Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Les cancers de l’endomètre : actualités 2016

849 views

Published on

Les cancers de l’endomètre : actualités 2016

Published in: Health & Medicine
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Les cancers de l’endomètre : actualités 2016

  1. 1. Dr ELISABETH RUSS PARIS
  2. 2. Les cancers de l’endomètre : 6850/an  1 - Types histologiques  2- Classification histo-moléculaire classique  3 - Apports de la NGS (Next Generation Sequencing): vers un nouveau paradigme
  3. 3. Lésions pré-néoplasiques  NOUVEAUTE : EIN/AH, HYPERPLASIE ATYPIQUE  ROLE DANS LES CANCERS HORMONO- DEPENDANTS
  4. 4. EIN/AH : hyperplasie atypique  Adieu : hyperplasie épithéliale simple ou complexe, avec ou sans atypie,  EIN/AH : endometrial intra-epithelial neoplasia/atypical hyperplasia  hyperplasie atypique  PAX-2 : aide au diagnostic, HA quand négatif.
  5. 5. 1 – 8 types histologiques  ENDOMETRIOÏDES : 80%, RH+++, 3 grades,  SEREUX : 10%, TP53 mutée,  MUCINEUX : 1% à 9%, bon Pic  A CELLULES CLAIRES : 2%  NEUROENDOCRINES  MIXTES : au moins 2 types histo dont 1 type II  INDIFFERENCIES  DEDIFFERENCIES
  6. 6. K endométrioïdes : RH+++
  7. 7. K papillaires séreux : P53+++
  8. 8. K à cellules claires
  9. 9. 2 – Classification histo-moléculaire classique  2 groupes en fonction des données ACP et des données moléculaires  2 voies histogénétiques, 2 groupes pronostiques,  TYPE I : 80%, K endométrioïdes, K mucineux, hormono-dépendant, AH, bon pronostic,  TYPE II : 20%, K séreux, K à C claires, K indifférencié, K mixtes, hormono-indépendant, atrophie endométriale et carcinome in situ séreux, mauvais pronostic.
  10. 10. 3 - Les cancers de l’endomètre : vers un nouveau paradigme  TCGA : The Cancer Genome Atlas  Analyses moléculaires à haut débit (NGS)  4 GRANDS SOUS-TYPES TUMORAUX :  Le groupe ultra-muté : 7%  Le groupe hyper-muté : un peu moins de 30%  Le groupe « faible nombre de copies » : un peu moins de 40%  Le groupe « nombre de copies élevé » : 25%
  11. 11. 3 - LE GROUPE ULTRA-MUTE  7%  MUTATIONS DU GENE POLE  MUTATIONS EXTREMEMENT NOMBREUSES  JAMAIS DE TYPE SEREUX  GENERALEMENT K ENDOMETRIOIDE DE HAUT GRADE  BON PRONOSTIC : SURVIE DE 100% A 5 ANS
  12. 12. 3 - LE GROUPE HYPER-MUTE  28%  MUTATIONS NOMBREUSES  K ENDOMETRIOIDES+++  TUMEURS MSI  HYPERMETHYLATION DU PROMOTEUR MLH1  KRAS (mucineux)  PRONOSTIC INTERMEDIAIRE
  13. 13. MSI : microsatellite instability : extinction de la protéine Forte expression nucléaire de la protéine du gène hMSH2 témoignant de la fonction normale du gène Perte d’expression nucléaire de la protéine hMLH1
  14. 14. 3 - LE GROUPE : « faible nombre de copies »  39%  FAIBLE FREQUENCE DE MUTATIONS  Mutations CTNNB1  MAJEURE PARTIE DES K ENDOMETRIOIDES+++  NON MSI, P53 WILD,  PRONOSTIC INTERMEDIAIRE
  15. 15. 3 - LE GROUPE : « nombre de copies élevé »  26%  K SEREUX ET K ENDOMETRIOIDES DE GRADE 3  RARES K ENDOMETRIOIDES DE BAS GRADE (5%)  INSTABILITE CHROMOSOMIQUE  MUTATIONS DE TP53 : marquage intense et diffus ou complètement négatif  RARES MUTATIONS PTEN  MAUVAIS PRONOSTIC : SURVIE DE 50% A 5 ANS
  16. 16. 3 - PAS DIRECTEMENT TRANSPOSABLE A LA PRATIQUE CLINIQUE  Car méthodes moléculaires du domaine de la recherche ou réservées aux plateformes BM  TALHOUK et al : autre méthode pour ré identifier globalement les 4 groupes du TCGA? Grâce aux techniques immunohistochimiques et moléculaires de routine  Approche séquentielle
  17. 17. 3 - TALHOUK et al : algorithme  Etude immunohistochimique des 4 protéines de mésappariements de l’ADN : MSI  MLH1, MSH6, PMS2, MSH2  Permet d’identifier dans 29% des cas un groupe MSI anormal = équivalent du groupe hypermuté  Puis, recherche de la mutation POLE (7% à 8%)  Etude immunohistochimique de TP53  WT (wild type) = 44% immunomarquage faible : équivalent au groupe « faible nombre de copies »  TP53 anormal : 20% marquage intense et diffus ou complètement absent, équivalent « nombre de copies élevées »

×