Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Atelier de partage d’experience sur les politiques REDD+/CIFOR

18 views

Published on

Presented by Ministere de L'environnement et Developpement Durable Coordination Nationale REDD at "Knowledge Sharing Workshop: REDD+ Policy and Politics in DRC" on 16-17 Oct 2019

Published in: Environment
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Atelier de partage d’experience sur les politiques REDD+/CIFOR

  1. 1. REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L'ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE COORDINATION NATIONALE REDD ATELIER DE PARTAGE D’EXPERIENCE SUR LES POLITIQUES REDD+/CIFOR MOT DE CIRCONSTANCE DU COORDONNATEUR NATIONAL REDD KINSHASA/HOTEL ROYAL 16 Octobre 2019
  2. 2. 2 - Monsieur le Représentant du FONAREDD ; - Mesdames et Messieurs les Représentants de CIFOR ; - Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations des Nationales et Internationales impliqués dans la REDD+, - Distingués invités, - Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs, Avant toute chose, je voudrais exprimer, à tous et à chacun, mes sincères remerciements pour avoir voulu prendre part au présent atelier. Une fois de plus mes très sincères remerciements. En effet depuis Janvier 2009, la République Démocratique du Congo s’est engagée dans le processus de Réduction des Emissions liées à la Déforestation et à la Dégradation de forêts (REDD+) en vue de participer aux efforts de la planète dans la lutte contre les changements climatiques, et ce, sous la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). Pour rappel, ce processus est articulé autour de trois phase (préparation, investissement et de paiement basé sur les résultats), et est dirigé sous le leadership du Ministère de l'Environnement et Développement Durable (MEDD), en partenariat avec le Programme ONU‐ REDD (le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE)) et le Fonds de partenariat pour le Carbone Forestier (FCPF) de la Banque mondiale.
  3. 3. 3 A la lumière de l’étude sur les moteurs de déforestation, conscient de la transversalité et de l’intersectorialité du mécanisme REDD+, le MEDD à travers la CN-REDD, avait mis en place très tôt des coordinations thématiques, dirigée chacune par un Ministère Sectoriel Leader, tout en assurant de la participation active des OSC et du secteur privé. Ayant achevé la phase de préparation, à l’aube de la phase d’investissement, au bout de dix ans d’un travail largement participant, il importe de s’arrêter un moment afin de regarder sous un angle analytique les belles réalisations qui font de la RDC, un modèle mondial dans la REDD+. Cet arrêt, nous permettra de tirer des leçons capitales, nécessaires à la réussite de deux phases postérieures. Le présent atelier marque le début d’une évaluation objective, nécessaire à la fois à la capitalisation des acquis et à la rectification d’éventuelles erreurs, posant ainsi la base d’un processus REDD+ national mieux coordonné, orienté en toute conscience et où les acteurs se font confiance mutuellement. Où, le mandat des uns et des autres sera observé et respecté par tous. Le présent atelier intervient dans une période cruciale, à l’aube de l’avènement d’un nouveau leadership au niveau du MEDD. Ceci est une opportunité qui tombe à point nommé, dans ce sens que la session en cours, permettra de relancer la réflexion sur des questions mis au frigo depuis un certain temps, pour défaut d’interlocuteur inspirant confiance pour certains, et pour bafouement des textes légaux légiférant la REDD+ pour d’autres.
  4. 4. 4 - Monsieur le Représentant du FONAREDD ; - Mesdames et Messieurs les Représentants de CIFOR ; - Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations Nationales et Internationales, - Distingués invités, - Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs, Je profite de l’occasion qui m’est offerte en ce moment pour adresser nos très sincères remerciements à CIFOR, initiateur de la présente activité pour l’intérêt que cette institution de recherche porte sur la RDC. Nos remerciement s’adressent également à l’ONU-REDD, à la Banque Mondiale pour leur précieux appui technique et financier, y compris le fonds CAFI à travers le FONAREDD pour les investissements en cours, sans oublié les autres PTF impliqués dans la REDD+ dans notre pays. Je vous remercie.

×