Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
Fédération d’un réseau de soins cognitifs d’aval
après la prise en charge aigue des AVC
AVC
Troubles
sensitivo-moteurs
Tro...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Poster "Réseau cognitif Oise Ouest"

104 views

Published on

SFNV, novembre 2016

Published in: Health & Medicine
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Poster "Réseau cognitif Oise Ouest"

  1. 1. Fédération d’un réseau de soins cognitifs d’aval après la prise en charge aigue des AVC AVC Troubles sensitivo-moteurs Troubles cognitifs Perturbations comportementales Troubles émotionnels… Catherine Le Bras, CH de Beauvais ; Aurore Moncada, CRF Le Belloy, Saint-Omer-en-Chaussée ; Anne Morin, CRF Leopold Bellan, Chaumont-en-Vexin, neuropsychologues CH de Beauvais SAMU Service de Neurologie USINV Neuropsychologie Ergothérapie Orthophonie (08/16 ->) Centre de rééducation fonctionnelle Neuropsychologie Orthophonie Ergothérapie CH Beauvais Consultation Pluridisciplinaire Groupe de soutien psycho-éducatif Prise en charge libérale Orthophonie ± Neuropsychologie ± Ergothérapie (MDPH) Les patients victimes d’AVC présentent fréquemment des troubles cognitifs (fonctions exécutives, mémoire, langage, visuo- perception…) consécutifs à leur atteinte organique cérébrale. Si ces troubles s’accompagnent de troubles sensitivo-moteurs, les patients sont aiguillés vers des centres de rééducation fonctionnelle. La poursuite de leurs soins à la décharge du CRF se fait dans le meilleur des cas en libéral. Si le handicap cognitif est isolé et/ou léger, les patients s’engagent moins facilement dans des suivis rééducatifs, soit du fait qu’ils n’y sont pas spécifiquement adressés, soit parce que le maillage territorial des soins cognitifs est faible ou mal identifié. La participation au DIU de pathologie neurovasculaire pour les paramédicaux a été l’occasion de mieux opérationnaliser le réseau des soins cognitifs d’aval et de proposer des temps et des lieux spécifiques pour évaluer, traiter et accompagner les troubles cognitifs dans le territoire de santé de l’Oise Ouest. Objectifs atteints Accompagner sur le long terme les patients porteurs d’AVC Identifier les acteurs de la prise en charge et de l’accompagnement post-AVC sur le territoire de santé de l’Oise Ouest Proposer des rencontres entre professionnels Fluidifier le circuit de l’information au bénéfice du patient Dynamiser la filière de soins et replacer l’hôpital public comme un partenaire de proximité pour la surveillance à long terme du patient vasculaire  Patient CH CRFLibéral Y a jamais moyen de savoir ce que font les patients à l’hôpital… Les orthos, en libéral, c’est que pour les troubles légers… Tous les patients peuvent être pris rapidement en libéral… Les orthos, y en a pas beaucoup … Les soignants des CRF et des CH ne se rencontrent pas Les orthophonistes, c’est pour les enfants… L’hôpital, c’est que pour l’aigu Lutter contre les a priori L’hôpital, c’est pour guérir, pas pour prévenir… Source ORS2 - Rencontres régulières entre neuropsychologues du territoire - Transmission des résultats de bilans neuropsychologiques à des fins de suivi - Communications orales aux patients et aux soignants sur le groupe de soutien au niveau des journées de l’AVC des CRF - Recensement des orthophonistes du secteur (n = 53) - Enquête (printemps 2016, 25 répondants) - Délais de première consultation assez longs (± 3 à 6 mois) - Quelques créneaux d’urgence - Niveau de déficit indifférent (même les patients les plus lourds sont pris en charge en libéral) - Réunion sur le CH de Beauvais (8 orthos libérales, 4 de CRF, 2 neuropsys CRF, cadre et IDE de chirurgie ORL…) + restitution à l’ensemble - Information sur les actions du service de Neurologie dont le groupe de soutien AVC et les activités associatives - Identification d’un besoin d’éléments cliniques sur les patients (document de liaison ?) - Suivi neurovasculaire post AVC - consultations à 3 mois, 6 mois, 1 an… - Création d’un groupe de soutien post AVC - Soutien psychologique - Éducation sur les symptômes, la prévention de la récidive, les possibilités de rééducation - Aiguillage mutuel en tant que de besoin

×