Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Intervention de Thomas Binet, directeur fondateur de Vertigo Lab au FAT 2017

117 views

Published on

Intervention de Thomas Binet, directeur fondateur de Vertigo Lab au FAT 2017.

Published in: Environment
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Intervention de Thomas Binet, directeur fondateur de Vertigo Lab au FAT 2017

  1. 1. LE FERME D’AVENIR TOUR (FAT) Le premier tour de France sur le thème de l’agroécologie, à la rencontre des Fermiers Acteurs de la transition, sur les routes de la France Agricole des Terroirs. .
  2. 2. ALIMENTER LA GIRONDE LES DÉFIS D’UNE PRODUCTION EN QUANTITÉ, DE QUALITÉ ET CONFERENCE
  3. 3. Thomas Binet Directeur de Vertigo Lab • L’auto-suffisance alimentaire des villes, exemple de la Gironde
  4. 4. • Plus de 40% des français achètent fréquemment des produits locaux • Des collectivités qui s’engagent : Albi, Rennes L’auto-suffisance alimentaire des villes La relocalisation alimentaire est-elle la solution ? Est-elle souhaitable ? réalisable ?
  5. 5. L’auto-suffisance alimentaire des villes
  6. 6. • 40 000 ha de terres agricoles artificialisées en France entre 2006 et 2014 ; pour la Gironde, le ¼ des exploitations ont disparu et 18 000 hectares de SAU perdus entre 2000 et 2010 • L’agriculture de proximité a davantage tendance à appliquer des pratiques durables (en Bretagne, 26 à 41% des agri déclarent que les circuits courts ont une influence positive sur leurs pratiques) • Mais une distance plus courte ne signifie pas nécessairement des bénéfices environnementaux (pb saisonnalité, logistique du dernier kilomètre, diversité non optimale) • 57% des gaz à effet de serre sont émis lors de la phase de production, 17% lors de la phase de transport L’auto-suffisance alimentaire des villes Quels bénéfices environnementaux d’une relocalisation de la consommation alimentaire ?
  7. 7. • Gironde: 61% taux d’importation de produits agricoles pour 78% d’exportations (estimations Vertigo Lab données Eurostat TES 2013) • Un Français a besoin de 0,18 ha de culture et 0,12 ha de prairie permanente pour se nourrir (CIRAD, INRA) • En France, 335 communes(1) disposent du foncier agricole nécessaire pour être autosuffisantes (en théorie) • En Gironde, la SAU disponible ne suffirait pas à nourrir l’ensemble de la population (1,5M d’habitants pour 243 000 ha) (Gironde: 168 000 ha de cultures et 70 000 ha de prairie) • 3 communes disposeraient de la SAU nécessaire pour être auto- suffisantes (Montignac, Saint-Ciers-sur-Gironde, et Saint-Hippolyte). • Sur F&L, besoin de 10 000 ha (150 pers/ha) et 35 M M3 eau (110 M M3 eau en Gironde aujourd’hui) ; Gironde : carotte, haricots, maïs doux, pommes de terre L’auto-suffisance alimentaire des villes Est-ce réalisable ? (1) : parmi les communes françaises de plus de 2 000 habitants.
  8. 8. • Moteur d’une dynamique de relocalisation alimentaire intelligente : économise les terres en optimisant la production (selon le sol, le climat, les impacts) • Moyen de prendre conscience de l’impact de notre consommation, encourageant un mode de production plus durable • Prétexte à la créativité des territoires, à la reconnexion ville- campagne, à la multifonctionnalité des espaces urbains L’auto-suffisance alimentaire des villes Pourquoi ? Comment ?
  9. 9. MERCI POUR VOTRE ATTENTION ! RETROUVEZ LE #FAT2017 SUR LA TOILE

×