Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Urgences en ORL

2,637 views

Published on

  • Be the first to comment

Urgences en ORL

  1. 1. Les urgences ORL en pratique
  2. 2. Quelques règles de base • Appelez si vous avez un doute. •Déplacez- vous en taxi en appelant la PCI. •Ce sont vos patients! •Voir l’évolution des pathologies traitées. •Permet de corriger le tir. • Reconvoquez les patients vu en garde:
  3. 3. Les urgences respiratoires (C’est le petit coup de stress du choix!) • L’urgence extrême: Carcino souvent, rarement CE glottique ou épiglottite. • Saturation, gazométrie, signes cliniques de détresse. • Valeur des suées avec polypnées, de l’angoisse. • La somnolence annonce l’arrêt ♥.
  4. 4. – Traitement médical à débuter fort: • => solumédrol lV 120mg en bolus voire à répéter. • => aérosol solu 20 / adré 1mg. • => Oxygène masque. – Avoir sous la main nécessaire IOT ou de trachéotomie. – Appeler l’assistant, sans retarder les soins urgents. – Se déplacer, si possible, vers réa, bloc ou orl – Si le patient s’aggrave très brutalement : ne pas hésiter à faire votre possible.
  5. 5. • L’urgence modérée: Les CE bronchiques essentiellement l’enfant, mais aussi le vieux. • Grande valeur du Syndrome de pénétration. • Si désaturation : endoscopie en urgence allo!! • Si saturation satisfaisante: examen en bouche, nasofibroscopie, éventuelle manoeuvre instrumentale puis allo pour endoscopie. Les urgences respiratoires
  6. 6. Les corps étrangers
  7. 7. Corps étrangers pharyngés et oesophagiens (arête de poisson , os de poulet et autres dentiers...) • Signes de gravité: – Hypersalivation , – Aphagie, – Douleur intense à chaque déglutition, ⇒ CE obstructif dans la bouche de Killian à suspecter. • Si pas de signes respiratoires: radio F + P et on retrousse les manches.
  8. 8. 1. Penser à l’amygdale. 2. Xylocaïne en spray pour opérer. 3. Nasofibroscopie si pas localisé en bouche. 4. Si derrière l’épiglotte => assistant et bloc à discuter. 5. Augmentin 1g 3fois/j pdt 7j. On peut essayer de l’enlever avec ses petites mimines et des pinces:
  9. 9. Les corps étrangers ailleurs bonne chance!! • Dans le nez : – penser à l’anse de snellen. – Ne pas le repousser au fond : inhalation. – Piles : ne pas différer. • Dans l’oreille: – Aspiration +++ , pince +++, vaseline liquide. – Noyer le cafard avec xylo, eau O2...
  10. 10. Les oreilles
  11. 11. Otite externe • Perforation ou impossible à vérifier: Oflocet auriculaire une dosette matin et soir pdt 1 semaine. • Sinon polydexa auriculaire 5 gouttes 3fois par jour pdt 7 jours. • Mettre un pope !! • Antalgiques. • +/- solupred selon intensités des symptômes.
  12. 12. Otite moyenne aiguë • Augmentin 1g 2fois par jour pdt 7 jours. • Si allergie pyostacine 500 2cp matin et soir pdt 7 jours. • Solupred 20mg : 1mg/kg en une prise le matin pdt 5 jours. • Antalgiques.
  13. 13. Perforation tympanique • Vérifier absence de signes neurosensoriels. – Vertiges: hospitalisation. – Surdité de perception: hospitalisation • Traiter éventuelle surinfection: oflocet auriculaire. – Interdire l’eau dans l’oreille. – Revoir pour audio et cicatrisation.
  14. 14. Surdité brusque • Diapason. • Otosopie ras. • Hospitalisation. • Protocole de Plester.
  15. 15. Les vertiges • Scanner systématique si – Signes neurologiques +++. – perte de connaissance. – Âge > 60 ans. – facteurs de risque AIT, HTA, IDM. • Éliminer tous les vertiges sans signes périphériques: – anomalies otologiques, – nystagmus, – Caractère positionnel, hall-pike +.
  16. 16. Vertiges VPPB = manoeuvre de Semont Vertiges type Ménières = hospitalisation selon tolérance et Plester +/- tanganil (3f/j) Vertiges type neuronite = hospitalisation + Plester +/- tanganil
  17. 17. Paralysie faciale périphérique • A frigore : – Ferme franchement l’oeil : • solupred 20 : 1mg/kg le matin pendant 7 jours. • Zelitrex 2-2-2/jour pdt 7 jours. – Ferme pas l’oeil: • Hospitalisation: 7 jours. • Plester • Zovirax 10mg/kg 3 fois par jour. • Occlusion nocturne – pommade vit A le soir – larmes artificielles 4 à 6 fois/j
  18. 18. Les nasoles
  19. 19. • Vérifier Nfs pour évaluer la gravité. • hospitalisation : • Hgb : < 8 g/l. • Une épistaxis non contrôlée. • Patient fragile. • Groupage/coag si hospitalisation. • Stop facteurs de risques. • Place du cocktail hémostatique ? Epistaxis
  20. 20. Epistaxis • Méchage parallèle au plancher des fosses nasales. • Antibiothérapie • Unilatéral faible => 1 mérocel • Unilatéral fort ou bilat faible ⇒ 2 mérocels ⇒ Voire une bivona et une mèche controlatérale • Bilatéral fort après échec de la manoeuvre précédente ⇒ 2 bivonas gonflées à l’eau Au-de-là au secours : allo assistant prévoir bloc ou embolisation
  21. 21. • Mouchage et tamponnement doux à la xylocaïne/naphazoline => examen de la fosse nasale. • Si petit vaisseau sur la cloison nasale: bipolaire one shot. • Si tâche vasculaire suspecte : NOAg. Epistaxis sympa, celle qui s’est arrêtée sur le trajet...
  22. 22. La sinusite maxillaire • Augmentin 1g: 3f/jour pdt 7jours. • Ou pyostacine 500: 2cp 2fois par jour pdt 7 jours. • Solupred 1mg/kg le matin pendant 5jours. • Antalgiques.
  23. 23. Traumatologie
  24. 24. Fracture du rocher • Eliminer une indication neurochirurgicale et maxillo : avis à demander +++ • Hospitalisation: – fonction faciale altérée +++ – Signes neurosensoriels (surdité/vertiges). – Rhinorrhée ou otorrhée de LCR . – Consigner ces données dans le dossier.
  25. 25. Les plaies : refilez-les aux stomato • Sauf les plaies auriculaires et celles qui vous motivent. Plaie auriculaire: – pas de problème pour le cartilage (pas de suture). – Suture cutanée fine flexo 4/0 ou 3/0 – ATB (augmentin 1g 3fois/j 7 jours). – Pansements gras à revoir tôt.
  26. 26. Fracture des OPN • L’indication opératoire est esthétique rarement fonctionnelle: • Déviation = intervention dans les 12 jours. • Une seule complication : l’hématome de cloison rare. – Ponction sous AL. – ATB type pyostacine. – Méchage bilatéral.
  27. 27. La bouche
  28. 28. Le phlegmon amygdalien • Les critères d’hospitalisation: – Échec du ttt médical per os. – Trismus. – Aphagie. – Syndrome septique majeur. • Augmentin IV 1g 3fois/j • Solumédrol 1mg/kg/j + antalgiques + bains B • Place du drainage : pas de consensus.
  29. 29. Marche à suivre pour ceux qui veulent inciser...
  30. 30. Les cellulites cervicales: • Tuméfaction cervicale rouge, tendue. • Nécrose cutanée , crépitation • Signes thoraciques = suspicion de médiastinite ⇒TDM cervico-thoracique en urgence. Hospitalisation et allo assistant pour avis bloc: • Arrêt AINS et corticoïdes, • Avis réanimation pour atb. • Surveillance respiration
  31. 31. On est tous passé par là, alors courage !!

×