Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Grey Paris : Les paradoxes du nouveau mangeur

876 views

Published on

Etude sur les nouvelles tendances food par Grey Paris

Published in: Food
  • Be the first to comment

Grey Paris : Les paradoxes du nouveau mangeur

  1. 1. État des lieux de notre rapport à l’alimentation
  2. 2. 2 *Source : (1990 )Claude Fischler, L’Homnivore, Paris, Odile Jacob NOUS SOMMES OMNIVORES ! Le statut d’animal omnivore constitue le 1er rapport paradoxal entre l’Homme et son alimentation. « Dépendance à la variété et peur viscérale de la nouveauté» : c’est l’anxiété alimentaire du paradoxe de l’omnivore* : une néophilie qui nous pousse vers l’exploration et l’innovation et une néophobie qui nous pousse à la prudence!
  3. 3. 3 Aujourd’hui, ce paradoxe primaire conditionne plus que jamais notre rapport à l’alimentation. Il fait vivre conjointement un rapport complexe à l’alimentation où les notions d’intimité, d’exhibition, de solitude, de partage, d’égoïsme, de collaboratif, de frugalité, d’abondance, de tradition, d’innovation et de réassurance tiraillent ce nouveau mangeur.
  4. 4. 4
  5. 5. LE PARADOXE DE L’INTIME EXHIBÉ 5 1
  6. 6. 6 Quand nous mangeons, c’est notre intimité ainsi que notre identité que nous mettons sur la table ! Manger est un acte fondamental teinté de notre empreinte culturelle et générationnelle. Cet acte symbolique correspond à notre façon de voir le monde et de le contrôler.
  7. 7. Source : 02062016 JDN / *(2016) Etude Newsdesk FOOD 7 A l’instar de nos intérieurs, nous exhibons nos assiettes. Notre alimentation construit notre identité numérique. En 2015, plus de 44% des millennials ont posté une boisson ou un plat sur leur réseaux sociaux* (#FOODPORN 35 K publications*)
  8. 8. LE PARADOXE D’UNE CONSOMMATION COMMUNAUTAIRE EN SOLITAIRE 8 2
  9. 9. 9 Les acteurs du « click & eat ». bousculent nos habitudes et facilitent notre consommation en solo. Le marché de la livraison à domicile représente un volume de 2 milliards* Source : *(2016 ) Recensement Insee ; ** (2015) « OpenTablestudy reveals rise in solo dining » ; (2016 )CHALLENGES, « Comment ALLO RESTO voit évoluer le marché de la livraison de repas » Le Fooding propose un filtre de recherche « Manger seul ». OpenTable a enregistré 62% de réservations solos de plus en 2 ans.**
  10. 10. Source : *2016 Harris Interactive / **2016 Havas PR Food Trend 10 Nous sommes toujours animés par une envie de partager notre repas. L’heure est également au « social dining » et aux nouvelles expérimentations sociales à l’heure des repas. 78 % des français déclarent que c’est autour d’une table à plusieurs qu’ils passent les meilleurs moments de la journée.* Pour plus de 8 personnes sur 10, il est important de partager au moins 1 repas/jour avec sa familles & ses amis.**
  11. 11. LE PARADOXE DU PLAISIR SOLITAIRE ET DE LA RESPONSABILITÉ COLLECTIVE 11 3
  12. 12. *Mars-Avril 2016 Kantar TNS « Food 360 » 12 La nourriture est un plaisir du quotidien, une source de réconfort émotionnel. Régressif, décomplexant ou simplement permettant de se laisser aller, l’acte de manger certains mets est important pour nous .. et uniquement pour nous. 77 % des Français apprécient de s’offrir des produits alimentaires qu’ils considèrent comme des « petits luxes », « des purs moments de plaisir »*
  13. 13. Source : *7/11/2016 IPSOS/Fondation Daniel et Nina Carasso « Les Français et l’alimentation durable » 13 Depuis des années, nous sommes des consomm’acteurs. Mais aujourd'hui, c’est ensemble que nous collaborons pour faire changer les mentalités. 68% sont prêts à acheter plus souvent des fruits et légumes abîmés ou présentant des défauts, afin de réduire le gaspillage. 47 % consomment de plus en plus de produits ayant un faible impact sur l’environnement.
  14. 14. 14 LE PARADOXE DE LA SOBRIÉTÉ HEUREUSE ET DU CULTE DE LA PROFUSION 4
  15. 15. Sourece : *(2014) Etude CREDOC 15 19 % déclarent acheter moins souvent des produits qui ne sont pas nécessaires.* 53 % seraient prêts à réduire leur consommation de viande à 1 ou 2 fois par semaine.* Bénéfice santé pour certains, démarche éthique pour d’autres, nous adoptons le « manger simplement et sobrement ». Un art de vivre, source de bien-être, qui investit notre quotidien.
  16. 16. 16 Manger beaucoup est pour nous l’hédonisme de l’alimentation. Le gras et le sucre nous apaisent. Une « Grosse bouffe », c’est l’éloge du Carpe diem, un lâcher-prise. Une Célébration de la vie.
  17. 17. LE PARADOXE DU CONFORMISME ET DU MODERNISME 17 5
  18. 18. 18 Nous nous ouvrons aux autres cultures culinaires et nous redécouvrons les propriétés bénéfiques que la nature nous offre. La Novel Food s’enrichit Chaque année
  19. 19. 19 Lorsque nous cuisinons, nous participons à la perpétuation d’un patrimoine hérité. La transmission de ces repères authentiques est essentielle pour les français, une nostalgie comme une quête de Soi.
  20. 20. LE PARADOXE DE L’ABSOLU 20 6
  21. 21. 21 Nous voulons contrôler et comprendre chaque détail de ce que nous mangeons. Les nouvelles technologies facilitent ce contrôle et deviennent de véritables partenaires dans notre vie alimentaire. Et la composition nutritionnelle est le 5ème, à 31 % (+4%) * Source : *2015, ANIA, « Les Français et l’alimentation » La composition des produits est devenue à 53 % (+ 18 % Vs 2013) le 3ème critère d’achat.
  22. 22. 22 Nous devenons vegan ou encore gluten-free. Nous abandonnons notre libre arbitre et nous nous laissons aller sur ce qui est prôné comme étant « bon pour nous ». Nous abandonnons tout contrôle et modifions régulièrement notre régime alimentaire. En quête de l’équilibre alimentaire idéal, nous sommes perdus face à tous ces mouvements qui gravitent continuellement dans l’espace médiatique.
  23. 23. 23
  24. 24. 24 Les paradoxes en eux-mêmes ne sont pas forcément handicapants au quotidien mais rendent notre vie moins fluide. Ils nous obligent à constamment arbitrer notre relation à l’alimentation : ce sont des « moments de friction ». Chez Grey, nous pensons que le meilleur moyen de rendre votre marque indispensable et populaire est d’apporter une réponse concrète à ces moments de friction afin de faciliter la vie de vos consommateurs et d’apaiser cet acte de consommation. Les questions que nous vous invitons à vous poser sont les suivantes : Quelle est la mission sociétale de marque ? Pourquoi existe-t-elle ? Quels sont les moments de friction liés à mon univers de marque et à quel moment ma marque a-t-elle un rôle à jouer ? Comment l’innovation pourrait améliorer l’expérience consommateur lors de ces moments de friction pour les atténuer ?
  25. 25. 25
  26. 26. 26 L’INTIME EXHIBÉ Avec #LoveAtFirstTaste de Knorr, de parfaits inconnus se rencontrent et se « mettent à nu » le temps d’un repas. McCain se mue dans la peau d’un maître photographe le temps d’une opération
  27. 27. 27 LA CONSOMMATION COMMUNAUTAIRE EN SOLITAIRE Dans la chaîne de restauration japonaise ICHIRAN, on vient pour être certain de manger seul Oreo lance #PLAYWITHOREO, un pop-up café, invitant sa communauté à redéfinir la cuisine comme un espace de jeu permanent selon leur imagination
  28. 28. 28 PLAISIR SOLITAIRE ET RESPONSABILITÉ COLLECTIVE La marque californienne Precept Wine, avec son vin au chocolat, allie deux pêchés mignons de notre alimentation hédoniste La Fondation Carrefour œuvre dans le monde entier aux côtés des associations pour lutter contre toutes formes d’exclusion
  29. 29. 29 LA SOBRIÉTÉ HEUREUSE ET LE CULTE DE LA PROFUSION Avec Create Your Taste, McDonald’s nous donne le pouvoir de créer un burger avec tous les ingrédients à l’infini Intermarché s’engage pour le mieux manger en proposant une gamme de produits non transformés, dits « brut » : L’Essentiel
  30. 30. 30 LE CONFORMISME ET LE MODERNISME ALIMENTAIRE Lesieur soutient L’Observatoire des Cuisines Populaires, lieu virtuel vantant la cuisine populaire française Insectéo est un site de vente en ligne d'insectes comestibles.
  31. 31. 31 LE CONTRÔLE ET LE LÂCHER-PRISE ABSOLU Barilla lance une nouvelle gamme de pâtes sans gluten L’application Weight Watchers permet de scanner le code barre d’un produit pour savoir sa composition et ainsi contrôler son alimentation
  32. 32. 32FACE AUX MARQUES
  33. 33. 33 LE TERRITOIRE DE LA FOOD EST TELLEMENT INSPIRANT QUE DES MARQUES D’UNIVERS DIVERS SE L’APPROPRIENT !
  34. 34. Cette initiative est une idée qui célèbre les connexions que nous construisons autour du partage du repas, ainsi que la richesse culinaire de l’ensemble des cultures de notre monde. Ce projet, à l’initiative de la firme Google en partenariat avec « m ss ng p eces », une société de production spécialisée dans le divertissement, a été inspiré du fait que l’outil de traduction Google Translate permet la création de relations fonctionnelles, personnelles et connectées entre individus du monde entier, comme le domaine du fooding considéré comme langage universel. Durant 5 soirs, 18 chefs venant des 5 continents, ont préparé des dizaines de plats inspirés culturellement des pays d’Israël, de Corée, d’Italie, de Suède ou bien d’Irlande. Véritable melting pot, tout les éléments du menu, de la décoration, de l’interface web, de l’ambiance sonore…sont le reflet d’un mélange riche et diversifié d’une multitude de cultures. Particularité de cette expérience, une véritable interactivité dans le fait que les commandes devaient être faites via Google Translate. 34
  35. 35. Cuisiner pour vos amis dans un restaurant éphémère ça vous dit ? IKEA a créé un « DIY pop-up restaurant » appelé The Dining Club. L’objectif : réunir des centaines d’individus autour d’une passion commune : la cuisine. Le principe : une cuisine équipée avec ustensiles et nourriture (dont des produits du géant suédois et une liste de recettes typiques) ont été mis à disposition des participants. Et pour ceux qui doutaient de leurs capacités culinaires, un chef cuisinier en chair et en os épaulait le cuistot amateur du jour, pour le guider dans l’élaboration de son menu. Un espace avec des ateliers interactifs, un café suédois et un magasin [pour rentrer chez soi avec ses produits préférés] étaient également proposés. 35
  36. 36. Fondée à la fin du 19ème siècle par des agriculteurs et des horticulteurs, la banque devenue n°1 aux Pays- Bas, a toujours fait du secteur de l’agroalimentaire, sa priorité. Consciente des différentes problématiques environnementales, sociétales, sociales, technologiques…liées à l’alimentaire, Rabobank a créé une initiative collective, collaborative et participative visant à rassembler et connecter l’ensemble des acteurs du secteur (entreprises, strat- up, investisseurs...). FoodBytes! est organisée un peu partout dans le monde pour répondre à un objectif commun : trouver et mettre en place des solutions d’avenir innovantes et disruptives dans le secteur de l’agroalimentaire pour faire face aux nouveaux challenges nés des différentes mutations économiques, écologiques, humaines,…de notre monde. 36
  37. 37. « Ce n’est pas parce que sa cuisine est en travaux qu’on ne peut pas bien cuisiner ». Partant de cet insight, l’enseigne n°1 du bricolage et de l’aménagement pour la maison et le jardin a développé un dispositif social media inattendu : réaliser 5 recettes inédites et ingénieuses avec des outils de bricolage. Développée en partenariat avec Om Nom Nom-SuperBon by Minute Buzz, une fanpage de food française, et lancée durant la Semaine du Goût, cette activation a vocation à surprendre et raconter l’offre cuisine Leroy Merlin de manière ludique et décalée. Engagement et renforcement du capital sympathie de la marque, ce dispositif permet à la marque de mettre à l’honneur ses fonctions conseils et création de projet. 37
  38. 38. 38
  39. 39. 39
  40. 40. 40
  41. 41. 41
  42. 42. 42
  43. 43. 43
  44. 44. 44
  45. 45. 46

×