Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Les réseaux sociaux : quel intérêt en 2015 ?

744 views

Published on

Conférence débat donnée à la médiathèque de Roanne dans le cadre de l"Heure du numérique", samedi 13 Juin 2015.

Published in: Social Media
  • Login to see the comments

  • Be the first to like this

Les réseaux sociaux : quel intérêt en 2015 ?

  1. 1. L’heure du numérique 3 Facebook… et les réseaux sociaux
  2. 2. Sommaire • Qu’est-ce qu’une identité numérique ? • A quoi sert un réseau social en ligne en 2015 ? • Intérêts comparés de Facebook, Twitter, Google Plus, Linkedin • Maîtriser son(ses) comptes L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 2
  3. 3. Sommaire • Qu’est-ce qu’une identité numérique ? • A quoi sert un réseau social en ligne en 2015 ? • Intérêts comparés de Facebook, Twitter, Google Plus, Linkedin • Maîtriser son(ses) comptes L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 2
  4. 4. Sommaire • Qu’est-ce qu’une identité numérique ? • A quoi sert un réseau social en ligne en 2015 ? • Intérêts comparés de Facebook, Twitter, Google Plus, Linkedin • Maîtriser son(ses) comptes L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 2
  5. 5. L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 5
  6. 6. L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 A quoi me ser(virai)t un réseau social ? A titre privé J’ai des passions à partager. Je souhaite faire connaissance avec toutes les personnes qui peuvent m’apporter quelque chose en termes d’informations et d’échanges culturels. Je souhaite me sentir moins seul. Je veux rester en contact avec des membres de ma famille facilement sur une plateforme dédiée. Associatif/commerce Je souhaite faire connaître l’association/le commerce pour lesquels je m’investis. Je veux communiquer efficacement sur nos animations, et partager infos et photos, vidéos… trouver de nouveaux adhérents/clients… Professionnel Je veux rejoindre un réseau professionnel. Partager des infos, et en trouver facilement. Faire de la veille sur des sujets précis. Mettre en valeur les actions de mon travail… 6
  7. 7. L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 Intérêts comparés de quatre services Pour chaque service, les conditions d’utilisation sont clairement spécifiées. A vous de les lire ! 7
  8. 8. L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 Exemple d’une page associative Très pratique pour que chacun ait accès aux informations, aux photos. L’administrateur du compte voit le nombre de personnes ayant « liké » (aimé) la page, c’est à dire la suivant. Chacun est libre (ou pas) de laisser aussi des commentaires. On voit aussi l’impact de chaque publication. 8
  9. 9. L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 9
  10. 10. L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 10 Twitter et plutôt réservé à l’immédiateté, la veille en instantané sur un sujet , ou pour rentrer en contact avec certaines personnes absentes ailleurs. C’est aussi un moyen de montrer ses intérêts.
  11. 11. L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 11 On suit des personnes « physiques » ou morales sur Twitter, et on a des abonnés qui nous suivent à leur tour. On peut créer des listes d’intérêt, afin de filtrer et les suivre plus facilement sur son mur ».
  12. 12. L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 12 La recherche sur Twitter Si l’on n’est pas sûr de trouver le compte de la personne souhaitée, on peut tout de même suivre l’actualité des tweets, aves le ou les mots clés. ?
  13. 13. L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 13 Attention à ne pas se tromper de compte lorsque l’on cherche une personne. Le bon Le mauvais
  14. 14. L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 14 Idem lors de l’écriture d’un Tweet adressé à une personne : > A t-on choisi la bonne ?
  15. 15. L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 15 Si l’on souhaite que chacun puisse trouver le tweet, mettre un hashtag (dièse) dans son texte. Rappel : Le @ concernera la personne en particulier !
  16. 16. L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 16 Exemple avec le hashtag « Palmyre » > Voilà ce que l’on obtiendra en recherche : Tous les tweets ayant utilisé ce mot clé apparaîtront.
  17. 17. L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 17 Google +, actif dés que l’on a un compte Gmail, permet le réseautage avec ses autres contacts Gmail. L’idée des cercles fermés vient de lui.
  18. 18. L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 18 http://uk.businessinsider.com/google-active-users-2015-1?r=US Néanmoins, ce réseau reste très peu utilisé en dehors de petits cercles.
  19. 19. L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 Notre identité numérique Sur l’Internet, rien n’est gratuit. > “Si vous ne payez pas, c’est que vous n’êtes pas un consommateur, mais un produit à vendre”. http://framablog.org/2011/12/31/gratuite-publicite-facebook/ Rappel : La grande majorité des services sont proposés par des sociétés qui ont un intérêt à connaître nos « profils » (de consommateurs), afin de cibler leurs campagnes de publicités, ou celles de leurs partenaires. C’est pourquoi contre un accès à un service, nous sont demandés des informations plus ou moins importantes. - La première est notre adresse mail. C’est LA porte d’entrée pour un service web. On appelle cette donnée généralement : l’identifiant, ou login. - Un mot de passe est aussi demandé (à créer) 3
  20. 20. L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 20 En dehors de bénéficier d’une veille professionnelle intéressante, et de l’intérêt d’être « vu », vos contacts vous connaissant bien peuvent vous attribuer des compétences. Pas inutile…
  21. 21. L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 Maîtriser son (ses) comptes L’exemple avec Facebook 21
  22. 22. L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 La « mauvaise réputation » http://owni.fr/2011/11/10/la-mauvaise-ereputation-facebook-twitter/ Surfer sur le web et fréquenter des réseaux sociaux est une activité courante aujourd’hui. Notre identité numérique, comme « réelle » peuvent en être affectées. > Au moins deux attitudes complètement opposées peuvent être remarquées : - Le : « Je ne mange pas de ce pain là », c’est trop dangereux » - Le : « Je surfe, sans trop connaître les risques. Je ne pense pas que je sois en danger » Mais une troisième voie est aussi envisageable : la connaissance et l’assumation. 22
  23. 23. L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 Pour aller plus loin: Le site de la CNIL, pour mieux comprendre les traces que nous laissons. http://www.netpublic.fr/2011/06/surfer-sur-internet-ca-laisse-des-traces-test-de-la-cnil/ 23
  24. 24. L'Heure du numérique - EMMRoanne Réseaux Mai 2015 24 http://www.pewinternet.org/2015/01/09/frequency-of-social-media-use-2/

×