Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

La relève d’entreprise : c’est plus qu’un transfert d’expertise!

728 views

Published on

Published in: Business
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

La relève d’entreprise : c’est plus qu’un transfert d’expertise!

  1. 1. La gestion de la relève Atelier-discussion sur la gestion des ressources humaines 25 mars 2014
  2. 2. Plan de la présentation 1. Les transformations du marché 2. Le transfert d’entreprise  Mes valeurs et mes préoccupations en tant qu’entrepreneur;  Ventes à des membres de la famille;  Une participation des employés. 3. Présentation des panélistes 4. Discussion et questions
  3. 3. D’ici 2018, l’entrepreneuriat diminuera de 13,9 % au Québec, ce qui s’avère plus prononcé qu’en Ontario -1,3 % et qu’au Canada -5,3 %. Le nombre de propriétaires d’entreprises au Québec chutera de 25 200 d’ici 2018 pour se fixer à 155 600 entrepreneurs. (MFEQ) Les transformations du marché
  4. 4. Les transformations du marché Évolution de l’entrepreneuriat 2008-2018 (MFEQ p.5) Éclosions Retraits Variation Nombre d’entrepreneurs Québec 29 800 (55 000) (25 200) Ontario 88 900 (93 000) (4 100) Canada 198 200 (243 400) (45 200)
  5. 5. Globalement, deux raisons expliquent les départs en plus grand nombre au Québec :  Les entrepreneurs québécois commenceront à quitter l’entrepreneuriat plus jeunes (dès la quarantaine);  Ils le feront en plus grande proportion pour chaque groupe d’âge de plus de 40 ans (40-44 ans, 45-49 ans, etc. ). (MFEQ) Les transformations du marché
  6. 6. Par ailleurs, le nombre d’entrepreneurs de moins de 45 ans ne cesse de décliner depuis 20 ans au Québec. Par contre, la hausse d’entrepreneurs âgés de 45 ans et plus compense, en partie, le recul des plus jeunes. En fait, la proportion relative de ces deux groupes d’âge s’est complètement inversée durant cette période. (MFEQ) Les transformations du marché
  7. 7. Le transfert d’entreprise Moins de 60% des propriétaires d'entreprise connaissent la juste valeur marchande de leur entreprise. Un entrepreneur sur deux seulement a pu identifier un successeur. (Miller Thompson, 2011)
  8. 8. Mes valeurs et mes préoccupations en tant qu’entrepreneur  Entreprise familiale; doit-elle le demeurer?  Cadres et employés; sont-ils des repreneurs envisagés?  Repreneur québécois ou américain, chinois, etc.?  Une seule attente : le plus haut prix de vente possible.  Mon patrimoine financier est-il suffisant pour la retraite?  Quels sont mes plans pour la retraite?  Le conjoint, la famille; sources d’influence sur la décision. (Miller Thompson, 2011)
  9. 9. Mes valeurs et mes préoccupations en tant qu’entrepreneur Âge et état de santé du propriétaire :  55 ans et en bonne santé ou 68 ans et souffrant de problèmes cardiaques?  Peut-on envisager un transfert sur plusieurs années?  Rester à l’emploi de l’acheteur pour un certain nombre d’années; est-ce envisagé? Situation familiale :  Mon conjoint est-il encore actif?  Est-ce que je désire sécuriser un emploi ou un plan de carrière à mes enfants? (Miller Thompson, 2011)
  10. 10. Ventes à des membres de la famille Buts recherchés :  Maintenir le statut familial de l’entreprise;  Permettre de développer les compétences entrepreneuriales de ses enfants;  Passer à la génération suivante une entreprise plus solide;  Privilégier un transfert sur plusieurs années. (Miller Thompson, 2011)
  11. 11. Ventes à des membres de la famille Les écueils possibles :  Vos enfants ont-ils développé les compétences requises? Sont-ils prêts à prendre la relève?  Ont-ils gagné la confiance des cadres, clients et banquiers de l’entreprise?  Les ressources financières des enfants sont habituellement limitées; l’appui d’un investisseur institutionnel sera souvent requis.  La gestion des relations avec les autres membres de la famille qui ne participent pas à la relève. (Miller Thompson, 2011)
  12. 12. Une participation des employés Buts recherchés :  Transiger avec des gens compétents et dévoués à l’entreprise;  S’assurer de conserver les connaissances et les gens;  Qui en ont fait le succès;  Donner l’opportunité à ses employés de se constituer un patrimoine financier;  Transition harmonieuse anticipée; le propriétaire pourra se dégager plus rapidement des opérations. (Miller Thompson, 2011)
  13. 13. Une participation des employés Les écueils possibles :  Les employés ont-ils toutes les compétences nécessaires pour être de bons repreneurs?  Lesquels parmi les employés seront invités à participer à l’acquisition?  Les ressources financières sont souvent limitées : l’appui d’un investisseur institutionnel sera alors requis.  Si la transaction ne se concrétise pas, les employés peuvent être démoralisés. (Miller Thompson, 2011)
  14. 14. Questions sur les RH? 70 % des entreprises indiquent avoir des emplois jugés critiques non comblés La moyenne d’âge des travailleurs nord- américains est de 45 ans… 69 % des travailleurs âgés de 45 à 74 ans prévoient travailler pendant leur retraite 40 % des employés se sentent coincés au sein de leur organisation et aimeraient la quitter D’ici 5 ans, plus de 10 millions de travailleurs qualifiés manqueront aux entreprises nord- américaines
  15. 15. L’avenir, c’est du passé en préparation Pierre Dac Peu d’entreprises ont des plans de gestion de la relève formels et complets Prévision des effectifs Bassin de recrutement ciblé Postes critiques cernés Tâches des postes à venir Compétences à détenir Expansion de l’entreprise et embauche d’employés qualifiés synchronisées
  16. 16. Présentation des panélistes Monsieur Alain Bernard Groupe Meunier arpenteurs-géomètres Madame Martine Sgariglia Concept SGA Madame Stéphanie Toupin TGV Distribution
  17. 17. Discussion et questions
  18. 18. MFEQ http://www.economie.gouv.qc.ca/fileadmin/contenu/documents_soutien/ap ropos/strategies/entrepreneuriat/renouvellement_entrepreneuriat.pdf

×