Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Baromètre Odoxa pour Aviva / BFM / Challenges - Juin 2017

392 views

Published on

1) Bond spectaculaire de l’indice de confiance en l’avenir de l’économie. L’indice est dans le vert pour la première fois depuis cinq ans
2) Le gouvernement bénéficie d’une bonne image et les Français le créditent d’une volonté réformatrice
3) Les Français ne croient pas pour autant à une amélioration rapide de la situation économique…
4) … d’ailleurs, dans le détail, les Français sont presque toujours une majorité à ne pas attendre du gouvernement une spectaculaire amélioration de la situation domaine par domaine (sauf sur l’Europe). Pour autant un nouvel espoir est bien là : près d’un Français sur deux pense que le gouvernement améliorera la situation économique et près de 4 Français sur 10 qu’il améliorera celle du chômage.

Published in: Economy & Finance
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Baromètre Odoxa pour Aviva / BFM / Challenges - Juin 2017

  1. 1. Baromètre de l’économie LEVÉE D’EMBARGO JEUDI 1ER JUIN À 06H30 Sondage réalisé pour Juin 2017
  2. 2. Méthodologie Recueil Echantillon Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet les 22 et 23 mai 2017. Echantillon de 1 014 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, dont 219 sympathisants de gauche, 170 sympathisants En Marche, 157 sympathisants de droite hors FN et 165 sympathisants du FN. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.
  3. 3. Chaque sondage présente une incertitude statistique que l’on appelle marge d’erreur. Cette marge d’erreur signifie que le résultat d’un sondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part et d’autre de la valeur observée. La marge d’erreur dépend de la taille de l’échantillon ainsi que du pourcentage observé. Si le pourcentage observé est de … Taille de l’Echantillon 5% ou 95% 10% ou 90% 20% ou 80% 30% ou 70% 40% ou 60% 50% 200 3,1 4,2 5,7 6,5 6,9 7,1 300 2,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5,8 400 2,2 3,0 4,0 4,6 4,9 5,0 500 1,9 2,7 3,6 4,1 4,4 4,5 600 1,8 2,4 3,3 3,7 4,0 4,1 800 1,5 2,5 2,8 3,2 3,5 3,5 900 1,4 2,0 2,6 3,0 3,2 3,3 1 000 1,4 1,8 2,5 2,8 3,0 3,1 2 000 1,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,2 3000 0,8 1,1 1,4 1,6 1,8 1,8 Précisions sur les marges d’erreur Lecture du tableau : Dans un échantillon de 1000 personnes (lorsque l’ensemble des Français est interrogé), si le pourcentage observé est de 20% la marge d’erreur est égale à 2,5% : le pourcentage réel est donc compris dans l’intervalle [17,5 ; 22,5]. Dans un échantillon de près de 200 personnes (tels que les sous-échantillons de sympathisants présentés dans ce rapport), si le pourcentage observé est de 20% la marge d’erreur est égale à 5,7% : le pourcentage réel est donc compris dans l’intervalle [14,3 ; 25,7].
  4. 4. Synthèse détaillée (1/3) Le moral économique des Français bondit et redevient positif ! 1) Bond spectaculaire de l’indice de confiance en l’avenir de l’économie. L’indice est dans le vert pour la première fois depuis cinq ans C’est une constante : depuis la fin des années 70 les Français se montrent généralement très peu confiants sur la situation économique. Depuis la crise de 2008-2009, l’indice de confiance, différence entre les « plus confiants qu’il y a quelques semaines » et les « moins confiants » est toujours négatif. Il a même atteint les – 74 en novembre 2014, mois enregistrant une hausse marquante du taux de chômage. Toujours négatif ? Non, il y a une exception : les élections présidentielles. L’indice est ainsi redevenu positif pour l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007 (indice de +17), pour celle de François Hollande (+9) et aujourd’hui pour celle d’Emmanuel Macron (indice de +16). L’indice étant passé de -26 avant l’élection de cette année à +16 aujourd’hui, le bond est donc de 42 points ! Les sympathisants de gauche (+24), d’En Marche (+21 avec un niveau de confiance de… 97% !) et ceux de droite (+30) se montrent tous beaucoup plus optimistes. Seuls la confiance des sympathisants du Front national recule (-18). Ce contraste entre les pro et les anti FN permet d’ailleurs de mieux comprendre la hausse spectaculaire du moral économique : les deux tiers des Français ont craint le mois dernier que Marine Le Pen puisse devenir leur Présidente, la candidate du FN ayant été éliminée, ils respirent et se définissent logiquement comme plus confiants pour l’avenir de la situation économique que ces dernières semaines. 2) Le gouvernement bénéficie d’une bonne image et les Français le créditent d’une volonté réformatrice Les Français se montrent aussi rassurés par la composition du gouvernement. Odoxa a testé pour France Info* le niveau de satisfaction après la nomination des ministres et il atteignait une moyenne de 62% pour les sept (principaux) testés. * Sondage Odoxa-France Info diffusé le 19 mai 2017
  5. 5. Synthèse détaillée (2/3) Notre sondage montre que ce gouvernement est paré de nombreuses qualités aux yeux d’une majorité de Français : Entre 6 et 7 Français sur 10 le trouvent dynamique, ouvert à toutes les sensibilités de la gauche à la droite, réformateur et représentatif de la diversité. Un peu plus de la moitié des Français juge ce gouvernement compétent, resserré, « qui inspire la confiance » et ouvert au dialogue social. Revers de la volonté de renouvellement -ce gouvernement laissant largement place à des personnalités jusque-là inconnues- il est jugé peu expérimenté : 72% considèrent que ce qualificatif s’applique mal au gouvernement. 3) Les Français ne croient pas pour autant à une amélioration rapide de la situation économique… Contradictoires ? Les Français qui saluent l’élection d’Emmanuel Macron et se satisfont de ce gouvernement ne sont que 21% à estimer que, par rapport à l’année dernière, l’année 2017 sera une année de prospérité économique quand 26% jugent au contraire que ce sera une année de difficultés économiques et qu’une majorité de 53% pensent qu’elle sera semblable à l’année dernière. Il n’y a en réalité aucune contradiction, d’abord parce que ce pessimisme est bien moindre qu’habituellement. Ainsi en 2015* 6% seulement estimaient que l’année serait meilleure et 57% la voyaient plus difficile ! Le solde était donc de -51 contre -5 aujourd’hui, le pessimisme est quasiment neutralisé. Par ailleurs, le soulagement de voir Macron plutôt que Le Pen à l’Elysée n’implique pas nécessairement un retournement total de l’Opinion, toujours très préoccupée par la situation. Seul le plus strict socle de soutien d’Emmanuel Macron, les sympathisants d’En Marche, se montrent majoritairement optimistes pour cette année 2017, et encore, la proportion n’atteint que 55%. *BVA-WIN réalisé fin 2014
  6. 6. Synthèse détaillée (3/3) 4) … d’ailleurs, dans le détail, les Français sont presque toujours une majorité à ne pas attendre du gouvernement une spectaculaire amélioration de la situation domaine par domaine (sauf sur l’Europe). Pour autant un nouvel espoir est bien là : près d’un Français sur deux pense que le gouvernement améliorera la situation économique et près de 4 Français sur 10 qu’il améliorera celle du chômage. Coup de chance pour Emmanuel Macron, le risque déceptif est circonscrit ou limité : en effet, à part sur le plan européen, où compte tenu du jugement très négatif des Français sur l’UE, il existe un effet levier important, les Français doutent que le gouvernement puisse vraiment améliorer la situation économique. Ainsi, l’action du gouvernement en matière européenne est la seule qui recueille une majorité (62%) de confiance, tous les autres domaines se situant sous les 50% : 49% pour la croissance économique, 47% pour le fait de favoriser le dialogue social dans l’entreprise, 46% pour le fait de réformer efficacement le code du travail, ou même 38% pour le chômage et la dette publique, 34% pour le pouvoir d’achat, 29% pour la pauvreté et la précarité, et 28% pour les impôts et taxes. Les Français créditent donc le gouvernement de volontarisme, mais doutent que cette force suffise à bouleverser totalement la situation économique. Pour autant, le fait qu’un Français sur deux pense que le gouvernement d’E. Macron améliorera la situation économique du pays et que 4 personnes sur 10 croient en sa capacité à améliorer la situation de l’emploi est déjà un signe de confiance jamais observé pour son prédécesseur. Charge au Président de ne pas décevoir en ne sa cassant pas les dents dès ce mois-ci sur la réforme du droit du travail qu’il vient de lancer et pour laquelle il a consulté les partenaires sociaux. C’est, déjà, le premier grand défi du quinquennat… CélineBRACQ, directricegénéraled’Odoxa
  7. 7. Depuis ces dernières semaines êtes-vous plutôt plus confiant ou plutôt moins confiant concernant l’avenir de la situation économique en France ? Confiance en l’avenir de la situation économique en France Plutôt plus confiant : 58% Plutôt moins confiant : 42% +21*-21* Indice « Plutôt plus confiant » - « Plutôt moins confiant » = +16 (Rappel mois précédent* : -26) *Sondage Odoxa Baromètre de l’économie pour BFM Business, Challenges, AVIVA publié le 03/05/2017
  8. 8. Depuis ces dernières semaines êtes-vous plutôt plus confiant ou plutôt moins confiant concernant l’avenir de la situation économique en France ? Evolution de l’indice de confiance en l’avenir* *Jusqu’en juillet 2014, ce baromètre était réalisé par BVA pour Axys Consultants, BFM et Challenges -25 17 -52 -71 -52 -63 -66 -70 -72 -60 -56 -58 -37 -33 -23 -31 -34 -35 -33 -35 -48 -47 -59 -56 -59 -41 -46 -49-49 -40 -44 -55 -47 -35 -28 -29 -65 -65 -55 -67 -59 -43 -44 -23 -32 9 -11 -37 -48 -46 -44 -36 -40 -52 -56 -49 -46 -48 -22 -24 -49 -45 -37 -44 -46 -49 -42 -47 -51 -65 -67 -74 -62 -52 -47 -43 -47 -47 -42 -50 -45 -55 -39 -42 -50 -59 -58 -58 -42 -62 -48 -49 -48 -34 -48 -46 -29-26 16 -85 -75 -65 -55 -45 -35 -25 -15 -5 5 15 25 déc-06 févr-07 avr-07 juin-07 août-07 oct-07 déc-07 févr-08 avr-08 juin-08 août-08 oct-08 déc-08 févr-09 avr-09 juin-09 août-09 oct-09 déc-09 févr-10 avr-10 juin-10 août-10 oct-10 déc-10 févr-11 avr-11 juin-11 août-11 oct-11 déc-11 févr-12 avr-12 juin-12 août-12 oct-12 déc-12 févr-13 avr-13 juin-13 août-13 oct-13 déc-13 févr-14 avr-14 juin-14 août-14 oct-14 déc-14 févr-15 avr-15 juin-15 août-15 oct-15 déc-15 févr-16 avr-16 juin-16 août-16 oct-16 déc-16 févr-17 avr-17 juin-17
  9. 9. Depuis ces dernières semaines êtes-vous plutôt plus confiant ou plutôt moins confiant concernant l’avenir de la situation économique en France ? Confiance en l’avenir de la situation économique en France selon la proximité partisane *Sondage Odoxa Baromètre de l’économie pour BFM Business, Challenges, AVIVA publié le 03/05/2017 58% 58% 97% 63% 22% 42% 42% 3% 37% 78% Ensemble Sympathisants de gauche Sympathisants d'En Marche Sympatihsants de droite hors FN Sympathisants FN Plutôt plus confiant Plutôt moins confiant (NSP) Evolution « Plutôt plus confiant » en un mois* +21 +24 -18 +21 +30
  10. 10. Selon vous, l’année à venir par rapport à l’année dernière sera-t-elle une année … ? Pronostic sur la santé économique de la France De prospérité économique 21% Semblable à l’année dernière sur le plan économique 53% De difficultés économiques 26% Rappel année 2015* : 6% *BVA-WIN réalisé fin 2014 Rappel année 2015* : 33% Rappel année 2015* : 57%
  11. 11. Selon vous, l’année à venir par rapport à l’année dernière sera-t-elle une année … ? Pronostic sur la santé économique de la France selon la proximité partisane 21% 17% 55% 19% 5% 53% 59% 39% 56% 43% 26% 24% 6% 25% 52% Ensemble Sympathisants de gauche Sympathisants en Marche Sympathisants de droite hors FN Sympathisants FN De Prospérité économique Semblable à l’année dernière sur le plan économique De difficulté économique
  12. 12. 62% 49% 47% 46% 38% 38% 34% 29% 28% 37% 50% 52% 54% 61% 62% 66% 71% 72% 1% 1% 1% 1% L'Europe La croissance économique Favoriser le dialogue social dans l’entreprise Réformer efficacement le code du travail Le chômage La dette publique de la France Le pouvoir d'achat La pauvreté et la précarité Les impôts et les taxes Confiance Pas confiance (NSP) Sur chacun des thèmes économiques suivants, dites-moi si vous faites confiance au nouveau gouvernement pour améliorer la situation ? Confiance dans le gouvernement dans différents domaines économiques et sociaux
  13. 13. 69% 67% 65% 61% 53% 52% 52% 51% 51% 27% 30% 32% 34% 38% 45% 46% 47% 48% 48% 72% 1% 1% 1% 1% 2% 2% 1% 1% 1% 1% Dynamique Ouvert à toutes les sensibilités de gauche et de droite Réformateur Représentatif de la diversité de la population française (âge, sexe, origines...) Compétent Capable de mener la politique dont la France a besoin Resserré Qui inspire confiance Ouvert au dialogue social Expérimenté S'applique plutôt bien S'applique plutôt mal (NSP) Pour chacun des qualificatifs suivants, dites-moi s’il s’applique plutôt bien ou plutôt mal à ce nouveau gouvernement ? Image détaillée du nouveau gouvernement

×