Portrait du recours aux services de santé mentaleavant et après une hospitalisationpour tentative de suicide :Schizophréni...
REMERCIEMENTSAccès à la banque de données jumeléeÉlaborée par l’Agence en vue dévaluer la mise en place des réseaux locaux...
Trouble de santé mentale Dépression Abus de substance SchizophrénieTentative de suicide antérieurePrincipaux facteurs d...
L’année précédant le décès par suicide : urgence psychiatrique et omnipraticienPeu de temps avant TS : omnipraticien 16...
 Analyser les patrons de recours auxservices SM avant et après unehospitalisation pour TS chez lesmontréalais ayant reçu ...
Hypothèses de recherche…1) Profils de recours aux services de santé mentale12 mois avant l’hospitalisation, différentsselo...
Hypothèses de recherche…Comparaison 3 mois avant et après2) Hospitalisation tentative de suicide Recours aux services de ...
Hypothèses de recherche5) Facteurs de prédictionau moins un contact santé mentale trois moisaprès l’hospitalisation pour t...
MéthodesÉtude de cohorte rétrospective Population à l’étude (n=525)l’ensemble des résidents montréalais âgés de 15 ans +...
Définitions (CIM-9) Type schizophrénie : psychoses schizophréniques : 295.0 à 295.9 psychoses réactionnelles autres + n...
SCHIZOPHRÉNIE DÉPRESSION TOTALn=195 % n=330 % N=525 %GENRE (Femme) 96 49,2 185 56,1 281 53,5AGE Moyen 42,9 (+/- 16,3) 42,6...
Profil recours aux services en fonction du diagnostic0%10%20%30%40%50%60%70%80%90%100%Dépression SchizophrénieHospitalisat...
Comparaison : avant / après HTS3 moisnAVANT%3 moisnAPRÈS%Différence% pPOPULATION (n=525)Au moins 1 contact 336 64.0 415 79...
Prédiction recours aux services SMVariables OR IC (95 %) pRecours aux services3 mois avant3,88 2,17 – 6,96 ,000ProfilOmnip...
Contributions de l’étude Montre un avancement au niveau de laprévention du suicide Homme avec comorbidité en contact ave...
Limites Ne considérer que les personnes pour lesquelles desactes furent codifiés dans les bases de données Banque jumelé...
Thèse intégrale…Publiée aux Éditions universitaires européennesDisponible en librairies virtuelles, ex: AmazonCoordonnées ...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

CRISE - INSTITUT 2011 - Danielle Routhier - Portrait du recours aux services avant et après une tentative de suicide qui requiert une hospitalisation

580 views

Published on

Il est largement établi qu’une tentative de suicide antérieure et que les troubles mentaux constituent d’importants facteurs de risque de suicide. Les services de santé ont sans contredit un rôle important à jouer en matière de prévention du suicide. À partir de données médico-administratives, un portrait des patrons de recours aux services à des fins de santé mentale avant et après une hospitalisation pour tentative de suicide est réalisé chez l’ensemble des montréalais. On pose un regard particulier sur la relation entre les diagnostics de schizophrénie ou de dépression et les niveaux de services utilisés (première ligne ou spécialisés). Les résultats laissent poindre des avancés en matière de prévention. Par contre, d’autres constats inquiètent.

Published in: Health & Medicine
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

CRISE - INSTITUT 2011 - Danielle Routhier - Portrait du recours aux services avant et après une tentative de suicide qui requiert une hospitalisation

  1. 1. Portrait du recours aux services de santé mentaleavant et après une hospitalisationpour tentative de suicide :Schizophrénie & DépressionDanielle Routhier, MScNicole Leduc, PhDAlain Lesage, MD, PhDMike Benigeri, PhDThèse de maîtrise en santé publiqueDépartement de médecine sociale et préventiveFaculté de médecine
  2. 2. REMERCIEMENTSAccès à la banque de données jumeléeÉlaborée par l’Agence en vue dévaluer la mise en place des réseaux locaux deservices, la banque jumelée de données médico-administratives contient desrenseignements sur lutilisation des services de santé des résidents Montréalais.Soutien financier / Programme de bourse FRSQBourse de l’Observatoire de l’évolution des besoins de lapopulation en soutien à l’intégration de la responsabilitépopulationnelle
  3. 3. Trouble de santé mentale Dépression Abus de substance SchizophrénieTentative de suicide antérieurePrincipaux facteurs de risque…
  4. 4. L’année précédant le décès par suicide : urgence psychiatrique et omnipraticienPeu de temps avant TS : omnipraticien 16 % engagés en suivi régulier Parcours de recours aux services entourantles conduites parasuicidaires méconnu.Recours aux services de santé…
  5. 5.  Analyser les patrons de recours auxservices SM avant et après unehospitalisation pour TS chez lesmontréalais ayant reçu un diagnosticde schizophrénie ou de dépressionObjectif
  6. 6. Hypothèses de recherche…1) Profils de recours aux services de santé mentale12 mois avant l’hospitalisation, différentsselon le diagnostic Schizophrénie :Troubles mentaux graves recours aux services spécialisés Dépression :Troubles mentaux courants recours aux services de première ligne
  7. 7. Hypothèses de recherche…Comparaison 3 mois avant et après2) Hospitalisation tentative de suicide Recours aux services de santé mentale3) Diagnostic de schizophrénie : Psychiatre clinique externe4) Diagnostic de dépression : Omnipraticien CLSC
  8. 8. Hypothèses de recherche5) Facteurs de prédictionau moins un contact santé mentale trois moisaprès l’hospitalisation pour tentative de suicide Au moins un contact (3 mois avant) Profil d’utilisation des services (12 mois avant) Diagnostic primaire (schizophrénie, dépression) Genre Comorbidité : abus de substance Âge Moyen utilisé
  9. 9. MéthodesÉtude de cohorte rétrospective Population à l’étude (n=525)l’ensemble des résidents montréalais âgés de 15 ans + hospitalisés pour tentative de suicide diagnostic schizophrénie (n=195) ou dépression (n=330) Période index : HTS1er avril 2003 au 31 décembre 2004 (21 mois) Source de données : banque jumelée RAMQ-MEDIC MED-ECHO ICLSCPériode : 1er avril 2002 au 31 mars 2005
  10. 10. Définitions (CIM-9) Type schizophrénie : psychoses schizophréniques : 295.0 à 295.9 psychoses réactionnelles autres + non précisées : 298.8 et 296.9 paranoïa : 297.1 à 297.3 Type dépression : 296.2, 296.3, 300.4 et 311 Comorbidité – abus de substance : Abus d’alcool : 3303.0 à 303.9 Abus pharmacologique : 304. à 304.9 Abus de drogue : 305.0 à 305.9
  11. 11. SCHIZOPHRÉNIE DÉPRESSION TOTALn=195 % n=330 % N=525 %GENRE (Femme) 96 49,2 185 56,1 281 53,5AGE Moyen 42,9 (+/- 16,3) 42,6 (+/- 17,9) 42,7 (+/- 17,3)ABUS DESUBSTANCE 132 67,7 197 59,7 329 62,7MOYENIntoxication130 66,7 277 77,9 387 73,7Caractéristiques de la populationDURÉE HTSI 23,5 jrs (+/- 36,1) 13,9 jrs (+/- 26,4) 17,5 jrs (+/- 30,7)
  12. 12. Profil recours aux services en fonction du diagnostic0%10%20%30%40%50%60%70%80%90%100%Dépression SchizophrénieHospitalisationPsychiatre externeCLSCUrgenceOmniAucune consultation
  13. 13. Comparaison : avant / après HTS3 moisnAVANT%3 moisnAPRÈS%Différence% pPOPULATION (n=525)Au moins 1 contact 336 64.0 415 79.0  15.0 % **DÉPRESSION (n=330)OmnipraticienUrgenceCLSCPsychiatreHospitalisationAu moins 1 contact639812862418519.129.73.626.17.356.176113351502525323.034.210.645.57.676.7 3.9 % ** 4.5 % * 7.0 % ** 19.4 % ** 0.3 % 20.6 % **SCHIZOPHRENIE (n=195)OmnipraticienUrgenceCLSCPsychiatreHospitalisationAu moins 1 contact208815932615110.345.17.747.713.377.43291241173516216.446.712.360.017.983.1* p< 0.05 6.1 % ** 1.6 % 4.6 % ** 12.3 % ** 4.6 % 5.7 % *** p< 0.001
  14. 14. Prédiction recours aux services SMVariables OR IC (95 %) pRecours aux services3 mois avant3,88 2,17 – 6,96 ,000ProfilOmnipraticienUrgenceCLSCPsychiatre externeHospitalisation,65,233,68,62,94,26 – 1,58,10 – ,52,44 – 30,56,30 – 1,27,39 – 2,25,338,000,227,190,894Femme / Homme 3,43 1,68 – 7,00 ,001Abus substance 2,16 1,15 – 4,04 ,016Abus subs x genre**,35 **,13 – ,86 **,024
  15. 15. Contributions de l’étude Montre un avancement au niveau de laprévention du suicide Homme avec comorbidité en contact avec les services :pourrait s’expliquer par l’implantation de protocole desuivi (ex: Marco) Permet de cibler des pistes d’intervention Amélioration en termes de coordination entre les servicesde première ligne, services spécialisé et de toxicomanieen vue d’assurer une meilleure continuité des services Confirme que l’accès aux banques jumelées etdonnées médico-administratives constitue unoutil important en santé publique
  16. 16. Limites Ne considérer que les personnes pour lesquelles desactes furent codifiés dans les bases de données Banque jumelée ne contient pas d’information surplusieurs services de santé mentale : clinique externe sans consultation auprès d’unpsychiatre (ergothérapeutes, travailleurssociaux...) organismes communautaires ressources de toxicomanie réseau privé (psychologues, …) Engendre sous estimation recours aux services SM
  17. 17. Thèse intégrale…Publiée aux Éditions universitaires européennesDisponible en librairies virtuelles, ex: AmazonCoordonnées : danielle.routhier@douglas.mcgill.ca

×