Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Article_expediteur_Mars95001

69 views

Published on

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Article_expediteur_Mars95001

  1. 1. RAIL/ROUTE LES SYSTEMES INFORMATIQUES ATOUTS IMPORTANTS DU GESTIONNAIRE DE L'INTERMODALI ~. PAR ERIC CRESPIN, PRESIDENT DE INTEGRA CONSULTANTS Aujourd'hui, le transport intermodal est une realite incontournable. En effet, le contexte economique concurrentiel actuel exige des entreprises une efficacite sans cesse croissante. Dans ce contexte, l'intermodal est appete ajouer un role grandissant dans le deplacement des marchandises. L ' interrnodalite complexifie les activites de transport des entreprises expeditrices, Elle fait entrer en jeu de nombreux parametres tels coordination de differents transporteurs, nouvelles technologies de conteneurisation, regle- mentations additionnelles, etc. Tous les aspects logistiques inherents au transport intermodal demandent une specialisarion de plus en plus poussee des intervenants. Face a cetre cornplexite, les entreprises expeditrices, concentrees dans leurs ere- neaux respectifs, prefhenr de plus en plus confier la responsabilite de leur activites de transport a un intervenant specialise: le transiraire internarional offrant des services logistiques. VERS UN NOUVEAU PARTENARIAT Les transiraires internarionaux sont appeles a jouer un role de plus en plus prepo nder anr aupr es des entreprises expeditrices, En effet, leur implication evol ue vers un partenariat pro-actif. L'exp ed ireur attend main tenant du transitaire beaucoup plus que de simples rarifs. II recherche a present un partenaire qui saura inregrer, de fac;:on adaptee a ses besoins, les differents aspecrs logistiques de l'intermodal. Pour le transitaire, Ie defi se presente maintenant sous un angle different. En effer, son role, comme partenaire de I'entreprise expedirrice, inclur un large eventail de services. La fidelisation du client ne se faisant plus amant sur les raux, la variete et la qualite des services offens prennent une dimension route nouvelle. Comme ailleurs, la competition s'est intensifiee au point d'amoindrir conside- rablement les marges de profit. La renta- bilite du transitaire passe par un contr6le serre des couts des activites de transport ainsi que par sa capacire a offrir un nombre croissant de services, sans pour aurant devoir developper une structure excessrve. TECHNOLOGIE PLUS ACCESSIBLE Heureusement pour les petits et moyens transitaires, les technologies disponibles aujourd'hui ne sont plus reservees aux grosses entreprises. En effet, les ourils informariques actuellement offerts sur le marche s' adressent a tous les types d'entreprises. Au merne titre que les grosses firmes, les petits et moyens transitaires peuvent maintenant profiter de differentes technologies leur permet- tan t d' amel io rer leur pro ductivite, d'augmenter leur efficacite et d'intensifier leurs contr6les. Souvent, les transitaires offrant des services logisriques et les directeurs de trafic des entreprises expeditrices ne realisent pas les avantages srrategiques qu'ils peuvent retirer de l'informatique. Autrefois relegues a une simple extension des operations comptables, les systernes d'aujourd'hui possedenr maintenant une variete de fonctions leur permettant d'etre de veri tables outils pro-actifs. Par exemple, en etablissant un acccs electronique avec leurs clients, les transitaires peuvent offrir un service qui repond aux atrentes d' effi- cacite de ceux-ci. Les systernes informariques offerts sur le marche sont multiples et divers. En plus des logiciels specialises dans la realisation d'une tache specifique, plusieurs sysremes integrent les differentes fonctions effec- tuees par un transitaire : suivi des expedi- tions, automatisation des impressions de formulaires, controle des prix de revient, partage des remises aux agents etrangers, etc. Les avantages sont nombreux et tangibles. Conscient des benefices qu'il peut en retirer, Ie gesrionnaire desirant integrer I'informatique doir bien planifier. En effer, l'informarique se lie etroirement aux activites de I'entreprise et ses repercus- sions, positives ou negatives, se font res- sentir a tous les niveaux de celle-ci. De plus, les invesrisse menrs humains et morietaires requis sont souvent sous- estimes, CHOISIR LE BON SYSTEME Les gestionnaires de la logisrique ne sont pas des specialisres en informatique, er ce n'est certainernent pas leur role de Ie devenir. Toutefois, a moins que l'entre- 'prise ne soit de taille a se permettre les services d'un consultant, il est certain que la direction devra s'impliquer de facon intensive pour s'assurer du succes de l'ope- ration. Le choix du system e et du fournisseur necessitera temps et energie, La premiere erape consistera a definir dairement les attentes face au systerne. Une excellente strategic consiste a mettre en place un comite informatique. Idealernent, ce co mite comprendra differents inter- venants representant les diverses facertes de I'entreprise : ventes, operations, compta- bilite et administration. Les taches de ce groupe consisteront a determiner les specifications du systerne desire, a monter un cahier des charges, a evaluer les differentes propositions et a selectionner Ie systerne a mettre en place. Le comite servira ensuite a faire le lien entre les besoins de l'entreprise et les informaticiens. La selection du logiciel n'est pas une mince affaire. Les equipemenrs, quant a eux, sont relativement secondaires, etant largement tributaires du choix de logiciel. Lors des negociarions d'achat, la vigilance est de mise. Les informaticiens ont ten- dance a noyer les reponses aux questions dans un jargon technique OU il est difficile de se retrouver. II ne faut pas avoir peur de poser des questions. II s'agir de bien com- prendre le logiciel dernontre afin de voir jusqu'a quel point il si ntegre aux operations actuelles. Des references doivent etre dernandees et surtout veritiees, Dans sa demarche, l'entreprise doit eviter d'etre un cobaye. Les solutions deja eprouvees doivent erre privilegiees. Diverses questions doivent obtenir reponses : Ie logiciel peut-il etre rnodifie au besoin et a quel cour, les -COdes sources sont-ils indus ou disponibles, y-a-t-il une documentation, quels seront les besoins de formation, quels so nt les capacites de connectivite du systeme, etc. L' optimisme legendaire des informariciens doit ~tre cornpense par une bonne dose d' objectivite. Le fournisseur informatique sera un partenaire privilegie, Son expertise dans le domaine doir erre assuree et, de preference, sa philosophie d'affaires doit etre com- patible avec celle de l'entreprise. Face aux nouveaux defis de la cornpe- tirivite, les transitaires et les responsables du trafic, en tant qu' architectes du transport intermodal, doivent se doter d'outils leur permettant de faire plus avec moins. Les technologies de l'information accessibles maintenant representent sans nul doute des atouts qu'ils auront interet , utiliser. LL'EXPEDITEUR - MARS 1996

×