Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Rapport annuel d'activité Cyclamed 2015

1,704 views

Published on

Rapport annuel d'activité Cyclamed 2015

Published in: Healthcare
  • Be the first to comment

Rapport annuel d'activité Cyclamed 2015

  1. 1. Rapport Annuel 2015 www.cyclamed.org
  2. 2. « Les médicaments sont utiles, ne les rendons pas nuisibles»
  3. 3. MESSAGE DU PRESIDENT 4 DISPOSITIF CYCLAMED® 6 • Le fonctionnement • Le suivi du dispositif • Les outils de collecte ETUDES 12 • L’enquête barométrique • L’étude du gisement des MNU des ménages • L’étude IRSTEA/SODAE COMMUNICATION 17 • La communication auprès des professionnels • La communication grand public • La communication institutionnelle • Les matériels à disposition RESULTATS QUANTITATIFS 27 • Le bilan global • La performance régionale par habitant • Les unités de valorisation partenaires • La récupération énergétique par région • L’évolution du gisement des emballages Cyclamed au jour le jour 33 TEXTES REGLEMENTAIRES 35 PERSPECTIVES D’AVENIR 35 LABORATOIRES ADHERENTS 36 RESULTATS FINANCIERS 37 ABREVIATIONS 38 Rapport Annuel 2015 SOMMAIRE
  4. 4. Message DU PRéSIDENT Chers Amis, Après 2 années de croissance significative de notre récolte de MNU, 2015 est marquée par une consolidation de nos positions avec une croissance de +0,4%. Ilestimportantderappelerqueceschiffressontréalisésdansunepériode de décroissance significative de la consommation pharmaceutique en nombre de boites, signe de la prise de conscience, par l’ensemble des acteurs du système de santé, d’une consommation rationnelle et raisonnée des médicaments. Dans le message d’introduction de notre rapport d’activité 2014, j’évoquais nos objectifs 2015 auxquels je voudrais me référer pour faire le bilan de cette année : • Nous avons préparé avec nos deux Ministères de tutelle et tous les acteurs concernés, le ré-agrément de notre éco-organisme pour la période 2016-2021. Grâce à l’implication de tous, celui-ci a été publié le 23 décembre 2015. • La Cour des Comptes a rendu son rapport final sur Cyclamed et son rapport de synthèse sur l’ensemble des éco-organismes. Cyclamed a fait l’objet d’une évaluation particulièrement positive, ce qui met en évidence la qualité et la rigueur de la gestion assurée par les permanents et le Conseil d’Administration. • La mise en place du dispositif à MAYOTTE, a été officialisée en avril 2015. Les 21 pharmacies de cette île peuvent ainsi désormais prendre en charge les MNU de ce Département d’Outre-Mer éloigné. • Un nouveau contenant, avec sache plastique fermée par un lien, a été mis en place pour transporter les MNU rapportés par les patients. Cette mise en place, accompagnée d’un environnement de sécurité accru (mise à disposition pour les chauffeurs des répartiteurs de gants, rappel de la Charte Qualité, etc…) a permis de sécuriser la chaîne de distribution des médicaments de l’officine aux grossistes. • Nous avons entrepris des actions pour optimiser encore plus nos coûts. Force est de constater que la rigueur de la gestion est bien une des qualités de notre équipe de permanents puisque nos prix moyens se situent toujours parmi les meilleurs par rapport aux prix proposés par de nouveaux prestataires. 4
  5. 5. 5 • Enfin, nous avons largement développé notre communication digitale et proposé une application mobile originale, « Mon armoire à Pharmacie », permettant à chaque citoyen de bien gérer ses médicaments. 2016 est la première année d’une nouvelle période d’agrément pour 6 ans jusqu’en 2021. Au travers du travail accompli pour préparer cet agrément, des objectifs, à plus ou moins long terme, sont apparus : • Renforcer auprès des particuliers la séparation des emballages en cartons et des notices en papier pour les mettre dans le tri sélectif. • Améliorerletriparlespatientsendéveloppantnotrecommunication auprès d’eux de telle façon que ne soient rapportés en pharmacie que les MNU, rien que les MNU à usage humain. • Faire de Cyclamed un incitateur à la prévention des MNU. • Continuer à renforcer la gestion et le contrôle de notre éco- organisme et de nos prestataires en développant des missions de contrôle, d’audit et d’information. • Mettre en place des actions de R&D et des études pour optimiser le dispositif. • Terminer notre installation dans les Collectivités d’Outre-Mer en s’implantantàSAINTPIERRE&MIQUELONetSAINTBARTHELEMY (SAINT MARTIN ayant déjà été mis en place courant 2015). • Echanger des pratiques et des informations avec les autres éco- organismes. Ces objectifs s’ajoutent donc à ceux traditionnels de communication et de résultat, nécessitant aussi un investissement humain et financier que nous devrons absorber. Cyclamed est en pleine forme et saura faire face à ces nouvelles contraintes pour montrer qu’il est un éco-organisme de qualité et qu’il sait aussi pouvoir compter sur chacun d’entre vous. Thierry MOREAU DEFARGES Président
  6. 6. L’association, agréée par les pouvoirs publics, a pour mission de collecter et de valoriser les Médicaments Non Utilisés (MNU) à usage humain, périmés ou non, rapportés par les patients dans les pharmacies. Dans le cadre de l’accord conclu avec la société Adelphe (filiale d’Eco-Emballages), les emballages vides de médicaments sont orientés vers le tri sélectif. Toutes les pharmacies françaises sont obligées de récupérer les MNU des ménages (loi n°2007-248, parue au Journal Officiel le 27 février 2007). Les patients doivent rapporter leurs MNU, dès la fin de leur traitement, et après vérification du contenu par l’équipe officinale, ces MNU sont placés dans des cartons Cyclamed. Dans le cadre de leurs tournées quotidiennes, les grossistes répartiteurs récupèrent les cartons pleins et les déposentdansdesconteneurssituésdansl’enceintedeleursétablissements.Unefoisremplis,cesconteneurs sont acheminés par des transporteurs à des unités de valorisation énergétique de proximité partenaires de Cyclamed.Unbordereaudesuividedéchetsestémisetrempliparlegrossiste,letransporteuretl’incinérateur qui fait ainsi figurer le tonnage de MNU valorisés. L’incinération des MNU est actuellement la solution qui répond le mieux aux contraintes environnementales et de santé publique compte tenu de la nature des produits à traiter. Elle nous est par ailleurs demandée dans notre cahier des charges. Les 55 unités retenues et réparties dans chacune des régions sont conformes aux normes environnementales et permettent une récupération énergétique sous forme de chaleur et/ou d’électricité. Les laboratoires pharmaceutiques financent l’ensemble des coûts liés au fonctionnement du dispositif par l’intermédiairedeleurcotisationverséeàCyclamed,calculéeenfonctiondunombredeboitesdemédicaments mises sur le marché. Un contrat tripartite Adelphe-Cyclamed-Leem a été signé pour assurer un échange d’informations afin de permettre aux producteurs de médicaments de contribuer à chaque organisme proportionnellement aux emballages qu’ils collectent. Une réunion s’est ainsi déroulée le 24 février pour partager toutes ces informations. DISPOSITIF CYCLAMED® Le fonctionnement CYCLAMED est une association loi de 1901 à but non lucratif regroupant l’ensemble de la profession pharmaceutique : pharmaciens d’officine, grossistes répartiteurs et laboratoires pharmaceutiques. 6
  7. 7. 7 Par ailleurs, depuis 2014, ces trois organismes se sont rapprochés pour élaborer pour les entreprises du médicament une signalétique commune, « l’Info-tri Médicaments ». Cette signalétique, sous forme de pictogrammes, pouvant figurer sur les notices, indique au patient/consommateur que les MNU sont à rapporter en pharmacie et que les emballages vides sont soit à déposer dans le bac de tri en vue de leur recyclage (ex. étui carton) soit à jeter avec les ordures ménagères (ex. blister). Un Comité de Pilotage se réunit tous les mois pour suivre l’activité de l’association à travers sa gestion, ses résultats et sa communication. Par ailleurs, une Commission d’Informations et de Réflexions a lieu tous les deux mois pour informer les membres du Conseil d’Administration et réfléchir aux nouvelles orientations possibles. L’association est administrée par un Conseil d’Administration de membres, élus pour 3 ans par l’Assemblée Générale et rééligibles, comprenant des représentants de membres actifs: les entreprises du médicament qui exploitent sur le territoire français des spécialités pharmaceutiques à destination des ménages et des personnalités qualifiées représentant les parties prenantes (LEEM, CNOP, CSRP, APR, FSPF, UNPF, USPO). Pendant l’année 2015 deux réunions du Conseil d’Administration se sont déroulées les 4 juin et 17 décembre et une Assemblée Générale a eu lieu le 23 juin avec comme principales décisions l’approbation des comptes 2014 et la fixation du barème 2016. Les permanents, au nombre de trois, sont représentés par un pharmacien- directeur, une responsable de la communication et une assistante administrative et comptable. Le suivi des informations demandées dans le cahier des charges de notre agrément a été scrupuleusement respecté (barème et montant des contributions, bilan quantitatif national et régional, actions de communication professionnelle et Grand Public, unités de valorisation énergétique partenaires, adhérents…). Une procédure de suivi de la qualité du dispositif est en place depuis 2010 avec une fiche d’observation qui se déclenche pour toute anomalie constatée à quelque niveau que ce soit. Ainsi, deux fiches ont été établies pendant l’année 2015 et ont concerné des accidents par piqûres avec des DASRI (Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux). Aucun de ces accidents n’a eu de conséquences graves pour les chauffeurs concernés. Ces accidents nous ont conduits à développer avec les grossistes répartiteurs un nouveau contenant. Ce nouveau carton s’est mis en place pendant le mois de février auprès de tous les établissements de répartition. Il se caractérise par : - Une sache plastique bleue encollée aux quatre faces internes du carton pour le protéger de toute humidité ; - Une plus grande robustesse du matériau utilisé améliorant ainsi ses performances techniques de perforation, de pression latérale et d’éclatement ; - Unfondautomatiquerenforcégrâceàunrabatquicouvrelefondducarton; - Un double verrouillage ; - Une visibilité à l’extérieur du sac fermé. Aucune fiche d’observation n’a été déclenchée avec ce nouveau carton de février à décembre 2015. Par ailleurs, 5000 paires de gants anti-piqûres et anti-coupures ont été mises à disposition de tous les chauffeurs des établissements de répartition.
  8. 8. DISPOSITIF CYCLAMED® LE SUIVI DU DISPOSITIF 8 Les visites des établissements de répartition Depuis septembre 2010, le directeur de Cyclamed rencontre les responsables des établissements de répartition (directeur, responsable d’exploitation, pharmacien, responsable des chauffeurs) pour faire le point sur le dispositif au sein de l’établissement et mettre à disposition la documentation nécessaire au bon fonctionnement. Pour 2015, douze établissements ont été visités en Auvergne, en Bretagne et en Lorraine. Plusieurs sujets sont aussi passés en revue avec : ✓ L’accessibilité des produits Cyclamed. ✓ La tenue d’un stock suffisant en cartons. ✓ Les produits acceptés/refusés. ✓ La personnalisation des cartons. ✓ Le délai de reprise des cartons pleins. ✓ Les accidents dans le dispositif et leur suivi (DASRI, produits chimiques). ✓ L’entretien et le rangement du conteneur pour le stockage des cartons. ✓ Le relationnel avec les transporteurs de déchets. ✓ Le suivi du conteneur avec les bordereaux de retrait. ✓ L’utilisation ou non des gants anti-piqures. Le suivi des refus En cas de refus signalé, ces informations sont systématiquement transmises à l’Ordre et aux syndicats de pharmaciens. De plus, une procédure a été définie avec l’envoi par mail des coordonnées de la pharmacie concernée au Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens qui relaie ensuite l’information au Président du Conseil Régional de l’Ordre qui agit à son tour localement auprès de la pharmacie. 153refus 82refus 2014 2015 -46% Refus signalés sur notre site en 2015
  9. 9. 9 Le rapport de la cour des comptes ✓ Fin 2014 et courant 2015, la Cour des comptes a contrôlé la gestion et les comptes de Cyclamed sur les exercices 2005 à 2013. Le rapport définitif nous a été communiqué en juin 2015 avec les principales observations suivantes : 1. Un éco-organisme bien administré, 2. Un gisement en diminution, 3. Une mobilisation des contributions perfectible, 4. Des indicateurs de performance à rationaliser, 5. Une situation financière saine mais fragile, 6. Descampagnesdecommunicationenverslegrandpublicàl’efficacitéavérée, 7. Une filière spécifique dont le périmètre pourrait être étendu. Les recommandations ont ainsi été les suivantes : Recommandation n°1 : Fusionner les procédures d’agrément pour les médicaments non utilisés et les emballages à la faveur du prochain renouvellement d’agrément. Recommandation n°2 : Enmatièredecommunicationsurlamesuredelaperformance,privilégierdesindicateursessentiellement annuels et centrés sur le taux de collecte et les obligations réglementaires. Recommandation n°3 : Formaliser les règles de gestion de la trésorerie.
  10. 10. 1 899 000cartons remplis de MNU par les équipes officinales pour un poids moyen de 8,2 Kg. 22 182pharmacies concernées dans la récupération des Médicaments Non Utilisés (MNU) rapportés par les ménages français. 184établissements de répartition assurant le stockage des cartons pleins. 187laboratoires pharmaceutiques adhérents. 10
  11. 11. 1 899 000 11 les outils de collecte DISPOSITIF CYCLAMED® Ces outils sont accessibles gratuitement par télétransmission ou oralement pour chaque pharmacie auprès de tous les grossistes répartiteurs qui en assurent la livraison. Les cartons : 1 899 000 unités ont été utilisées en 2015 par les pharmacies françaises et prises en charge par les grossistes répartiteurs. Ce carton Cyclamed en matériau recyclé est apparu pour la première fois en octobre 2013. Pour l’année 2015, le poids moyen du carton Cyclamed a été de 8,2 Kg en baisse de 5% par rapport à 2014 du fait de la mise en place d’une sache encollée au carton. Depuis quatre ans, une nouvelle signalétique sur les cartons a été mise en place mentionnant qu’aucun DASRI, même en collecteur, ne doit y être déposé. De plus, un cadre sur le couvercle du nouveau carton mentionne les six motifs susceptibles d’entrainer un refus de prise en charge par le chauffeur livreur du grossiste répartiteur avec un défaut de fermeture,lenœuddusacnonvisible,lemanquedunomdel’officine, trop lourd, mouillé, endommagé. L’adhésif « Cyclamed » : plus de 16 000 unités de 100 m de long ont été utilisées en janvier et février 2015 par les équipes officinales pour compenser le problème souligné sur l’ancien modèle et éviter ainsi tout risque d’ouverture inopinée. CYCLAMED CYCLAMED
  12. 12. études Trois enquêtes sont systématiquement reconduites pour nous permettre : - de suivre annuellement l’image, la notoriété et l’évolution des comportements de nos concitoyens en matière de tri et du retour des MNU en pharmacie, - d’évaluer tous les deux ans le gisement de MNU détenu par les foyers français, - de connaitre la nature des déchets collectés et éliminés par le dispositif. L’enquête barométrique Les principaux enseignements sont les suivants : 80% des Français déclarent déposer leurs MNU en pharmacie (vs 77% en 2014). Les plus de 50 ans (87%), les femmes (86%) et les agglomérations de moins de 20 000 habitants (91%) sont les plus mobilisés sur le retour des MNU. Sur ce même item, 55% déclarent le faire « toujours », ce qui montre une fidélisation du « réflexe Cyclamed ». 86% des personnes interrogées déclarent déposer leurs MNU à un moment donné (nettoyage de printemps, décès d’un proche…) et seulement 12% le font à la fin d’un traitement. Les raisons principales évoquées pour ces retours sont : - des médicaments périmés, - des reliquats de médicaments à la fin d’un traitement, - l’impact de la campagne Cyclamed à la télévision, - le conseil du pharmacien. En ce qui concerne la séparation des emballages secondaires (boîtes en carton), 21% des personnes interrogées disent qu’elles séparent déjà les emballages secondaires (boites en carton) pour les recycler avant tout retour des MNU en pharmacie et que 74% de ceux qui ne le font pas sont prêts à le faire. Parmi ceux qui ne déposent pas leurs MNU en pharmacie, - 17% les jettent à la poubelle, - 5% les conservent, - 3% disent « qu’il n’en reste plus ». 1 12 Confiée à BVA, cette étude a été réalisée les 6 et 7 février 2015, 15 jours après notre campagne télévisuelle. Son déroulement s’est fait par interviews téléphoniques auprès d’un échantillon de 1007 personnes âgées de 18 ans et plus, représentatif de la population française en termes de sexe, d’âge et de la profession du chef de famille.
  13. 13. La notoriété de Cyclamed a baissé légèrement en passant de 62% en 2014 à 60% en 2015 alors que dans le même temps la part des Français rapportant leurs MNU augmente : ceci s’explique par le fait que le geste retour des MNU est devenu un réflexe pour une partie de la population sans pour autant connaitre le nom de l’organisme qui est en charge du dispositif. Les principaux modes de connaissance de Cyclamed sont : - La publicité à la télévision pour 48% des personnes interrogées, - La pharmacie pour 25% des personnes dont : ✓ 17% par un autocollant ou une affiche, ✓ 6% par le pharmacien lui-même. Leniveaud’intérêtpourledispositifrestetoujourstrèsélevépuisqu’ilatteint87% en touchant préférentiellement les femmes (93%). L’image et les opinions à l’égard du dispositif sont toujours aussi élevées avec : ✓ 91% des personnes qui disent que « cela protège l’environnement », ✓ 84% que « cela limite les risques d’intoxication dans le foyer », ✓ 71% que « cela fournit de l’énergie par incinération ». Sur l’ensemble des personnes interrogées ou de celles qui déposent leurs MNU en pharmacie seulement 5% ont été confrontées à un refus dans l’année écoulée de la part d’une pharmacie dans la collecte de MNU. Parmi les personnes ne déposant pas actuellement leurs MNU en pharmacie, 86% ont l’intention de le faire dont 39% « certainement ». 4 3 5 6 13 2
  14. 14. études L’étude du gisement des MNU des ménages L’évaluation du gisement des MNU des foyers français est confiée, depuis 2010, à l’institut CSA. Elle a été reconduite en 2012, 2014 et 2016 et elle permet ainsi à Cyclamed de mesurer sa performance et de suivre l’évolution de son dispositif. L’enquête 2016 qui s’est déroulée en début d’année permet de mesurer la performance du dispositif sur les données obtenues en 2015. Elle a suivi un processus bien établi et toujours identique : ✓ Prise de contact avec les responsables de la gestion des médicaments au sein des 500 foyers représentatifs de la population française. ✓ Une première visite pour mettre en confiance et expliquer l’objet de la démarche avec un regroupement de tous les médicaments présents au domicile sans oublier ceux qui sont gardés dans des endroits divers comme le bureau, la voiture… ✓ Une deuxième visite pour peser tous les médicaments dont les MNU. Médicaments Non Utilisés 2010 2012 2014 2016 Base (nombre de foyers) 504 518 500 504 Moyenne par foyer (variation / enquête précédente) Masse totale pour l’ensemble des foyers interrogés 477 g 240,4 Kg 439 g -8% 227,4 Kg 358 g -18% 179,0 Kg 323 g -10% 162,8 Kg Base (nombre de foyers) (variation / enquête précédente) 26 696 mille Recensement 2006 27 270 mille Recensement 2008 (+2,1%) 27 786 mille Recensement 2010 (+1,9%) 28 270 mille Recensement 2012 (+1,7%) Masse totale pour l’ensemble des foyers français 12 734 T 11 972 T 9 945 T 9 126 T *Le nombre de foyers provient du recensement de la population française effectué par l’INSEE L’extrapolation à tous les foyers français donne le gisement des MNU selon le tableau ci-dessous : 14
  15. 15. 15 Depuis 2010, nous constatons une diminution régulière de la quantité de MNU au sein des foyers français. Cette tendance s’est confirmée en 2016, puisque la masse moyenne de MNU relevée au sein des foyers a diminué de 10% par rapport à 2014. Au moment de l’enquête, un foyer a en moyenne 323 grammes de MNU contre 358 grammes en 2014. Parmi les facteurs expliquant cette baisse, on peut citer : ✓ La baisse de la consommation des médicaments, ✓ La baisse des prescriptions, ✓ Les campagnes sur le bon usage faites par les autorités et les professionnels de santé (médecins, pharmaciens, industriels) pour sensibiliser les patients à une meilleure observance de leur traitement, ✓ Une vigilance accrue des citoyens vis-à-vis des médicaments, pour ne conserver dans leur armoire à pharmacie que les médicaments les plus utiles à leur traitement. En 2016, l’extrapolation du gisement annuel en masse des MNU a été réalisée à partir du gisement total calculé pour l’ensemble des foyers français et de la moyenne de fréquence de déstockage basée sur les déclarations des foyers interrogés sur leur fréquence de tri durant l’année 2015 (en moyenne deux fois par an). On obtient ainsi le tableau suivant : Médicaments Non Utilisés 2010 2012 2014 2016 Masse annuelle (Masse totale pour l’ensemble des foyers français x Fréquence de déstockage *) 23 500 T 23 300 T 19 200 T 19 000 T Gramme de MNU par foyer à 1 instant T x fréquence de destockage x nombre de foyers = gisement annuel des MNU soit pour 2016 : 323 x 2,05 x 28 270 000 = 19 000 tonnes. Le gisement annuel en masse des MNU de l’ensemble des foyers français s’établit à 19 000 tonnes ; ilaainsidiminuéde200tonnesparrapportà2014,alorsquelenombredefoyersaaugmentéde500000. * Plus précisément, au cours de l’année 2015 combien de fois avez-vous fait ce tri ?
  16. 16. études 16 L’ETUDE IRSTEA/SODAE Depuis 1996, à la demande de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie), une étude annuelle est réalisée par l’unité de recherche « Gestion Environnementale et Traitement Biologique des Déchets » d’IRSTEA de Rennes et, depuis cette année, par la société de diagnostic air eau (SODAE) de Rennes pour caractériser les déchets collectés par le dispositif. Ladernièreétudes’estdérouléedébut2016.L’échantillonnageetlestrissesonteffectuésdanslesconteneurs situés chez trois grossistes différents : le premier dans les Pays de la Loire, le suivant dans le Limousin et le dernier en Bretagne. Dans chaque conteneur, 24 cartons ont été prélevés par tirage au sort sur les 400 présents. Ces 24 cartons ont ensuite été sous-échantillonnés de façon à ne garder qu’un huitième de chaque carton. Au final, l’échantillon retenu est constitué de 3 cartons représentatifs du lot. Après la pesée de l’échantillon, un premier tri est effectué en différenciant les MNU des autres déchets non médicamenteux. Les MNU sont ensuite triés selon 12 catégories : comprimés, gélules, poudres, sirops, solutions non buvables, ampoules buvables, aérosols, injectables, crèmes, suppositoires, patchs et les emballages totalement vides de toute substance. Enfin, les matériaux sont triés selon 4 composants : carton (et papier), plastique, verre, métaux. Tous les éléments ainsi séparés sont alors pesés. Catégories Etude 2015 Etude 2016 Médicaments Non Utilisés Emballages Totalement Vides 80,73% 5,43% 73,90% 8,60% Emballages de médicaments Substances médicamenteuses 46,02% 40,14% 48,00% 34,50% Déchets médicamenteux 86,16% 82,50% Autres Déchets (non médicamenteux) 13,84% 17,50% Le tableau suivant donne les résultats comparés de l’étude 2016 par rapport à celle de 2015. Le tableau montre une augmentation sensible (+58%) des emballages totalement vides. Les déchets non médicamenteux croissent également de 25% ; ils sont composés essentiellement de produits de parapharmacie. Ces chiffres mettent en évidence la nécessité de renforcer la qualité du geste de tri par le citoyen pour que la part des non médicaments se réduise et que les emballages cartons suivent le stri sélectif. Cyclamed doit développer sa communication dans la direction du tri de qualité, mais les moyens limités à sa disposition face à une population française toujours croissante ne pourront avoir qu’un impact à très long terme : changer de comportement ne peut se faire que très progressivement.
  17. 17. 17 La lettre d’information et la newsletter ✓ Pour l’année 2015, un numéro annuel de cette lettre imprimée a été réalisé et envoyé à l’ensemble de nos partenaires (les pharmaciens d’officine, les grossistes répartiteurs, les laboratoires pharmaceutiques, les autorités, les associations de patients et de consommateurs et la presse). Cette lettre d’information était accompagnée d’une vitrophanie avec un nouveau visuel, d’une nouvelle affiche des produits « Que rapporter ? » spécifiant que les emballages vides sont à mettre dans le tri sélectif et que le dispositif Cyclamed ne récupère ni les aiguilles et ni les seringues. Cette lettre rappelait nos résultats quantitatifs comparés 2014/2013. Elle donnait également les principaux enseignements de l’évolution des comportements (enquête barométrique annuelle menée par BVA), faisait part de nos nouveautés en matière de communication, notre site Internet et les réseaux sociaux. Elle rappelait la baisse sensible de 18% de notre gisement de MNU entre 2012 et 2014 (étude CSA). Afin de faciliter la lecture, la lettre devenue un recto/verso a été relookée pour privilégier des infographies et des articles courts. ✓ En juin, la première newsletter semestrielle envoyée par mail à toutes les pharmacies leur donnait les chiffres clés de la collecte et rappelait leur rôlemajeurdansceservicedeproximitéauprèsdeleurclientèle.L’occasion leur a aussi été donnée de découvrir de nouveaux films réalisés avec des pharmaciens, diffusés sur notre site Internet et les réseaux sociaux. La seconde newsletter diffusée par mail en octobre a donné la primeur aux officinaux du lancement de notre nouvelle application mobile gratuite «monarmoireàpharmacie».Ilspouvaientvisionnerlestutorielspratiques sur le site et un film ludique réalisé avec des pharmaciens pour présenter l’intérêt et le fonctionnement de ce service en faveur du bon usage du médicament. LA COMMUNICATION AUPRÈS DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ Les actions de communication au sein des professionnels de santé, auprès des institutions et vers le grand public sont indissociables pour amplifier l’acquisition du « réflexe Cyclamed » au plus grand nombre de nos concitoyens. COMMUNICATION « Chers Confrères , Chers Acteurs du dispositif Cyclamed. Bravo à toutes et à tous pour cette belle année 2014 . Votre implication dans la protection de l’environnement et dans la sécurité sanitaire domestique est un gage de votre engagement pour l’avenir de notre planéte et de nos enfants .» LES CHIFFRES DU RÉSEAU CYCLAMED LE MOT DU PRÉSIDENT UN RÉFLEXE DE PLUS EN PLUS ANCRÉ déclarent rapporter leurs Médicaments Non Utilisés (MNU) chez le pharmacien Cette année, les Français continuent de s’investir fortement dans le tri et le retour des médicaments à la pharmacie. Parmi les personnes qui déclarent rapporter leur médicaments : 69% le font toujours. Ce sont surtout les plus de 50 ans et les femmes qui ont adopté ce « geste éco-citoyen » estiment que CYCLAMED contribue à la protection de l’environnement. 84 % considèrent que «le réflexe Cyclamed» contribue à la sécurité sanitaire pour limiter les risques d’intoxications au sein du foyer. Lettre d’information CYCLAMED DONT SUR 291 grammes MNU par an / habitant gr / an / hab collectés 184MNU dans la maison SOIT 18% DE MOINS QU’EN 2012 291 gr / hab / an en 2014 UN GESTE ÉCO-CITOYEN QUI S’AMÉLIORE AU FUR ET À MESURE DES ANNÉES performance de la collecte par rapport au gisement 63% SOIT + 1,7% EN FRANCE par rapport à 2013 *Classement2014basésurlesquantitésrapportéesparhabitantetla progressionvs2013 2 3 1 Limousin Haute Normandie Provence Alpes Côte d’Azur 8 FRANÇAIS SUR 10 91 % DES PARTICULIERS Thierry Moreau Defarges, Président de Cyclamed Lettre N°45 - Juin 2015 ISSN:1964471X
  18. 18. Les réunions régionales Un « Tour de France » sur deux ans est effectué dans les capitales régionales pour échanger sur le terrain et fairenotammentconnaitrelesrésultatsquantitatifs,qualitatifsetlesactionsdecommunicationdeCyclamed. A raison d’une réunion par mois et animées par les responsables de l’association, elles se décomposent en deux parties : ✓ La première concerne les différents maillons impliqués dans le dispositif sur le plan régional : Ordreetsyndicatsdepharmaciens,grossistes-répartiteurs,ARS,Ademe,prestataire,unitédevalorisation et associations de consommateurs ou de patients, les représentants d’Harmonie Mutuelle. ✓ La seconde partie permet, grâce aux medias régionaux présents (presse écrite, radios et télévision) de sensibiliser et de remotiver les consommateurs au « réflexe Cyclamed ». Les retombées médiatiques ont toujours été importantes et systématiques dans la presse écrite, auprès des radios locales et parfois dans les télévisions régionales. 18 Les principaux thèmes abordés dans ces réunions concernent : réunions régionales Pour l’année 2015, le planning a été le suivant : Lyon, le 2 janvier Amiens, le 9 février Clermont-Ferrand, le 9 mars Paris, le 9 avril Strasbourg, le 18 mai Rennes, le 8 juin Besançon, le 29 juin Toulouse, le 7 septembre Nancy, le 5 octobre Caen, le 23 novembre Nantes, le 14 décembre Paris Toulouse Lyon Clermont-Ferrand Strasbourg Caen Rennes Nancy Besançon Nantes Amiens ✓ Le tri des MNU à l’officine et les produits refusés. ✓ L’identification et la sécurité des cartons Cyclamed. ✓ L’élimination des déchets de produits chimiques officinaux. ✓ Les DASRI (Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux). ✓ Les produits vétérinaires. ✓ Les stupéfiants. ✓ La communication professionnelle et grand public. ✓ Les actions menées en partenariat avec Harmonie Mutuelle (1ère mutuelle santé de France). ✓ Les études menées par BVA et CSA. COMMUNICATION
  19. 19. 19 Des petits films avec des pharmaciens Trois films courts avec des pharmaciens ont été diffusés en 2015 sur Youtube et le site Internet www. cyclamed.org. Avec humour et une forme virale, ce duo de pharmaciens se font les porte-parole de Cyclamed sur trois thématiques : - La protection de l’environnement - La sécurité sanitaire domestique - L’application mobile « mon armoire à pharmacie ».
  20. 20. LA COMMUNICATION AUPRES DU GRAND PUBLIC La campagne télévisée et le test, pour la première fois, d’une diffusion en vagues catch up (télévision de rattrapage) Considérée comme campagne d’intérêt général, elle nous permet d’être hors écran publicitaire et de bénéficier de tarifs préférentiels. Nos deux spots TV portent sur : - la protection de l’environnement : Les médicaments contiennent des molécules chimiques actives qui peuvent être potentiellement dangereuses pour notre environnement s’ils sont jetés dans les toilettes, les poubelles des déchets ménagers ou dans la nature (décharges…). - la sécurité sanitaire domestique : Stocker trop longtemps au domicile les MNU peut présenter des risques de confusion médicamenteuse pour les seniors et d’intoxications par ingestion accidentelle pour les enfants. 20 « Les médicaments sont utiles, ne les rendons pas nuisibles » Ces spots, d’une durée de 12 secondes chacun, comprennent des personnages en 3 D, représentant des médicaments non utilisés sous forme de comprimé et de gélule sur un emballage de médicament. Ils interpellent les téléspectateurs et incitent à leur retour en pharmacie en concluant le spot par la signature commune : Ces deux spots ont été diffusés en direct à la télévision sur TF1 et M6 auprès des mères de familles avec des retombées naturelles auprès des seniors. Deux vagues TV classiques se sont déroulées : • du 29 décembre 2014 au 25 janvier 2015 avec 23 millions de contacts auprès des mères de famille. • du 13 juillet au 2 août avec 15 millions de contacts. Mais aussi, nouveauté cette année, ils ont été diffusés, pour la première fois, en Replay sur ordinateur, mobile, tablette, IP TV tout au long de l’année : • du 29 janvier au 22 février avec 3,5 millions de vues. • du 13 au 26 avril avec 1,75 million de vues. • du 5 au 18 octobre avec 1,9 million de vues. Pour sensibiliser une cible plus jeune et pour des raisons d’économie budgétaire, nous avons optimisé les périodes creuses moins onéreuses. COMMUNICATION
  21. 21. 21 Le site s’adresse au grand public et comporte des espaces dédiés aux professionnels de santé (officinaux, grossistes, laboratoires pharmaceutiques) et à la presse. L’audience de notre site a été multipliée par trois avec 210 000 visites en 2015, soit un triplement de la fréquentation par rapport à 2014, grâce notamment aux campagnes Replay. De même, on compte plus de 130 000 vues en 2015 sur YouTube. Certifié par le label HON (Health On the Net), notre site se voit conférer une reconnaissance internationale sur les informations de santé fournies. Notre site est interactif et nous répondons quotidiennement à des questions posées par des internautes. La communauté de Cyclamed sur les réseaux sociaux compte 20 000 fans sur Facebook et Twitter. La ligne éditoriale grand public est basée sur le bon usage des médicaments. Une newsletter grand public a été diffusée le 5 juin à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement et a permis de relayer l’action en partenariat avec Harmonie Mutuelle pour protéger l’eau. Une seconde a été diffusée le 6 octobre 2015, lors de la journée nationale desaidantsenpartenariataveclaCompagniedesaidants.Celle-ciapermis de lancer également la nouvelle application « mon armoire à pharmacie ». Une nouvelle application mobile : Dans le cadre du bon usage du médicament, Cyclamed a lancé, en octobre 2015, une nouvelle application mobile gratuite « Mon armoire à pharmacie », téléchargeable sur Google Play ou Apple Store. Elle permet de bien gérer ses médicaments et d’avoir un aperçu rapide et en temps réel de tous ses médicaments. L’application se réfère à la base de donnéescomplèteetprécisedesautoritéssurdesmilliersdemédicaments avec notamment les résumés des caractéristiques du produit, les notices d’utilisation, qui peuvent être précieuses en cas de perte et pour connaitre d’éventuelles interactions. De plus, elle offre la possibilité de recevoir des alertes automatiques liées aux dates de péremption et aux messages sanitaires des autorités, rappels de lots… Le tri des MNU est ainsi facilité et un système de géolocalisation affiche les pharmacies de proximité pour les rapporter. La communication digitale : Le site Internet (www.cyclamed.org) et les réseaux sociaux
  22. 22. Un partenariat innovant et original avec Harmonie Mutuelle ✓ Différentes actions de communication grand public et envers les professionnels de santé ont été menées avec la première mutuelle santé de France qui rassemble 4,5 millions de personnes protégées, 44 000 entreprises adhérentes et plus de 300 agences de proximité Ce partenariat s’est développé grâce à l’engagement très fort de Harmonie Mutuelle Danslecadredesadémarchederesponsabilitésociétale,HarmonieMutuelle a souhaité renforcer la prévention, ainsi que la sécurité environnementale liée aux médicaments. Cette sensibilisation s’est déployée au travers de ses sites Internet, Intranet et extranet auprès de ses adhérents, élus et professionnels de santé. Cela correspond à une couverture de 200 000 internautes. De même, un article sur les résultats quantitatifs et qualitatifs de Cyclamed a été publié dans le magazine « Essentiel santé magazine » tiré à 3 millions d’exemplaires. A l’occasion de la journée mondiale de l’environnement, le 5 juin 2015, une action de communication digitale sur les impacts médicamenteux sur l’eau a permis de réaliser un quiz (www.protegeons-leau.fr) et des actions sur les réseaux sociaux. Une information sur le geste éco-citoyen, lors de leurs assemblées, a permis de sensibiliser 20 000 adhérents. De même, 50 ateliers santé avec des débats théâtraux destinés aux seniors ont permis de diffuser un message sur « le réflexe Cyclamed » et de distribuer une plaquette consacrée au bon usage du médicament. Cette dernière a valorisé le partenariat en donnant de bonnes consignes simples pour obtenir une efficacité optimale des médicaments et les règles d’or de l’automédication pour évoquer, après le traitement, le geste éco-citoyen du retour des MNU à la pharmacie. Des représentants d’Harmonie Mutuelle ont été présents dans chacune des réunions de notre Tour de France. C’est également le moyen de sensibiliser leurs élus, leurs adhérents et le grand public sur le plan régional. ✓ Un partenariat a également été tissé avec la Compagnie des Aidants, réseau social sécurisé pour aider les personnes fragilisées par la maladie, le handicap et/ou le grand âge. Cela a été l’occasion de réaliser en octobre 2015, lors de la journée nationale des aidants, une newsletter pour les pharmaciens et le grand public. D’autre part, de façon réciproque, des vidéos de présentation de la Compagnie des Aidants et de Cyclamed ont été mis sur les deux sites Internet respectifs. ✓ Unnouveaupartenariataétéreconduiten2015avecSecondStagePharma. 10000médecinsgénéralistesetspécialistes(pneumologues,gynécologues et ORL) ont été sollicités à plusieurs reprises pour mettre des affiches et flyers dans leur salle d’attente afin de sensibiliser leurs patients. ✓ Cyclamed a participé pour la seconde année consécutive, le 10 février 2015, au Forum de l’ORDIF (Observatoire Régional des Déchets d’Ile de France). Cetteannée,lepublicétaitcomposédetechniciensetdechargésdemissions descollectivitésfranciliennes,ainsiquedesassociationsenvironnementales amenées à sensibiliser ou à collecter les déchets ménagers. COMMUNICATION LA COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE 22 Harmonie Mutuelle et Cyclamed s’engagent ensemble pour préserver l’environnement et limiter les impacts des médicaments sur la santé publique. Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la mutualité, n° Siren 538 518 473. 11/14 DirCom/Pôle communication digitale et MOA/Réalisation: Agence interne de communication. Des partenariats efficaces tout au long de l’année TRIBUNE DASTRI CYCLAM
  23. 23. Un partenariat innovant et original avec Harmonie Mutuelle : ✓ Différentes actions de communication grand public et envers les professionnels de santé ont été menées avec la première mutuelle santé de France qui rassemble 4,5 millions de personnes protégées, 44 000 entreprises adhérentes et plus de 300 agences de proximité. Danslecadredesadémarchederesponsabilitésociétale,HarmonieMutuelle a souhaité renforcer la prévention, ainsi que la sécurité environnementale liée aux médicaments. Cette sensibilisation s’est déployée au travers de ses sites Internet, Intranet et extranet auprès de ses adhérents, élus et professionnels de santé. Cela correspond à une couverture de 200 000 internautes. De a été publié dans le magazine « Essentiel santé magazine » tiré à 3 millions d’exemplaires. A l’occasion de la journée mondiale de l’environnement, le 5 juin 2015, une action de communication digitale sur les impacts médicamenteux sur l’eau a permis de réaliser un quiz (www.protegeons-leau.fr) et des actions sur les réseaux sociaux. Une information sur le geste éco-citoyen, lors de leurs assemblées, a permis de sensibiliser 20 000 adhérents. De même, 50 ateliers santé avec des débats théâtraux destinés aux seniors ont permis de diffuser un message sur « le réflexe Cyclamed » et de distribuer une plaquette consacrée au bon usage du médicament. Cette dernière a valorisé le partenariat en donnant de bonnes consignes simples pour obtenir une efficacité optimale des médicaments et les règles d’or de l’automédication pour évoquer, après le traitement, le geste éco-citoyen des MNU à la pharmacie. Des représentants d’Harmonie Mutuelle ont été présents dans chacune des réunions de notre Tour de France. C’est également le moyen de sensibiliser leurs élus, leurs adhérents et le grand public sur le plan régional. ✓ Un partenariat a également été tissé avec la Compagnie des Aidants, réseau social sécurisé pour aider les personnes fragilisées par la maladie, le handicap et/ou le grand âge. Cela a été l’occasion de réaliser en octobre 2015, lors de la journée nationale des aidants, une newsletter pour les pharmaciens et le grand public. D’autre part, de façon réciproque, des vidéos de présentation de la Compagnie des aidants et de Cyclamed ont été mis sur les deux sites Internet respectifs. ✓ Unnouveaupartenariataétéreconduiten2015avecSecondStagePharma. 10000médecinsgénéralistesetspécialistes(pneumologues,gynécologues et ORL) ont été sollicités à plusieurs reprises pour mettre des affiches et flyers dans leur salle d’attente afin de sensibiliser leurs patients. ✓ Cyclamed a participé pour la seconde année consécutive, le 10 février 2015, au Forum de l’ORDIF (Observatoire Régional des Déchets d’Ile de France. Cetteannée,lepublicétaitcomposédetechniciensetdechargésdemissions descollectivitésfranciliennes,ainsiquedesassociationsenvironnementales amenées à sensibiliser ou à collecter les déchets ménagers. 23 Partenariats avec d’autres éco-organismes et milieux institutionnels ✓ Eninterpellantparl’imageetpourmieuxsensibiliserautrietàlavalorisation des déchets en général, Cyclamed a participé aux expositions multi-filières « grand public » du Sénat. Sous forme d’exposition réunissant 50 photographies d’Alain Fouray, un autre regard a été porté sur la fin de vie de nos objets ou produits du quotidien.CettedémarcheartistiqueaétésoutenueparCorépile,Cyclamed, Dastri, Eco DDS, Eco TLC et Fédérec. Dans la continuité et dans le cadre de la Cop 21, une autre exposition, présentée au Préau Saint Michel dans les jardins du Sénat, s’est déroulée du 5 décembre 2015 au 4 janvier 2016. Intitulée « Mieux trier, recycler, valoriser pour la planète ! ». Elle a réuni 9 des principales filières : Aliapur, Corépile, Cyclamed, Dastri, Eco DDS, Eco-Emballages, Ecofolio, Eco Systèms et Eco TLC. Dix bâches de 3mètressur1,80mdéveloppaientdefaçonpédagogiquelefonctionnement, les enjeux et les bons réflexes pour nos concitoyens. ✓ Dans le cadre de la Cop 21, une tribune co-signée CYCLAMED-DASTRI aétépubliéedanslejournal«LesEchos».ellesouhaitaitmettreenévidence l’exemple des deux filières REP (Responsabilité Elargie du Producteur) de la santé en France en montrant leur contribution, pour leur part, au succès de la transition écologique. Les MNU et les DASRI (déchets d’activités de soins à risques infectieux) n’étant pas des produits comme les autres, il est fondamental de les récupérer à part dans des circuits spécifiques et sécurisés gérés per des professionnels de santé, les pharmaciens d’officine. ✓ Par ailleurs, des présentations sur le dispositif Cyclamed ont eu lieu dans diverses instances. Par exemple, le 11 juin 2015, lors de la journée organiséeparl’ARSRhône-Alpessurlebonusagedumédicament,ouauprès des étudiants de la faculté de pharmacie de Strasbourg en octobre 2015, ou encore auprès de certaines collectivités locales comme la mairie de Garrigues en septembre 2015. ✓ Des associations de consommateurs comme le CTRC de Midi-Pyrénées (Centre Technique Régional de la Consommation) ont réalisé un reportage télévisé pour inciter au retour des MNU dans l’émission « Consomag » diffusé sur France 3 en septembre 2015. LA SOCIÉTÉ CIVILE, CLÉ DE SUCCÈS DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ? L’EXEMPLE DES FILIÈRES « REP » SANTÉ La COP21 a focalisé l’attention sur la transition écologique. Un défi d’envergure mais néanmoins à notre portée. Les filières REP (Responsabilité Élargie du Producteur), « à la française » en apportent la preuve. Notamment dans le domaine de la santé publique, emblématique d’un développement responsable. Durant les mois qui ont précédé l’ouverture de la Conférence de Paris, la pression n’a cessé de monter. « Nous n’avons plus de temps à perdre »1 rappelait le Secrétaire général des Nations Unies en août, en dénonçant les lenteurs des négociations préalables à la COP21. « Pourquoi la COP21 ne servira à rien »2 pronostiquait Luc Ferry en septembre. « Si on agrège les contributions des États, nous sommes à 2,7° C »3 constatait François Hollande en novembre lors de son voyage en Chine, là où la COP21 visait pour objectif de limiter la hausse des températures à 2° C maximum d’ici la fin du siècle. Et pourtant, au quotidien et si l’on s’en donne les moyens, preuve en est que cet immense mouvement vers une économie plus circulaire, seule à même d’assurer la survie d’une planète qui comptera plus de 9 milliards d’habitants en 2050 vs 7,3 milliards aujourd’hui, est possible. Une économie qui ne raisonne plus en termes de stocks qui se renouvelleraient en permanence, mais de flux de ressources, qu’il faut préserver, protéger, sécuriser. Le travail accompli en vingt ans par ce que l’on appelle les filières REP est là pour le démontrer. Deux mots d’explication sur ce que cache ce mystérieux acronyme. Les filières REP, pour Responsabilité Élargie du Producteur, sont nées au début des années 90 sur le principe du pollueur-payeur. L’idée est de demander au producteur ou distributeur de financer le tri, la collecte et la transformation des déchets résultant de l’usage des produits qu’il met sur le marché. Donnant ainsi naissance à une nouvelle matière - dite matière secondaire - ou à la production d’énergie, susceptibles d’entrer dans un nouveau cycle de production. Avec un double bénéfice : éviter de consommer des ressources naturelles dont la planète ne dispose qu’en quantités limitées ; réduire les émissions de GES (Gaz à Effet de Serre) et donc limiter le réchauffement. Chaque filière REP est animée par un ou plusieurs éco-organismes mandatés par leurs adhérents - les producteurs - pour accomplir leurs obligations. De 1992 à 2012, une vingtaine d’éco-organismes ont vu le jour. Favorisant le tri, la collecte et la transformation de tous les objets de notre quotidien et contribuant ainsi à la transition écologique. À la fois atypiques et emblématiques, d’une dimension essentielle pour les êtres humains, deux d’entre eux opèrent dans le domaine de la santé publique. Notons plus largement, à ce propos, qu’il existe une corrélation entre réchauffement climatique et santé, certaines maladies tendant à se développer à une plus large échelle du fait de l’élévation des températures. L’un des premiers éco-organismes à avoir vu le jour - en 1993 -, CYCLAMED collecte et traite les médicaments non utilisés (MNU) de 66 millions de patients potentiels. À l’autre bout du prisme, DASTRI, l’un des plus récemment agréés - fin 2012 -, collecte et traite les déchets d’activité de soins à risques infectieux (DASRI) perforants de 1,4 million de patients en auto-traitement. Et ça marche. Les performances des deux éco-organismes se situent autour de 65 % de leur gisement potentiel et elles continuent de s’améliorer pour la sécurité de tous ! Il ne faut pas oublier que les MNU et les DASRI ne sont pas des déchets comme les autres et qu’en dehors des circuits de collecte spécifiques mis en place, notamment en pharmacie, ils sont susceptibles de créer des accidents. Les économies d’énergie, elles aussi, sont probantes : la valorisation énergétique des Médicaments Non Utilisés a représenté en 2014 l’équivalent de 7 000 logements éclairés et chauffés. L’efficacité démontrée par les filières REP santé conduit les pouvoirs publics à envisager de nouvelles missions, liées à la fin de vie d’autotests de dépistage de maladies infectieuses transmissibles, pour DASTRI notamment. EN TANT QUE DIRIGEANTS DES ÉCO-ORGANISMES CHARGÉS D’ANIMER CES DEUX FILIÈRES, NOUS SOMMES CONVAINCUS QUE LEURS SUCCÈS REPOSENT SUR TROIS PILIERS. • La dynamique entrepreneuriale privée, d’abord. Les pouvoirs publics ont choisi de confier l’animation des filières REP à des entreprises ou à des associations de droit privé. L’action des éco-organismes est encadrée par diverses instances dans lesquelles les ministères de tutelle sont présents : commissions consultatives d’agrément, conseils d’administration auxquels participent les censeurs d’État… Et les éco-organismes rendent compte régulièrement des résultats atteints à leurs adhérents et aux pouvoirs publics. La dynamique entrepreneuriale et l’économie de marché, inhérentes à nos statuts, ont permis en quelques années de construire les fondements solides de chaque filière. Le pragmatisme et l’esprit start-up qui nous animent, joints à une forme originale de partenariat public-privé, sont ainsi la première raison du succès. • L’innovation, ensuite. Confrontés à des problématiques complexes, bénéficiant d’une durée d’agrément suffisamment longue - les éco-organismes sont en règle générale agréés par l’État pour une durée de six ans - nous avons dû et pu innover. L’investissement en R&D fait d’ailleurs partie intégrante des obligations de nos cahiers des charges. C’est la deuxième raison du succès de ces filières. • L’approche collaborative, enfin et surtout. Car le fonctionnement repose par essence sur l’implication de toutes les parties prenantes concernées, dans une logique de co-production. Outre les adhérents - qui financent ces filières à 100 % sans aucune répercussion pour les patients -, pharmaciens, médecins, collectivités locales, associations et bien sûr les patients bénéficiaires de ces dispositifs sécurisés de proximité … sont autant d’acteurs à mobiliser, malgré des intérêts parfois divergents. À charge, pour les éco-organismes qui animent ces filières, d’expliquer, sensibiliser, batailler parfois… et trouver les compromis adéquats pour créer les conditions de la motivation de chacun à agir dans le sens requis. Seuls, les éco-organismes ne peuvent rien, ensemble nous pouvons beaucoup pour la santé et pour l’environnement ! Au carrefour de l’environnemental, de l’économique et du sociétal, les filières REP santé « à la française » démontrent que, si les États ont un rôle clé à jouer dans le succès de la COP21, la transition écologique repose sur la mobilisation individuelle et collective dans nos sociétés. 1 : Le Monde, 17 août 2015 - 2/3 : Le Figaro, 24 septembre et 3 novembre 2015 VOUS TRIEZ NOUS COLLECTONS Thierry Moreau-Defarges, Président de CYCLAMED Laurence Bouret, Déléguée Générale de DASTRI PUBLI-COMMUNIQUÉ TRIBUNE DASTRI CYCLAMED 287*430.indd 1 09/12/2015 16:28
  24. 24. L’affiche des produits acceptés et refusés Remaniéeen2015,cetteafficheenformatA3,destinéeàêtreapposée en pharmacie, a pour but essentiel de sensibiliser la clientèle officinale pour que ne soit collecté dans les cartons Cyclamed que des MNU à usage humain en provenance des ménages. Un focus, en bas de page, sur les DASRI (Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux des patients en auto-traitement) a été ajouté pour bien montrer que les seringues et aiguilles, même en collecteur, ne doivent en aucun cas être mises dans le circuit Cyclamed. De même, une mention figure sur les emballages vides qui doivent être mis dans le tri sélectif. La nouvelle vitrophanie Distribué régulièrement aux pharmaciens d’officine, ce support, une fois apposé sur la vitrine ou la porte d’entrée, permet d’être lisible et visible aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la pharmacie. La vitrophanie est avant tout un rappel au grand public du retour des MNU en pharmacie. Elleestsystématiquementenvoyéetouslesansàtouteslespharmacies avec la lettre d’information. Des flyers Destinés aux professionnels de santé ou pour d’autres utilisateurs variés, des flyers sont mis à la disposition. En format A5, ils mettent en évidence, sur le recto, les produits acceptés et au verso le refus des DASRI. IlssonttéléchargeablessurnotresiteInternetouadressésparcourrier postal sur simple demande. COMMUNICATION MATERIELS A DISPOSITION MÊME S’IL N’EN RESTE QUE TRÈS PEU RAPPORTEZ À VOTRE PHARMACIEN VOS MÉDICAMENTS NON UTILISÉS PÉRIMÉS OU NON, Les médicaments sont utiles, ne les rendons pas nuisibles Pommades, crèmes, gels... Collyres solutions non-buvables LES EMBALLAGES VIDES DOIVENT ÊTRE MIS DANS LE TRI SÉLECTIF AmpoulesInhalateurs PatchsSuppositoires, ovules... Rejoignez-nous sur : Comprimés, gélules, poudre... PAS D'AIGUILLES ET SERINGUES USAGÉES OU NON www.cyclamed.org NON Sirops solutions buvables OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI Aérosols, spray OUI OUI C M J CM MJ CJ CMJ N POUR VOTRE SÉCURITÉ ET L'ENVIRONNEMENT Les médicaments sont utiles, ne les rendons pas nuisibles + d’info sur cyclamed.org VOTRE PHARMACIEN COLLECTE VOS MÉDICAMENTS NON UTILISÉS 24
  25. 25. L’affiche pour l’équipe officinale Adressée à toutes les pharmacies avec la lettre d’information, la vitrophanie et l’affiche « Que rapporter ? », cette affiche a pour but d’aider les membres de l’équipe officinale à bien répondre aux patients sur l’élimination des différents produits de santé autres que les MNU comme par exemple les produits de parapharmacie, les compléments alimentaires, les radiographies ou les appareils de diagnostic. La Charte de Qualité Sécurité et la Fiche d’Observation Qualité La charte de Qualité Sécurité est le fruit d’un travail entre tous les acteursdelachaînededistributiondumédicamentetposelesprincipes que chacun doit mettre en application pour assurer la sécurité de tous les acteurs : pharmaciens d’officine et leurs équipes, grossistes répartiteurs et leurs chauffeurs livreurs, industriels et Cyclamed. Elaborés et diffusés pour la première fois en 2010, ces deux supports toujoursd’actualitérappellentlesengagementsdesprincipauxmaillons du dispositif (pharmacies – grossistes - industriels – Cyclamed). La Fiche d’Observation Qualité permet de faire remonter aux responsables de Cyclamed tout dysfonctionnement au sein du dispositif, principalement au niveau des pharmacies et des grossistes répartiteurs. La Charte de Qualité Sécurité a été revue en 2013 dans sa présentation. Ces documents sont distribués régulièrement aux participants des réunions en régions et sont téléchargeables sur le site Internet. 25
  26. 26. 26
  27. 27. RESULTATS QUANTITATIFS 27
  28. 28. RESULTATS QUANTITATIFS LE BILAN GLOBAL Pour l’année 2015, 15 477 tonnes de déchets ont été collectées par les pharmacies françaises et regroupées par les grossistes répartiteurs avant leur valorisation énergétique, soit une progression de 0,1% par rapport à l’année 2014. Pour évaluer le tonnage réel des MNU collectés, deux éléments ont été soustraits :: - le tonnage des cartons Cyclamed contenant les MNU, - le tonnage des autres déchets (produits de parapharmacie essentiellement). Ainsi, le tonnage réel de MNU collectés en 2015 est de 12 108 tonnes, soit une évolution de +0,4% par rapport à 2014. En rapprochant le tonnage de MNU collectés, soit 12 108 tonnes, du gisement des MNU évalué par l’étude CSA, soit 19 000 tonnes, on obtient un taux de performance de 64%. 2012 2013 2014 2015 Evolution 2015/ 2014 (%) Tonnage global valorisé (t) 14 271 14 730 15 465 15 477 0,1 Tonnage MNU (t) 11 309 11 849 12 056 12 108 0,4 Gisement 23 300 19 200 19 200 19 000 -1 Performance 49 % 62 % 63 % 64 % 28 Résultats comparés 2012/2013/2014/2015.
  29. 29. 29 15 477 t de déchets valorisés énergétiquement 12 108 t de MNU collectés et proprement éliminés 64% de performance 55 unités de valorisation énergétique 7 000 logements chauffés et/ou éclairés par an L’équivalent d’environ LA PERFORMANCE REGIONALE PAR HABITANT REGION Population (milliers) Quantité (tonnes) Masse Valorisée (en g./hab.) Limousin 741 252 340 Bourgogne 1 644 399 243 Picardie 1 925 465 242 Champagne-Ardenne 1 333 310 233 Haute-Normandie 1 848 388 210 Poitou-Charentes 1 792 376 210 Lorraine 2 351 484 206 Pays-de-la-Loire 3 658 750 205 Nord/Pas-de-Calais 4 052 829 205 PACA 4 937 993 201 Centre 2 573 515 200 Auvergne 1 356 270 199 Midi-Pyrénées 2 947 577 196 Basse-Normandie 1 479 289 195 Bretagne 3 260 630 193 Languedoc-Roussillon 2 727 520 191 Franche-Comté 1 178 221 188 Alsace 1 861 336 181 Aquitaine 3 303 592 179 Rhône-Alpes 6 393 1 074 168 Ile-de-France 11 978 1 668 139 Corse 322 35 109 DOM 1 883 135 72 Total / Moyenne 65.543 12 108 185 Pour l’année 2015, la valorisation totale des MNU issus des ménages français atteint 12 108 tonnes correspondant à 185 grammes par habitant. 11 régions dépassent les 200 grammes et une région franchit la barre des 300 grammes.
  30. 30. RESULTATS QUANTITATIFS LES UNITES DE VALORISATION PARTENAIRES REGION VILLE PARTENAIRE ALSACE Colmar Strasbourg S.C.C.U. C.U.S. AQUITAINE Agen Bègles Cenon SOGAD ASTRIA SOCOGEST AUVERGNE Bayet Clermont-Ferrand RONAVAL VERNEA BOURGOGNE Dijon Nevers GRAND DIJON SONIRVAL BRETAGNE Carhaix Brest Briec / Odet Dinan Rennes NOVERGIE SOTRAVAL GEVAL Idex Fassa Environnement SOBREC CENTRE Blois Chartres Saran ARCANTE ORISANE S.N.C. ORVADE CHAMPAGNE-ARDENNE Reims Chaumont REMIVAL SHMVD FRANCHE-COMTE Besançon Montbéliard Lons le Saunier SYBERT CAPM SYDOM LANGUEDOC-ROUSSILLON Nîmes Lunel Viel Perpignan EVOLIA OCREAL CYDEL LIMOUSIN Brive Limoges I.N.O.R. S.T.V.L. LORRAINE Rambervillers Tronville en Barrois S.O.V.V.A.D. MEUSE ENERGIE MIDI-PYRENEES Toulouse SETMI NORD / PAS-DE-CALAIS St Saulve Béthune Douchy CIDEME SEMIORA S.G.T.D. BASSE-NORMANDIE Caen SIRAC HAUTE-NORMANDIE Rouen Le Havre Evreux SMEDAR OREADE ECOVAL ILE DE FRANCE Carrières sous Poissy Créteil Lagny Plaisir Vaux le Pénil AZALYS NOVERGIE NOVERGIE C.N.I.M. GENERIS PAYS DE LA LOIRE Le Mans Nantes Lasse S.E.C. ARC EN CIEL SAVED PICARDIE Villers St Paul ESIANE POITOU-CHARENTES La Rochelle Poitiers SETRAD SETRAD PACA Avignon Toulon NOVERGIE C.C.U.A.T. RHONE-ALPES Annecy Grenoble Lyon Villefranche s/Saône SILA ATHANOR LYON SUD SYTRAIVAL DOM Fort de France Martiniquaise De Valorisation Pour Cyclamed, en 2015, 55 unités de valorisation énergétique ont été utilisées pour assurer la récupération énergétique. Ces 55 unités couvrent tout le territoire national et ont été choisies en fonction de leur proximité géographique avec les conteneurs situés chez les grossistes répartiteurs. Elles sont toutes conformes aux normes environnementales et récupèrent l’énergie libérée sous forme de vapeur (pour chauffer des logements) et/ou sous forme d’électricité (pour éclairer des logements). 30 ent
  31. 31. 31 LA RECUPERATION ENERGETIQUE PAR REGION La collecte des MNU a progressé de 0,4% en 2015 par rapport à 2014. Cette évolution s’explique principalement par : ✓ la poursuite de l’implication des citoyens et des pharmaciens, ✓ la fidélisation croissante des consommateurs au geste retour des MNU en pharmacie. REGION 2014 (en tonnes) 2015 (en tonnes) Progression (%) DOM 123 135 +10 Bourgogne 378 399 +6 Corse 34 35 +3 Franche-Comté 215 221 +3 Champagne-Ardenne 302 310 +3 Pays-de-la-Loire 731 750 +3 PACA 971 993 +2 Poitou-Charentes 368 376 +2 Limousin 247 252 +2 Auvergne 266 270 +1 Midi-Pyrénées 569 577 +1 Bretagne 622 630 +1 Centre 509 515 +1 Languedoc-Roussillon 514 520 +1 Lorraine 479 484 +1 Rhône-Alpes 1 065 1 074 +1 Basse-Normandie 291 289 -1 Ile-de-France 1 681 1 668 -1 Haute-Normandie 395 388 -2 Picardie 474 465 -2 Alsace 346 336 -3 Nord/Pas-de-Calais 857 829 -3 Aquitaine 619 592 -4 TOTAL 12 056 12 108 +0,4
  32. 32. 32 2013 (en tonnes) % 2014 (en tonnes) % Papier / Carton (sans les notices) 24 922 35 25 275 36 Verre 17 662 25 15 944 23 Plastique 22 058 31 22 811 33 Aluminium + autres 6 054 9 5 293 8 TOTAL 70 696 100 69 323 100 RESULTATS QUANTITATIFS L’EVOLUTION DU GISEMENT DES EMBALLAGES MIS SUR LE MARCHé Depuis 2006, les laboratoires pharmaceutiques cotisent à ADELPHE pour les emballages de médicaments à destination des ménages vendus en ville. Leurs déclarations permettent l’évaluation du gisement des emballages de médicaments qui a évolué entre 2013 et 2014 de la façon suivante : Le gisement des emballages de médicaments a diminué de 2% entre 2013 et 2014. Cette baisse est principalement liée à celle du verre qui évolue de -10%. Cela traduit l’effort des industriels pour rationnaliser leurs emballages. Pourl’année2015,lenombredeboîtesdemédicamentsvenduesenofficineayantaugmentélégèrement de 0,2%, on peut donc s’attendre à un gisement d’emballages de médicaments sensiblement identique.
  33. 33. 33 Date Action 06/01 08/01 12/01 13/01 20/01 21/01 22/01 23/01 26/01 29/01 JANVIER • Réunion Harmonie Mutuelle • Comité de pilotage • Réunion en région (Lyon) • Tournage du film avec la Compagnie des Aidants • Réunion MEDDE / Réunion C.I.R • Réunion PEPS • Réunion CSRP • Réunion agence achat d’espace et communication • Réunion LEEM : les médicaments dans l’eau • Réunion LEEM : Coppem 09/02 17/02 18/02 19/02 24/02 27/02 FéVRIER • Réunion en région (Amiens) • Réunion MEDDE / Comité de pilotage • Réunion PEPS • Réunion agence communication • Réunion Adelphe – Cyclamed – LEEM • Réunion bancaire 03/03 04/03 05/03 09/03 10/03 11/03 18/03 19/03 du 23 au 27/03 30/03 31/03 MARS • Réunion nouveau prestataire carton • Réunion LEEM/Réunion agence communication • Comité de pilotage / Séminaire • Réunion en région (Clermont Ferrand) + visites grossistes • Réunion bancaire / Réunion prestataire carton • Groupe de travail sur le financement de Cyclamed • Réunion PEPS • Réunion MEDDE / Réunion C.I.R • Etude IRSTEA (Lille – Les Mureaux – Rennes) • Réunion avec agence réseaux sociaux • Réunion LEEM 01/04 02/04 07/04 09/04 14/04 15/04 16/04 du 20 au 23/04 AVRIL • Réunion C2DS/Réunion Harmonie Mutuelle • Réunion bancaire / Réunion avec censeur d’Etat • Réunion MEDDE • Conférence de presse nationale • Comité de pilotage/Réunion à l’Académie de médecine • Réunion PEPS • Groupe de travail sur le financement de Cyclamed • Mise en place du dispositif à Mayotte 05/05 07/05 11/05 12/05 13/05 18/05 20/05 21/05 26/05 27/05 28/05 MAI • Réunion MEDDE • Comité de pilotage • Entretien commissaire aux comptes • Réunion Harmonie Mutuelle • Réunion cartonniers • Réunion en région (Strasbourg) • Réunion PEPS • Réunion MEDDE • Réunion Harmonie Mutuelle • Réunion prestataire de transport • Réunion cartonniers 02/06 04/06 05/06 08/06 09/06 11/06 17/06 23/06 24/06 26/06 29/06 30/06 JUIN • Réunion MEDDE / Réunion C.I.R • Comité de pilotage / Conseil d’Administration • Journée mondiale de l’environnement (Harmonie Mutuelle) • Réunion en région (Rennes) + visites grossistes • Conférence de presse « Eté au Sénat » • Réunion cartonniers/Rencontre ARS Lyon • Réunion PEPS • Assemblée Générale/Réunion agence communication • Réunion prestataire de téléphonie/Réunion éco-organismes • Réunion MEDDE / Commission Consultative DASTRI • Réunion en région (Besançon) • Réunion avec la FNADE CYCLAMED au jour le jour (2015)
  34. 34. 34 CYCLAMED AU JOUR LE JOUR (2015) Dates Actions 02/07 02/07 06/07 15/07 23/07 JUILLET • Première université du LEEM • Réunion Harmonie Mutuelle • Réunion agence achat d’espace • Réunion éco-organismes • Réunion Harmonie Mutuelle 05/08 06/08 18/08 25/08 26/08 AOUT • Réunion cartonnier • Réunion cartonnier • Réunion prestataire imprimeur • Réunion La Poste • Visite exposition Orangerie du Sénat 01/09 03/09 07/09 08/09 11/09 14/09 17/09 22/09 30/09 SEPTEMBRE • Réunion Harmonie Mutuelle • Comité de pilotage /Réunion prestataire carton • Réunion en région (Toulouse) • Réunion ADEME (DOM – COM) • Réunion Harmonie Mutuelle • Réunion prestataire carton • Réunion MEDDE • Réunion C.I.R • Réunion prestataire carton/Réunion éco-organismes 01/10 05/10 06/10 08/10 12/10 13/10 21/10 22/10 26/10 27/10 28/10 OCTOBRE • Comité de pilotage/Réunion agence communication • Réunion en région (Nancy) + visites grossistes • Réunion ANEPF Strasbourg • Réunion avec censeur d’Etat/Réunion avec CSA/RDV Biogaran • Réunion CSRP • Réunion consultation juridique • Réunion PEPS • Réunion MEDDE • Comité de pilotage • Réunion Harmonie Mutuelle • Réunion entretien ST Pierre et Miquelon 03/11 05/11 09/11 16/11 17/11 18/11 19/11 23/11 24/11 26/11 NOVEMBRE • Réunion prestataire carton/Réunion Ordre des Pharmaciens • Comité de pilotage / Réunion réseaux sociaux/ Réunion carton • Réunion éco-organismes • Anniversaire ECOLOGIC • Réunion MEDDE • Réunion PEPS • Réunion agence achat d’espace • Réunion en région (Caen) • Réunion LEEM • Réunion C.I.R 01/12 02/12 03/12 05/12 07/12 10/12 11/12 14/12 16/12 17/12 22/12 DECEMBRE • Réunion commissaire aux comptes • Réunion interne Cyclamed • Réunion cartonniers • Vernissage expo Préau St Michel/Réunion éco-organismes • Comité de pilotage • Réunion Harmonie Mutuelle • Réunion ORDIF • Réunion en région (Nantes) • Réunion avec N. Vanier/Réunion PEPS • Conseil d’Administration / Réunion avec CSA • Réunion laboratoire Roche
  35. 35. Les textes réglementaires LES PERSPECTIVES D’AVENIR 2016 - 2021 1. Obligation de la collecte des MNU par les pharmaciens d’officine : L’article 32 de la loi n°2007-248, parue au Journal Officiel du 27 février 2007, impose aux officines de collecter gratuitement les MNU, dans leurs conditionnements, périmés ou non, rapportés par les particuliers. 2. Fin de la redistribution humanitaire : Conformément aux dispositions législatives, la redistribution humanitaire des MNU s’est arrêtée le 31 décembre 2008 (article 8 de la loi n°2008- 337 du 15 avril 2008 ratifiant l’ordonnance n°2007-613 du 26 février 2007). 3. Obligation de prise en charge des MNU pour les laboratoires : Tout laboratoire pharmaceutique qui exploite des médicaments à usage humain auprès des ménages doit pourvoir ou contribuer à la prise en charge des MNU (décret n°2009-718 du 17 juin 2009, paru au Journal Officiel le 19 juin 2009). 4. Agrément de Cyclamed : L’arrêté d’agrément de Cyclamed pour la collecte et la destruction des MNU à usage humain du 25 janvier 2010, en application de l’article R 4211- 28 du Code de la Santé Publique, a été publié avec son cahier des charges au Journal Officiel du 5 février 2010. Il a été renouvelé par arrêté du 17 décembre 2015 et délivré à l’association Cyclamed à compter du 1er janvier 2016 jusqu’au 31 décembre 2021. 5. Nomination du Censeur d’Etat : Conformément à l’article L.541-10 du Code de l’Environnementetpardécisiondu27mai2011,un Censeur d’Etat est nommé auprès de l’association Cyclamed. 35 Plusieurs nouvelles actions vont se concrétiser dans le cadre du nouvel agrément : ✓ UnecommunicationsurlaqualitéducontenudescartonsCyclamedenprivilégiantexclusivement le retour des MNU dans leur seul emballage primaire avec une orientation des emballages secondaires (boites en carton et notices) vers le tri sélectif. ✓ La faisabilité et la mise en place du dispositif dans les Collectivités d’Outre-Mer (Saint Barthélemy et Saint Pierre et Miquelon). ✓ Des contrôles et des audits des différents acteurs du dispositif. ✓ L’ouverture à l’Economie Sociale et Solidaire dans les appels d’offres. ✓ La prévention des MNU.
  36. 36. 36 NORDIC PHARMA SAS NORGINE PHARMA NOVARTIS PHARMA NOVARTIS Santé Familiale NOVO NORDISK Pharmaceutique OMEGA PHARMA OTSUKA PHARMACEUTICAL PANPHARMA PFIZER PFIZER Santé Familiale PHARMA DEVELOPPEMENT PHARMASERVICES PHARMASTRA PHARMY II PIERRE FABRE DERMATOLOGIE PIERRE FABRE MEDICAMENT PIONNEAU PRED PROCTER & GAMBLE PROSTRAKAN PHARMA R&D PHARMA RECKITT BENCKISER HEALTHCARE RICHARD ROCHE ROTTAPHARM MADAUS RPG RANBAXY SANDOZ SANOFI AVENTIS SANOFI AVENTIS – MSD PASTEUR SERB S.E.R.P SERVIER SEVENE PHARMA SHIRE SIGMA-TAU France SINCLAIR PHARMA France S.M.B SODIA SOFIBEL SOPHARM STALLERGENES SUNSTAR PHARMADENT SUPER DIET SWEDISH ORPHAN BIOVITRUM TAKEDA France TECHNI-PHARMA TEOFARMA TEVA SANTE THEA THERABEL LUCIEN PHARMA TONIPHARM TRADIPHAR UCB PHARMA URGO VIFOR France VIIV HEALTHCARE WELEDA ZAMBON ZYDUS France EUSA PHARMA EXPANSCIENCE FERRING FRESENIUS KABI France GALDERMA INTERNATIONAL GALDERMA – Q – MED GEDEON RICHTER France GE HEALTHCARE GENEVRIER GENZYME GERDA GIFRER BARBEZAT GILBERT GILEAD GLAXOSMITHKLINE GLAXOSMITHKLINE Santé Grand Public GOMENOL (du) GRANIONS (des) GRIMBERG GRUNENTHAL GUERBET HAC PHARMA H.R.A. PHARMA FRANCE HEPATOUM HOMME DE FER (l’) HORUS PHARMA HOSPIRA France INNOTECH INTERNATIONAL INNOTHERA INTERMUNE IPHYM IPRAD-VEGEBOM IPSEN PHARMA JANSSEN-CILAG JOHNSON & JOHNSON Santé Beauté JOLLY JATEL JUVISE PHARMACEUTICALS KREUSSLER PHARMA KRKA LABCATAL LAPHAL LEHNING LEO PHARMA GABRIEL LESOURD LEURQUIN MEDIOLANUM LFB BIOMEDICAMENTS LILLY France LISAPHARM LSH et ROCAL LUNDBECK MAJORELLE MAYOLY SPINDLER MEDA PHARMA MENARINI MERCK SERONO MERCK Médication Familiale MERCK SHARP & DOHME-CHIBRET MUNDIPHARMA MYLAN NEGMA NEPALM NEPENTHES NOGUES ABBOTT PRODUCTS ABBVIE ACCORD HEALTHCARE France ADDMEDICA AGUETTANT ALCON ALFA WASSERMANN PHARMA ALK ABELLO ALLERGAN France ALMIRALL SAS ALMUS France ALTER AMGEN APTALIS PHARMA ARCHIMEDES PHARMA France ARKOPHARMA ARROW GENERIQUES ASTELLAS PHARMA ASTRAZENECA AUVEX BAILLEUL-BIORGA BAILLY-CREAT BAXTER BAYER HEALTHCARE SAS BESINS INTERNATIONAL BIOCODEX BIODIM BIOGARAN SAS BIOGEN France BIOLUZ BIOPROJET PHARMA BOEHRINGER INGELHEIM BOIRON BOUCHARA-RECORDATI BRACCO IMAGIN France BRAUN MEDICAL BRIDE BRISTOL-MYERS SQUIBB C.A.G. PHARMA C.C.D. CHAIX & DU MARAIS-LAVOISIER CHAUVIN CHIESI CHUGAI PHARMA FRANCE COOPER Pharma. Française Cosmétique Active France La Roche Posay CRINEX CRISTERS CSL BEHRING CSP DAIICHI SANKYO D&A Pharma DB PHARMA DELBERT DERMOPHIL INDIEN DIETETIQUE et SANTE DISSOLVUROL DOLLIAGE EFFIK E.G. LABO EUROGENERICS EISAI ELERTE EREMPHARMA ETHYPHARM EUROPHTA LES LABORATOIRES ADHERENTS 2015 En caractère gras, les nouveaux adhérents.
  37. 37. 37 Etudes : Pour 21 K€, elles correspondent aux études qualitatives et de caractérisation. Exercice 2015Exercice 2014PRODUITS CHARGES Résultats validés par Commissaires aux Comptes. Provisions pour charges futures : Conformément au cahier des charges de notre agrément, l’ensemble des cotisations diminué de l’ensemble des charges a été doté en provisions pour charges futures. A la fin 2015, ces provisions cumulées atteignent 1 111 K€. Frais de Fonctionnement : Ils s’élèvent à 416 K€ et représentent 4% des charges totales de l’exercice. Communication : Les dépenses s’élèvent à 898 K€, soit 9% des charges totales de l’exercice. 70% d’entre elles ont été utilisées pour la campagne télévisée. Elimination : Avec 5 304 K€, l’élimination des MNU et des emballages associés représente 54% des charges totales de l’exercice. Le coût d’élimination d’une tonne de déchets (incinération+location+transport) est de 235 € en 2015, dont 114 € pour l’incinération. Achats : Avec 2 658 K€ ils représentent 27% des charges totales de l’exercice. Les cartons constituent le poste principal avec 99% des achats. Cotisations : Elles sont obtenues exclusivement des laboratoires pharmaceutiques en appliquant 0,0031 € HT par boîte de médicament. Le taux d’emballages associés aux MNU par rapport au gisement mis sur le marché est de 9,20 %. RESULTAT D’EXPLOITATION 0,00 00,00 RESULTAT FINANCIER 24 623,41 38 326,68 RESULTAT COMPTABLE 24 623,41 31 930,68 RESULTAT FISCAL 0,00 0,00 Achats 1 644 174,59 2 658 447,42 Cartons 1 596 391,27 2 639 697,18 Adhésifs 47 783,32 18 750,24 Elimination 4 045 484,29 5 304 552,61 Incinération 1 734 609,06 1 760 319,45 Location bennes 342 081,60 351 918,47 Transport déchets 1 414 691,99 1 525 865,39 Autres Prestations 554 101,64 1 497 849,30 Gants anti-piqûres 0,00 168 600,00 Etudes 83 887,00 21 478,15 Communication 852 640,43 898 554,04 Campagne grand public 660 364,19 624 561,00 Communication Interne. 43 965,23 53 539,94 Autres Prestations de Com. 148 311,01 220 453,10 Frais de fonctionnement 405 864,73 415 875,21 Personnel 318 755,89 323 089,49 Locaux 37 087,90 33 833,20 Prestations diverses 44 478,61 52 178,06 Impôts et Taxes 3 615,35 3 653,82 Dotation aux amortissements 1 926,98 3 120,64 Prov. pour charges futures 108 570,72 559 372,81 TOTAL CHARGES D’EXPLOITATION 7 140 621,76 9 858 280,24 Cotisations MNU et emballages associés 7 140 621,76 9 858 280,24 TOTAL PRODUITS 7 140 621,76 9 858 280,24 RESULTATS FINANCIERS Les principaux commentaires du compte de résultat sont les suivants:
  38. 38. ABREVIATIONS APR Association de Pharmacie Rurale ARS Agence Régionale de Santé CIR Commission d’Informations et de Réflexions CNOP Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens COPIL Comité de Pilotage COPPEM Comité de Parties Prenantes des Entreprises du Médicament CROP Conseil Régional de l’Ordre des Pharmaciens CSRP Chambre Syndicale de la Répartition Pharmaceutique DASRI Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux FSPF Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France HON Health On the Net LEEM Les Entreprises du Médicament MNU Médicaments Non Utilisés ORDIF Observatoire Régional des Déchets d’Ile de France UNPF Union Nationale des Pharmacies de France USPO Union des Syndicats de Pharmaciens de France 38
  39. 39. L’engagement des professionnels du médicament pharmaciens d’officine, grossistes répartiteurs, industriels pour la récupération et la valorisation des Médicaments Non Utilisés 86, rue Thiers - 92100 Boulogne-Billancourt - Tél. : 01 46 10 97 50 www.cyclamed.org

×