Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Etude romance babelio

2,233 views

Published on

En interrogeant les membres de sa communauté, Babelio a porté son regard sur le lectorat de romance. Qui est-il ? Quelle place accorde-t-il au genre dans ses lectures ? Comment se forment ses choix, ses fidélités, ses découvertes ?
Etude menée en janvier 2016

Published in: Internet
  • Be the first to comment

Etude romance babelio

  1. 1. Qui sont les nouveaux lecteurs de romance ? Etude de lectorat Janvier 2016
  2. 2. Etude Babelio Romance – janvier 2016 2 Méthodologie Etude menée : du 15 au 30 décembre 2015 Mode d’administration du questionnaire : Internet Questions : 19 questions fermées, 3 questions ouvertes Base sollicitée : Lecteurs présents sur Internet (relais Babelio + Facebook) Nombre de répondants : 3 023 répondants
  3. 3. Etude Babelio Romance – janvier 2016 Base lecteurs de romance sur Babelio (1898 int.) 3 Le lecteur de romance sur Babelio est une femme, à une écrasante majorité ! Femmes Hommes 94% 6%
  4. 4. Etude Babelio Romance – janvier 2016 4 Base lecteurs Babelio (1898 int.) Le lecteur de romance Babelio est une lectrice jeune Q2. Quel âge avez-vous ? 0,2% 5,8% 17,9% 33,2% 21,9% 12,2% 9,0% 0-12 ans 12-17 ans 18-24 ans 25-34 ans 35-44 ans 45-54 ans 55 ans et plus
  5. 5. Etude Babelio Romance – janvier 2016 Lecteurs Babelio Population Française 84% 16% 5 Base lecteurs Babelio (1898 int.) Le lecteur de romance Babelio est une (très) grande lectriceQ3. En moyenne, lisez-vous ? 5% 95% 1,1% 4,2% 7,9% 16,2% 18,3% 22,1% 14,8% 15,4% Moins de 6 livres par an 1 livre tous les 2 mois 1 livre par mois 2 livres par mois 3 livres par mois 1 livre par semaine 2 livres par semaine Plus de 2 livres par semaine
  6. 6. Etude Babelio Romance – janvier 2016 6 La définition de la romance varie selon les lecteurs interrogés 95% 90% 84% 81% 80% 77% 72% 71% 70% 60% 53% 43% 5% 10% 16% 19% 20% 23% 28% 29% 30% 40% 47% 57% PS, I love you, de Cecelia Ahern Un jour, de David Nicholls Orgueil et Préjugés, de Jane Austen Le journal de Bridget Jones, d’Helen Fielding La fille de papier, de Guillaume Musso Je peux très bien me passer de toi, de Marie… La femme au carnet rouge, d’Antoine Laurain After, d’Anna Todd Twilight, de Stephenie Meyer Beautiful Bastard, de Christina Lauren 50 nuances de Grey, de E.L. James Confessions d’une accro du shopping, de… Q4. Classeriez-vous les titres suivants dans le genre « romance » ? Base lecteurs de romance sur Babelio (1898 int.) OUI NON
  7. 7. Etude Babelio Romance – janvier 2016 7 Les lecteurs lisent de la romance pour des raisons variées Q6. Pourquoi lisez-vous de la romance ? Le besoin de rêver et s’évader Une littérature légère de complément Les livres de romance me permettent de m'évader, de rêver... Parce que j'ai besoin de rêver tous les jours Pour alléger et prendre de la distance par rapport au quotidien Comme les comédies sentimentales américaines, parce que cela fait du bien parfois Parce que ça me remonte le moral quand j'ai un coup de mou J'ai parfois besoin de lire une "happy-end" pour me redonner de l'espoir et du courage dans ce monde de brutes La recherche d’histoires d'amour Un peu d'amour par procuration J'ai un petit côté fleur bleue que la romance vient combler Tout le monde veut connaître le grand amour comme dans les romans « Feel good books » et « happy end » Base lecteurs Babelio (837 int.) Je lis tous les genres de façon générale. Les romance sont souvent des lectures légères qui changent les idées. la diversification fait du bien. Un peu de léger entre un thriller et un roman littéraire est agréable En général pour avoir des pauses "légères" entre deux lectures plus complexes. Quand j'ai envie de facile à lire.
  8. 8. Etude Babelio Romance – janvier 2016 8 Base lecteurs Babelio (1884 int.) Le lecteur de romance lit surtout d’autres genres littéraires Q7. Quelle est la part approximative des romances sur l’ensemble de vos lectures ? 41,2% 34,8% 16,1% 7,4% 0,5% Moins de 25% 25-50% 50-75% 75-99% 100%
  9. 9. Etude Babelio Romance – janvier 2016 9 Base lecteurs Babelio (1882 int.) Il y a peu de saisonnalité dans la lecture de romance Q8. Y a-t-il pour vous une saisonnalité pour la lecture de romances ? 77% 19% 4% En lisent toute l’année En lisent uniquement en vacances En lisent davantage en vacances
  10. 10. Etude Babelio Romance – janvier 2016 10 Base lecteurs Babelio (1884 int.) Un lecteur averti qui fait la distinction entre les différents sous-genres de la romance Q9. La romance regroupe différents sous-genres (new adult, romantic suspense, romance historique ou paranormale …). Attachez-vous de l’importance à cette distinction entre les genres ? 64,6% 35,4% Font la distinction entre les sous-genres Ne font pas de distinction entre les sous-genres
  11. 11. Etude Babelio Romance – janvier 2016 11 Base lecteurs Babelio (1162 int.) Romance historique, new romance et paranormal sont les sous genres les plus identifiés Q10. Quels sont vos sous-genres de prédilection ? (Plusieurs réponses possibles) – Nombre de réponses par sous-genre 474 239 176 143 107 100 69 50 47 40 21 15 12
  12. 12. Etude Babelio Romance – janvier 2016 12 Base lecteurs Babelio (1824 int.) Les lecteurs préfèrent généralement la romance « soft » à la romance érotique Q11. Préférez-vous des textes à fort caractère érotique ou au contraire plus soft ? 7,3% 49,5% 43,2% Plutôt soft Fort caractère érotique Peu importe
  13. 13. Etude Babelio Romance – janvier 2016 13 Base lecteurs Babelio (1824 int.) Pour un tiers des lecteurs, la romance est un genre anglo-saxon Q12. A quelle nationalité associez-vous la romance ? (plusieurs réponses possibles) 29,7% 21,2% 2,7% 46,3% Pas de nationalité Anglo-saxons et francophones Francophones RAS
  14. 14. Etude Babelio Romance – janvier 2016 14 Base lecteurs Babelio (1739 int.) Des lecteurs qui se fournissent en grande surface culturelle, en librairie et sur internet Q13. Où vous procurez-vous de la romance ? 1% 3% 6% 22% 24% 24% 20% 5% 14% 9% 16% 21% 30% 2% 4% 7% 7% 16% 12% 19% 18% 16% Dans un grand magasin (Galeries Lafayette, Printemps…) Dans un Relay/Maison de la Presse Dans les salons du livre Par correspondance dans un club de livres (France Loisirs…) Dans une grande surface (Carrefour, Auchan…) En bibliothèque Sur Internet (Amazon, Priceminister…) En librairie Dans une grande surface culturelle (Fnac, Cultura…) En premier En deuxième En troisième
  15. 15. Etude Babelio Romance – janvier 2016 15 Base lecteurs Babelio (1739 int.) Pas de profil type sur la répartition poche et grand format Q14. Quelle est la part approximative du format poche dans vos lectures de romance ? 2,8% 18,9% 19,4% 22,3% 23,1% 13,6% 0% 1-25% 25-50% 50-75% 75-99% 100%
  16. 16. Etude Babelio Romance – janvier 2016 16 Base lecteurs Babelio (1739 int.) Quel est pour vous le prix standard d'un livre de romance ? Q15. Quel est pour vous le prix standard d'un livre de romance ? 7,7 € 17,5 € 7,7 € En poche En grand format En numérique Moyenne des répondants
  17. 17. Etude Babelio Romance – janvier 2016 17 Base lecteurs Babelio (1739 int.) La romance, un genre assez lu en numérique Ont déjà lu en numérique Q16. Quelle est la part approximative du format Ebook dans vos lectures de romance ? [Exclusion des réponses à 0%] 51% 49% Ne lisent que du papier 21,0% 10,9% 8,1% 7,8% 1,6% Moins de 25% 25-50% 50-75% 75-99% 100%
  18. 18. Etude Babelio Romance – janvier 2016 18Base lecteurs Babelio (1640 int.) Les lecteurs romance multiplient les supports de découverte Q17. Comment découvrez-vous de nouveaux livres de romance ? 4% 3% 8% 5% 7% 10% 23% 17% 25% 4% 5% 3% 7% 11% 12% 13% 17% 28% 4% 7% 6% 13% 14% 12% 11% 17% 15% Sur les sites et forums spécialisés romance Sur le site de l’éditeur Autre Par la publicité (presse, affichage, bannières web…) Sur les sites marchands (Amazon…) Dans les médias (presse, radio, télévision…) Sur les blogs Dans les points de vente (librairie, Fnac, Relay…) Sur Babelio En premier En deuxième En troisième
  19. 19. Etude Babelio Romance – janvier 2016 19Base lecteurs Babelio (1640 int.) Pour la romance, la prescription se fait très majoritairement par le bouche à oreille Q18. Quels conseils ou avis peuvent vous inciter à vous procurer un livre de romance ? 4% 5% 5% 6% 7% 7% 19% 21% 25% 1% 5% 8% 9% 8% 8% 15% 18% 29% 2% 6% 9% 13% 13% 14% 10% 16% 17% Autre Les critiques sur les forums et sites spécialisés romance Le conseil d’un bibliothécaire/documentaliste Les critiques sur un site marchand (Amazon, Fnac.com…) Le conseil d’un libraire Les critiques dans les médias (presse, radio, télévision) Les critiques sur les blogs Le conseil de votre entourage (famille, ami) Les critiques sur Babelio En premier En deuxième En troisième
  20. 20. Etude Babelio Romance – janvier 2016 20 Critiques presse ou auteurs imprimées sur le livre Le sujet du livre, le résumé et l’univers sont les éléments majeurs qui incitent à l’achat Q19. Dans le choix d’une romance, quels éléments relatifs au livre peuvent être importants ? Base lecteurs Babelio (1640 int.) Base lecteurs Babelio (1640 int.) 34% 36% 24% 20% 9% 4% 2% 2% 1% 38% 35% 33% 33% 28% 15% 8% 8% 23% 25% 34% 32% 45% 46% 48% 38% 32% 5% 5% 9% 16% 18% 36% 42% 51% 65% La collection La maison d’édition Les extraits de critiques Le nom de l’auteur La couverture Le ou les personnages L’univers Le résumé Le sujet ou le thème du livre Pas important Peu important Assez important Très important
  21. 21. Etude Babelio Romance – janvier 2016 19,4% 80,6% 21 Base lecteurs Babelio (1637 int.) Moins d’un lecteur sur 5 est attaché à des maisons ou collections de romance Q20. Etes-vous attaché(e) à des maisons ou collections de romance ? Sont attachés à une maison Ne sont pas attachés à une maison
  22. 22. Etude Babelio Romance – janvier 2016 22 Milady, J’ai Lu, Hugo et Harlequin : le quatuor des maisons et collections les plus identifiées 167 111 96 68 18 18 14 12 9 7 5 6 5 3 2 Q21. Si oui, à quelles maisons et collections êtes vous attaché(e)s? Base lecteurs Babelio (319 int.)
  23. 23. Etude Babelio Romance – janvier 2016 23 Les lecteurs pensent que le genre va gagner ses lettres de noblesse, mais restent critiques… Q22. La romance est un genre parfois critiqué. Etes-vous d’accord avec les affirmations suivantes ? Base lecteurs Babelio (319 int.) 2% 6% 27% 47% 17% 29% 47% 39% 57% 57% 24% 11% 25% 8% 3% 3% La romance va progressivement gagner ses lettres de noblesse au même titre que le roman policier Les intrigues sont trop répétitives, les éditeurs ne se renouvellent pas assez Le style littéraire n’est pas assez soigné La romance est un sous-genre littéraire Pas du tout d'accord Pas vraiment d'accord Assez d'accord Totalement d'accord
  24. 24. Etude Babelio Romance – janvier 2016 24 …et ont de fortes attentes quant à l’évolution de ce genre littéraire Q23. Comme souhaiteriez-vous voir évoluer le genre ? (Facultatif) J'en ai marre des romances érotiques qui véhiculent des idées moisies J'aimerais que le genre érotique soit moins mis en avant, au détriment des autres romances Limiter l’érotisme Mettre le genre au goût du jour Faire en sorte à ce que la romance soit plus actuelle (la virginité jusqu'au mariage c'est un peu dépassé) Par des histoires plus 2015 ! La romance est parfois, voir souvent "cheesy", c'est à dire trop mignonne, et j'aime cet aspect mais seulement à petite dose. Améliorer écriture et traduction Soigner l'écriture afin de gagner de nouveaux lecteurs. De meilleures traductions et du vocabulaire moins ordurier La qualité de l'écriture et des traductions parfois approximatives. Des intrigues assez étoffées Des romances qui se construisent plus solidement On retrouve souvent le même type d'intrigue, même si certains auteurs sont plus créatifs Davantage de renouveau Il faudrait que les éditeurs laissent leur chances à des auteurs francophones Quelque chose de nouveau, du jamais vu. Du renouveau, des histoires qui nous surprennent Varier les intrigues Base lecteurs Babelio (101 int.)
  25. 25. Etude Babelio Romance – janvier 2016 25 Analyse comparée du lectorat de Jane Austen…
  26. 26. Etude Babelio Romance – janvier 2016 26 …et d’Anna Todd
  27. 27. Etude Babelio Romance – janvier 2016 27 Une différence qui se retrouve dans l’analyse des genres suivis
  28. 28. Etude Babelio Romance – janvier 2016 Pour conclure La romance est une littérature de complément, permettant l’évasion et le bien-être, en parallèle d’autres genres plus classiques Les maisons et collections sont en général des marques peu reconnues dans ce genre, même si quelques unes surnagent Les sous-genres de la romance sont bien identifiés, en particulier la romance historique, la new romance et la romance paranormale Les prescripteurs traditionnels (librairie et presse) jouent peu de rôle dans la découverte, qui est assurée par les médias web et le bouche à oreille Si ces lecteurs ne dénigrent pas la romance, ils témoignent de grandes attentes de renouvellement du genre

×