AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
E.T visite sous une pluie
battante L’ In Situ Festival
au Fo...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
Stoul
www.stoul.com
Stoul vit et travaille aux portes de Par...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
Jimmy C
www.akajimmyc.com
James Cochran, aka Jimmy C, played...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
Kenor
www.elkenor.com
KENOR, né en 1976, est un artiste espa...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
Monsieur Qui
www.monsieurqui.com
Eric Lacan à la ville, mons...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
Rachid Khimoune
www.rachidkhimoune.com
Rachid Khimoune est u...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
Levallet
www.levalet.org
Voici un professeur d’arts plastiqu...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
Michael Beerens
www.michaelbeerens.fr
Né en 1984, Michael BE...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
Willy Vainqueur
Willy Vainqueur, né en 1957, vit et travaill...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
Barondo
www.borondo.blogspot.fr
Borondo a commencé en dessin...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
Jean Faucheur
jean.faucheur.free.fr
Jean Faucheur (né à Vers...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
Jane&JS
www.janaundjs.com
Jane&JS forment un couple d'artist...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
93 MC (Collectif)
ils se sont rencontrés sur les bancs de
l'...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Ame gallery le monde de l'art selon e.t.-040614 festival in situ aubervilliers- partie 2-pdf

349 views

Published on

E.T visite sous une pluie battante L’ In Situ Festival au Fort d’Aubervilliers le 4 juin 2014

Partie 1/2/2

E.T., sculpture sociale et nomade d’Antoine Mercier (AME) va à la rencontre d’autres œuvres d’art, dans les ateliers d’artiste, les expositions, les musées et tout autre espace urbain ou l’art est présent.

Dans la série "Le monde de l'art selon E.T.", un oeil nouveau sur l'art contemporain.

Avec les artistes, Stoul, Jimmy C, Kenor, Monsieur Qui, Rachid Khimoune, Levallet, Michael Beerens, Willy Vainqueur, Barondo, Jean Faucheur, Jane&JS, 93 MC.


L'In Situ Art Festival rassemble les œuvres de 40 artistes urbains, réunis en secret pendant plusieurs semaines dans le Fort d'Aubervilliers. Leur mission : transfigurer cette friche industrielle mystérieuse et méconnue pour l'ouvrir au public.

Les artistes ont été invités à travers cette intervention In Situ à s'approprier le concept de transition, en écho au moment particulier que traverse actuellement ce site, vidé de ses anciens usages, dont la démolition de certains bâtiments est programmée pour cet automne.

www.insituartfestival.fr

Plus d'infos sur le site www.ame-gallery.fr et la page facebook Ame-Gallery friends

Published in: Art & Photos
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
349
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Ame gallery le monde de l'art selon e.t.-040614 festival in situ aubervilliers- partie 2-pdf

  1. 1. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr AME-GALLERY www.ame-gallery.fr E.T visite sous une pluie battante L’ In Situ Festival au Fort d’Aubervilliers le 4 juin 2014 Partie 2/2 Avec les artistes, Stoul, Jimmy C, Kenor, Monsieur Qui, Rachid Khimoune, Levallet, Michael Beerens, Willy Vainqueur, Barondo, Jean Faucheur, Jane&JS, 93 MC. L'In Situ Art Festival rassemble les œuvres de 40 artistes urbains, réunis en secret pendant plusieurs semaines dans le Fort d'Aubervilliers. Leur mission : transfigurer cette friche industrielle mystérieuse et méconnue pour l'ouvrir au public. Les artistes ont été invités à travers cette intervention In Situ à s'approprier le concept de transition, en écho au moment particulier que traverse actuellement ce site, vidé de ses anciens usages, dont la démolition de certains bâtiments est programmée pour cet automne. E.T., sculpture sociale et nomade d’Antoine Mercier (AME) va à la rencontre d’autres œuvres d’art, dans les ateliers d’artiste, les expositions, les musées et tout autre espace urbain ou l’art est présent.
  2. 2. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr AME-GALLERY www.ame-gallery.fr Stoul www.stoul.com Stoul vit et travaille aux portes de Paris, à Montrouge. Née en 1981 à Bordeaux, elle habite à Paris 14e dès ses 5 ans. Artiste dans l’âme, sa mère l’inscrit à différents ateliers de pratiques artistiques et lui fait visiter régulièrement galeries et grandes expositions. A 16 ans, Stoul est formée aux Métiers d’Art à l’Ecole Boulle. S’intéressant depuis longtemps aux cultures alternatives, du punk au hip hop, c’est naturellement qu’elle se rapproche du mouvement graffiti et street-art, elle peint ses premiers murs à la bombe avec les 7MR. Depuis, elle est souvent sollicitée pour réaliser des fresques pendant des événements, faire des collages ou peindre des stores et des boutiques. L’artiste Stoul, dites aussi Stoul Peintresse, s’inscrit désormais dans le mouvement de l’Art Urbain Contemporain. E.T visite In Situ au Fort d’Aubervilliers le 4 juin 2014
  3. 3. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr AME-GALLERY www.ame-gallery.fr Jimmy C www.akajimmyc.com James Cochran, aka Jimmy C, played a key role in the development of the underground graffiti movement in Australia during the early 1990's, and after working on numerous mural commissions and community arts projects, went on to complete a Masters degree in Visual Arts at the University of South Australia with an interest in urban realist and figurative oil painting. His two interests in graffiti and oil painting converged, leading to the development of Cochran's signature aerosol pointillist style; portraits or urban landscapes painted entirely from blobs of spray paint. This technique developed into what he called the 'drip paintings' and the 'scribble paintings', composed of layers of coloured drips or energetic lines to form vibrant and poetic cityscapes and portraits. Cochran now lives in London and his canvases and walls can be viewed in cities across the world. E.T visite In Situ au Fort d’Aubervilliers le 4 juin 2014
  4. 4. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr AME-GALLERY www.ame-gallery.fr Kenor www.elkenor.com KENOR, né en 1976, est un artiste espagnol. Il commence le graffiti à la fin des années 1980, d'abord dans le sud de la France, puis à Barcelone en Espagne. Il s'attaque alors aux trains et aux murs de la capitale catalane pour emmener le spectateur dans un univers fantastique de paysages géométriques. Il est aussi passionné de design et de typographie et aime peupler l'espace urbain de ses personnages uniques. E.T visite In Situ au Fort d’Aubervilliers le 4 juin 2014
  5. 5. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr AME-GALLERY www.ame-gallery.fr Monsieur Qui www.monsieurqui.com Eric Lacan à la ville, monsieur Qui dans la rue, est issu du graffiti vandale des années 90, exercé principalement sur Marseille. Arrimé sur Paris en 2008, le process s'affine, les affiches s'agrandissent et la peinture coule ; collages et papiers maladivement découpés, peintures en spray au rouleau ou au pinceau, tout est prétexte à "soulager" un univers essentiellement noir et "romantique" au service d'une forme de pessimisme revendiqué. Au delà du plaisir de la création visuelle, l'action et la transformation d'un lieu mais aussi la réaction, bonne ou mauvaise, du "public de la rue" sont une des raisons qui motive ses passages à l'acte. E.T visite In Situ au Fort d’Aubervilliers le 4 juin 2014
  6. 6. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr AME-GALLERY www.ame-gallery.fr Rachid Khimoune www.rachidkhimoune.com Rachid Khimoune est un sculpteur français d'origine algérienne né le 7 avril 1953 à Decazeville, dans l’Aveyron. Diplômé de l’École supérieure des beaux-arts de Paris en 1974, il pratique d'abord la peinture avant de se tourner vers la sculpture. Avec ses nombreuses réalisations monumentales, « Voir ce que l'on ne voit plus, regarder autrement, dans la magie et le rêve » dit-il, c’est ce qui fait toute la poésie de son œuvre. De la plaque d'égout, à la vieille prise de courant, en passant par les objets de récupération, Rachid redonne relief et vie à l'insignifiant Dans les années 70-80, Rachid Khimoune s'était installé à la Maladrerie, mais son atelier s'avère trop petit et en 1989, lors d’un évènement organisé pour le bicentenaire, Rachid Khimoune découvre le Fort d'Aubervilliers où il installera son atelier E.T visite In Situ au Fort d’Aubervilliers le 4 juin 2014
  7. 7. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr AME-GALLERY www.ame-gallery.fr Levallet www.levalet.org Voici un professeur d’arts plastiques peu commun ! Du haut de ses 24 ans, “Levalet” choisit les murs de Paris comme toiles de fond à ses œuvres. Oui, Levalet a deux activités : prof le jour, street artist la nuit. Ce justicier du street art s’empare de l’espace urbain avec brio à travers ses créations à l’encre de Chine qu’il colle où bon lui semble. Pour justifier son activité, Levalet déclare : “Je cherchais des lieux et des contextes à exploiter, la rue s’est imposée à moi comme un espace de création libre.Il fallait l’envahir”. Concernant le choix de l’encre de Chine, celui-ci s’est présenté comme une évidence : “L’encre de Chine me permet de traiter des dessins en noir et blanc avec un contraste assez poussé pour donner plus de présence aux figures”.E.T visite In Situ au Fort d’Aubervilliers le 4 juin 2014
  8. 8. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr AME-GALLERY www.ame-gallery.fr Michael Beerens www.michaelbeerens.fr Né en 1984, Michael BEERENS vit et travaille à Paris. Passionné de peinture et d’aventure, c’est assez naturellement qu’il commence le graffiti à la fin des années 90. « J’ai commencé à voyager pour peindre, rencontrer des gens et la peinture est devenue une sorte de priorité dans ma vie ». Il décide donc d’amener ses illustrations dans l’espace public afin d’avoir un réel échange avec le spectateur. « Progressivement, j’ai commencé à utiliser la peinture comme une tribune, un moyen de faire passer un message, une idée. » Depuis 2012, il travaille sur différents supports (plus durables) pour des projets d’expositions tout en continuant de peindre dans l’espace public. E.T visite In Situ au Fort d’Aubervilliers le 4 juin 2014
  9. 9. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr AME-GALLERY www.ame-gallery.fr Willy Vainqueur Willy Vainqueur, né en 1957, vit et travaille en région parisienne. Après une formation universitaire sur les outils et les techniques de communication audiovisuelle, il investit rapidement le champ de la photographie documentaire. Il devient, en 1985, reporter photographe pour la presse locale et nationale. Parallèlement, en 1991, Willy participe à son premier Printemps de Bourges. Cette collaboration qu’il poursuivra jusqu’en 1998, lui permettra de développer son travail autour des pratiques musicales notamment à travers le projet de restitution d’images dans l’espace urbain : Murs - Mures. Willy Vainqueur a toujours privilégié les rencontres humaines, les « choses » du quotidien tout en cultivant un rapport à l’intime. Rapport qui lui permet de raconter la mémoire des lieux et les histoires particulières des gens qu’il croise au détour de son objectif. E.T visite In Situ au Fort d’Aubervilliers le 4 juin 2014
  10. 10. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr AME-GALLERY www.ame-gallery.fr Barondo www.borondo.blogspot.fr Borondo a commencé en dessinant, quand il était enfant. Mais alors que la plupart des gens arrêtent en grandissant, il a continué — pour lui c’est l’aliment de l’âme. il a toujours été fasciné par les murs. Il est passé du graffiti aux peintures de silhouettes humaines lorsqu'il est allé en Espagne ou il a étudié aux Beaux-Arts de Madrid. C’est un peu après qu'il a découvert le travail de Banksy ou de Blu, mais surtout celui d’Ernest-Pignon Ernest. Même si il a appris les techniques traditionnelles, ce qui lui plaît le plus, c’est la recherche, s’amuser avec les matières. Ce qui est merveilleux, dans la rue, c’est de se demander sans arrêt comment faire : comment faire pour poser à tel endroit, transporter son matériel, agir vite... Cela donne des idées sans arrêt ! E.T visite In Situ au Fort d’Aubervilliers le 4 juin 2014
  11. 11. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr AME-GALLERY www.ame-gallery.fr Jean Faucheur jean.faucheur.free.fr Jean Faucheur (né à Versailles le 14 juin 1956) est un peintre et sculpteur français, cofondateur du groupe des Frères Ripoulin (1983). Jean Faucheur commence en 1983 à réaliser des peintures sur papier kraft qu’il colle, quelques heures ou quelques jours plus tard, sur les panneaux publicitaires de la Ville de Paris. Inventant ainsi une nouvelle technique personnelle d’exposition. En 1985, Faucheur part à New York. Pendant son séjour, il fréquente des artistes comme Keith Haring ou Futura 2000. Après quelques années consacrées à la sculpture, Faucheur fait la rencontre de Thom Thom qui s’acharnait à découper avec un cutter les affiches publicitaires, De cette rencontre, et bien d'autres, naît l'initiative du MUR. E.T visite In Situ au Fort d’Aubervilliers le 4 juin 2014
  12. 12. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr AME-GALLERY www.ame-gallery.fr Jane&JS www.janaundjs.com Jane&JS forment un couple d'artistes dont le travail s'inscrit aussi bien dans l'espace urbain que dans des lieux d'expositions fermés. inspirés par la ville et son architecture en perpétuelle mutation, mais aussi par ceux qui la vivent et l'observent, ils peignent des paysages urbains, de simples détails d'architecture et des portraits dans des jeux de miroirs, de transparence et de mise en abîme. Ils utilisent la technique du pochoir (développé auprès d'artiste-ouvrier au sein du collectif wca), reposant exclusivement sur leur travail photographique. Autrichienne et français, ils vivent désormais à Salzbourg en Autriche après avoir passé quelques années à Madrid et à Paris. E.T visite In Situ au Fort d’Aubervilliers le 4 juin 2014
  13. 13. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr AME-GALLERY www.ame-gallery.fr 93 MC (Collectif) ils se sont rencontrés sur les bancs de l'école, à la maternelle, à St Denis ! Au milieu des années 80, premiers témoins de l'émergence du Hip Hop, ils décident de se réunir sous la bannière « 93 Mafia Crew ». La rue et le métro étaient leurs terrains de jeux préférés, la ligne 13 surtout et plus particulièrement les wagons (vides) de 1ère classe. Amoureux du véritable art d'écrire, celui de la rue, les 93MC continuent à peindre et organiser de nombreux événements pour aider les nouvelles générations à s'initier à cet art. Il est important que les jeunes graffeurs des années 2010 fassent connaissance avec les 93MC, les pionniers de cette dernière forme de peinture contemporaine du 20ème siècle, le graffiti. E.T visite In Situ au Fort d’Aubervilliers le 4 juin 2014

×