Analyse d habitats semi collectif

43,096 views

Published on

https://www.facebook.com/ArchiUHBBC

2 Comments
29 Likes
Statistics
Notes
  • sltp j'ai besoin quelques informations sur l'architect de cité enava!
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • (y)
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
No Downloads
Views
Total views
43,096
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
276
Actions
Shares
0
Downloads
2,451
Comments
2
Likes
29
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Analyse d habitats semi collectif

  1. 1. L’habitat semi-collectif
  2. 2. Plan de travail Partie I : approche thématique Introduction 1-Définition de L’habitat 2-L’habitat en Algérie 3-La crise de l’habitat en Algérie 4-Les types d’habitat 5-L’habitat semi -collectif A-Définition B-Origine C-Caractéristiques
  3. 3. Partie II :approche analytique *L’exemple existant(ENAVA) 1-Analyse du site A-Situation B-Accès et accessibilité C-Données climatique du site D-Les points de repère E-Les points d’appelle F-Le rapport plein et vide G-Les façades urbaines
  4. 4. 2-Analyse du terrain A-Les limites B-l’accessibilité C-Les accès D-Morphologie du terrain 3-Étude du projet A-Présentation B-Etude du plan de masse C-Etude du confort
  5. 5. D-Organisation 4-Analyse sociologie: A-Interprétation des données B-Etude de trois logements 5-Synthèse: ○Les avantages et les inconvénients
  6. 6. *L’exemple livresque: Cambridge 1-Fiche technique 2-Présentation du projet A-Situation B-Analyse du bâtiment •Les plans •Les coupes •La façade d’entrée •L’étude de confort •L’espace jour et l’espace nuit ●La circulation •L’organigramme •Programme conclusion
  7. 7. Partie I : approche thématique Introduction L’histoire de l’habitat commence au temps que l’homme essayé d’exploiter l’environnement et construire des abris pour assurer une protection contre les dangers et les influences extérieurs. Donc l’habitat commence par l’habitat primitif jusqu’à l’habitat promotionnel. 1-Définitions de l’habitat: ▫C’est un ensemble complexe . ▫C’est un lieu résidé ou habité par une plante ,un animal ▫c’est aussi la localité de l’homme .
  8. 8. ►Les composantes principales de cet ensemble sont: ○L’espace habitable ( le logement ) ○L’espace non habitable ( jardin , parking ……….. ) 2-L’habitat en Algérie : ■Histoire : Avant 1962 : le problème de l’habitat constituant une préoccupation majeure de l’état. Pré 1962 : l’état algérienne essayé de corriger les fautes coloniales d’habitat et satisfait. les problèmes des logements avec la réalisation des nouveaux logements suffisantes à la famille algérienne et plus confortable donc pour résoudre les problèmes d’habitat , l’état algérienne tracée une nouvelle polyptique d’habitat .
  9. 9. 3-La crise de l’habitat en Algérie ■La crise Le secteur de l’habitat en Algérie tarde à sortir de la crise malgré la disponibilité des moyens et le lancement de plusieurs grands programmes de construction de logement ■L’ampleur du déficit La crise multidimensionnelle que traverse le pays a accentué la détérioration de l’habitat entraînant par la même une aggravation des conditions de vie. Le déficit est de l’ordre de 1,2 million de logements par rapport au TOL actuel auquel il faut ajouter chaque année une demande additionnelle de 120.000 logements.
  10. 10. 4- les types de l’habitat: • Habitat collectif :c’est la superposition et la juxtaposition des habitations dont les halls et les accès sont communs (cage d’escalier). • Habitat individuel :l’habitant(propriétaire ou locataire) a une accée individuel a son logement. • Habitat semi collectif 5- l’habitat semi collectif: A-Définition: C’est une forme d’habitat entre l’individuel et le collectif.
  11. 11. L’habitat semi-collectif se caractérise par l’agencement vertical de deux habitations, disposant chacune d’un accès indépendant. Cette solution généralement adoptée pour combiner les avantages de l’individuel et du collectif, se caractérise par l’existence d’une terrasse ou d’un jardin prive.cet espace apparait comme une pièce supplémentaire en plein air. B-L’origine de l’habitat semi-collectif :l’habitat semicollectif a une double d’origine: -une origine formelle qui est celle de l’architecture en gradin. -une origine conceptuelle récente qui a consisté à définir un type d’habitat entre l’individuel et le collectif .
  12. 12. La naissance du semi-collectif La notion de l’habitat intermédiaire est née récemment après le développement de l’habitat social collectif . Elle correspond à une volonté d’humanisation de ce dernier, face aux excès de l’entassement de logements. Ainsi, le Corbusier a proposé en 1922 l’idée d’un immeuble collectif ou les logements pouvaient disposer de jardins privatifs, chacun des appartements individuels de «l’immeuble villa» avait son propre jardin suspendu.
  13. 13. C-Les caractéristiques de l’habitat semicollectif: Accès individualisés L’aspiration à un contact avec la nature Une surface de terrasse jardin égale au quart de celle de logement. Espace complémentaire extérieur (espace privatif extérieur pour chaque logement). Ces logements auront 3p ,4p ou 5p Stationnement Double niveau (pas plus de R+2)
  14. 14. Partie II: approche analytique *L’exemple existant(ENAVA) 1)Analyse du site La commune de TAHER où se localise le site objet de cette analyse se situe dans la partie Nord-Centre de la wilaya de JIJEL. Le site se situe à l’entrée nord Ouest de la ville de TAHER. Il S’allonge du Sud au Nord du CPA jusqu’à la gare routière. d’Ouest en Est d’une Chaaba jusqu’au groupement d’habitat individuel récent. Cité E.N.A.V.A
  15. 15. A) situation N Plan de situation de la commune des 66 logements E.N.A.V.A Le site Plan de situation
  16. 16. B) Données climatiques du site •LES PRECIPITATION Le site reçoit des précipitations importantes de l’ordre de 800 à 1000 mm/an Source: (météo MSN, 2006)
  17. 17. Source: (météo MSN, 2006)
  18. 18. •La température La température moyenne annuelle est de l’ordre de 18°C (hiver 12,3°, été 23,8°C) avec une valeur maximum moyenne de 30°C au Aout et une valeur minimum moyenne de 8°C dans les mois de Janvier et Février . Source: (météo MSN, 2006)
  19. 19. ●L’HUMIDITE Les valeurs moyennes d’humidité sont général très élevées toute l’année. Le minimum est de 68%, il s’observe au mois de Mars et le maximum 76% au Janvier . ●LES VENTS Le site est généralement traversé par des vents de direction N.N.O et S.S.E Source: (météo MSN, 2006)
  20. 20. C-LES POINTS DE REPERE: N La poste La CPA La gare routière La BADR
  21. 21. D-Le point d’appel: POINT D’APPEL A cause de la hauteur (R+4), la couleur ,on considère les logements d’habitat collectif comme point d’appel. Point d’appel
  22. 22. E-Le rapport plein et vide: Le pourcentage du cadre bâti est plus élevé que le pourcentage du cadre non bâti dans la partie proche au centre ville, donc cette partie du site est urbaine. Lorsqu'on s’éloigne du centre ville, le pourcentage du cadre bâti diminue. N
  23. 23. F-LA FACADE URBAINE :
  24. 24. La façade urbaine est constituée des habitation individuelles et semi-collectives. Au niveau de la cité, on remarque une homogénéité, dont touts les bâtiments ont la même couleur claire(beige) et le même type de toiture inclinée qui suit la topographie. L’effet d’horizontalité: La façade urbaine est longitudinale et horizontale à cause d’une homogénéité des hauteurs. La légèreté de la masse grâce aux escaliers non couvert qui relie les blocs.
  25. 25. l’effet de verticalité: La pente renforce beaucoup plus l’effet de verticalité, elle influe sur L’équivalence des hauteurs. L’effet de surface: Le taux du plein est plus élevé que le taux du vide, donc la façade urbaine est pleine .
  26. 26. ●LA SILOUHETTE
  27. 27. Les constructions sont de la même hauteur (R+2),et a cause de la pente on voit une certaine différence entre elle
  28. 28. 2)Analyse du terrain: A)Les limites: La cité E.N.A.V.A située dans le périmètre urbain de la commune de TAHER. Elle est limitée par: Au Nord: constructions individuelles. Au Sud : lotissement EL MKAADA. A l’ Est : CHAABA. A l’Ouest : la cité Résidentielle de la Sonelgaz
  29. 29. B)L’accessibilité La cité E.N.A.V.A est accessible par: Voie principale « YOUCEF BOUZENOUN»
  30. 30. Autres ruelles
  31. 31. C) LES ACCES la cité E.N.A.V.A est dotée par un seul accès à la fois mécanique et piéton.
  32. 32. D) Morphologie du terrain Le terrain du site est sous forme des vagues parfois et autrefois plat.
  33. 33. 3) Etude du projet: A) présentation: La cité E.N.A.V.A située à l’entrée nord Ouest de la ville de TAHER est un ensemble d’habitat de type semi-collectif constitué de 66 logements, 60 F4 et 6 F3. La cité est formée par quatre unités comportant 11 blocs répartis comme suit: 02 unités comportant chacune 04 blocs. 01 unité comportant 02 blocs. 01 unité comportant un seul bloc. L’ensemble de ces quatre unités est aménagé de la manière suivante:
  34. 34. B) Etude du plan de masse: •Principe d’organisation 1 E D A C B A 2 E D A C B A 5 F D A 7 6 E D A C B A 10 E D A F D A Plan de masse F B A F D A E D A C B A 11 10 9 F B A E D A C B A 3 C B A E D A C B A 4 C B A F D A C B A
  35. 35. •Hiérarchisation des espaces Type A Séchoir A Chambre 01 Séchoir B Type A Séchoir C Séchoir C S.D.B S.D.B Rang Rang W.C Chambre 03 Chambre 03 Cuisine Hall Cuisine F4 Terrasse jardin Chambre 01 W.C Hall Chambre 02 Séchoir A Séchoir B Entrée Séjour Partie commune Partie privée Entrée Chambre 02 F4 Séjour Terrasse jardin
  36. 36. Type B Type D W.C S.D.B Chambre 03 Chambre 01 Chambre 01 S.D.B Chambre 03 Plac Plac Plac F4 Hall Entrée Entrée Hall F4 Rang Rang Chambre 02 Cuisine Chambre 02 Séjour Terrasse Terrasse jardin W.C Cuisine Séjour Terrasse Toiture Toiture Terrasse jardin niveau RDC niveau RDC Partie commune Partie privée
  37. 37. Type E Type C S.D.B Terrasse Cuisine niveau R+1 W.C Chambre 03 W.C Hall Séjour S.D.B Chambre 02 Chambre 01 F4 Entrée Entrée Hall F4 Séjour Chambre 02 Chambre 03 Chambre 01 niveau R+1 Cuisine Terrasse niveau RDC niveau RDC Partie commune Partie privée
  38. 38. Type F Type C S.D.B Terrasse S.D.B Chambre 01 Chambre 01 Cuisine W.C W.C Séjour Hall Séjour F4 Entrée Entrée Chambre 02 F3 Hall Chambre 02 Cuisine Terrasse niveau R+1 Chambre 03 niveau RDC niveau R+1 niveau R+1 niveau RDC Partie commune Partie privée
  39. 39. C-Etude du confort: ●ensoleillement N C hambre 01 Chambre 02 Terrasse jardin Séchoir A Type A (d) S.D.B Rang W.C Cuisine Bien ensoleillé Hall Séchoir B S éjour Chambre 03 Séchoir C F4 Entrée Moyen ensoleillé Mal ensoleillé hiver
  40. 40. N Chambre 01 Cham bre 02 Terrasse jardin Séchoir A S.D.B Rang W.C Cuisine Bien ensoleillé Hall Séchoir B Séjour Cham bre 03 Séchoir C F4 Entrée Moyen ensoleillé Mal ensoleillé été
  41. 41. N Séjour Type F Terrasse niveau R+1 W.C Cuisine S.D.B niveau R+1 Hall Cham bre 01 nive au RDC Bien ensoleillé Chambre 02 F3 Entrée Moyen ensoleillé Mal ensoleillé hiver
  42. 42. N Séjour Type F Terrasse niveau R+1 W.C Cu isine S.D.B niveau R+1 Hall Ch ambre 01 niveau RDC Bien ensoleillé Chambre 02 F3 Entrée Moyen ensoleillé Mal ensoleillé été
  43. 43. +10.25 +9.85 +8.60 +8.60 C +8.60 +5.80 +3.80 B +2.90 +2.18 A été +0.00 - COUPE - 0.32
  44. 44. +9.85 +8.60 +8.60 +5.80 E +3.80 D +2.90 +2.18 - 0.32 été A +0.00 - COUPE
  45. 45. +10.25 +9.85 +8.60 +8.60 C +8.60 +5.80 +3.80 B +2.90 +2.18 A hiver +0.00 - - 0.32
  46. 46. +9.85 +8.60 +8.60 +5.80 E +3.80 D +2.90 +2.18 - 0.32 A +0.00 - COUPE hiver
  47. 47. •Confort thermique Type A (d) Espace touché par l'humidité Séchoir C Séchoir A Séchoir B S.D.B Chambre 01 Rang W.C Chambre 03 Hall Entrée Cuisine Chambre 02 F4 Séjour Terrasse jardin
  48. 48. Type D Espace touché par l'humidité Chambre 01 Entrée S.D.B W.C Chambre 03 Hall F4 Rang Chambre 02 Cuisine Séjour Terrasse Terrasse jardin niveau RDC Toiture Toiture Terrasse jardin niveau RDC
  49. 49. Type F S.D.B Chambre 01 Espace touché par l'humidité W.C Entrée F3 Séjour Hall Chambre 02 Cuisine niveau R+1 niveau RDC niveau R+1 niveau R+1 Terrasse niveau R+1 niveau RDC
  50. 50. •Confort acoustique Bruits extérieurs: La distance entre l’ensemble E.N.A.V.A et la route mécanique est assez importante, ce qui réduit les bruits du trafic routier. Bruits intérieurs: -La juxtaposition de la cage d’escalier et les chambres présente un inconvénient (transmission de bruis) -la superposition d’un espace brouillant (cuisine séjour) sur un espace calme (chambre).
  51. 51. +10.25 +9.85 +8.60 +8.60 C +8.60 +5.80 +3.80 B +2.90 +2.18 A +0.00 - COUPE - 0.32
  52. 52. ●L’espace jour et l’espace nuit Type B Type D W.C S.D.B Chambre 03 Chambre 01 Chambre 01 S.D.B Chambre 03 Plac Plac Plac F4 Hall Entrée Entrée Hall F4 Rang Rang Chambre 02 Cuisine Chambre 02 Séjour Terrasse Terrasse jardin W.C Cuisine Séjour Terrasse Toiture niveau RDC Espace jour Toiture Terrasse jardin niveau RDC
  53. 53. L’espace jour et l’espace nuit Type B Type D W.C S.D.B Chambre 03 Chambre 01 Chambre 01 S.D.B Chambre 03 Plac Plac Plac F4 Hall Entrée Entrée Hall F4 Rang Rang Chambre 02 Cuisine Chambre 02 Séjour Terrasse Terrasse jardin W.C Cuisine Séjour Terrasse Toiture niveau RDC Espace jour Espace nuit Toiture Terrasse jardin niveau RDC
  54. 54. Type E Type C S.D.B Terrasse Cuisine W.C Hall Séjour niveau R+1 F4 S.D.B Chambre 02 Chambre 01 Entrée Entrée W.C Chambre 03 Hall F4 Séjour Chambre 02 Chambre 03 Chambre 01 niveau R+1 Cuisine Terrasse niveau RDC niveau RDC Espace jour Espace nuit
  55. 55. Type A Séchoir A Chambre 01 Séchoir B Type A Séchoir C Séchoir C S.D.B S.D.B Rang Rang W.C Chambre 03 Chambre 03 Cuisine Hall Cuisine F4 Terrasse jardin Chambre 01 W.C Hall Chambre 02 Séchoir A Séchoir B Séjour Espace jour Espace nuit Entrée Entrée Chambre 02 F4 Séjour Terrasse jardin
  56. 56. Type B et type C Il y a une certaine séparation entre l’espace jour et l’espace nuit Type A ,type D et type E il y a aucune Séparation entre l’espace jour et l’espace nuit
  57. 57. 4)Analyse sociologie: A-L’interprétation des données: ■La taille de la famille:
  58. 58. ■Répartition de la population par sexe:
  59. 59. ■Les tranches d’âge:
  60. 60. ■Taux de scolarité:
  61. 61. ■La population active:
  62. 62. ■Taux de secteur du travail: Le secteur étatique absorbe le plus grand nombre de travailleurs par rapport au secteur privé. Secteur étatique: Quelque travailleurs avec l’unité E.N.A.V.A et d’autres dans plusieurs services. Secteur privé: Magasins, couture…
  63. 63. ■Taux d’occupation des logements(TOL): n des personnes occupant des logements T.O.L = _____________________________ n des logements T.O.L = 5
  64. 64. ■Taux d’occupation par pièce (TOP): nombre des personnes T.O.P = ___________________ nombre des pièces habitées T.O.P = 2.56
  65. 65. ■L’origine des habitants: Selon le questionnaire habitants est varié : l’origine des Les habitants venant du centre ville. Les habitants venant des régions montagneuses voisines. Quelques habitants venant d’autre wilaya.
  66. 66. B-ETUDE DE TROIS LOGEMENTS:
  67. 67. EXEMPLE 1
  68. 68. espaces activités critique salon •Accueillir et recevoir les invités. •Manger La surface du salon est insuffisante pour une famille de 09 personnes. •Dormir Chambr •Se e détendre 01 chambre des parents (suffisante) Photos
  69. 69. •Dormir •Etudier Chambr •Se détendre e 02-03 •jouer cuisine •Préparer les repas •Manger •Laver la vaisselle -la chambre 02: 04 filles -La chambre 03 :03 garçons -chambres insuffisantes et inconfortables (étudiants). -très étroite et insuffisante pour ces fonctions
  70. 70. S.D.B W.C • Se laver, se baigner •Laver le linge • Faire ses besoins •Manger •Jouer Terrass •Autres e activités -Surface suffisante Surface insuffisante et inconfortable
  71. 71. •organigrammes Exemple 1: Organigramme spatial
  72. 72. Organigramme fonctionnel
  73. 73. EXEMPLE 2
  74. 74. Exemple 2 Organigramme spatial
  75. 75. Organigramme fonctionnel
  76. 76. EXEMPLE 3
  77. 77. espaces activités salon •Accueillir •Recevoir les invités critique -Suffisant et confortable Chambre •Dormir 01 -Suffisante et confortable (chambre des parents) Chambre •Dormir 02-03 •Etudier -Suffisante et confortable photos
  78. 78. cuisine •Préparer les repas •manger -La surface est suffisante pour une famille de 03 personnes S.D.B • Se baigner • Faire ses besoins -Suffisant W.C terrasse •Manger •Se détendre
  79. 79. exemple3 Organigramme spatial
  80. 80. Organigramme fonctionnel
  81. 81. Analyse des programmes Surface Surface Entrée +d 1 m² 9 S.D.B m² 4,6 Dégagement 2 m² 3,5 Chambre 1 m² 12,5 Dégagement 3 m² 3,5 Chambre 3 m² 10 Séjour familial + repas m² 30,9 Chambre 2 m² 11,2 séjour m² 29,5 Chambre des parents cuisine m² 11,9 Rangement 1 m² 0,7 w.c 1 m² 1,7 Rangement 2 m² 0,5 w.c 2 m² 2,2 Rangement 3 m² 1 16m²
  82. 82. DESIGNATION séjour TYPE A(b) F4 SURFACE (m2) TYPE A(d) F4 SURFACE (m2) 28,19 28,19 Chambre 01 11,90 11,90 Chambre 02 15,45 15,45 Chambre 03 10,94 10,90 cuisine 08,12 08,12 Salle de bains 04,65 04,65 W.C 01,29 01,29 Placards 14,75 14,75 95,29 m2 95,29 m2 Rangement A 05,27 05,27 Séchoir B 07,40 07,40 Séchoir C 06,64 06,64 Terrasse couverte 08,64 08,46 Terrasse jardin 27,25 27,25 Surface totale sans Terr Jard 103,75 m2 103,75 m2 Surface totale avec Terr Jard 131,00 m2 131,00 m2 Surface habitable
  83. 83. Désignation Type B F4 Surface (m²) Type D F4 Surface (m²) Séjour 25.86 26.31 Chambre 01 10.89 10.89 Chambre 02 12.58 10.02 Chambre 03 11.75 14.65 Cuisine 07.19 06.78 Salle de bain 04.20 03.98 W.C 02.31 01.71 Rangement 03.54 05.31 Placard 13.97 12.26 92.29 m² 91.91 m² 13.15 13.15 Surface habitable terrasse
  84. 84. DESIGNATION séjour Chambre 01 Chambre 02 Chambre 03 cuisine Salle de bains W.C Rangement Placards72 Surface habitable terrasse Surface totale TYPE C F4 TYPE E F4 SURFACE (m2) SURFACE (m2) 23,24 23,72 09,00 10,02 10,87 09,00 14,72 12,66 07,77 06,78 03,67 04,26 01,29 01,89 / 00,52 11,18 09,19 81,74 m2 78,04 m2 07, 36 13,15
  85. 85. DESIGNATION TYPE F3 F(b) SURFACE (m2) TYPE F3 F(d) SURFACE (m2) séjour 26,30 26,30 Chambre 01 09,00 09,00 Chambre 02 09,48 09,98 Cuisine 06,11 06,47 Salle de bains 03,62 03,62 W.C 01,28 01,28 Placards 07,72 07,72 63,51 m2 64,37 m2 13,15 13,15 76,66 m2 77,52 m2 Surface habitable Terrasse Surface totale
  86. 86. 5- synthèse: -Les avantages et les inconvénients: Après cette analyse on a vue qu’il y a des inconvénients et des avantages au niveau de cette cité : ►Au niveau du plan de masse: ●Les avantages: -Quartier isolé du centre ville d’où le calme absolu. -L’ensemble des blocs est bien ensoleillé grâce aux hauteurs identiques -Bonne accessibilité
  87. 87. -L’exemple respecte la hauteur limitée (R+2) ●Les inconvénients: -L’absence des équipements urbain -Les espaces verts non aménagés -Manque des parkings aménagé -Manque des espaces de jeux pour les enfants -L’absence des placette de regroupement et de loisir -Manque des rampes pour les handicapés -L’existence d’une surveillance nom exploitée à l’entrée de la cité -L’absence du mur de clôture
  88. 88. -L’existence d’une zone forestière à l’ouest □Pour se sécuriser,les famille ont inventé des solutions comme: ‫٭‬L’utilisation des bar rodages ‫٭‬L’utilisation des doubles portes ‫٭‬Elévation des murs des terrasses ►Au niveau de la conception: ●Les avantages: -L’existence des terrasses jardins dans chaque
  89. 89. logement -L’existence d’une cour commune pour les habitants de chaque bloc -l’existence des rangements (débarra) pour ranger les affaires - La dégradation des niveau qui donne un différent charme surtout au niveau de la façade ●Les inconvénients: -L’absence des ouverture dans le WC au niveau de RDC -La surface de la cuisine est très réduite -La fenêtre du séjour au niveau de l’étage dans certain logement donne sur la terrasse jardin des voisins au niveau de RDC
  90. 90. *L’exemple livresque: Cambridge 1-Fiche technique Situation: Hills road, Highestt, Cambridge / England Les architectes: Eric Lyons & Partners Date de construction : 1964 Surface de la parcelle : 7780 m² Surface de la cellule : 148,7 m² L'emprise de la cellule : 54,7 m² Nombre des cellules : 18 Matériaux de construction: Brique pleine Type de la famille : 4 personnes (Les parents + enfants de 10-14 ans + adolescent de 14 - 20 ans)
  91. 91. 2-présentation du projet A-Situation Cambridge (Angleterre), ville du Royaume-Uni, dans l’est de l’Angleterre, chef-lieu du Cambridgeshire, sur la Cam Population 2001: 108 879 hab.
  92. 92. Le projet Plan de situation
  93. 93. B-Analyse du bâtiment: ●Les plans:
  94. 94. ●La coupe: coupe
  95. 95. ●La façade d'entrée La façade principale
  96. 96. ●L’étude du confor t L’ensoleillement
  97. 97. La disposition des espaces permet de bien ensoleiller les espaces communautaires , la cuisine, les chambres et les sanitaires. On remarque que l'ensoleillement des espaces de circulation et les rangements n’est pas à la hauteur par rapport aux autres espaces
  98. 98. L’éclairage L'utilisation des baies vitrées dans le côté ouest pour éclairer les espaces communautaires et les chambres au maximum. Un manque d'éclairage naturel au niveau des dégagements. Un bon éclairage pour les sanitaires et la cuisine
  99. 99. La ventilation Implantation des arbres au Sud-ouest pour diminuer la vitesse des vents. Le type de ventilation de la maison est transversal, qui permet d'assurer la meilleure ventilation possible
  100. 100. La pluie L'inclinaison de la toiture de cette manière permet de mieux gérer les eaux pluviales (l'arrosage du jardin), et de protéger la .maison
  101. 101. ●la circulation La circulation horizontale est assurée par un ensemble de dégagements centraux qui organisent les étages et leurs espaces (organisation centralisée). La circulation verticale est assurée par une cage d'escalier qui est disposée au Nord.
  102. 102. ●L'espace jour et l'espace nuit: La cellule est partagée en deux parties: Espace jour qui compte les espaces communautaires + la cuisine + l'entrée, le dégagement et le WC du RDC. Espace nuit qui compte toutes les chambres, les dégagements du 2eme et du 3eme étage et leurs sanitaires. Cette disposition permet d'assurer le maximum de calme pour les espaces nuit (confort acoustique).
  103. 103. ●Les organigrammes (spatial-fonctionnel) L'organisation linéaire entre les espaces de circulation puis la centralisation de tous les espaces autour d'un dégagement qui facilite la circulation et assure aussi un degré de confort acoustique dans cette maison. Organigramme fonctionnel D : dégagement ) M: espace communautaire (séjour S : sanitaire I : espace individuelle C : cuisine
  104. 104. Relation directe Relation indirecte Organigramme spatial
  105. 105. Organigramme spatial
  106. 106. L'organisation centralisée dans chaque niveau facilite beaucoup la circulation dans les étages eux-mêmes et entre eux. Le dégagement prend toujours le rôle de patio et cette position donne l'esprit de liberté de circulation. Les escaliers sont disposés au Nord, les chambres à l'Est et l'Ouest pour profiter de la lumière douce et l'ensoleillement, les espaces communautaires à l'Ouest pour assurer l'ensoleillement et les sanitaires à l'Est pour que la ventilation dégage les odeurs.
  107. 107. ● programme Surface Surface Entrée +d 1 m² 9 S.D.B m² 4,6 Dégage ment 2 m² 3,5 Chambre 1 m² 12,5 Dégage ment 3 m² 3,5 Chambre 3 m² 10 Séjour familial + repas m² 30,9 Chambre 2 m² 11,2 séjour m² 29,5 Chambre des parents 16m² cuisine m² 11,9 Rangeme nt 1 m² 0,7 w.c 1 m² 1,7 Rangeme nt 2 m² 0,5 w.c 2 m² 2,2 Rangeme nt 3 m² 1
  108. 108. Conclusion L’habitat semi-collectif tout en se rapprochant de l’habitat collectif, offre des avantages proches de ceux de l’habitat individuel. Il répond mieux aux aspirations des populations par l’offre d’espaces privatifs qui permettent le contact avec la nature (terrasse, jardin), d’accès individualisés et moins de promiscuité (voisinage gênant pour l’intimité) que l’habitat collectif et nécessite moins d’espace que l’habitat individuel.

×