Guide Pour Les FrançAis Russie St PéTersbourg

6,477 views

Published on

Published in: Lifestyle
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
6,477
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
13
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Guide Pour Les FrançAis Russie St PéTersbourg

  1. 1. Russie St Pétersbourg Russie St Pétersbourg (Moscou - 17075400 km² - 4700000 hab.) Informations générales Superficie : Saint-Pétersbourg s'étend sur 600 km2. Population : 4,7 millions d'habitants. Densité : 9 166 hab/km2. En majorité russe, la population comprend aussi des minorités originaires du Caucase, d'Ukraine, de Géorgie, de Biélorussie et des Pays baltes. Durée de vol Russie St Pétersbourg La durée du vol depuis Paris est de 3 heures environ. 2200 km séparent Saint-Pétersbourg et Paris. Outre Air France et Aéroflot, de nombreuses compagnies européennes assurent des liaisons vers Saint-Pétersbourg. Il est possible de recenser en moyenne 2 vols quotidiens. Décalage horaire Russie St Pétersbourg + 2 h hiver/+ 2 h été Langue Russie St Pétersbourg Le russe est la langue officielle. La pratique de l'anglais, encore limitée, progresse néanmoins rapidement.
  2. 2. Formalités Russie St Pétersbourg Passeport en cours de validité et visa, dont l'obtention relève du parcours du combattant. Pour le visa touristique, valable trois mois, il faut ainsi déposer au consulat un dossier comprenant le passeport, 3 photos d'identité format 3 X 4 cm, 54 euros en espèces (100 euros s'il est délivré en 24 h), le formulaire rempli, daté et signé, une attestation d'une société d'assurance agréée couvrant les frais médicaux et de rapatriement, le justificatif de l'agence de voyages indiquant le nom de l'hôtel réservé (avec les dates d'arrivée et de départ et la référence de l'agence touristique russe, prestataire des services sur place). Le délai d'obtention du visa est d'une semaine (deux semaines pour les groupes). Pour tout séjour supérieur à trois mois, les voyageurs doivent en outre fournir un certificat de séro- négativité HIV. Depuis février 2002, la procédure est assouplie pour les séjours de moins de 72 h. Le visa est dans ce cas délivré à l'arrivée à l'aéroport au poste de contrôle des passeports sous réserve d'avoir acheté un voyage organisé en France ou bien réservé une chambre d'hôtel auprès d'une agence de voyages russe ou d'un hôtel agréé au moins 48 h avant sa date de départ. Prix du visa : 31,5 euros. Religions Russie St Pétersbourg Les habitants de Saint-Pétersbourg sont en grande majorité des chrétiens orthodoxes. On compte quelques minorités catholiques, protestantes, juives, bouddhistes et musulmanes. Monnaie Russie St Pétersbourg La monnaie est le rouble (RUR) autrefois divisé en 100 kopecks (les kopecks ont été retirés de la circulation). 1 rouble = 0,04 euro. Les principales cartes de crédit (Visa, Mastercard, American Express) sont acceptées dans la plupart des magasins, des hôtels, des restaurants et compagnies aériennes et permettent de retirer des devises dans les banques ainsi qu'aux guichets automatiques. Les chèques de voyages, en revanche, sont d'un usage très limité. On conseille de se munir d'espèces en dollars US, de préférence des petites coupures en parfait état. Il existe de nombreux bureaux de change, et il convient de comparer les taux pour faire jouer la concurrence. On évitera de changer au noir dans la rue, même si les propositions peuvent paraître alléchantes, les arnaques étant fréquentes. Les banques sont ouvertes de 9 h 30 à 16 h du lundi au vendredi tandis que certains bureaux de change restent ouverts jusqu'à 19 h même le samedi. A votre arrivée, toute somme en liquide doit être indiquée sur la déclaration en douane. Climats et saisons Russie St Pétersbourg Le climat de Saint-Pétersbourg est continental, légèrement tempéré par l'influence maritime, avec des étés relativement chauds et secs, et des hivers assez rigoureux. L'hiver est particulièrement long, de la mi-novembre jusqu'à la fin avril. C'est en janvier que l'on enregistre les températures les plus basses (- 8 °C en moyenne, avec des chutes à - 15 °C). A partir de mars, le climat se réchauffe lentement (- 4 °C en moyenne) et les neiges commencent à fondre. Le printemps, tardif et court, débute en mai, quand éclatent les premiers orages et que la végétation commence à fleurir. Les températures sont alors relativement douces (de 12 à 16 °C en moyenne), cependant encore fraîches la nuit. Il pleut alors assez souvent. Dès le début juin, l'été pointe son nez. C'est la période des fameuses nuits blanches aux lumières irréelles, qui dure du 11 juin au 2 juillet. Il fait chaud dans la journée, parfois orageux. Les températures maximales sont atteintes en juillet, avec 20 °C en moyenne, et redescendent à 17 °C en moyenne, en août. Dès la fin du mois d'août, la fin de la saison estivale s'annonce, avec les premières chutes de feuilles. L'automne est précoce, et à partir de la mi- septembre, on ressort les pulls. En octobre, les premières chutes de neige arrivent. A partir de la mi- novembre, la Neva est prise dans les glaces. En résumé, la meilleure période pour visiter Saint- Pétersbourg se situe, de la fin mai jusqu'à début septembre.
  3. 3. Adresses utiles Russie St Pétersbourg en France Consulat de Russie 40, boulevard Lannes, 75016 Paris. Tél. : 01 45 04 05 01. Fax : 01 45 04 44 09. Ouvert le lundi, mardi, jeudi et vendredi, de 9 h à 12 h. Centre culturel de Russie, Pouchkine 61, rue Boissière, 75016 Paris. Tél. : 01 44 34 79 79. Fax : 01 44 34 79 74. Bibliothèque, vidéothèque, expositions, conférences, projections, spectacles, cours de russe à Paris et stages intensifs avec logement en famille à Saint-Pétersbourg. sur place Consulat de France 15, quai de la Moïka, à Saint-Pétersbourg. Tél. : 312 11 30. Institut français 20, quai de la Moïka, à Saint-Pétersbourg. Tél. : 311 09 95. Office de Tourisme Hôtel Astoria, Issaakievski pl., bât. B (au fond à droite), à Saint-Pétersbourg. Tél. : 210. 50 41. Baltik Travel Meejevoy Kanal 3, à Saint-Pétersbourg. Tél. : 114 71 99. Excursions maritimes à Saint-Pétersbourg. CGTT Voyages (agence française de voyages) Bolchaïa Morskaïa 42, à Saint-Pétersbourg. Tél. : 311 89 10. Mir international Voroneiskaïa 45, à Saint-Pétersbourg. Tél. : 167 08 31. Réception de touristes, organisation de loisirs et excursions. Amulet Galernaïa 22, bureau 16, à Saint-Pétersbourg. Tél. : 311 86 11. Réception de touristes, organisation de visites guidées. Conseil de tourisme et d'excursions Italianskaïa 3, à Saint-Pétersbourg. Tél. : 314 87 86. Association des guides-interprètes Serpukhovskaïa 30, à Saint-Pétersbourg. Tél. : 167 15 59. Pourparlers, visites guidées, traductions. Santé Russie St Pétersbourg Aucun vaccin n'est exigé mais il est conseillé d'être à jour pour les suivants : typhoïde, tétanos, diphtérie, poliomyélite, hépatite A et B. Les visiteurs désirant rester plus de trois mois en Russie doivent fournir un certificat de séronégativité HIV. L'eau du robinet n'est pas conseillée. En dépit des arroseuses municipales qui rincent les rues à grands jets chaque matin, l'hygiène laisse souvent à désirer, en particulier dans les toilettes publiques. La plupart des médicaments sont en vente libre dans les pharmacies et les kiosques du métro, mais attention aux contrefaçons. En cas d'urgence, contacter sur place le Centre médical européen où des médecins français sont disponibles. Tél. : 251 60 99. Une assurance couvrant les frais médicaux et de rapatriement est obligatoire. Selon les autorités sanitaires russes, la grippe et les affections respiratoires aiguës (ARA) se situent à ce jour au niveau habituel pour la saison et ne dépassent pas le seuil épidémique dans la plupart des villes de Russie. Cependant, depuis le 10 novembre dernier, le seuil épidémique de la grippe et des ARA a été dépassé de 19%, toutes classes d'âge confondues, à Yakoutsk (Sibérie Orientale). On observe également une incidence supérieure au seuil épidémique chez les enfants dans les villes suivantes : Astrakhan, Vladikavkaz, Stavropol (sud de la Russie), Ekaterinburg (Oural) , Kirov (Russie Crentrale), Kaliningrad (N.O.), Magadan (Extrême-Orient). D'après les autorités sanitaires russes, on devrait enregistrer une progression de la grippe et des ARA fin décembre - début janvier en Russie. En Russie centrale, l'épidémie serait provoquée par le virus A de la grippe et toucherait essentiellement les enfants. (Source : ministère des affaires étrangères)
  4. 4. Téléphone Russie St Pétersbourg Pour téléphoner à Saint-Pétersbourg depuis la France : 00 + 7 + 812 + numéro à sept chiffres. De Saint-Pétersbourg vers la France : 8 + 10 + 33 + indicatif régional (sans le 0) + numéro. Numéros utiles. 01 : Pompiers. 02 : Police. 03 : Samu. Les cabines téléphoniques fonctionnent avec des jetons ou des cartes, qu'on peut acheter aux guichets du métro ou dans les kiosques. Agenda Russie St Pétersbourg 1er janvier : Nouvel An. 7 janvier : Noël orthodoxe. 14 janvier : Nouvel An orthodoxe. 23 février : Fête de la défense de la patrie. Mars : Festival du Printemps 8 mars : Fête de la Femme. 1er mai : Fête du Travail. 9 mai : Fête de la victoire de l'Armée rouge sur l'Allemagne nazie. 12 juin : Fête Nationale. Fin juin: Festival Nuits Blanches 7 novembre : Anniversaire de la révolution d'Octobre. 12 décembre : Jour de la Constitution. Décembre-janvier: Festival de l'Hiver Russe Information de l'aéroport Russie St Pétersbourg L'aéroport international Pulkovo 2 est situé à 17 km de la ville (environ une heure de trajet en bus et métro, 30 mn en taxi). Il comprend un bureau de change et un bureau d'informations, des stands de location de voiture, boutiques, bars et restaurants. On peut rejoindre le centre-ville en prenant le bus n° 13 ou le minibus jusqu'à la station de métro Moskovskaïa pour quelques dollars. En taxi, compter environ 30 dollars US le trajet. Electricite Russie St Pétersbourg 220 V, prises identiques à celles de la France.
  5. 5. Sécurité Russie St Pétersbourg Malgré la présence d'une police active, la petite délinquance a connu une hausse au cours des dernières années, en particulier avec l'explosion du trafic de drogue. Les pickpockets sont assez nombreux en ville, et opèrent souvent dans les métros, gares, marchés et zones touristiques. On évitera de se promener en exhibant des objets de valeur (bijoux, camescope) et de laisser en évidence des bagages à l'intérieur des voitures. Mais dans l'ensemble, Saint-Pétersbourg demeure une ville plutôt sûre, où le visiteur ne se sentira pas menacé. On peut s'y déplacer à pied la nuit sans courir de risques. A lire, A voir, A écouter Russie St Pétersbourg guides "Le Petit Futé Russie, 2009 - 2010. Country Guides. "Saint-Pétersbourg, croisières sur la Volga". Le Petit Futé - Country Guide 2008 - 2009. "Moscou, Saint-Pétersbourg". Guide vert Michelin 2006. "Saint-Pétersbourg". Guide Autrement. Edition 2003. "Moscou, Saint-Pétersbourg". Guide du Routard. Edition 2005-2006 (parution avril 2005) "Le Grand Guide de la Russie". Gallimard. "Moscou, Saint-Pétersbourg". Guides bleus Hachette. Edition 2003. "Moscou et Saint-Pétersbourg". Guide Mondéos. "Saint-Pétersbourg" Guides Voir Gallimard, coll. Cartoville (2008). "Russie". Guide Bibliothèque du Voyageur. Ed Gallimard (parution 2005). livres Les grands classiques de la littérature russe disponibles en collections de poche : Pouchkine "La Dame de Pique" ; Gogol "Les Ames mortes" ; Dostoïevski "Crime et Châtiment" ; Tchekhov "La Mouette" ; Tolstoï "Guerre et Paix" ; Gorki "Les Bas-Fonds" ; Pasternak "Docteur Jivago". Les oeuvres d'Alexandre Soljenitsyne ("L'Archipel du Goulag"), Andreï Bitov, Andreï Guelassimov, de Vladimir Makanine ou encore de Ludmila Oulitskaïa. Les essais, récits, études historiques : "Histoire de la Russie et de l'URSS" par P. Kovaleski, Librairie des Cinq continents. "Victorieuse Russie", par H. Carrère d'Encausse (Fayard). "Les Grandes dates de la Russie et de l'URSS", par F. Conte (Larousse). "Catherine de Russie", par Z. Oldenbourg (Gallimard, Folio histoire). Poésie : Le poète russe contemporain Guennadi Aïgui : "Anthologie des poètes français". Et "Anthologie des poètes tchouvaches" (traduit en français). Lire aussi les oeuvres du poète et romancier Alexeï Parine. Les auteurs contemporains : - Nikolaï Maslov, auteur d'une bande dessinée "Une jeunesse soviétique" (parution en France : octobre 2004). - "Une saga moscovite", de l'écrivain russe Vassili Axionov, récompensé en décembre 2004 prix Booker russe pour son livre "Voltairiens et voltairiennes" (jugé meilleur roman russe de l'année, selon l'agence Itar-Tass et la radio Echo de Moscou). Poussé à l'exil à l'époque soviétique, il est également l'auteur de « Confrères », son premier roman (1960) et « La brûlure », confisqué par le KGB en 1980. films Ceux de Pavel Longuine ("Taxi Blues", "Luna Park" et "La Noce", son dernier film primé à Cannes cette année) ; de Nikita Mikhalkov ("Soleil trompeur", "Urga" et "Le Barbier de Sibérie"), ou encore d'Andrei Tarkovsky ("Andreï Roublev"). Voir aussi "Les petites vieilles" de Guennadi Sidorov (prix du public lors du festival
  6. 6. cinématographique d'automne de Gardanne en novembre 2004) Documentaires : Russie - Vilnius, St Petersbourg, Moscou, Le Transsibérien. Coll. Carnets d'ailleurs. Editions Montparnasse. Parution 2005. musique - Les symphonies, opéras et ballets de Prokofiev "Roméo et Juliette", Rachmaninov "Aleko" et "Les Vêpres", Tchaïkovsky "Le Lac des cygnes", Stravinski "L'Oiseau de feu" et "Le Sacre du printemps". - Parmi les nouveaux groupes de rock moscovites, citons : Bravo, Doctor Watson et Moralny Kodeks. - Le pianiste Russe Evgueny Kissin. - Alexeï Khvostenko, l'un des pères de la contre-culture en URSS. Auteur de chansons-culte de la scène alternative, comme (avec Anri Volkhonski) "Au-dessus du ciel bleu/la ville dorée", devenu un hit après son interprétation par le "pape" du rock russe Boris Grebenchtchikov et son groupe Aquarium. Il a acquis une vraie popularité parmi la nouvelle générationrusse après la chute de l'URSS, en collaborant avec le groupe Aouktsion. Egalement poète, barde, peintre et sculpteur, émigré à Paris en 1977, il est mort le 30 novembre à Moscou à l'âge de 64 ans. (Source : AFP) Arts plastiques Les oeuvres des peintres Kabakov, Bulatov, Mironenko et Salakhova pour l'art contemporain. Celles de Malevitch, Kandinsky, Larionov, Chagall, Gontcharova et Tatline pour l'art moderne. Celles des peintres Venetsianov, Brioullov, Perov, Kramskoï, Répine et Serov pour le XIXe siècle. Parmi les peintres plus anciens, on retiendra enfin les icônes d'Andreï Roublev, de Théophane et d'Ouchakov. Traditions et coutumes Russie St Pétersbourg Depuis l'effondrement de l'Union soviétique, les Russes ont vu leur mode de vie radicalement transformé. Ils ont perdu les avantages d'un Etat protecteur pour découvrir la liberté d'expression, la possibilité d'aller à l'étranger, les spectacles et les manifestations de rue, le chômage, la criminalité, l'inflation, les magasins remplis, les millionnaires et les mendiants, les casinos et les soupes populaires. Partagés entre l'attrait pour l'Occident et le désir de renouer avec les anciennes valeurs slaves, confrontés à une société à la dérive, beaucoup expriment leur désenchantement face à la mise en place brutale d'un libéralisme sauvage. Mais, dans un pays au bord du chaos, ils ont aussi retrouvé l'esprit d'initiative et d'autonomie dont ils avaient été privé. Pour autant, l'assouplissement des moeurs dans la société post-soviétique, ne doit pas rendre naïf. Les belles de nuit qui rôdent dans les hôtels, bars et discothèques pour traquer l'homme d'affaires ou le touriste en mal d'amour, ne succomberont pas à votre charme sans arrière-pensées mercantiles. La course au dollar est devenue un sport national, et l'économie parallèle explose. Mais ce système de la débrouille, des petits trafics, la montée de l'individualisme et la quête de l'enrichissement personnel n'ont pas réussi à dénaturer ce qu'il convient d'appeler "l'âme russe". Tout à la fois passionnée et résignée, tendre et sauvage, capable de supporter le pire et de vaincre des montagnes, et surtout d'une générosité sans pareille. Si l'on est invité à dîner chez des particuliers, il convient de se vêtir et d'apporter un cadeau (vin, fleurs, chocolats) à ses hôtes. Généralement, on enlève ses chaussures à l'entrée pour mettre des chaussons. Le repas est ponctué de multiples discours et de toasts à la vodka, qui sont autant d'occasions de lever le coude à l'amitié franco-russe. Enfin, la tradition des datchas, petites maisonnettes à la campagne, connaît un grand regain de popularité. Une pimpante isba en bois, cernée d'un minuscule jardinet où poussent quatre fleurs et trois pommes de terre, telle est l'incarnation du bonheur pour le citadin russe. Circuler sur place Russie St Pétersbourg Transports en commun. Bus, trolleybus et tramways sillonnent la ville, de 6 h à minuit sur près de 200 itinéraires, et à des prix très modiques. On achète son ticket auprès du conducteur. Pour circuler dans le centre-ville, les bus n° 0, 7 et 22 et les trolleybus n° 0, 1, 5, 7, 10, 22 et 44 parcourent la perspective Nevski. Mais les bus sont souvent bondés et l'attente peut parfois être longue. Le métro, de conception moderne et décoré comme un vrai musée, est très simple à utiliser. Il fonctionne de 5 h 30 à minuit, et comporte 4 lignes et 52 stations. On peut utiliser des jetons pour chaque trajet, ou bien une carte magnétique rechargeable, ou encore un coupon mensuel.
  7. 7. En taxi. De nombreux taxis officiels (de couleur jaune, avec un motif en damier sur les portières) et clandestins (les tchastniks) circulent dans la capitale. On les hèle au hasard des rues, en levant le bras (les taxis libres ont un petit feu vert allumé près du rétroviseur). Les taxis officiels ont un compteur et les prix sont fixes. Avec les tchastniks, il faut négocier le prix de la course, mais les tarifs sont plus compétitifs. Compter de 3 à 5 dollars US pour un trajet moyen, et 50 % de plus la nuit. On peut appeler un taxi par téléphone, 24 h sur 24, au 294 15 52. En voiture. Il est possible de louer une voiture (le plus souvent avec chauffeur) à des prix relativement corrects, variant selon la catégorie du véhicule. On trouve des agences de location (Avis, Hertz, CGTT, Intouravtoservice...) un peu partout en ville et à l'aéroport. En bateau. Surnommée la Venise du Nord, St-Pétersbourg se prête admirablement à ce type de transport. Des vedettes partent de différents embarcadères sur la Neva, et permettent de faire des croisières sur le golfe de Finlande, des visites guidées sur les rivières et les canaux de la ville. La navigation est ouverte de la fin avril jusqu'à la mi-octobre. Gastronomie Russie St Pétersbourg La cuisine russe est d'une grande richesse comme en témoignent par exemple la variété des soupes ; les mille et une façons de faire mariner les légumes, les champignons et les fruits des bois ; les multiples influences venues des anciennes provinces de l'Empire d'Orient et d'Occident. Les petits déjeuners sont généralement très consistants (fromages et charcuteries). Les déjeuners et dîners commencent par des "borschs" ou "schis" (soupes de légumes à base de bouillons) et des "zakouskis" (entrées variées) : viande froide, saucisson, poisson salé ou fumé (hareng, saumon, esturgon, sprats). S'y ajoutent différentes salades de tomates, concombres, légumes marinés et aromatisés aux herbes. Les plats de résistance se composent de viandes rôties ou grillées, de boulettes, de poissons ou de poulets garnis, accompagnés de riz, pommes de terre, choux, sarrasin et pelmenis (raviolis à la crème fraîche). Parmi les plats les plus connus figurent les "chprotis" (poissons fumés à l'huile), les "saliankas" (choucroutes), les "chachliks" (brochettes de viande du Caucase), les "pirojkis" (beignets farcis, salés ou sucrés). Le caviar noir, très réputé (bélouga, ossiétra ou sévrouga) se consomme sur des blinis, accompagné de vodka. Pour retrouver cette cuisine à Paris, allez au Petrossian: depuis 1920, ce restaurant offre le meilleur de la gastronomie russe et arménienne. Carte, ambiance et même chef : Petrossian joue la carte de la nouveauté. L'épicerie de la maison Petrossian sélectionne le meilleur de la gastronomie russe. Des produits triés sur le volet pour leur extrême qualité. Le Petrossian 18, bd Latour Maubourg 01 44 11 32 32 www.petrossian.fr Shopping Russie St Pétersbourg Dans la liste des produits à rapporter figurent les incontournables bouteilles de vodka, boîtes de caviar (attention, toutefois, aux conditions de conservation), matriochkas (poupées russes), chapkas (bonnets de fourrure) et, pour les collectionneurs, insignes et médailles à l'effigie de Lénine, frappés de l'étoile rouge ou de la faucille et du marteau. En matière de produits de luxe, vêtements, alcools, cigarettes et parfums, le marché est envahi par les contrefaçons, si bien que les prix défient parfois toute concurrence. L'artisanat traditionnel (coffrets en bois laqué, figurines en porcelaine, colliers en ambre, foulards brodés, samovars, tapis du Caucase, icônes) et les fourrures (renard, vison) sont des valeurs sûres, mais l'exportation des antiquités est strictement prohibée. La majorité des magasins sont ouverts de 9 h à 20 h, du lundi au samedi, avec parfois une pause pour le déjeuner. Certains magasins d'alimentation restent ouverts 24 h sur 24, et 7 jours sur 7. Gostiny Dvor, le plus célèbre grand magasin de la ville, vaut le détour. Chiffres d'affluence Russie St Pétersbourg La Russie a accueilli 20,2 millions de visiteurs en 2008 dont 201 205 Français.
  8. 8. Impôts et pourboires Russie St Pétersbourg Les taxes et le service sont en principe compris dans les prix des hôtels et restaurants. Il est d'usage de laisser un pourboire aux bagagistes des hôtels, aux serveurs des restaurants et aux chauffeurs de taxi. Dates historiques Russie St Pétersbourg 1703, fondation de la ville, avec la pose de la première pierre de la forteresse Pierre-et-Paul. 1712, Pierre le Grand transfère la capitale de l'Empire russe à St-Pétersbourg. De 1728 à 1732, la capitale est transférée à Moscou. 1737, après un vaste incendie, la ville est réaménagée, avec en son centre l'Amirauté. De 1740 à 1760, épanouissement du baroque russe, avec la construction du palais d'Hiver. 1767, construction de l'Ermitage. Triomphe du style classique. De 1830 à 1870, le style "éclectique" fait son apparition. 1837, mort de Pouchkine dans un duel. 1890-1910, percée de l'Art nouveau. 1905, première révolution russe. 1914, la ville prend le nom de Pétrograd. 1918, après la prise du pouvoir par Lénine, Moscou devient la nouvelle capitale de l'Union soviétique. 1924, à la mort de Lénine, Pétrograd est rebaptisée Léningrad. 1920-1930, essor de l'architecture constructiviste. 1941-1944, la ville subit 872 jours de siège par les nazis, au cours desquels environ 1,5 million d'habitants meurent sous les bombes, de faim ou de froid. Un tiers des monuments et palais sont détruits. 1953, mort de Staline et élection de Khroutchev. 1964, Brejnev lui succède, suivi par Andropov et Tchernenko. 1979, invasion de l'Afghanistan. 1985, élection de Gorbatchev, qui lance la perestroïka (restructuration) et la glasnost (transparence). 1991, dissolution de l'Union soviétique. Eltsine est élu président de la Russie. Léningrad reprend son ancien nom de Saint-Pétersbourg. 1996, réélection d'Eltsine. 1999, offensive en Tchétchénie. Eltsine démissionne. Mai 2000, Vladimir Poutine est élu président. 15 mars 2004: réelection de Vladimir Poutine Russie St Pétersbourg les plus • L'extraordinaire patrimoine architectural, religieux et littéraire, fait de Saint-Pétersbourg l'une des plus belles villes du monde. • L'intense vie culturelle, avec de multiples festivals de musique et de théâtre tout au long de l'année. • La délicieuse influence maritime, avec une vie portuaire, des îles, des bateaux offre de multiples possibilités de flâneries. les moins • L'importance grandissante de la mafia, le triste spectacle des laissés-pour-compte de la nouvelle économie, la banalisation de la prostitution. • La gestion encore très bureaucratique du tourisme laisse peu de liberté aux voyageurs individuels.

×