Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Votre cerveau au bureau - 3 minutes pour lire l'essentiel

2,013 views

Published on

Pourquoi il ne faut jamais commencer la journée en lisant ses mails

Published in: Leadership & Management
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Votre cerveau au bureau - 3 minutes pour lire l'essentiel

  1. 1. Votre cerveau au bureau 3 minutes pour lire l’essentiel Enseignements tirés du livre Votre cerveau au bureau par David Rock Barbara Reibel www.en-1-mot.com Photo : http://www.huffingtonpost.com
  2. 2. Notre cortex préfrontal est très gourmand en énergie • La réflexion consciente est une ressource limitée, il faut la préserver • Donner la priorité à l’établissement des priorités • Réaliser les tâches les plus gourmandes en attention quand l’esprit est frais et alerte • Utiliser des visuels • Planifier des zones de temps distinctes selon le type de réflexion nécessaire Enseignements tirés du livre Votre cerveau au bureau par David Rock Barbara Reibel www.en-1-mot.com
  3. 3. La « scène » mentale est petite • Les nouveaux concepts consomment plus de ressources que les idées connues • Mieux vaut en avoir le moins possible en tête  simplifier les données • Garder au maximum 2 ou 3 idées en tête, pas plus Enseignements tirés du livre Votre cerveau au bureau par David Rock Barbara Reibel www.en-1-mot.com
  4. 4. Le cerveau est mono-tâche • On ne peut se concentrer vraiment que sur une tâche à la fois • Le « multitasking » mène à un épuisement constant et intense, équivalent à une nuit blanche ! • Il est possible d’accomplir plusieurs tâches à la fois s’il s’agit de « routines », bien mémorisées et intégrées par notre cerveau Enseignements tirés du livre Votre cerveau au bureau par David Rock Barbara Reibel www.en-1-mot.com
  5. 5. Dire non à la distraction • Le cerveau est facilement distrait • Les distractions épuisent les ressources limitées du cortex préfrontal • Supprimer toutes les sources de distraction externes • Inhiber les impulsions au moment où elles se produisent est une compétence essentielle à la concentration • Exercer son « droit de veto » avant que la boucle énergétique ne soit lancée Enseignements tirés du livre Votre cerveau au bureau par David Rock Barbara Reibel www.en-1-mot.com
  6. 6. Franchir un barrage mental • Les intuitions sont le moteur de l’économie • Pourtant, il est fréquent de « tourner en rond », être dans une impasse • Les mauvaises réponses empêchent les bonnes d’émerger • Calmer son esprit et écouter les connexions plus subtiles Enseignements tirés du livre Votre cerveau au bureau par David Rock Barbara Reibel www.en-1-mot.com
  7. 7. Gérer les émotions • L’étiquetage = mettre un nom sur une émotion  permet d’en réduire la force • Le recadrage = changer sa perception de la réalité  est une stratégie puissante pour gérer ses émotions
  8. 8. Les attentes • Les attentes sont le vécu du cerveau en vue d’une récompense ou d’une menace • Elles modifient le fonctionnement du cerveau • Une attente satisfaite génère de la dopamine • Une attente insatisfaite génère une chute importante de dopamine • Diminuer le niveau de ses attentes • Promettre moins que ce que l’on peut faire
  9. 9. Le cerveau est un animal social • Les connexions sociales : aussi importantes que manger et boire ! • On classe très rapidement les gens en amis ou ennemis, ennemi étant la réponse par défaut • Le sentiment de justice est une récompense primaire, le sentiment d’injustice une menace primaire • Le statut est un ressort important du comportement au travail
  10. 10. Le modèle SCARF • Les 5 principaux domaines sociaux de récompense ou menace primaire sont : – Statut – Certitude – Autonomie – Relations – Franc-jeu • Les connaître permet d’étiqueter ses expériences et de les reconnaître Enseignements tirés du livre Votre cerveau au bureau par David Rock Barbara Reibel www.en-1-mot.com
  11. 11. Aider les autres à changer • Prendre conscience et corriger sa tendance naturelle à : – donner un feed-back – résoudre un problème – ou proposer une solution = autant d’approches vécues comme menaçantes • Le meilleur moyen de remettre quelqu’un sur les rails est de lui faciliter l’accès à ses propres intuitions
  12. 12. Il est difficile (mais pas impossible) de changer • Le fait de focaliser son attention modifie le cerveau  le pouvoir est dans la qualité d’attention • Une fois l’attention prête, la piloter en créant des connexions adéquates • Pour stabiliser le changement à long terme, enraciner les nouveaux circuits en les activant régulièrement, surtout quand ils sont neufs  densifier l’attention
  13. 13. Bon cheminement ! • C’était une rencontre avec un livre bien Votre cerveau au bureau de David Rock proposée par Barbara Reibel • Abonnez-vous pour ne rien manquer www.en-1-mot.com Facebook En 1 mot Twitter @En_1_mot You Tube En 1 mot www.en-1-mot.com

×