Successfully reported this slideshow.
Your SlideShare is downloading. ×

Lettre d'informations mars avril 2018

Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Upcoming SlideShare
Manager de centre ville
Manager de centre ville
Loading in …3
×

Check these out next

1 of 4 Ad

Lettre d'informations mars avril 2018

Download to read offline

Lettre d'informations de votre Organisme de Gestion Agréé, CHAMPAGNE ARDENNES Gestion.
Tous les 2 mois, nos adhérents reçoivent les actualités de la petite entreprise.

Lettre d'informations de votre Organisme de Gestion Agréé, CHAMPAGNE ARDENNES Gestion.
Tous les 2 mois, nos adhérents reçoivent les actualités de la petite entreprise.

Advertisement
Advertisement

More Related Content

Similar to Lettre d'informations mars avril 2018 (20)

More from Champagne Ardennes Gestion (20)

Advertisement

Recently uploaded (20)

Lettre d'informations mars avril 2018

  1. 1. Mars - Avril 2018 LA LETTRE D’INFORMATIONS DU CGA CHAMPAGNE ARDENNES GESTION ... Vos préoccupations au centre de nos priorités. L’édito C’est à vous A CHAMPAGNE ARDENNES Gestion «Chers Adhérents, A l’instar de vos centres de gestion qui ont dû se regrouper suite aux nouvelles règles de fonctionnement définies par l’Etat, les ordres régionaux de l’ordre des Experts- Comptables vont devoir évoluer, voir se regrouper suite à la demande des pouvoirs publics d’aligner la carte ordinale sur la nouvelle carte des régions administratives, au plus tard le 31 décembre 2018. Je suis actuellement Vice-Président du Conseil Régional de l’Ordre des Experts-Comptables de Picardie Ardennes. Lors de cette réforme des régions, l’Ordre des Experts- Comptables tient à défendre un grand principe : préserver un maillage territorial ordinal de proximité. Mais de nombreux changements ont déjà impacté les missions traditionnelles de la profession comptable depuis de nombreuses années : l’évolution de la société, la dématérialisation, les nouvelles réglementations. L’expert-comptable ne peut pas occulter la nécessité d’élargir le périmètre d’action de la profession vers de nouvelles missions de conseil. Pour être plus fort demain, le cabinet comptable doit résolument se positionner dans une approche pluridisciplinaire élargie : gestion prévisionnelle, business plan, conseil patrimonial, social, recrutement, … C’est une révolution culturelle, une évolution des usages inévitable si les experts-comptables veulent continuer à remplir leur rôle de co-pilotes des TPE-PME. C’est comme cela que la profession d’expert-comptable continuera à être reconnue comme un vecteur pro-actif de changement pour toutes les TPE-PME. En partenariat avec votre centre de gestion agréé, les experts-comptables restent le partenaire privilégié du chef d’entreprise pour l’épauler dans toutes ses évolutions.» Damien MAGNY, Membre du Conseil d’administration de l’OGA CHAMPAGNE ARDENNES GESTION Vos factures remplissent-elles les conditions exigées par la règlementation ? Article L441-3 du code de commerce : tout achat de produits ou toute prestation de service pour une activité professionnelle doiventfairel’objetd’unefacturation. La facture est un document détaillé des prestations ou des marchandisesvendues.Ils’agitd’undocumentdenaturecommerciale et comptable pour constater les conditions des achats et ventes de produits, de marchandise ou de services. Elle doit comporter notamment : nature, quantité, poids, qualité, prix, modalités et échéance de paiement. Obligation de facturation Touteprestationdeserviceseffectuéepourunparticulier doit faire l’objet d’une note, lorsque le prix est égal ou supérieur à 25 € TTC. La facture est obligatoire lors de toute prestation de service ou de vente entre professionnel,ainsiquepourlesventesàdistanceenvers un particulier. Forme d’une facture : Une facture, pour être considérée comme telle, doit : comporter des mentions obligatoires, être rédigée en français et être établie en 2 exemplaires. Attention : un ticket de caisse n’est pas considéré comme une facture. La facture doit être délivrée dès la réalisation de la vente ou de la prestation de service. Un différé de 15 jours peut être admis. Les mentions Les mentions obligatoires : date d’émission de la facture ; numérotation de la facture ; date de la vente ou delaprestationdeservice;identitédel’acheteur;identité du vendeur ou prestataire ; numéro individuel d’identification à la TVA (si redevable) ; désignation du produit ou de la prestation ; détail en quantité et prix de chaque prestation ou produit ; prix catalogue ; majoration éventuelle de prix ; taux de tva applicable; réduction de prix ; somme total à payer hors taxe et toutes taxes comprises. Les mentions à ajouter pour les factures adressées à un professionnel : date ou délai de paiement ; taux des pénalités de retard ; mention de l’indemnité forfaitaire de 40 €. Des mentions particulières peuvent également être nécessaires. Asavoir:lesoriginauxetlescopiesdesfacturesdoivent être conservés pendant 10 ans. Pour en savoir + : 1 document PDF fourni par la DGFIP lors de la formation «facturation» qui a eu lieu le 29 janvier dans votre OGA est disponible sur demande. Pour nous ledemander:0326774400oucontact@cagestion.com
  2. 2. Reportage Faites connaître votre entreprise, soyez le sujet de notre reportage bimestrielle ! EVENEMENT Venez découvrir des méthodes simples pour gérer votre temps au quotidien ! FORMATION - GERER LE TEMPS Mieux gérer son temps pour gagner en efficacité. Découvrez votre relation au temps et apprenez à faire face aux contraintes, à l’urgence, à l’imprévu. Appropriez- vous des méthodes immédiatement opérationnelles, des outils de gestion du temps et établissez votre plan d’action (apports théoriques, exercices collectifs et individuels). Lundi 09 avril à 9h00-17h30, 39 € TTC par participant (déjeuner compris) Inscription auprès de Sabrina : 03.26.77.44.06 ou sabrina.nicolas@cagestion.com Vous voulez faire connaître votre entreprise ? Vous voulez parler de votre activité ? Vous souhaitez communiquer sur votre métier ? Parlez de vous, Parlez de votre parcours, Parlez de votre entreprise dans notre lettre d’informations. Tous les deux mois notre lettre est envoyée à l’ensemble de nos adhérents, plus de 2 500 entreprises. Votre reportage est également publié sur notre Page Facebook et notre site internet. Nous vous fournissons votre reportage au format PDF pour que vous puissiez vous en servir dans votre communication. Alors n’hésitez pas à contacter Sabrina pour parler de votre activité et de votre entreprise. Comment ça marche ? Un questionnaire vous est envoyé, à nous retourner complété. Vous nous envoyez votre logo et les photos de votre choix. Nous complétons le questionnaire avec votre site internet, vos réseaux sociaux ou tout supports fournis par vos soins. Vous validez le reportage avant parution. Des questions ? Envie de faire parler de vous ? 03.26.77.44.00 ou sabrina.nicolas@cagestion.com
  3. 3. Dans la pratique Lenumérique:quelsenjeuxpourlesTPE-PME ? Qu’est-ce que la transition numérique ? La transition numérique des entreprises est considérée comme la transformation des entreprises vers le digital. Elle remet en cause l’organisation et les modes de fonctionnement dits «traditionnels» de l’entreprise. Elle doit permettre aux entreprises de devenir plus concurrentielles grâce au digital. Si les entreprises n’effectuent pas cette transition numérique alors elles prennent le risque de perdre des clients potentiels dans un monde où le client est désormais hyper connecté. Pour certain la transformation digitale n’est pas un choix c’est une obligation pour les entreprises car désormais le client hyper connecté a pris le pouvoir. En effet, les français ont largement adopté l’usage numérique. L’étude McKinsey menée auprès de 500 entreprises en 2016 montre que 82% des ménages ont un accès à Internet depuis leur domicile et que 60% d’entre eux réalisent des achats en ligne ou utilisent les services en ligne. Aujourd’huil’instantanéitéestprimordiale!Lesfutursclients doivent trouver les entreprises facilement et rapidement, au risque de voir le client se tourner vers un concurrent. Il est indispensable d’être présent sur le web face à des populations de plus en plus hyper connectées, qui veulent une réponse immédiate. Des solutions pour répondre à cette problématique existent : site internet, campagnes ciblées, géolocalisation, réseaux sociaux, nombreux outils s’offrent aux entreprises pour se faire connaitre ! Un site internet, même si l’activité de l’entreprise n’est pas de vendre des produits ou services en ligne, est indispensable aujourd’hui. Plus de 70% des entreprises sont connectées à internet, et c’est le premier outil utilisé pour rechercher de l’information ou des fournisseurs. Créez une communauté grâce aux réseaux sociaux pour impliquer les clients et les écouter. Les clients sont devenus volatiles et pour les retenir il faut être à leur écoute. Les réseaux sociaux sont aussi un immense bouche à oreille, les entreprises doivent inciter leur client à laisser leurs avis sur leurs pages. Les réseaux sociaux permettent des publications ou des publicités ultra ciblées qui permettent aux entreprises de toucher facilement et à moindre coût un nombre important de prospect. Le digital permet aux entreprises de connaître précisément leur public, elles doivent prendre le temps d’analyser leur statistique Google, Facebook, .... Les entreprises doivent s’assurer d’être visible en ligne : les moteurs de recherche jouent un rôle essentiel, 1er critère de recherche pour plus de 50% des personnes interrogées dans l’étude McKinsey. Il faut créer des liens vers les réseaux sociaux. Les comptes Facebook, Twitter et Google+ sont tous référencés sur les pages des moteurs de recherche. Quelques exemples d’utilisation du digital : - L’outil de réservation en ligne, pour gagner du temps sur l’organisation des événements et la gestion des inscriptions. -Migrersurledigitalpours’adapteràtoutesaclientèle:adapterses actions pour augmenter sa visibilité, augmenter la fréquentation en magasin, développer sa e-réputation et trouver de nouveaux prospects. - Protéger ses données informatiques (fichiers clients, documents administratifs,factures,toutcequiestréalisésurunordinateur...) du piratage et des virus. Le programme transition numérique Preuve, s’il en faut, de l’enjeu essentiel de la transition numérique pour les TPE et PME, le gouvernement a lancé en 2012 le programme «transition numérique» Le but de ce programme ? Aider les entreprises, TPE et PME, à s’approprier les nouveaux usages numériques et à intégrer ces technologies à leur entreprise pour améliorer leur compétitivité. « Pour ce faire, « Transition Numérique » s’appuie sur un maillage territorial de plusieurs centaines de Conseillers au Numérique du secteur public et des consultants du secteur privé au contact direct des entreprises. Ces Conseillers, qui viennent notamment des Centres de Ressources, des Chambres de Commerce et d’Industrie, des Chambres de Métiers et de l’Artisanat, des offices de tourisme, des centres de gestion agréés et des Espaces Publics Numériques alimentent les TPE et les PME en informations, documentations, formations… sur les bonnes pratiques digitales.» Pour en savoir plus : transition-numerique.fr Le numérique révolutionne nos usages. Les transactions sont de plus en plus digitales, les consommateurs se renseignent sur internet avant d’acheter, l’apparition des services collaboratifs a permis l’émergence d’entreprises qui se basent sur l’économie du partage. Les règles du jeu économique changent et l’arrivée du numérique provoque des bouleversements qui vont bien au-delà des aspects technologiques. Ce tournant est également une opportunité pour les TPE- PME : augmenter l’efficacité et la rentabilité en améliorant les procédures, développer son chiffre d’affaires grâce au digital, mieux comprendre les enjeux et les opportunités liés au numérique permettent d’évoluer et de développer une forme d’agilité dans un environnement économique changeant.
  4. 4. 4, allée Santos Dumont - BP 275 - 51687 Reims - Cedex 2 Tél : 03 26 77 44 00 - Fax : 03 26 77 44 09 contact@cagestion.com Retrouvez nous sur www.cagestion.com et sur facebook. ZOOM MINDFULNESS, la méditation de pleine conscience pour optimiser vos ressources et votre efficacité ! FORMATION proposée par votre Organisme de Gestion Agréé, le jeudi 05 avril 2018. Le Mindfulness, c’est à dire la pleine conscience est une technique qui tend à focaliser pleinement son attention sur le moment présent en se servant de l’attention et de la respiration. > La pleine conscience. La pleine conscience c’est être pleinement conscient de l’instant et de ses sensations, pensées et émotions. Cette attitude prônée par les sagesses orientales suscite l’intérêt des neuroscientifiques et psychologues, car elle favorise un état mental qui prémunit contre le stress et la dépression. Quelques idées reçues sur la méditation ... On pense souvent que : la méditation est une réflexion approfondie et intelligente sur un sujet métaphysique comme la vie, la mort ou le cosmos ; la méditation consiste à faire le vide dans sa tête ; la méditation est une démarche religieuse ou spirituelle ; la méditation est un peu comme la relaxation ou la sophrologie. En réalité, dans la méditation de pleine conscience : > L’attention n’est pas portée sur la réflexion mais sur le ressenti non verbal, corporel et sensoriel. > Les instants sans mentalisation sont assez rares, et l’essentiel du travail consiste non à faire taire le bavardage de l’esprit, mais à ne pas se laisser entraîner par lui, en l’observant au lieu de s’y identifier. > On cherche avant tout à développer et à tester au quotidien un outil de régulation attentionnelle et émotionnelle, au-delà de toute forme de croyance. > On ne cherche pas à atteindre un état de détente ou de calme particulier(certainesséancespeuventaucontraireêtredifficiles ou douloureuses), mais juste à intensifier sa conscience et son recul envers ses expériences intimes. Par exemple, plutôt que de chercher à ne pas être en colère ou triste, on tend à observer la nature de ces émotions, leur impact sur le corps, les comportementsqu’ellesdéclenchent.Donnerainsiun«espace mental » à ses émotions négatives permet d’en reprendre le contrôle,en leur permettant d’exister et de s’exprimer sans être amplifiées par la répression (ne pas les autoriser) ou la fusion (ne pas s’en distancier). En Bref • La méditation de pleine conscience consiste à se focaliser sur l’instant présent, sur ses sensations internes et perceptions. • Cette discipline aurait des conséquences positives sur la santé : réduction du stress, notamment. • Les neuroscientifiques s’intéressent de près à cette forme de méditation,quisembleavoirunimpactsurlefonctionnement du cerveau. A CHAMPAGNE ARDENNES Gestion FORMATION MINDFULNESS > Les résultats : Une meilleure gestion du stress et des ressources, une efficacité accrue, une créativité dynamisée et l’amélioration de nos comportements prosociaux. > Les objectifs : -Mieuxgérerlessituationsdestress,lechangement,l’incertitude. Apprivoiser les émotions difficiles. - Optimiser ses ressources, dynamiser sa créativité et son efficacité professionnelle. - Améliorer ses comportements prosociaux. > Au programme : - Qu’est-ce que la méditation dite «de pleine conscience» ? - La pleine conscience : une réponse aux besoins de la vie professionnelle:stress,anxiété,souffranceautravail; efficacité, concentration, créativité, attention ; empathie, engagement, relationnel. - Intérêt et bienfaits de la pleine conscience au travail : à titre individuelle et pour l’entreprise. - Repérage des habitudes cognitives qui alimentant les ruminations mentales. Entraînement au lâcher prise. - Pratiquer la médiation de pleine conscience. -Ateliers/exercicesderespirationetd’attention;développement de la conscience du moment présent. FORMATEUR : Jean-Pierre MARRIGUES INFORMATIONS Jeudi 05 avril 2018, de 9h00 à 17h30, à Charleville Mézières. 39 € TTC (repas compris) INSCRIPTION Auprès de Sabrina NICOLAS, 03.26.77.44.00 ou contact@cagestion.com SIREN : 315.903.948 / CODE APE : 6920Z / N° Centre :1-03-510 - Association régie par la loi du 1er juillet 1901 C’est à vous - La lettre d’information est une publication de CAGESTION Directeur de publication : POULAIN Catherine Rédaction et conception graphique : Sabrina NICOLAS

×