Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Animation de l'atelier et retour d'expérience - R-Evolutions Touristiques de Brive 2014

513 views

Published on

Animation, coordination et intervention aux RTB9 lors de l'atelier 4 "Une place de marché sur le web pour tous ?" avec la participation de Pierre Edouard, directeur du CRT Limousin - Nicolas Mignard, directeur de l'ADRT Corrèze - Nicolas Lescos de Midiway, fournisseur de la solution Résadirect.

Published in: Technology
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Animation de l'atelier et retour d'expérience - R-Evolutions Touristiques de Brive 2014

  1. 1. UNE PLACE DE MARCHE SUR LE WEB POUR TOUS ? ATELIER 4
  2. 2. AU PROGRAMME A. INTRODUCTION - DEFINITION • Quelle organisation ? A quel échelon ? • Qu’est que ça apporte aux internautes ? • Côté prestataire : pourquoi être présent sur la place de marché ? • Quel intérêt pour ma destination ? • Combien ça coûte ? • Les limites de la place de marché… B. EN PRATIQUE - 2 EXPERIENCES CONCRETES • LE LIMOUSIN • Pierre EDOUARD, directeur du Comité Régional du Limousin • Nicolas LESCOS, fournisseur de la solution RESADIRECT • Sébastien DEBARGE, directeur de l’ARDT Creuse • Nicolas MIGNARD, directeur de l’ARDT Corrèze •L’ILE DE RE • Céline MAROTTE, manager numérique de destination pour Ile de Ré Tourisme • Témoignage vidéo de 2 prestataires de l’Ile de Ré -2- • Commercialisation « institutionnelle » : les différentes logiques    • Une place de marché : c’est quoi ? comment ça marche ?
  3. 3. 1. INTRODUCTION LA PLACE DES INSTITUTIONNELS DANS LA COMMERCIALISATION UNE PLACE DE MARCHE : C’est quoi ? Comment ç a marche ? -3-
  4. 4. • DIFFERENTES STRATEGIES POSSIBLES Organisation type centrale de réservation a. VENDRE Lien direct avec les logiciels de résa des prestataires -4- c. AGREGER LA PLACE DES INSTITUTIONNELS DANS LA COMMERCIALISATION Le rô le de l’institutionnel •Sensibiliser •Accompagner •Former •Animer b. ORGANISER L’OFFRE TOURISTIQUE via UNE PLACE DE MARCHE Une « place de marché » est une plate forme d'échange virtuelle fédérant les offres et demandes qui permet de comparer et sélectionner différentes offres de fournisseurs pour des biens ou des services.
  5. 5. 2 - La solution de ré servation en Ligne en Limousin Tous Ambassadeurs et promoteurs de l’offre touristique dans le territoire
  6. 6. 1. A la recherche d’une solution de vente en ligne pour les institutionnels et les prestataires du territoire 6 / 11 / 2014 -6-
  7. 7. a. Le contexte de la place d’internet dans la commercialisation de l’offre touristique b. Les attendus du dispositif Limousin 6 / 11 / 2014 -7-
  8. 8. 6 / 11 / 2014 -8- Etude Raffour Interactif 2012 En 2011, près de 9 français sur 10 utilisaient internet pour s’informer de l’offre de séjour sur internet
  9. 9. 6 / 11 / 2014 -9- Etude Raffour Interactif 2012 En 2011, près d’1 français sur 2 utilisait internet pour s’informer de l’offre de séjour sur internet
  10. 10. 6 / 11 / 2014 -10- Etude Lancéa Développement 2010-2011 1 cm = 25 hôtels Nombre d’hôtels L’hôtellerie Nombre d’hôtels vendus par Booking Nombre d’hôtels labellisés Logis Limoges Brive Limousin : 44 % des hôtels réservables sur booking en 2011
  11. 11. 6 / 11 / 2014 -11- Le schéma proposé
  12. 12. 6 / 11 / 2014 -12- •Affichage paramétrable • Totalement autonome •paramétrable sur les sites des prestataires touristiques, des institutionnels du tourisme ou des prescripteurs ( aéroport/club sportifs/… Sélection du type d’hébergeme nt Dates du séjour Nombre de personnes Le Widget agregateur proposé
  13. 13. 2. La solution technique mise en place dans le Limousin 6 / 11 / 2014 -13-
  14. 14. 6 / 11 / 2014 -14- Resadirect : Centrale de réservation et Vente en ligne Hub-Resa : Agrégateur de plateformes de réservation en ligne
  15. 15. 6 / 11 / 2014 -15- • Equipe autant les prestataires que les offices de tourisme • Déployé au niveau départemental ou régional • Gère tous types de produits touristiques (hôtels, chambres d’hôtes, locations, camping, packages, billetterie,…) • Comprend un backoffice et un module de vente en ligne avec paiement sécurisé, sans commission Centraliser et professionnaliser l’offre diffuse
  16. 16. 6 / 11 / 2014 -16- Demande de disponibilités sur une date, une durée et un nombre de personnes - Appels en parallèle - Compilation - Homogénéisation Renvoi d’une liste de résultats avec prix et url de réservation Agréger l’offre existante sur le territoire
  17. 17. 6 / 11 / 2014 -17- http://www.monsite.fr RECHERCHER date durée personnes http://www.monsite.fr http://www.reservation.fr VALIDER 2 3 Appel Webservice LEI Redirection et suite du processus de réservation vers le système concerné (Resadirect, ReservIT, Ctoutvert, etc) Appel webservice
  18. 18. 6 / 11 / 2014 -18- Réservation en ligne Intégration du widget HubResa Intégration de l’API HubResa Intégration de la marque blanche Resadirect
  19. 19. 3. Le déploiement de la place de marché en Creuse 6 / 11 / 2014 -19-
  20. 20. 6 / 11 / 2014 -20- 1 – Pourquoi ? 1. Des prestataires « à côté du marché » ;    2. Des outils de promotion institutionnels dépassés ; 3. Des prestataires en attente d’un support territorial… Le constat en 2012 Les objectifs 1. Des prestataires correctement mis en marché ; 2. Des outils de promotion répondant aux attentes des clients 3. Des prestataires satisfaits des services ADRT/OT
  21. 21. 6 / 11 / 2014 -21- 2 – Comment ? • Maitrise d’Internet ; • Usage régulier du mail ! • Sérieux dans la gestion des plannings. Des prestataires « tests » triés sur le volet    Nos arguments ! • La réservation en ligne ; • Une saisie, plusieurs sites ; • Une mise en avant sur nos supports de communication.
  22. 22. 6 / 11 / 2014 -22- 3 – Les résultats • 20 fournisseurs à ce jours pour 57 produits • CA de 114.925 euros au 30/09 dont 29.157 euros en ligne Test depuis le 01/01/2014 Nos constats • Vente en ligne : 30% sur les sites institutionnels ; • Peu de difficultés pour prendre en main l’outil ; • Un réel confort pour la promo ; • Des points d’efforts sur les passerelles.
  23. 23. 6 / 11 / 2014 -23- 4 – Les avis des utilisateurs 1. Pourquoi avez-vous « choisi » RésaDirect ?    Gérer mon/mes planning(s) 54 % Être réservable en ligne 85 % Proposer le paiement en ligne 85 % Augmenter la visibilité de mon/mes offre(s) 46 % Gérer mes dossiers de réservation 46 % Autres 23 %
  24. 24. 6 / 11 / 2014 -24- 4 – Les avis des utilisateurs • 85% « facile » ou « très facile d’utilisation »        • 77% « utile » à « très utile »        • 100% « satisfait » ou « très satisfait » de        l’accompagnement ADRT
  25. 25. 6 / 11 / 2014 -25- 4 – Les avis des utilisateurs
  26. 26. 6 / 11 / 2014 -26- 4 – Les avis des utilisateurs • Serait-il possible que RésaDirect devienne une plateforme de commercialisation • Pas d'attentes particulières pour le moment car novice du point de vue de l'utilisation • Peut-être que l'esthétique globale de l'outil serait à améliorer. En effet, ça manque un peu de "rondeur" et de "souplesse visuelle": tout est carré ! Ça fait peut être trop "formulaire". Cette appréciation d'ordre esthétique n'affecte en rien la qualité de l'outil et notamment sa praticité ! Merci ! • La possibilité de mettre des annotations sur les plannings que l'on ferme pour x raisons (travaux, option, etc...). Etre tenue informée des évolutions du logiciel.
  27. 27. 3. L’EXPERIENCE DE L’ILE DE RE 4 ANNEES DE DEPLOIEMENT EN 15 MINUTES CHRONO ! -28-
  28. 28. • CONSTATS a. LA GESTION DES DISPONIBILITES Une méthode de travail dépassée b. LES PRESTATAIRES Des profils et des attentes varié es Les pros déjà engagés dans la commercialisation Des sceptiques Des irréductibles c. ILE DE RE TOURISME 1 poste dédié au développement de projets numérique d. UN SITE D’INFORMATION www.iledere.com 870 000 visiteurs uniques Une version 3 en projet e. ETAT DES LIEUX Quelle est la stratégie la plus adaptée ? Point sur les différentes solutions techniques du marché -30- PHASE N° 1 – LE DIAGNOSTIC
  29. 29. -31- LA PLACE DE MARCHE
  30. 30. Le dé partement CHARENTE MARITIME • Financement de la solution • Communication Assistance technique • Partenariats CCI – Clubs – Grands évènements départementaux • Frais de fonctionnement annuel 30 K€ • Salaires et charges (sur la base d’1,5 ETP) 50 K€ • Documents, supports de sensibilisation/formation 1 K€ Le territoire ILE DE RE • Sensibilisation • Information • SAV • Formations collectives – Années 1 et 2 : les hébergements Années 3 et 4 : les autres secteurs (activités, loisirs, billetterie…) • Un mi-temps sur les 6 premiers mois • Maintenant environ 20 % d’un ETP • Investissements pour demandes de développement spécifiques sur nos sites ou applications PHASE N° 2 – LE DEPLOIEMENT • ON S’ORGANISE COMMENT ? QUEL COÛT ?
  31. 31. • COTE PRESTATAIRE -34- PHASE N° 2 – LE DEPLOIEMENT NOUVEAUX CANAUX DE VENTE
  32. 32. -35- PHASE N° 2 – LE DEPLOIEMENT • COTE INTERNAUTE LA REPONSE EST •Précise •Fiable •Rapide •En temps réel •Sur mesure LA RESERVATION EST •Sans intermédiaire •Sans frais •Avec paiement sécurisé
  33. 33. • REFONTE DES SITES
  34. 34. -39- BILAN QUANTITATIF • BILAN PLACE DE MARCHE 17 152 hôtels 80 campings + 4 VVF 118 meublés + 419 Gîtes de France 2 agences immobilières 67 chambres d’hôtes 19 boutiques* 7 restaurants 13 locations de matériel 51 prestataires billetterie 13 prestataires activités de loisirs 564 prestataires issus des passerelles 381prestataires issus des outils open pro 945 prestataires dans la place de marché
  35. 35. -40- BILAN QUANTITATIF • LE BILAN DEPARTEMENTAL DES VENTES 8 521 069 € depuis 2010
  36. 36. -41- BILAN ILE DE RE • PLUS DE 120 PRESTATAIRES • CHIFFRES CLES 2014 (au 30/09/2014) • 2/3 accompagnés de A à Z dans la démarche • 2/3 de structures d’hébergements Taux de conversion + 22 % Panier moyen + 17 %
  37. 37. -42- BILAN ILE DE RE • LA PLACE DE MARCHE N’EST PAS UN REMEDE MIRACLE ! Temps – Patience - Expertise Niveau d’exigence encore plus é levé des prestataires Des é volutions technologiques indispensables Animation permanente du ré seau
  38. 38. -43- BILAN ILE DE RE • LES FACTEURS DU SUCCES La complé mentarité Le modè le é conomique Le bon é chelon Une relation de confiance avec les prestataires
  39. 39. -44- TEMOIGNAGES
  40. 40. -45- CONCLUSION LA COMMERCIALISATION INSTITUTIONNELLE Des plus values concrètes Complé mentaire des démarches individuelles ENCORE UNE GRANDE MARGE DE PROGRESSION Développement de la vente pendant le sé jour Développement d’actions marketing mutualisé es
  41. 41. MERCI DE VOTRE ATTENTION -46- Cé line MAROTTE Manager Numérique de Destination - ILE DE RE TOURISME 05 46 09 91 33 – celine.marotte@iledere.com www.facebook.com/celine.marotte @celinemarotte

×