Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
Dossier                                          Bruno Thiellement (Li. 203) > Consultant senior dans un cabinet spécialis...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Manager de projet : savoir résister aux pressions

220 views

Published on

Le métier de consultant chez Atford Consulting

Published in: Business
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Manager de projet : savoir résister aux pressions

  1. 1. Dossier Bruno Thiellement (Li. 203) > Consultant senior dans un cabinet spécialisé dans le ILLUSTRAT. AMM/MUZO management opérationnel et l’organisation, il met en œuvre des stratégies de pilotage de Témoignage projet adaptées aux objectifs et à la culture des entreprises clientes. Savoir résister aux pressions B runo Thiellement maturité de divers projets, à priori- professionnelle et de bien l’intégrer (Li. 203) a choisi la voie ser et matérialiser des objectifs de à la conduite du pro jet», explique d u m a n a ge m e n t d e progrès, et à partager ces constats Bruno Thiellement. Aujourd’hui, projet côté consulting. avec les membres de l’équipe projet de plus en plus d’entreprises doivent Depuis 2011, l’ingénieur est consul- et leurs dirigeants.» piloter leurs projets en prenant prio- tant senior chez Atford, un cabinet Manager un projet, c’est avant tout ritairement en compte les délais, conseil spécialisé dans la perfor- manager des ressources humaines. alors que le pilotage par les coûts mance et la transformation opéra- «Il est important d’impliquer les prédominait il y a encore quelques tionnelle des entreprises. «En plus collaborateurs d’une entreprise dès années, une condition sine qua non des outils classiques de la gestion le démarrage, estime Bruno Thielle- pour répondre aux exigences du de projet, notre cabinet utilise des ment. En effet, dans le cas contraire, marché. «C’est l’une des raisons méthodes qui s’adaptent finement on prend le risque d’être confronté pour lesquelles elles font appel à des à l’environnement et aux moyens à des utilisateurs qui auront une sociétés spécialisées comme Atford des entreprises clientes», résume forte résistance lors du déploie - Consulting, car cela modifie en pro- Bruno Thiellement. Il s’appuie par ment opérationnel du projet.» Son fondeur leur façon de gérer les pro- exemple sur le référentiel «p yra- cabinet met donc en œuvre des jets», avance Bruno Thiellement. mide du management de projet», actions de co-construction ou de conçu pour évaluer et piloter le co-conception pour rendre pos- Ouvert d’esprit, niveau de maturité et la maîtrise sible une appropriation du projet solide dans sa tête des bonnes pratiques d’un client par les équipes de l ’entreprise, les Un bon manager de projet sait gérer en la matière : des actions de base faire participer à certaines phases des ressources qui sont parfois éloi- vers les pratiques plus évoluées de et ne pas passer à côté d’une vision gnées de ses propres compétences. pilotage. Pour Bruno Girardon, de terrain. Cela se traduit notam- «Il faut appréhender les sujets avec l’un des associés du cabinet Atford ment par «le fait de passer du temps suffisamment de connaissances de Consulting, «ce système très visuel d’observation auprès des opération- base pour poser les bonnes qu es- et pragmatique aide à comparer la nels afin d’appréhender leur réalité tions», analyse Bruno Thiellement. C’est l’un des atouts de la f orma- tion d’ingénieur généraliste. Mais, «en plus des cours aux Arts, mon implication dans la vie associ ative de l’École, notamment l ’Union des Élèves, m’a beaucoup servi. J’y ai appris à gérer des projets, dévelop- Pour Bruno Thiellement per une certaine capacité d’organi- (Li. 203) (à g.), sation, c’était très formateur.» consultant «Les responsables projet doivent senior, ici avec Bruno Girardon, être ouverts mais solides en termes l’un des associés de fonctionnement, ils sont capables du cabinet Atford de ménager des contraires, et bénéfi- Consulting, un cient forcément de charisme et d’ex- bon manager de projet doit périence. Cela demande des profils savoir garder le RH très particuliers, capables de cap en sachant garder le cap tout en résistant aux orchestrer des problématiques pressions des dirigeants», estime parfois éloignées Bruno Girardon. «Récemment, sur de ses propres un projet, le directeur général est compétences. venu nous trouver pour augmenter de 40 % l’objectif, il a fallu s’adapter et remotiver l’équipe pour affron- ter ce nouveau challenge. Un chef de projet, compte tenu de sa très PHOTO AMM/S. MEYER forte exposition, peut ainsi souvent jouer sa place sur un projet straté- gique», conclut-il. ■ GA26 - Arts&MétiersMag - Mai 2012

×