Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Rejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomers

Congrès international francophone de gérontologie et de gériatrie, Montreux, Suisse, 2018

  • Login to see the comments

  • Be the first to like this

Rejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomers

  1. 1. Rejet de la religion et attitude à l’égard de l’euthanasie chez les baby-boomers Kim St-Amant, Sylvie Lapierre, Maude Houle, Marie-Michelle Lacerte Université du Québec à Trois-Rivières, Canada Laboratoire interdisciplinaire de recherche en gérontologie (LIREG) Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, les enjeux éthiques et les pratiques de fin de vie (CRISE) Congrès international francophone de gérontologie et de gériatrie. Montreux, Suisse Juin 2018
  2. 2. Euthanasie • Récents changements de la législation canadienne concernant les soins de fin de vie. • Décembre 2015 : entrée en vigueur de l’aide médicale à mourir (AMM) au Québec. • AMM: intervention effectuée par un médecin à la demande d’un patient en phase terminale et visant à soulager ses souffrances en causant sa mort par l’administration d’un produit létal. (Gouvernement du Québec, 2016) • AMM = euthanasie. • Religion serait associée à la prise de décisions en fin de vie (Karches et al., 2012), mais qu’en est-il au Québec avec les changements de comportements des baby-boomers à l’égard de la religion?
  3. 3. Implication religieuse • Concept de religion peut designer selon les études : • L’appartenance religieuse (p. ex. : catholique, athée, etc.), • Les croyances religieuses, • L’engagement dans une organisation religieuse, • L’implication religieuse • Définition de l’implication religieuse : « Le degré auquel une personne adhère à ses valeurs, croyances et pratiques religieuses, et les utilise dans la vie quotidienne » Worthington et al. (2003, p.85).
  4. 4. Objectif et hypothèses • Révolution des mœurs chez les baby-boomers (nés 1946 et 1964) et rejet de la religion (Piotte, 2016). • Étudier l’influence du niveau d’implication religieuse ainsi que les différences entre les cohortes quant au souhait de bénéficier de l’euthanasie au moment venu. Hypothèses: 1)Niveau élevé d’implication religieuse associé à un refus de l’euthanasie; 2)Cohorte des 60 à 70 ans aura une attitude plus positive envers l’euthanasie que les participants plus âgés; 3)Souhait de bénéficier de l’euthanasie sera influencé à la fois par le niveau d’implication religieuse et la cohorte d’appartenance.
  5. 5. Méthode - Participants • 223 participants (60 à 95 ans). • Âge: M = 72,6 ans; ET = 7,03 • Sexe: 130 femmes (58,6 %), 92 hommes (41,4 %) • Niveau d’éducation: M = 12,8 ans (4-22 ans), ET = 4,4 • Conditions de santé: • 90.1 % bien, très bien, excellent • 9.9 % très faible, faible, fragile • 3 cohortes étudiées • 60 à 70 ans, nés entre 1946 et 1956, • 71 à 80 ans, nés entre 1936 et 1945, • 81 à 100 ans, nés entre 1916 et 1935.
  6. 6. Méthode - Instruments de mesure • Les participants complétaient 4 questionnaires auto-administrés et retournés par la poste : 1) Questionnaire sociodémographique 2) Questionnaire sur les attitudes générale face à l’euthanasie 3) Questionnaire sur le choix de l’euthanasie dans un contexte de mort imminente 4) Questionnaire d’implication religieuse
  7. 7. Résultats • L’ANOVA montre que les 60 à 70 ans (Baby-boomers) avaient une opinion générale plus favorable envers l’euthanasie que les gens des deux autres cohortes. • Pas de différence entre les cohortes pour souhait d’euthanasie en contexte fictif de mort imminente. • Différence entre les cohortes sur le plan de l’implication religieuse.
  8. 8. Régression multiple : attitude générale face à l’euthanasie • L’implication religieuse explique 29 % de la variance. • Comparativement à la cohorte des baby boomers, la cohorte des plus âgés (81 ans et +) a une attitude générale plus négative envers l’euthanasie. • Le modèle étudié (implication religieuse et effet de cohorte) explique 31 % de la variance de l’attitude par rapport à l’euthanasie.
  9. 9. Conclusion • Forces et limites • Définition claire du concept d’euthanasie. • Biais motivationnel (participants dont l’opinion est déjà arrêtée). • Questionnaires auto-administrés (complétés seul ou avec d’autres), • Questionnaire basé sur des situations fictives et non en situation réelle. • Les résultats diffèrent selon qu’il s’agit de l’opinion générale face à l’euthanasie ou une situation qui les toucherait personnellement. • L’implication religieuse semble toujours jouer un rôle décisif dans l’attitude générale des aînés face à l’euthanasie. • D’autres variables • Expériences antérieures avec la maladie et la mort, • État de santé, • Sentiment d’être un fardeau pour la société ou sa famille (âgisme).
  10. 10. MERCI DE VOTRE ATTENTION kim.st-amant@uqtr.ca Lapierre, S., Castelli Dransart, D.A., St-Amant, K., Dubuc, G., Houle, M., Lacerte, M.-M., & Maggiori, C. (2018). Religiosity and the wish of older adults for physician assisted-suicide. Religions, 9, 66-78.

×