Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Exercice de déprogrammation200116

410 views

Published on

Un oubli ;-)

Published in: Education
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Exercice de déprogrammation200116

  1. 1. Claude Malaison Le 20 janvier 2016
  2. 2. Valeurs d’entreprise • Communication libre et ouverte vs. Communication stratégique • Communication verticale vs. Communication horizontale Qu’est-ce qu’un Plan de communication? Outils traditionnels (verticaux) Outils Web et interactifs de 1e génération Introduction aux outils interactifs de 2e génération L’importance du blogue comme outil de communication et d’exposition d’expertise
  3. 3. 1.  L'appropriation des finalités de l'entreprise pour chaque salarié : objectif présent dans 70 % des entreprises ayant un service de communication. 2.  Développer la cohésion interne dans 74% des entreprises. 3.  Une récente étude du Cutter Consortium auprès de 154 grandes entreprises a montré que 77,6% d'entre elles prévoient utiliser (ou utilisent déjà) l'intranet pour gérer leur communication interne. 4.  Mieux communiquer pour favoriser le travail en commun dans 30 % des entreprises. 5.  Dans tous les sondages internes, le principal point négatif de la communication interne est le communication verticale entre la direction supérieure et la base (les employés)
  4. 4. Structures Caractéristiques Avantages Inconvénients Fonctionnelle  Spécialisation par fonction  Organigramme simple  Ressources concentrées et spécialisées  Activités récurrentes  Économies d’échelle  Management unique  Forte centralisation  Faible communication transversale  Cloisonnements  Structure rigide En divisions  Subdivisions possibles par produit, par marché client, par zone géographique  Structure décentralisée  Entités « core-business »  Structures adaptables  Dispersion des ressources de même nature  Faible spécialisation  Multiplication de postes Matricielle  Croisement d’entités fonctionnelles et d’entités orientées business  Mise en commun de ressources pour des activités ou projets transverses  Gestion souple des ressources  Dualité du commandement  Difficulté de coordination globale  Coûts de l’organisation  Besoin de méthodes et d’outils collaboratifs pour contrer ces inconvénients
  5. 5. •  La nouvelle communication interne est interactive et vise à dynamiser un regroupement humain lié par la confiance avec l’objectif de créer des produits et/ou services de qualité dans un environnement de libération des énergies créatrices collectives et participatives favorisant l’innovation. •  Elle repose sur des modes de fonctionnement par principe collaboratifs, participatifs et transparents en total accord et à l’écoute de ses employés, gestionnaires, clients et actionnaires. •  Elle permet à l’entreprise de se repositionner sur ses fondements essentiels que constitue sa mémoire. Tous les acteurs de l’entreprise la préservent et l’enrichissent l’un et l’autre car le savoir faire et l’expertise ainsi générés sont créateurs de richesses. •  Cette nouvelle communication va croître grâce à l’utilisation des outils du Web 2.0 et implique l’engagement des employés dans le création et la dynamisation des contenus de communication grâce à des outils comme les blogues, les wikis, les réseaux sociaux, la Web-télé d’entreprise, etc.
  6. 6. “Les gestionnaires sont rarement préparés au changements culturels et organisationnels qu’implique la communication dans un nouvel environnement collaboratif. “Les outils de communication interactive ont tendance à «aplatir» la hiérarchie de l’entreprise, ce qui est très déstabilisant pour les gestionnaires…”
  7. 7. 1.  Blogues et micro-blogues 2.  Journaux interactifs et magazines tactiles 3.  Wikis 4.  Agrégateurs (mini-portails, fils RSS) 5.  Tagging et bookmarking 6.  Réseaux socio-professionnels 7.  Idéagoras 8.  Vidéos et streaming 9.  Mini-applications mobiles (BYOD) 10.  Réalité augmentée et vLearning
  8. 8. 14
  9. 9. 15 •  La stratégie de communication •  Le Plan de communication •  Le plan d’action
  10. 10. 16
  11. 11. 17 Stratégie de communication 1.  Faire une analyse 2.  Établir un Plan 3.  Faire approuver 4.  Planifier 5.  Réaliser 6.  Évaluer 7.  Corriger au besoin
  12. 12. 18
  13. 13. 19
  14. 14. 20 •  1.1 Description de l’entreprise/organisation •  1.2 Contexte et historique de la communication interne dans l’entreprise •  1.2 Situation actuelle –  1.2.1 Existe-t-il une Stratégie, Plan d’action et/ou Plan de communication ? –  1.2.2 Quels sont les acteurs de la communication interne ? –  1.2.3 Budget –  1.2.4 Publics cibles –  1.2.5 Outils horizontaux (traditionnels et interactifs –  1.2.6 Outils verticaux (traditionnels et interactifs) –  1.2.7 Y a-t-il des indicateurs de performance d’établis, si oui, lesquels ? –  1.2.8 Autres indicateurs de mesure (sondages, groupes-témoins, etc.) •  1.3 La communication interne est-elle traditionnelle, interactive ou un mélange des deux ? •  1.4 L’entreprise rencontre-t-elle des problèmes dans l’application de sa stratégie et/ou Plan de communication ? •  1.5 Évaluation de la situation de la communication dans cette entreprise
  15. 15. 21 •  Traditionnels : –  Conférences-midi –  Les Cercles de sécurité –  Information dans les médias internes –  Cartes d’animation –  Sondages sur intranet –  Posters et affiches –  Faire un vidéo ou un CD sur la SI et le diffuser par la ligne hiérarchique via des réunions de services. •  Non-traditionnels : –  Blogues d’experts –  Créer un événement sécurité et se servir de Facebook pour que les employés y participent et en fassent la promotion –  Créer un wiki-sécurité pour servir de boîte à suggestions –  Créer une question de la semaine interactive sur intranet et couplée à un blogue –  Créer un concours pour un logo sécurité et solliciter les employés à envoyer des suggestions de logos et faire voter l’ensemble pour un gagnant. –  Inviter les employés à participer à des podcasts-sécurité, les diffuser sur l’intranet et faire voter les employés sur les meilleurs.
  16. 16. 22 •  Prévoir les mécanismes qui permettront de vérifier l’atteinte de vos objectifs •  Ex.: •  Outils de mesure des objectifs •  Fréquentation d’un site, nombre de réclamations aux services informatiques, inspection des ordinateurs •  Sondages auprès des employés, mesure de la compréhension, résistance ou adhésion aux comportements sécuritaires
  17. 17. 23 •  Évaluer et prévoir les ressources qui seront consacrées à la réalisation du plan •  Ressources humaines •  Ressources matérielles •  Expertise technologique
  18. 18. 24 •  Prévoir une présentation à la direction et à d’autres partenaires pour : •  Recueillir les commentaires •  Susciter l’adhésion •  Soumettre pour approbation un plan révisé: •  enrichir des commentaires et suggestions •  Publiciser la décision de réaliser le plan de communication à l’aide d’un plan d’action détaillé
  19. 19. 2013 Tous droits réservés Guy Bolduc 1er mai 2015
  20. 20. The term "weblog" was coined on 17 December 1997
  21. 21. http://blog.nielsen.com/nielsenwire/online_mobile/buzz-in-the- blogosphere-millions-more-bloggers-and-blog-readers/ Oct 14 280,000,000
  22. 22. 1 2 3 4 5 6 7
  23. 23. Flipboard
  24. 24. * Albane LeNay
  25. 25. Note de 80% - Commentaires - Blogroll
  26. 26. •  25% de croissance des ventes dans un marché en décroissance •  17% de réduction des frais de TI •  Vente internet en croissance constante malgré baisse du marché de 25% ,4 dernières années
  27. 27. Nom de domaine: Le nom de domaine, à la base, c’est l’URL de votre blogue. Exemple: google.com (Google.com est le nom de domaine), Facebook.com (Facebook.com est le nom de domaine). Voyez ? Simple ! Hébergement: C’est une entreprise qui met votre blogue sur un serveur et le met sur le Web. Tous vos contenus vont être entreposés à cet endroit avec des copies de sécurité faites régulièrement.
  28. 28. 264 millions 95 %
  29. 29. Sur Internet, le travail de référencement consiste à améliorer le positionnement et la visibilité de sites dans des pages de résultats de moteurs de recherche ou d'annuaires. Le référencement web s'articule autour de deux stratégies distinctes et complémentaires : le référencement naturel (ou organique) et le référencement payant (ou liens sponsorisés).

×