Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Raby Grenoble3

La motivation en débat

  • Login to see the comments

  • Be the first to like this

Raby Grenoble3

  1. 1. Françoise RABY IUFM de Grenoble-Université Joseph Fourrier LIDILEM- Université Stendhal Grenoble3 Colloque annuel de la Société Coréenne de Langue et Littérature Française- 9 octobre 2009 http://www.grenoble.iufm.fr/fraby/ [email_address]
  2. 2. La motivation en débat Colloque annuel de la Société Coréenne de Langue et Littérature Française- 9 octobre 2009
  3. 3. Introduction <ul><li>Le paradoxe de la motivation: une notion partagée, un concept qui fait débat </li></ul><ul><li>L’enjeu de la motivation: elle est essentielle à l’apprentissage de la langue seconde </li></ul><ul><li>Les trois grandes questions </li></ul><ul><ul><li>La question ontologique </li></ul></ul><ul><ul><li>La question des indicateurs </li></ul></ul><ul><ul><li>La question des facteurs </li></ul></ul>
  4. 4. De quoi débat-on? <ul><li>Conscient ou inconscient ? </li></ul><ul><li>Approche systémique ou holistique/approche réductionniste/expérimentale ? </li></ul><ul><li>Etats instables ou profils ? </li></ul><ul><li>Motivation ou motivations ? </li></ul><ul><li>Motivation, amotivation, démotivation </li></ul>
  5. 5. Les termes du la discussion aujourd’hui <ul><li>Langue 2 ou LVE ? </li></ul><ul><li>L’approche par les contenus </li></ul><ul><li>L’approche par les processus </li></ul><ul><li>Vers une théorie intégrative de la motivation </li></ul>
  6. 6. Langue seconde / langue étrangère <ul><li>Les différences d’orientations </li></ul><ul><li>Les différences d’attitudes </li></ul><ul><li>Les différences dans le renforcement </li></ul><ul><li>Les différences dans l’interaction </li></ul><ul><li>Les différences dans la régulation de l’apprentissage </li></ul><ul><li>Apprentissage conscient/acquisition non consciente </li></ul>
  7. 7. L’approche par les contenus <ul><li>Elles sont centrées sur les facteurs: taxinomie </li></ul><ul><li>Objectifs: établir des profils et des corrélations avec les performances </li></ul><ul><li>Méthode: tests et batteries de questionnaires </li></ul>
  8. 8. Les théories « contenus » <ul><li>Les premières théories de Gardner et Lambert (1973) </li></ul><ul><li>La théorie des buts d’accomplissement /performance [Dweck, 1989, 1996 ;Brown 2007, sous presse]. </li></ul><ul><li>La théorie de la motivation au travail [Francès, 1995]. </li></ul><ul><li>Les théories socio-linguistiques (Berg et Weiss, 2005; Goffin et al, sous presse) </li></ul>
  9. 9. L’approche par les contenus remise en cause: vers les processus <ul><li>La théorie la motivation extrinsèque/instrinsèque, devient celle de l l’auto-détermination (Deci & Ryan, 1982; noel, 2003, 2009) </li></ul><ul><li>La théorie de l ’auto-efficacité devient celle de l’auto-régulation chez Bandura (2003) </li></ul><ul><li>Le modèle dynamique de Dörnyei devient un modèle des mois possibles (Markus et Nurius, 1986) </li></ul>
  10. 10. L’approche par les processus <ul><li>La motivation pour la tâche (Julkunen, 1989; Raby, 2007,2008,2009). </li></ul><ul><li>Le but: relier l’individu à une tâche ou un projet, non à un profil </li></ul><ul><li>Approche temporelle : dialectique et non taxinomique </li></ul><ul><li>Qui va jusqu’au bout de l’action et de l’évaluation de ses résultats (Weiner, 1980) </li></ul>
  11. 11. La motivation comme processus: définition <ul><li>La motivation pour apprendre une langue étrangère en situation académique peut être définie comme un mécanisme psychologique qui génère le dési r d’apprendre la langue seconde , qui déclenche des comportements d’apprentissage, notamment la prise de parole en classe de langue, qui permet à l’élève de maintenir son engagement à réaliser les tâches proposées, quel que soit le degré de réussite immédiate dans son interaction avec les autres élèves ou le professeur, qui le conduit à faire usage des instruments d’apprentissage mis à sa disposition (manuel, dictionnaire, tableau, cédéroms) et qui, une fois la tâche terminée, le pousse à renouveler son engagement dans le travail linguistique et culturel (Raby, 2008b, p.10). </li></ul>
  12. 12. L’approche par les processus <ul><li>La motivation est un état instable, dynamique </li></ul><ul><li>La motivation c’est l’état psychologique qui commande l’action, pas l’action ou ses facteurs </li></ul><ul><li>Les facteurs sont socialement déterminés et situés </li></ul><ul><li>La motivation est le résultat d’un processus d’interations dialectiques et non d’un agrégat de mécanismes </li></ul>
  13. 13. Le nouveau paradigme intégratif 1(Dörnyei, 2009) <ul><li>La motivation s’’analyse en fonction de buts </li></ul><ul><li>Elle met en jeu des facteurs cognitifs, affectifs et sociologiques </li></ul><ul><li>Elle en appelle à la raison et à l’imaginaire </li></ul><ul><li>Elle est située: elle se modifie continuellement en fonction des réponses de l ‘environnement </li></ul><ul><li>Elle repose sur des mécanismes d’auto-régulation qui sont socialement construits </li></ul>
  14. 14. Nouveaux enjeux <ul><li>Les facteurs géopolitiques </li></ul><ul><li>Les facteurs socio-linguistiques (Norton, 2004) </li></ul><ul><li>L’apport de l’approche ergonomique de la motivation (Raby, 2007) </li></ul><ul><li>Motivation et identité : les « mois » multiples et changeants (Dörnyei, 2005) </li></ul><ul><li>L a motivation plurilingue =centripète et centrifuge (Fuijimaya, 2009) </li></ul>

×