Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

2018.le bilan de carrière bgl conseil

53 views

Published on

Le bilan de carrière est un bilan professionnel de l'ensemble de ses compétences pour faire un point pour analyser ses atouts, ses motivations et ses nouvelles aspirations pour son avenir professionnel. L'objectif est de définir un nouveau projet avec un plan d'action précis, et vous aider à le concrétiser dans la prise de décision et la mise en oeuvre. Un bilan professionnel est un véritable levier de motivation et de dynamisme pour se réaliser comme on le souhaite.

Published in: Career
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

2018.le bilan de carrière bgl conseil

  1. 1. Le bilan de carrière s’appuie selon le cadre méthodologique et administratif strict du bilan des compétences établi selon la loi du 31 décembre 1991, pour permettre à toute personne salariée de conduire d'une manière volontaire et personnelle, une démarche d'évolution professionnelle. Il a pour objet de permettre aux bénéficiaires d'analyser leurs compétences professionnelles et personnelles ainsi que leurs aptitudes et leurs motivations afin de définir un projet professionnel cohérent et réaliste et, le cas échéant, un projet de formation. La méthodologie précise que le bilan se déroule en trois phases, présentées ci dessous. Ce bilan s'effectue en individuel avec un consultant spécialisé qui suit toutes les étapes de la prestation ainsi que la rédaction du document de synthèse. Selon la loi, il peut s’effectuer entre 3 semaines minimum et trois mois maximum. La durée est de 24 heures réparties en 7 séances de 2 heures étalées sur 7 semaines à 16 semaines maximum, sauf impératif du bénéficiaire à réduire ce temps ou inversement, appuyées avec 2 heures de tests et 8 heures de recherches et de travail personnel. Les 3 phases du BC selon l’article R.900-1 du texte de loi sur le BC 1 - La phase préliminaire a pour objet : Ø de confirmer l'engagement du bénéficiaire dans sa démarche, Ø de définir et d'analyser la nature de ses besoins, Ø de l'informer des conditions de déroulement du bilan de compétences, ainsi que des méthodes et techniques mises en œuvre. 2 - La phase d'investigation permet au bénéficiaire : Ø d'analyser ses motivations et intérêts professionnels et personnels, Ø d'identifier ses compétences et aptitudes professionnelles et, le cas échéant, d'évaluer ses connaissances générales, Ø de déterminer ses possibilités d'évolution professionnelle. Cette phase s'effectue à l'aide d'entretiens individuels complétés par des questionnaires d’intérêts professionnels (IRMR/ RIASEC) et d'auto évaluation (points d’appuis, valeurs, motifs de satisfaction, roue des motivations) et un test de personnalité pour mieux se connaître et l'aider à mieux définir son environnement privilégié. 3 - La phase de conclusion, par la voie d'entretiens personnalisés, permet au bénéficiaire : Ø de prendre connaissance des résultats détaillés de la phase d'investigation, Ø de recenser les facteurs susceptibles de favoriser ou non la réalisation d'un projet* professionnel et, le cas échéant, d'un projet de formation, * Soit le bénéficiaire en a déjà un et il faut le valider, et peut-être élargir. Soit, il s'agit d'élaborer un projet en s'appuyant sur ses compétences et ses atouts. Le projet s'élabore au cours de plusieurs séances et sera validé sur le terrain, auprès de professionnels (dans le cas d'une réorientation).Il peut aboutir sur une recherche directe d'emploi en interne ou en externe, la recherche d'une formation ou d’une VAE, Validation des Acquis de l'expérience. Ø de prévoir les principales étapes de la mise en œuvre de ce projet. Ø Cette phase de conclusion se termine par la présentation au bénéficiaire du document de synthèse prévu par l'article L.900-1. Ø Les actions que comportent les trois phases susmentionnées doivent être menées dans la phase d'investigation, peuvent l'être de façon collective, à condition qu'il ne soit pas porté atteinte au respect de la vie privée des bénéficiaires. Ø Outre le document de synthèse, l'organisme prestataire est tenu de communiquer au bénéficiaire les conclusions détaillées du bilan de compétences au terme de ce dernier. Dans les 6 mois suivant le bilan, le bénéficiaire aura la possibilité de faire le point avec son consultant au cours d'un entretien de suivi durant les 6 mois qui suivent, si besoin est d'avoir un avis, un conseil, une question sous forme d'entretiens téléphoniques ou d'échanges de courriels. Le bénéficiaire atteste du caractère volontaire de sa démarche et s'engage à fournir toute information utile à une mise en œuvre efficace du bilan de compétences. L’organisme s'engage à informer le bénéficiaire des moyens matériels et humains dont il dispose pour la réalisation du bilan de ses compétences et à lui proposer une prestation conforme aux dispositions des articles R.900-1 à R. 900-7 du code du travail. BGL CONSEIL LE BILAN DE CARRIERE
  2. 2. BGL CONSEIL La démarche bilan de carrière va vous amener à identifier votre patrimoine personnel et professionnel, qui est unique, vous allez Réfléchir à qui vous êtes..... Aujourd’hui les entreprises embauchent des candidats, pour leur formation leur expérience mais également pour leurs caractéristiques personnelles. Elles attendent des candidats qu'ils se connaissent bien et qu'ils aient des choix en tenant compte de leur personnalité. Au cours des différents entretiens, neuf fois sur dix vous aurez à répondre à une question du type «d'après vous quels sont vos points forts et vos points faibles» ? ou «quels sont vos atouts pour le poste » ?.Si vous êtes amené à remplir des dossiers de candidature, vous constaterez qu'ils comportent tous une rubrique qui nécessite une réflexion personnelle préalable. Réfléchir à qui vous êtes c'est aussi réfléchir aux relations que vous avez avec les autres. Votre type de relations va vous conduire à occuper certains types de postes. De plus en plus le travail est organisé en groupe de projet, et de plus en plus vous serez amené à travailler en équipe, en synergie avec d'autres fonctions et d'autres personnes. Réfléchir à ce que vous savez faire …. Votre ( vos) expérience(s) professionnelle(s), les stages que vous avez suivis, les activités associatives, sportives vous ont permis de capitaliser un certain nombre de choses et de développer un savoir faire. Vous allez dresser l'inventaire de vos savoir faire et le structurer de façon à mettre en valeur vos réalisations. Réfléchir sur la suite de sa carrière.. D'une part sur un postulat important et devenue une vraie réalité : l'allongement de la vie au travail et son impact D'autre part : l'engagement d'entrer dans une dynamique de changement ou d'opportunité pour faire de la seconde partie de carrière un levier pour faire la suite de l'itinéraire professionnel motivant et attrayant L'objectif final étant de: Réfléchir à ce que vous voulez faire …. Aujourd'hui et dans les années à venir. Quelles sont vos motivations ? Ce que vous souhaitez abandonner, conserver ou développer. Dans quel type d'entreprise souhaitez vous évoluer: culture, taille, secteur d'activité. Définir et mettre en œuvre votre propre plan d'action... Vous allez partir en recherche d'une formation, d'un nouveau poste, d'une nouvelle formation avec un objectif précis. Pour ce faire, vous allez construire un C.V. dynamique et orienté vers votre projet , rédiger des lettres motivant votre candidature, vous préparer à l'entretien et mener votre recherche de façon professionnelle. Ou encore la mise en place de dispositifs spécifiques pour des salariés séniors parmi 6 domaines d'actions proposées : recrutement – anticipations de l'évolution des carrières - améliorations des conditions de travail - développement des compétences et des qualifications via formations - aménagement des fins de carrière et transition entre activité et retraite – transmission des savoirs et connaissances et tutorat. L'objectif est de maintenir l'employabilité en interne ou s’orienter vers une employabilité en externe. Les modes de financement Ø le plan de formation de l’entreprise (une convention tripartite est établie avec les conditions générales de vente) Ø le compte personnel de formation du salarié (dossier de demande de gestion et de financement CPF) Ø le DIF pour le personnel de la fonction publique En contrepartie de cette prestation, l’employeur s’acquitte d’une facture faisant suite à l’acceptation d’une convention signée par le financeur ou au plus tard à la date de fin de la prestation. En cas de délégation du règlement par un OPCA désigné, la facture sera transmise à celui ci, après réalisation du bilan de compétences. Notre organisme est exonéré de la TVA conformément à l'article 261 du Code Général des Impôts, et selon la loi de finances rectificative pour 1993 (N° 93-1353 du 30 .12.93 article 23-1)

×