clavier
  27. 27.  HTML5, le plein de fonctionnalités : Géolocalisation Stockage local <audio> <video> … et bien dautres !CSS3, enfin la simplicité : Les coins arrondis... mais pas seulement ! Gestion de lopacité, ombrage, arrières-plans multiples Présentations multi-colonnes Fin des limites liées aux polices … et ce nest quun début
  28. 28.  Ajout de templates spécifiques pour mobiles Templates différents en fonction des terminaux Penser à expurger les contenus déléments « lourds »Reconnaître les utilisateurs mobiles Via un nom de domaine spécifique : m.monsite.com Via le user-agent Par une combinaison des 2 méthodes Laisser des liens à dispositionModules prêts à lemploi existant sur certains CMS
  29. 29. Arnaud Pagnier Conduire un projet « Mobile »
  30. 30.  Une méthodologie classique… ingénierie logicielle.  Développements agiles : Xtrem Programming, SCRUM…
  31. 31.  Un dilemme cornélien :  Ma cible, mes utilisateurs ?  La tendance du marché ?  Les spécificités de mon application ?  Le couperet technologique  Le budget…
  32. 32.  Wireframing  Balsamiq, MockApp  Périmètre peu étendu, exhaustivité des cas d’utilisation Maquettage graphique  Les interfaces et le « look & feel » standard du terminal  Les surcouches constructeurs  Ultra-personnalisation = Ultra-facturation !
  33. 33.  Outils de productivité  EDI  Gestion des sources  Tests unitaires, tests fonctionnels  Intégration continue Design Patterns Small Releases
  34. 34.  Les tests utilisateurs  Emulateurs  Terminaux ▪ iOS : quelles versions ? ▪ Android : quelles versions ? Quels terminaux ? ▪ Et les autres ?  Certificats, plateformes de déploiement en test
  35. 35.  L’hégémonie des « stores »  App Store  Android Market  App World  Market Place Le référencement sur les stores ? Référencé sur le web, marketing web…
  36. 36.  S’enrôler, devenir développeur Devenir éditeur d’applications Choisir son public, mettre en avant son application, choisir un modèle économique La sentence de l’App Store…
  37. 37.  Application trop lourde pour être obtenue en 3G Utilisation inappropriée de la connectivité 3G Contenus manquants Fonctionnalités « privées » Utilisation détournée d’une icône Illustration inadaptée au public ciblé Illustration vraiment inadaptée 
  38. 38. http://www.audiable.com
  39. 39. Arnaud Pagnier Questions ? et réponses !

×