Exemples de démarches qualitativessur les parcs d’activités de BretagneDes entreprises et collectivités témoignent
Exemples de démarches qualitatives                           sur les parcs d’activités de Bretagne                        ...
Douze exemples de parcs d’activités Bretagne Qualiparc>      Implantations et superficies     Parc d’activités            ...
Extension et requalificationParc d’activités des Jeannettes                                                               ...
Une forte                                                                                                                 ...
RequalificationZoopôle                                                                                                    ...
Une           Chronologie                                                                                                 ...
Extension et requalificationParc d’activités du Grand-Plessis                                                             ...
Bretagne                                                                                                                  ...
Création                                                                                                                  ...
Dès la         Chronologie                                                                                       ar       ...
RequalificationZone d’activités de Troyalac’h                                                                             ...
Exemples démarche qualite sur parcs d'activité
Exemples démarche qualite sur parcs d'activité
Exemples démarche qualite sur parcs d'activité
Exemples démarche qualite sur parcs d'activité
Exemples démarche qualite sur parcs d'activité
Exemples démarche qualite sur parcs d'activité
Exemples démarche qualite sur parcs d'activité
Exemples démarche qualite sur parcs d'activité
Exemples démarche qualite sur parcs d'activité
Exemples démarche qualite sur parcs d'activité
Exemples démarche qualite sur parcs d'activité
Exemples démarche qualite sur parcs d'activité
Exemples démarche qualite sur parcs d'activité
Exemples démarche qualite sur parcs d'activité
Exemples démarche qualite sur parcs d'activité
Exemples démarche qualite sur parcs d'activité
Exemples démarche qualite sur parcs d'activité
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Exemples démarche qualite sur parcs d'activité

2,464 views

Published on

Six ans après son lancement, Bretagne Qualiparc a mobilisé plus de 170 collectivités en Bretagne regroupant près de 250 parcs d'activités. Les douze sites présentés dans ce document témoigent de démarches exemplaires à plusieurs titres :
- les engagements décidés ont fait l'objet d'études préalables ;
- un dialogue constructif et pérenne a été établi entre collectivités et entreprises ;
- les réalisations issues des réflexions présentent un caractère qualitatif et durable.

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
2,464
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
20
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Exemples démarche qualite sur parcs d'activité

  1. 1. Exemples de démarches qualitativessur les parcs d’activités de BretagneDes entreprises et collectivités témoignent
  2. 2. Exemples de démarches qualitatives sur les parcs d’activités de Bretagne Des entreprises et collectivités témoignent avoriser l’équilibre entre développement économique et respect de F l’environnement sur les parcs d’activités bretons, telle est l’ambition depuis six ans de Bretagne Qualiparc, opération unique en France lancée par le Conseil régional de Bretagne, les Conseils généraux des quatre départements bretons, les services de lEtat, les Chambres de commerce et dindustrie de Bretagne et lEurope. Concerté au plan régional et animé par la Chambre régionale deIntégration paysagère commerce et dindustrie de Bretagne, le dispositif mis en place fournit un accompagnement financier et méthodologique aux collectivités engagées dans l’amélioration fonctionnelle et environnementale de leurs parcs d’activités. La démarche Bretagne Qualiparc incite les différents acteurs concernés, en premier lieu les collectivités gestionnaires et les entreprises implantées ou candidates à l’implantation, à engager une réflexion globale sur le projet principalement axée sur : - sa pertinence territoriale et économique ;Organisation réfléchie - son portage et sa vocation ; - son intégration dans le territoire ; - la réalisation d’espaces privatifs de qualité ; - la mise en place d’équipements collectifs ; - sa maîtrise et sa gestion dans la durée. Six ans après son lancement, Bretagne Qualiparc a mobilisé plus de 170 collectivités en Bretagne regroupant près de 250 parcs d’activités. Les douze sites présentés dans ce document témoignent de démarches exemplaires àÉquipements collectifs plusieurs titres : - les aménagements décidés ont fait l’objet d’études préalables ; - un dialogue constructif et pérenne a été établi entre collectivités et entreprises ; - les réalisations issues des réflexions présentent un caractère qualitatif et durable. Parce que Bretagne Qualiparc est basée sur la concertation et le dialogue permanents, les partenaires de lopération ont souhaité recueillir et faire partager lappréciation de différents acteurs associés à la démarche. Quil sagisseArchitecture valorisante de création, de requalification ou d’extension de parcs d’activités, il ressort des différents retours dexpériences une dimension commune à lensemble des exemples présentés dans ce document : limplication des acteurs et leur satisfaction de mener un projet réfléchi, qualitatif et durable.
  3. 3. Douze exemples de parcs d’activités Bretagne Qualiparc> Implantations et superficies Parc d’activités Parc d’activités 1 4 du Launay du Grand Plessis Saint-Martin-des-Champs - 7 ha Plaintel - 17 ha Zone d’activités Parc d’activités 2 5 de Troyalac’h des Jeannettes Saint-Évarzec - 50 ha Erquy - 14 ha Zone d’activités Zoopôle 3 6 de la Villeneuve-Braouic Ploufragan - 50 ha Quimperlé - 32 ha Côtes 1 d’Armor 5 4 6 Finistère 11 10 2 Morbihan Ille-et-Vilaine 3 9 8 12 7 Parc d’activités Parc d’activités 7 10 de l’Estuaire de la Baratière Arzal - 23 ha Vitré - 20 ha Parc d’activités Parc d’activités 8 11 Lorient-Nord de Haute-Bretagne Lorient - 80 ha Saint-Méen-le-Grand - 125 ha Espace d’activités Parc d’activités 9 12 du Val Coric des Quatre Routes Guer - 26 ha Grand-Fougeray - 35 ha Création : la création d’un nouveau parc d’activités est parfois la solution la plus adaptée mais une telle décision ne peut être prise qu’après avoir étudié et apprécié les possibilités d’amélioration ou d’extension des espaces existants sur le territoire concerné. Requalification : la requalification permet de conforter et de pérenniser des activités implantées tout en améliorant le cadre de vie. Ces opérations de requalification engendrent des actions parfois complètes mais dont l’intérêt est de relancer le dynamisme du site existant. Extension : l’extension de sites existants permet d’accueillir de nouvelles entreprises tout en s’appuyant sur les infrastructures déjà réalisées et en maîtrisant le développement urbain. Ce type d’opération nécessite souvent d’engager une mise à niveau de l’existant, par un programme de requalification, pour atteindre un équilibre entre les espaces anciens et ceux nouvellement créés.Clés de lecture des fiches Repères Point de vueLes repères donnent une présentation densemble du parc Le point de vue livre le témoignage dacteurs impliquésdactivités : gestionnaire, commune dimplantation, caractéristiques dans la démarche Bretagne Qualiparc : élus et collaborateurs desgénérales, dates-clés de laménagement avant lentrée dans la collectivités gestionnaires, prestataires de cabinets conseil,démarche Bretagne Qualiparc. chefs d’entreprise. Focus BudgetLe focus détaille un ou des aspects remarquables de la Le budget est présenté en deux parties : études et travaux.démarche menée ou des travaux engagés. Il est exprimé en euros hors taxes.Chronologie ContactsLa chronologie décrit les études et travaux, réalisés ou en projet, Le contact précise le nom et les coordonnées des interlocuteursmis en oeuvre depuis lentrée dans Bretagne Qualiparc. au sein de la collectivité gestionnaire. Les informations présentées dans ce document ont été établies en septembre 2005.
  4. 4. Extension et requalificationParc d’activités des Jeannettes Erquy •Développer un site bien intégré dans son environnement Côtes d’Armor Créé en 1996 à l’occasion de linstallation des Pêcheries dArmorique, le Parc dactivités des Jeannettes accueille Repères cinq nouvelles entreprises de 1999 à 2001, en labsence toutefois d’un schéma dorganisation générale. • Gestionnaire du site En 2003, lextension du parc d’activités est motivée par Communauté de Communes la demande d’entreprises maricoles, trop à létroit sur le Côte de Penthièvre port dErquy. Une démarche innovante est adoptée, 12 700 habitants intégrant dans l’opération d’aménagement une prise en compte globale de l’environnement. • Commune d‘implantation Erquy Cette approche, dans le cadre de Bretagne Qualiparc, 3 850 habitantsLe Parc d’activités des Jeannettes est implanté permet de proposer un site attractif et qualitatif favorableà l’entrée sud-est de la ville d’Erquy, en bordurede la RD786. au fonctionnement des entreprises.Elles-mêmes sont invitées • Caractéristiques à réaliser des efforts d’aménagement sur leur terrain, ce qui 14 ha dont 12,5 pour en facilitera, à terme, leur transmission. • l’extension • 7 entreprises implantées, 23 projets d’installation, 7 lots vacants Focus •40 emplois •Activités : artisanat, mariculture, commerce Une conception innovante • Dates-clés pour un espace organisé 1996 Création de la zone Prenant appui sur une “coulée verte”, le projet d’aménagement artisanale avec les préserve l’espace boisé existant et présente les points-clés Pêcheries d’Armorique suivants : 2000 Étude urbaine (Loi Sur le volet architectural et paysager : Barnier, en vue de l’extension) - création dun axe vert piétonnier et valorisation du boisement existant, 2003 Entrée dans la démarcheLe coût - préverdissement du pourtour du parc d’activités, Bretagne Qualiparcd’investissement, - harmonisation du mobilier urbain entre partie existante et extension,l’entretien et la gestion - élaboration d’outils réglementaires et de sensibilisation auprès des entreprises, favorisant des aménagements de qualité architecturale etdu site ont été pris en paysagère cohérents.compte dès la phasede conception. Sur le volet organisation de l’espace : - bouclage de la voirie facilitant le fonctionnement et la sécurité des déplacements, - réduction du nombre de sorties directes sur la RD786, - placettes desservant des entrées de lots jumelées.
  5. 5. Une forte es Chronologie .) blmotivation .D n ala (V. R ue tio ré t iq isa s p ireassociée à un en rs lét ial ur le e m jet ive na erc ére stru iel ag ro s xD ig qu on ficaccompagne- c t-p taire e re t s m Études sti mén an uvr eau uv ts e om ac de c of no ’a av en ’œ Rés ’œ er ac x au is tio nment technique iag a d d’ em e d et ed sv el ils rm ra e d ém es égl ris irie ris ace td guefficace a permisune concrétisa- & d h Étu Sc d r Étu et aît M Vo aît p M es Dé bu nse x pe Co au In aution rapide du Travaux 2003 2004 2005 Début des travaux Réception Fin des travauxprojet. d’extension des travaux V.R.D. paysagers Point de vue Collectivités et entreprises Un engagement mutuel pour un développement durable Patrick BOULLET, Président de la Communauté de Communes Côte de Penthièvre Le cahier des prescriptions : espaces privés pour participer à clé de voûte de la qualité du l’image qualitative du parc. Ce parc d’activités. n’est pas toujours simple ! Ce qui est intéressant, c’est la Un engagement mutuel négociation, en amont, du niveau entre la collectivité et d’exigence mutuelle en matière l’entreprise.À lentrée du parc dactivités, le relais dinformation service (R.I.S.)a été installé en début de commercialisation. architecturale et paysagère, entre Au final, il s’agit de se référer la collectivité et les acquéreurs à une charte des droits et des potentiels. Nous avons eu de obligations de l’entrepreneur et de nombreuses réunions pour nous la collectivité, qui s’engagent, entendre, collectivité et chefs ensemble, non pas pour l’instant d’entreprise, afin de soulever “t”, mais dans la durée. toutes les interrogations. Ce que je retiens particulièrement “Notre politique Un bon moyen pour tester à travers cette expérience, c’est environnementale la confiance en l’avenir d’un surtout la philosophie d’une a été renforcée chef d’entreprise. aventure commune, entre un Les entreprises sont généralement concept, Bretagne Qualiparc, par le soutien d’accord sur le principe des amé- un maître d’ouvrage et des méthodologique nagements paysagers. Elles sont acteurs de terrain qui pérennisent et financier de toutefois très vigilantes sur le coût ce concept.Sur le pourtour du parc dactivités, une haie bocagère a été engendré. Mais quand une Bretagne Qualiparc.”plantée pour une meilleure intégration dans le paysage existant. entreprise est sérieuse et qu’elle a confiance dans son avenir, elle fait > L’entreprise le pas vers ce “plus” qualitatif. Pour installer son activité liée à la pêche, Richard Gaudu Les efforts conjoints de la collecti- s’est porté acquéreur d’un lot de 1 500 m2 après avoir fait vité et des entreprises nous ont part à la communauté de communes de ses besoins en permis, tout en restant exigeants, terme d’emplacement, de clôture, de flux de véhicules et de vendre rapidement les deux- de stationnement. tiers des trente lots prévus, Cette nouvelle installation constitue, pour Richard Gaudu, dont certains à des entreprises de l’assurance de bien meilleures conditions de travail, tout renom. en restant proche de ses interlocuteurs, artisans et Il a aussi fallu sensibiliser les fournisseurs. Un espace propre et agréable visuellement entreprises déjà implantées et les apportera un plus à l’entreprise dans la perspective d’une convaincre d’améliorer leurs activité commerciale complémentaire.Des voies de circulation organisées avec un accotementpiétonnier, des placettes marquant les entrées de lots. © Septembre 2005Budget Contacts Études Communauté de Communes Côte de Penthièvre Études de diagnostic, d’aménagement 2, rue de l’église - 22400 Saint-Alban et réglementaires 72 000 € Tél. : 02 96 32 98 90 Travaux Requalification et extension 1 260 000 € Président : Patrick BOULLET Avec le soutien financier du Conseil régional de Bretagne, Directrice : Lydie MICHEL du Conseil général des Côtes d’Armor, de l’Etat et de l’Europe. Responsable technique : Stéphane LE GRAËT
  6. 6. RequalificationZoopôle Ploufragan •Apporter une nouvelle valeur ajoutée au Technopôle Côtes d’Armor Implanté au sud-ouest de lagglomération de Saint-Brieuc, le Zoopôle regroupe des organismes de recherche, Repères des centres de formation et des entreprises. Labellisé Technopôle, le Zoopôle est dédié aux services à lélevage • Gestionnaire et à lagroalimentaire. Syndicat Mixte du Zoopôle Parallèlement à la cohérence thématique du site et de ses activités à forte valeur ajoutée, le Syndicat Mixte du • Commune d’implantation Zoopôle a souhaité renforcer les relations avec les Ploufragan entreprises afin de valoriser l’intégration environnementale 11 000 habitants de leurs bâtiments et créer une unité paysagère au sein de la Communauté d’ensemble, à l’échelle du site. d’Agglomération BriochineSitué sur la commune de Ploufragan, le Zoopôle (CABRI : 110 000 habitants)est composé de trois secteurs d’activités crééssuccessivement. Le Zoopôle met en œuvre la démarche Bretagne Qualiparc • Caractéristiques avec, depuis cinq ans, l’appui d’un cabinet-conseil en architecture et paysage. De nombreux atouts sont ainsi •50 ha dont 8 ha constituant réunis pour continuer le développement et confirmer le cœur du Zoopôle requalifié l’attractivité du technopôle. • 20 entreprises • 700 emplois Focus •Activités : recherche, formation, services en agroalimentaire, en santé Garantir la réussite des aménagements animale et humaine par un travail continu en réseau • Dates-clés Le Zoopôle réunit un ensemble d’acteurs qui, par leur travail en 1959 à 1989 réseau, assurent le conseil et l’accompagnement des entreprises Création du Zoopôle dès leur implantation. Sur le volet architecture et paysage, les avec l’implantation de la Station expérimentale de projets des entreprises sont étudiés par le cabinet-conseil HYL pathologie porcine, puis qui valide et propose des solutions d’aménagements conformes installation progressive aux objectifs qualitatifs du site. des autres établissements Par ailleurs, les travaux répondant aux besoins collectifs sont de rechercheLe recrutement récent mis en œuvre par le syndicat mixte : 1992 à 1995d’un personnel Création - murets d’identification des entreprises,d’entretien par le de Zoopôle Développement - placettes accueillant des parkings collectifs,syndicat mixte Obtention du label Technopôle - sentiers piétonniers interentreprises,va permettre de 1998 - accompagnement paysager avec plantation des espacesmaîtriser complètement Étude de définition publics disponibles et valorisation des bassins de rétention desla gestion paysagère eaux pluviales. 2000du Zoopôle. Entrée dans la démarche L’entretien des espaces verts publics et privatifs par le personnel Bretagne Qualiparc du syndicat mixte garantit la cohérence d’ensemble exigée.
  7. 7. Une Chronologie es l r ellcohérence ob a pou parc l e tg m es rs en am ris eud’ensemble em ogr rep de l ag pr nt tprogressivement Études én du l x e en a m n nue au gemconquise dans d’ o ati an s eil nale cadre d’unprogramme & Étu de lid uri Va pl ns mé Co l’a Travaux 2001 2002 2003 2004 2005/2006 >pluriannuel. Début de la requalification Sentiers piétonniers Aménagement paysager Sur le secteur “Parc d’entreprises” : Aménagement des abords des abords de l’ISPAIA aménagement des entrées du restaurant interentreprises, et des parkings communs des hôtels d’entreprises et du Reprofilage des bassins d’eau pluviale giratoire principal du Zoopôle Point de vue Paysage et notoriété Maîtriser l’image et la stratégie de développement Jean DÉRIAN, Président du Syndicat Mixte du Zoopôle En 1989, nous avons dû répondre rapidement à la demande des organismes de la filière santé animale qui souhaitaient s’implanter sur le Zoopôle. À l’époque, nous n’avons pas eu le temps d’établir un plan d’aménagement et les bâtiments ont été implantés un peu comme un jeu de dominos. Puis, en 1998, nousUn espace ouvert avec des sentiers piétonniers qui relient les avons souhaité apporter un cachet et une qualité auentreprises au restaurant. site. Le concepteur, retenu sur concours, a bien compris la problématique de reconquête des espaces en tenant compte des installations existantes. Il nous a fait des propositions, au départ surprenantes, “Bretagne Qualiparc qui se sont avérées très intéressantes, notamment apporte de l’intelligence l’ouverture systématique des espaces. L’exemple type à l’aménagement de nos en est le restaurant interentreprises dont on a supprimé le portail et la clôture qui le fermaient complètement. parcs d’activités. Aujourd’hui, il accueille les salariés par des sentiers La démarche mérite d’être piétonniers le reliant aux entreprises. encore mieux connue et Dorénavant, le Zoopôle a un nouveau challenge : appliquée.” améliorer son accessiblité par la rocade et la Route duLes plantations sur parcelles privées sont réalisées et entrete- Futur, en projet.nues par le syndicat mixte (photo : Entreprise RV Biotech). Lesparkings collectifs permettent un gain de place et un coûtmoindre d’investissement pour l’entreprise. > L’entreprise Yannick HERVÉ, Pdg de RV Biotech Spécialisée dans la recherche technologique et l’équipement pour l’élevage porcin, l’entreprise RV Biotech est installée au Zoopôle, depuis juin 2002, sur 1 130 m2. Elle n’a pas de visibilité directe sur la voie express mais la thématique du site, correspondant à l’activité de l’entreprise, et la notoriété du technopôle sont autant de facteurs valorisants pour l’entreprise. Suivant les conseils de l’urbaniste, le parti “Pour moi, la qualité du site et saDes lignes architecturales esthétiques. architectural appliqué au bâtiment reste notoriété valent bien largement sobre, en terme de volumes, de matériaux une implantation en bordure de et de couleurs. L’ensemble est mis en valeur voie express.” par un choix de plantations conforme aux recommandations. © Septembre 2005Budget Contacts Études Syndicat Mixte du Zoopôle Zoopôle Développement Marchés de définition et programme global 15 000 € Conseil général des Côtes d’Armor 1, rue des nouveaux chênes Projet, maîtrise d’œuvre, conseil 60 000 € 22000 Saint-Brieuc 22400 Ploufragan Tél. : 02 96 76 62 62 Travaux Requalification du parc d’entreprises (8 ha) 600 000 € Président : Jean DERIAN Délégué général : Syndicat Mixte du Directeur : Gilbert GASPAILLARD Jean-Michel LE GOUX Avec le soutien financier du Conseil régional de Bretagne, Zoopôle Responsable des travaux : du Conseil général des Côtes d’Armor et de l’Europe. Jean-Pierre LE JONCOUR SAINT-BRIEUC-PLOUFRAGAN
  8. 8. Extension et requalificationParc d’activités du Grand-Plessis PlaintelAménager un espace d’activités communautaire •pour le Centre Armor Côtes d’Armor Situé à un carrefour routier stratégique le long de la RD700, le Parc d’activités du Grand-Plessis constitue un espace Repères économique porteur pour l’ensemble du territoire de la Communauté de Communes Centre Armor Puissance 4. • Gestionnaire Du simple projet urbain, prévu au départ dans le cadre de Communauté de Communes la Loi Barnier, le programme d’aménagement a évolué, avec Centre Armor Puissance 4 7 453 habitants Bretagne Qualiparc, vers une extension et une requalification globale du site. Une attention particulière a été portée sur • Commune d’implantation les choix techniques et paysagers,en évaluant systématiquement les rapports qualité, coût, intérêt pratique, durabilité. Plaintel 3 600 habitantsLe Parc d’activités du Grand-Plessis bénéficie Le projet a bénéficié des conseils de l’architecte urbanisted’une situation attractive à proximité de deux axes • Caractéristiquesimportants, la RN12 Saint-Brieuc - Rennes et la qui avait conçu les ateliers-relais du parc d’activités et qui,RD700 Saint-Brieuc - Loudéac. aujourd’hui, fait des préconisations directement aux • 17 ha dont 7 en extension entreprises en cours d’installation. •5 entreprises installées et 8 projets en cours • 130 emplois •Activités : industrie, Focus agroalimentaire, artisanat et services... • Dates-clés L’effort de conception architecturale : 1992 Création de la zone point fort du projet d’activités avec deux Aux côtés de Côtes d’Armor Développement, Claude Menier, ateliers-relais architecte urbaniste, a convaincu la communauté de communes 2002 Études préalables d’engager un projet d’aménagement global. La valorisation de la à l’extension vue panoramique sur le paysage de bocage a guidé les principaux Projet urbain ”Loi Barnier” partis d’aménagement. À partir de cette ligne directrice, des choix Étude hydraulique techniques ont été inscrits dans le programme de travaux : 2003 Entrée dans la démarche • Le “0 clôture” : les lots sont délimités par des talus-fossés ou des Bretagne Qualiparc“Il faut constituer dès ledépart une équipe pluri- merlons plantés de façon dissuasive.disciplinaire réunissant • Les murets d’identification des lots : les entrées de lots sontconcepteurs et techniciens.” matérialisées par des murets en béton sablé, pour lidentification de lentreprise et linsertion des coffrets techniques (E.D.F., G.D.F., Claude MENIER, réservation boîte aux lettres). Architecte urbaniste Les entreprises bénéficient maintenant d’un accompagnement de la collectivité et de son architecte conseil, afin de mieux réussir l’implantation du bâtiment et l’aménagement des parcelles, en cohérence avec l’espace public.
  9. 9. Bretagne r Chronologie a ge es ysQualiparc èr pa ag t ot er ys en elpermet de hi pa se m an rl t ca ons ales pl po u enconcevoir un Études du ipti tur tis du ion m es n r lo n t i on ne pris tio sc te c de tio ta tat g pa reaménagement ra re hi ier ra an ul m ntdans uneperspective & bo es p t arc Éla d e Do ss bo e pl Éla d C on s co es e Ac d Travaux 2003 2004 2005 >de durabilité. Démarrage Fin des travaux de Aménagement des entrées des travaux d’extension voirie provisoire de lots, accotements, et de requalification et des merlons éclairage public, plantations des merlons Point de vue Des innovations pertinentes Pour allier l’esthétique au fonctionnel Pascal ALLO, Président de la Communauté de Communes du Centre Armor Puissance 4 Pas forcément enthousiaste au départ mais pragmatique, Pascal Allo reconnaît aujourd’hui l’intérêt de Bretagne Qualiparc. Étude de gestion des eaux, réflexion sur la délimitation des lots, rédaction des recommandations aux entreprises, ces étapes de travail montrent le côté novateur deL’aménagement de bassins en pente douce dans la bande de la démarche.recul Loi Barnier apporte une solution innovante de gestion deseaux, une qualité paysagère à moindre frais, sur un espace non Pour moi, l’innovation première, c’est le bassin decommercialisable. rétention des eaux pluviales. Au lieu de creuser un trou inesthétique, nous avons créé un aménagement paysager agréable. La réalisation de cet équipement a été très motivante dès le départ. “Nous avons tenu Une autre innovation importante porte sur la à conserver les éléments création d’une bande piétonnière. Nous voulions un aménagement à dimension humaine. Ces accotements naturels du terrain et veillé ont une double fonction et s’inscrivent dans une à ne pas faire du superflu.” perspective durable puisque tous les réseaux y sont placés. Si demain il y a une fuite, nous n’aurons pas à ouvrir la chaussée et refaire l’enrobé. “Nous avons d’abord réfléchi à une cohérence d’ensemble.”Aménagement des merlons et de la bande piétonnière. Il en est de même pour le choix que nous avons fait pour l’installation de murets d’identification. À l’entrée Évelyne des lots, ils serviront à protéger les boîtiers de réseaux, fréquemment dégradés dans les installations THUEUX, Directrice de la classiques. Ici, ils seront de plus intégrés dans un Communauté aménagement d’ensemble. de Communes Je suis sûr que la réalisation qualitative du parc d’activités, tel que nous l’avons conçue, ne nous a pas coûté plus cher comparée à certaines réalisations qui sont certainement moins durables. Nous voulions aussi sortir de cette logique de vitrine, en apportant le même soin sur les espaces non directement visibles. “Même si la phase d’études a été Nous nous devons en effet d’offrir un cadre agréable longue et les nombreux interlocuteursProgressivement, le parc d’activités se construit... La pose de à ceux qui travaillent. Nous sommes en droit de parfois difficiles à coordonner pourl’éclairage public structure l’aspect général du site. demander des efforts à des entreprises si, au niveau une petite structure, l’expérience est de la collectivité, nous en réalisons également. C’est motivante et positive.” à nous de donner l’exemple. © Septembre 2005Budget Contacts Études Communauté de Communes Conception, projet Centre Armor Puissance 4 9, rue de la gare - 22150 Plœuc-sur-Lié et études réglementaires 29 000 € Tél. : 02 96 42 17 70 Travaux Président : Pascal ALLO Requalification et extension 500 000 € Directrice : Évelyne THUEUX Avec le soutien financier du Conseil régional de Bretagne, du Conseil général des Côtes d’Armor, de l’Etat et de l’Europe.
  10. 10. Création Saint-Martin-Parc d’activités du Launay des-Champs •Valoriser un espace commercial à fort potentiel Finistère Le Parc d’activités du Launay, créé dans le prolongement de la zone d’activités communale de Saint-Martin-des-Champs, Repères est implanté à l’entrée nord-ouest de l’agglomération de Morlaix, carrefour touristique important du Nord-Finistère. • Gestionnaire Cette situation fait de ce nouvel espace économique à Morlaix Communauté vocation commerciale un site très sollicité par les 64 590 habitants entreprises. Il était donc primordial pour les élus de • Commune d’implantation Morlaix Communauté de maîtriser la conception des aménagements projetés. Saint-Martin-des-Champs 4 880 habitants La création du Parc d’activités du Launay a été dès lorsLe nouveau parc d’activités communautaire du inscrite dans la démarche Bretagne Qualiparc. Objectif : • CaractéristiquesLaunay se situe le long de la RD19 Morlaix-Roscoff. concilier accueil dactivités commerciales et intégration • 7 ha environnementale de qualité, une donnée essentielle de la • 15 entreprises politique de développement économique communautaire. • 75 emplois •Activités : commerces et services Focus • Dates-clés 1975 Création de la zone du Launay (environ 75 Une approche pluridisciplinaire entreprises implantées sur 45 ha) des projets d’implantation 2000 Diagnostic des 40 zones d’activités du La mise en œuvre de la démarche Bretagne Qualiparc a renforcé la territoire communautaire et définition des volonté de réflexion globale des élus et des techniciens pour le orientations développement du parc d’activités. Ainsi, une équipe pluridisciplinaire composée d’un urbaniste, d’un architecte, d’un paysagiste, 2001 Entrée dans la démarche d‘experts techniques et d’un géomètre, a été chargée de la Bretagne Qualiparc pour la conception et de la conduite des travaux. création du nouveau parcL’implication des d’activités communautairefuturs acquéreurs De plus, cette équipe vérifie la compatibilité de chaque projetdans l’élaboration d’implantation dentreprise avec les principes d’aménagementdu règlement de retenus à léchelle du parc.lotissement permetpar la suite de gagner Dans le même esprit de cohérence, l’entretien des espaces verts surdu temps dans la phase les parcelles privées et sur l’emprise publique fera l’objet d’unede commercialisation. convention avec un seul et même prestataire.
  11. 11. Dès la Chronologie ar c lipvalidation nt Qua s ils ble ire on iva e en t se la tru atides principes on su gn m on préa ons lis éati ités reta a ge c et urs e c ciad’aménagement, Études cr tiv B én n d er de d’ac che am tio uére mis m m on arc mar d’ ta coles projets s er cq er & i cis p dé de nc x a x p ded’implantation Dé du la Étu Co au au Finse sont succédé Travaux 2001 2002 2003 2004 2005rapidement. 1ère phase 1ères implantations Fin des d’aménagement d’entreprises aménagements (viabilisation) Ouverture de 5 autres entreprises Point de vue Développement économique et intégration environnementale : un double enjeu pour le territoire Yvon HERVÉ, Président de Morlaix Communauté Qu’est-ce que la démarche Bretagne Qualiparc a pu apporter dans votre projet d’aménagement ? Sincèrement, au départ, j’étais sceptique sur la démarche... Or le Parc d’activités du Launay était fortement convoité et nous avons pu, dès le départ, être très exigeants au niveau des règles architecturales et paysagères à respecter. Il faut savoir que faire appel à un architecteUne architecture soignée pour la nouvelle jardinerie, entreprise et proposer des règles d’aménagement strictes ne fait pas encorephare du parc d’activités. totalement partie de la culture des entreprises... mais elles y viennent. Lorsque des entreprises travaillent dans ce sens, c’est une chance pour l’ensemble d’un site. La démarche Bretagne Qualiparc a permis de renforcer cette évolution et de l’accompagner. Comment la démarche Bretagne Qualiparc est-elle accueillie par l’ensemble des élus de Morlaix Communauté ? Les élus ont pris conscience qu’il était nécessaire de se “Il est de notre préoccuper du paysage et de l’environnement pour aménager des zones économiques attractives : c’est le développement devoir d’élus de économique et la qualité de vie qui sont en jeu. Il faut sans doute faire progresser la des règles et des contraintes pour parvenir à élever le niveau qualitatif de ces espaces. Il est en effet de notre devoir d’élus de faire qualité des espacesUne bonne intégration dans le bocage environnant grâce à desrecommandations précises sur les teintes et les couleurs. progresser les aménagements ruraux ou urbains. économiques.” > L’entreprise “Les prescriptions d’aménagement des bâtiments et des espaces verts ne sont pas draconiennes. Elles sont même légitimes. Il est temps d’arrêter de construire sans réfléchir et sans préoccupations esthétiques.” Gérald DE CARCARADEC, Propriétaire du Bowling “Le Corsaire”Des efforts en conception architecturale sont demandés auxentreprises commerciales. © Septembre 2005Budget Contacts Études Morlaix Communauté Études d’aménagement Service Développement Économique et dossiers réglementaires 26 800 € 1, place de Viarmes - 29600 Morlaix Travaux d’aménagement Tél. : 02 98 15 15 46 Phases 1 et 2 600 000 € Avec le soutien financier du Conseil régional de Bretagne, Président : Yvon HERVÉ du Conseil général du Finistère et de l’Europe. Chargé de mission économique : Cyrille LE GALLIARD
  12. 12. RequalificationZone d’activités de Troyalac’h Saint-ÉvarzecReconquérir l’image d’un site économique stratégique •aux portes de Quimper Finistère À Saint-Évarzec, la Zone d’activités de Troyalac’h, créée il y a 30 ans aux portes de lagglomération quimpéroise, a su Repères tirer parti de sa localisation privilégiée avec un accès direct sur la RN165, ainsi que de la dynamique d’entreprise locale. • Gestionnaire De 1970 à 1995, le développement de la zone s’effectue Ville de Saint-Évarzec par tranches successives, sans réflexion globale à l’échelle 3 000 habitants du site. La priorité des entreprises est alors de profiter d’une façade sur la voie express. • Commune d’implantation Le déficit dimage engendré, en décalage avec les ambitions Saint-Évarzec au sein de la affichées par la collectivité, est à lorigine du programme de Communauté de Communes requalification portant, dès 1998, sur la réhabilitation du Pays FouesnantaisLa Zone d’activités de Troyalac’h constitue paysagère de la bordure de voie express et sur la sécurisationl’entrée du Pays Fouesnantais depuis l’axe Brest- des déplacements. • CaractéristiquesLorient. Par la suite, la concertation engagée avec les acteurs • 50 ha économiques a permis la création de services innovants • 95 entreprises destinés aux entreprises et à leurs salariés. • 1 500 emplois •Activités : agroalimentaire, Focus services, transports... • Dates-clés Offrir des services aux entreprises 1970 Implantation des Salaisons Rannou et à leurs salariés Création de la zone • Un dispositif de surveillance • Une crèche associative 1970-1995 collectif interentreprises Extensions successives Au début de l’année 2000, lors Pour beaucoup de parents, 1997 Premières démarches d’une enquête sur les attentes salariés de l’agroalimentaire, les en vue de l’amélioration des entreprises, l’amélioration horaires décalés engendrent des paysagère de la sécurité des établisse- difficultés de garde d’enfant. ments est apparue prioritaire. Plusieurs entreprises se sont 1998 Étude de réhabilitation donc réunies afin de créer une paysagèreUne réflexion globale En novembre 2000, près d’unepour améliorer le crèche interentreprises, bien 1999 Entrée dans la démarche quarantaine d’entreprises a nommée “Tôt ou tard”. Celle-ci Bretagne Qualiparcfonctionnement des adhéré au dispositif collectif de proposera une amplitudeentreprises et faciliter gardiennage nocturne en conti- d’horaires d’accueil inexistante nu ainsi que la commune dela vie des salariés. ailleurs. Saint-Évarzec. Le tarif attractif du service et son efficacité justi- Maître d’ouvrage, la Commu- fient désormais sa pérennité et nauté de Communes du Pays son extension à d’autres zones Fouesnantais construira en d’activités voisines. 2006 le bâtiment qu’elle louera à l’association d’entreprises.

×