Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Orodietologie anorexie et sommeil

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Orodietologie anorexie et sommeil

  1. 1. A. Benjelloun- M. RUFO. Cassis, le 21 mars 2009
  2. 2. Fonction physiologique Dimension psychosociale qui entoure le repas…« Les cinq sens » de M.Serres,«Le cru et le cuit » de C.Lévi-Strauss…Axe d’interaction le plus précoce mère-enfant.→3 types de facteurs: -l’enfant ou l’adolescent -l’attitude parentale et notamment maternelle -l’environnement
  3. 3. Les troubles alimentaires del’adolescence  L’anorexie mentale ( Lasègue,1873) .  La boulimie (Russel, 1979;DSM 3, 1980)
  4. 4. Épidémiologie. Anorexie:  Boulimie:  Prévalence:0,5 à 1 %  Prévalence :1 à 3 %. (jusqu’à 10% ! )  tous milieux ,toutes  Idem cultures…  90 % sont des adolescentes  Prédominance féminine.  Age moyen 16 ans, courbe bi  Fin de l’adolescence. modale avec pics à 14 et 18 ans.  Incidence mondiale ↑.  Incidence mondiale ↑.
  5. 5. L’anorexie mentale:  Déf: refus de maintenir un poids normal, poids à moins de 85 % du poids attendu; peur intense de grossir et estime de soi étroitement liée au poids.Trouble de l’axe H-H-G. - exclure patho soma (tumeur, crohn, infection chronique…) ou psy → Entrave les transformations pubertaires, prolongement de la phase de latence. → « Solution anorexique »:fonctionnement familial figé. • Triade symptomatique classique: Amaigrissement+Anorexie+Aménorrhée. → Amaigrissement:fonte graisseuse puis musculaire; phanères;os;NGC; … présentation particulière; l’image idéale… → Anorexie: restriction délibérée avec intérêt paradoxal pour l’alimentation.Restriction G, L;P+ et fibres+ → « ivresse de la faim ». Maîtrise à tous les niveaux → Aménorrhée: refus du corps sexué et désirant
  6. 6.  2 types: restrictif & crises de boulimie ou purgatifs. Réactions de l’entourage →accentuent leur détermination, faisant valoir leurs performances scolaires et physiques.- RISQUE MAJEUR de dénier les difficultés de l’ado et de maintenir intact l’image de l’enfant idéal. Physiologie:mét basal ↓;T ↓;Volémie ↓;risques de troubles de la conduction majorés par le K+ ↓(laxatifs et diurétiques);cholestérol ↑tard;discrète leucopénie et A.H.M. T 3↓mais TSHus N;Hormones ovariennes circulantes ↓ avec FSH et LH<N; GH N mais somatomédine ↓ Formes: -A.M du garçon -A.M prépubaire -A.M avec boulimie A.M selon la gravité
  7. 7. Trajectoires développementales et pronosticsÉtude de Cohen et Marchi (800 enfants): origine probable dans la petiteenfance;difficultés relativement stables :pica, repas conflictueux, mangeurscapricieux, régimes alimentaires en début d’adolescence. Anorexie:  Boulimie:-« Plus le patient perd du poids, plus il - début:un ou plusieurs régimes, ou se préoccupe d’en prendre » période d’anorexie-!!! 10% de décès. - excès de poids parental.-durée>18 mois - « poids →manége infernal »-50% de guérison à 11 ans (Jeammet) - boulimie/jeûne.« bon pc »:reconnaissance besoins - crises=période de tension physiques, sensibilité à sa propre vie psychique, - une fois installé… autonomisation,ouverture aux - programmes d’intervention peu autres. encourageants(Johnson-Sabine &« mauvais pc »:ménarche précoce, Keller) atcd de boulimie ou obésité
  8. 8. Approche étiologique et psychopathologique  Gén: concordance faible chez les jumeaux monozygotes (20 à 50%), dizygotes (10 %) mais fréquence accrue chez les proches (4 à 5 *) .  Facteurs somatiques:dysf hypothalamique secondaire et non primaire  Comorbidité:dépression (Halmi, 70%); Suicide+++;troubles anxieux, type TOC (APA, 1994); addictions (type boulimique).  Approche psychopathologique:organisation pré morbide fragile, avec achoppement des intériorisations précoces, faux self, difficulté de se représenter et d’investir son corps & réactivation à l’adolescence.  Spécificité psychologique familiale: groupe familial, relation paternelle, relation maternelle.
  9. 9. Approches thérapeutiques: !!!urgences somatiques →Hospitalisation, réa parfois… Suivi ambulatoire possible, mais hospitalisation si : -poids stagne 3 ou 4 mois, amaigrissement rapide, épuisement, troubles de la vigilance,échéance sociale ou scolaire, maladie intercurrente. BMI<13. Buts de l’hospitalisation:( Girard)-interrompre l’aggravation des comportements-réversibilité de la patho soma par un travail psychologique-inscrire l’Hosp dans un projet thérapeutique-TTT d’un éventuel épisode dépressif associé
  10. 10. Malgré la sévérité du trouble ,aucun consensus.  Étude Alvin (2001):Évaluation des pratiques au niveau de 10 centres spécialisés en Ile de France.  Disparités des pratiques depuis le bilan initial (ostéo :2; ecg :6)…  Jusqu’aux modalités de prescription :tant sur les psychotropes, que sur la correction des troubles de la minéralisation osseuse, les modalités de la nutrition entérale…
  11. 11. Le sommeil des adolescents Les rythmes V/S changent à l’adolescence; Le temps de sommeil diminue; L’heure du coucher est retardée; Les besoins de sommeil s’équilibrent sur la semaine; La soirée est un espace de liberté…⇒ Décalage de phase avec toutes ses conséquences
  12. 12. Anorexie mentale et sommeil: Troubles du maintien du sommeil. Réduction du temps de sommeil (TDS) et de l’efficacité. Éveils intra sommeil et matinaux (niés). Sommeil lent ⇓; Sommeil paradoxale :travaux divergents; A la reprise pondérale:⇑ TDS et ⇓ éveils.
  13. 13. Étude « Rexidox »Étude de Rexidox au long cours, versus groupe témoin.Prise en charge et prévention des complications des anorexies.Population étudiée : 20 patients dans chaque groupe (20X2)Période d’Inclusion : de avril 09 à juillet 2009Durée d’observation : 3 à 12 moisDurée de L’étude : de avril 09 à juillet 2010Résultats préliminaires: janvier 2010
  14. 14. Bilans et suivi  Examen clinique complet ; Avis cardiologique; Courbes IMC; IMG;  Bilan biologique complet (amylasémie, ferritenemie)  Bilan hormonal ;TSH, T3, T4 ;  Pour les filles : FSH,LH, prolactinémie ;  CTX ; (0, 3, 6, 9, 12 mois)  KRL; ’’ ’’  Ostéodensitométrie (TO et 12 mois)  Tableau de sommeil;  Fiche « Patient/Parent/Soignant »
  15. 15. Tableau de sommeil.
  16. 16. Fiche « Patient/Soignant/Parent »  1 : Dormir :   -S’endormir plus facilement :   O: N:  -Réveils moins fréquents au cours de la nuit :  -Se réveiller plus reposé(e) :  -Moins de cauchemars, plus de rêves :    2 : Manger :  -Plus de plaisir à manger :  -Retrouver le goût et la texture des aliments :  -Manger mieux :    -Manger avec plaisir avec  les autres  -Manger avec moins de culpabilité :
  17. 17. Fiche    «  Patient/Soignant/Parent  »  , (suite)  3 : Rapport au corps : O: N:  -Moins fatigué (e), plus d’entrain :  -Moins tendu, plus décontracté :  -Se plaint moins de troubles divers :  -Plus en harmonie avec son corps :  4 : Vivre avec les autres :  -La relation aux autres, de façon générale :  -Engager et entretenir la relation :  -Être moins susceptible :    -Communiquer plus facilement :  -Être moins agressif (ve)  5:Penser et apprendre :  -Se concentrer plus :    -Mémoriser plus facilement :  -Apprendre avec plus de plaisir :  -Moins peur de l’échec :  -Travailler sur des savoirs plus difficiles :
  18. 18. Fiche « Patient/Soignant/Parent » , (suite).  6 :Avoir une bonne image de soi : O: N:  -Se faire beau (belle) :  -Prendre soin de sa peau, de son corps :  -Parler avec plus d’assurance :  -Mieux accepter les critiques des autres :    7:Faire des projets, anticiper :  -Avoir une idée (réaliste) de son avenir :  -Aller dans le sens de cette idée :  -En parler aux autres, de façon à être aidé :
  19. 19. Résultats attendus: Plus grande alliance thérapeutique; Diminution  des  complications,  une  reprise  d’un meilleur sommeil Reprise  plus  rapide,  du  poids,  de  la  socialisation, mais aussi des apprentissages. 

    Be the first to comment

    Login to see the comments

Views

Total views

1,631

On Slideshare

0

From embeds

0

Number of embeds

50

Actions

Downloads

4

Shares

0

Comments

0

Likes

0

×