Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Inspirations RSE pour le retail

179,573 views

Published on

Découvrez les belles initiatives Retail, digitales et RSE identifiées par l'équipe Altavia Watch, la cellule veille et innovations du groupe Altavia.

Published in: Marketing
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Inspirations RSE pour le retail

  1. 1. ALTAVIA Recommandation stratégique 1 Atelier RSE Retail : inspirations d’aujourd’hui pour construire demain
  2. 2. #WTF !
  3. 3. Changement climatique L'urgence évoquée dès 1971
  4. 4. • En interrogeant les câbles diplomatiques américains (1966-2010) rendus publics par WikiLeaks ces dernières années, Le Télégramme a retrouvé les premiers messages d'alerte : ils datent du début des années 70. • En 1979, la première conférence mondiale sur le climat, à Genève, informe les 138 États membres de l'Organisation météorologique mondiale de l'urgence du problème climatique. La même année, la Maison Blanche reçoit le « rapport Charney », commandé à l'Académie nationale des sciences par le président Carter pour dresser une synthèse des connaissances sur l'impact possible des activités humaines sur le climat. La conclusion : « Nous avons la preuve irréfutable que l'atmosphère change et que nous contribuons à ce changement ». En cause : les émissions de CO2 qui « augmentent continûment » et dont il est « raisonnable de penser qu'elles affecteront le climat ». ALTAVIA RSE Changement climatique L'urgence évoquée dès 1971
  5. 5. le changement climatique c'est maintenant
  6. 6. • Des images très fortes ! • Drowning World est une incroyable série de photographies de Gideon Mendel, un photographe sud-africain qui mélange art et documentaire pour sensibiliser aux conséquences directes des changements climatiques. • Gideon Mendel vient de remporter le Pollock Prize for Creativity pour ce projet, pour lequel il a passé presque 10 ans à parcourir le monde, réalisant des portraits des habitants des zones dévastées par les inondations, comme Haïti, le Pakistan, l’Australie, la Thaïlande ou l’Allemagne ALTAVIA RSE le changement climatique c'est maintenant
  7. 7. Il stocke 4 ans de déchets pour dénoncer l’inutilité des emballages
  8. 8. • Le dernier projet d'Antoine Repessé. Ce jeune photographe lillois a entassé ses ordures ménagères pendant quatre ans pour dénoncer la société de consommation et montrer "la petitesse de l'homme à côté de celle des ordures. • Pour réaliser ces décors surréalistes, il a amassé et collecté des ordures ménagères pendant quatre ans. • Avec ces clichés originaux le lillois de 36 ans, souhaite "faire comprendre les enjeux de la société actuelle": "On nous parle souvent de la quantité de déchets que nous produisons, mais je pense que ça a beaucoup plus d'impact de le montrer", a-t-il expliqué au Huffington Post américain. ALTAVIA RSE Il stocke 4 ans de déchets pour dénoncer l’inutilité des emballages
  9. 9. Top 10 des déchets retrouvés dans l’Océan
  10. 10. • Surfrider Foundation Europe dévoile le classement de ce qu’ils considèrent comme les premiers prédateurs de l’Océan : les déchets aquatiques. • « Nos déchets ignorent les frontières, Chaque jour, 8 millions de tonnes de déchets finissent dans l’Océan. • La fondation européenne s’alarme de la présence de plus de 80% de plastiques dans les déchets aquatiques et appelle industriels et pouvoirs publics à agir pour préserver l’Océan et l’environnement. • Une initiative de sciences participatives qui vise à collecter et analyser à l’échelle européenne les déchets qui polluent plages, littoraux, océans et fonds marins, afin de travailler à des solutions communes pour plus d’efficacité dans la lutte contre la pollution marine, mais aussi d’évaluer localement l’efficacité des mesures appliquées. ALTAVIA RSE Top 10 des déchets retrouvés dans l’Océan
  11. 11. Tesco conspué pour ses nouvelles MDD produits frais "Les fausses fermes de Tesco sont une insulte envers les vrais fermiers. RT s'il vous plaît en solidarité avec les vrais producteurs fermiers du pays."
  12. 12. • Tesco a lancé en mars sept nouvelles signatures pour ses produits frais : "Les Fermes de…" ("Farms", en anglais). Mais comme les spécialités ne viennent pas toutes de vraies fermes, le distributeur britannique se fait huer sur les réseaux sociaux. • Tesco avait bien sûr conscience de jouer gentiment sur l’ambiguïté, ce que permet la législation anglaise • Dans la présentation de ses nouvelles marques, il n'a pas caché que les fournisseurs sélectionnés étaient de toutes tailles, que certains produits étaient importés. Mais le distributeur n'avait pas imaginé un tel retour de flammes sur les réseaux sociaux. • Les commentaires assassins et les caricatures pleuvent : "Les fausses fermes de Tesco sont une insulte envers les vrais fermiers. RT s'il vous plaît en solidarité avec les vrais producteurs fermiers du pays." ALTAVIA RSE Tesco conspué pour ses nouvelles MDD produits frais
  13. 13. • Ambition de la firme Allemande de devenir le 1er constructeur mondial • Le programme « BleuMotion » permet de lancer sur le aux USA un diesel « propre » pour pénétrer ce marché et ainsi devenir n° 1 mondial • La justice américaine va défendre les droits des clients US, ce ne sera pas le cas des clients européens • L'industrie automobile allemande représente 20% de ses ventes à l’exportation et 14% du produit national but du pays ! • La grande perdante de cette histoire : la planète ALTAVIA RSE Le scandale Volkswagen
  14. 14. La population de tigres augmente pour la première fois depuis un siècle
  15. 15. • C’est la première fois dans l’histoire que des États se mobilisent pour la sauvegarde d’une espèce. • Après plus d’un siècle marqué par un alarmant déclin, la population de tigres sauvages semble être en hausse. Selon un communiqué du WWF, on trouverait aujourd’hui dans la nature, au moins 3 890 spécimens, une augmentation considérable par rapport au dernier comptage de 2010, lors duquel près de 3 200 tigres avaient été recensés. • La population de tigres sauvages a augmenté principalement en Russie, au Bhoutan, au Népal et en Inde, des pays qui ont participé à la mise en place, lors du « Sommet International du Tigre » de Saint-Pétersbourg en Russie, d’un programme global de sauvegarde. Son objectif est de doubler les populations pour 2022. ALTAVIA RSE La population de tigres augmente pour la première fois depuis un siècle
  16. 16. Offrir une expérience à ses clients Plus de 10.000 tonnes de fruits et légumes biscornus ont été vendus sous l'étiquette des Gueules Cassées en huit mois. La marque qui se bat contre le gâchis inspire également une dizaine de pays étrangers, qui se penchent sur son concept
  17. 17. • La marque qui se bat contre le gâchis inspire également une dizaine de pays étrangers, qui se penchent sur son concept ALTAVIA RSE Plus de 10.000 tonnes de fruits et légumes biscornus ont été vendus sous l'étiquette des Gueules Cassées en huit mois.
  18. 18. Le commerce équitable bon pour les droits des femmes
  19. 19. • Le commerce équitable permet aux femmes de connaître et de faire valoir leurs droits dans les pays du Sud. • Les femmes travaillent globalement plus que les hommes, et touchent une rémunération bien moindre. La FAO et Fairtrade International estiment que les femmes assurent 2/3 des heures travaillées dans le monde, mais qu’elles perçoivent moins de 10 % du revenu total mondial. • « Le commerce équitable a pour objectif l’amélioration de la vie des familles et des communautés. Cela n’est pas possible sans la participation active des femmes, c’est pourquoi elles ne peuvent pas être exclues des décisions », affirme Marike de Peña, présidente de Fairtrade International. • Actuellement, le commerce équitable aide 350.000 femmes à sortir de la pauvreté, rien que dans le secteur de l’agriculture. ALTAVIA RSE Le commerce équitable bon pour les droits des femmes
  20. 20. Les Z et la conso collaborative : une histoire d’amour est née
  21. 21. • Si la consommation collaborative ne concerne pas que les jeunes, elle est tout de même une réalité mieux implantée au sein de la génération Z ! • Financement participatif : les jeunes reprennent le pouvoir, • Covoiturage : vers une mobilité toujours plus partagée et multi- modale, • Tiers-lieux, espaces de coworking : vive la flexibilité, • L’accès et l’usage : la mort de la propriété, • Open education : l’accès au savoir pour tous, • Mouvement «Maker» : les artisans des temps modernes. ALTAVIA RSE Les Z et la conso collaborative : une histoire d’amour est née
  22. 22. La RSE UN Impératif POUR LE RETAIL
  23. 23. • La Camif. Son mot d’ordre ? « Changeons le monde de l’intérieur ». • Ce positionnement éthique centré sur le local est ainsi devenu le coeur du projet de relance de la Camif, pour se différencier. Émery Jacquillat raconte : « il fallait trouver un positionnement qui ait du sens pour l’ensemble de nos parties prenantes, notamment pour nos plus anciens sociétaires, tout en se montrant capables de répondre aux contraintes du futur et aux exigences du consommateur de demain ». • La Camif a tellement confiance en son positionnement et en ses valeurs qu’elle se donne une génération pour détrôner le géant suédois Ikea, dont elle estime que le modèle a fait son temps. ALTAVIA RSE Les engagements de camif.fr
  24. 24. Natura de nouveau reconnue pour son engagement en matière de développement durable
  25. 25. • Natura a été reconnue comme l’une des 100 entreprises les plus durables pour la 7ème année consécutive, selon le classement Global 100, réalisé par l’entreprise canadienne Corporate Knights. • Les entreprises sélectionnées ont été évaluées à partir de divers indicateurs, en rapport avec l’énergie, les émissions de carbone, la consommation d’eau, les déchets solides, la capacité d’innovation, les salariés, la sécurité au travail, le pourcentage de femmes dans les postes de direction, les répartitions des primes en fonction des indicateurs de développement durable, entre autres. ALTAVIA RSE Natura de nouveau reconnue pour son engagement en matière de développement durable
  26. 26. Selfridges dit non aux femmes- objets avec un ballet
  27. 27. • Le magasin anglais Selfridges veut combattre les clichés et entend bien le faire savoir ! Dans sa dernière campagne lingerie, la marque met en scène des mannequins amateurs à la façon d’un ballet. • Intitulée « EveryBody », la campagne de Selfridges a été conçue par les équipes créatives du magasin, en collaboration avec le chorégraphe de la compagnie de ballet britannique The Royal Ballet, Wayne McGregor. Les mannequins amateurs, toutes morphologies et ethnies confondues. • L’objectif pour Selfridges était de redéfinir la façon dont le corps de la femme est représenté dans le secteur de la distribution et dans la publicité en général, et d’éviter toute sexualisation ou réification. ALTAVIA RSE Selfridges dit non aux femmes-objets avec un ballet
  28. 28. H&M teams up with M.I.A. for World Recycle Week
  29. 29. • H&M a lancé son programme de collecte de vêtements en 2013. L'idée est simple : Vous rapportez vos vieux vêtements (toutes marques et tous états) dans votre magasin H&M. H&M les recycle et crée de nouvelles fibres textiles et, en retour, vous obtenez des bons d'achat valables chez H&M. • Pour la Semaine mondiale du recyclage de cette année, H&M souhaite collecter 1 000 tonnes de vêtements. Et pour sensibiliser le public, M.I.A a tourné un clip exclusif pour H&M afin de souligner l'impact environnemental de l'enfouissement des vêtements dans le monde. ALTAVIA RSE H&M teams up with M.I.A. for World Recycle Week
  30. 30. Aerie confirme son engagement pour une mode à l’image de la sociétés
  31. 31. • Déjà en 2014, cette marque appartenant à American Eagle Outfitters avait annoncé son engagement de faire la guerre au faux en abandonnant le recours à Photoshop pour ses modèles et lançait ainsi sa première campagne de pub « sans retouches ». • C’est un succès : les ventes d’Aerie augmentent alors significativement, prouvant ainsi que ce discours body-positive a trouvé son public … car il parle à toutes les femmes ! • Un discours qui a d’autant plus d’importance que la marque s’adresse majoritairement aux 15-25 ans. • Depuis, Aerie a multiplié les actions pour bousculer les codes de la mode. La griffe a notamment lancé un guide des tailles permettant à ses client-e-s de visualiser l’apparence de soutien- gorge de diverses tailles sur des mannequins non retouchées et aux morphologies hétérogènes. ALTAVIA RSE Aerie confirme son engagement pour une mode à l’image de la sociétés
  32. 32. Tommy Hilfiger conçoit des vêtements pour les enfants en situation de handicap
  33. 33. • Certains handicaps ne permettent pas aux enfants de s’habiller comme ils le voudraient. Qu’ils soient trop compliqués à enfiler ou difficiles à fermer, les vêtements sont souvent conçus d’après des standards qui font l’impasse sur quelques réalités. • Tommy Hilfiger y remédie dans une collection complètement adaptable aux handicaps. A l’origine de cette initiative, une collaboration avec l’association fondée par Mindy Scheier en 2013, Runway of Dreams. • La première étape de cette collaboration a été de remplacer les fermetures éclair et les boutons par MagnaReady®, un système d’aimants qui permet de s’habiller plus facilement. « Nous avons toujours célébré la diversité chez nos consommateurs », explique Gary Sheinbaum, CEO de Tommy Hilfiger Americas ALTAVIA RSE Tommy Hilfiger conçoit des vêtements pour les enfants en situation de handicap
  34. 34. Simons to Open ‘Next-Generation’ Eco-Store in 2018
  35. 35. • Quebec City-based large format retailer La Maison Simons will open an innovative new store, costing about $50 million, at Quebec City’s Galeries de la Capitale. The store will replace the mall’s Target location which closed last year, and will replace an existing Simons store about half the size in the same mall. • “This is the very first store where the concept of ecology will be ubiquitous”, said company president Peter Simons. The store will occupy about 80,000 square feet and will feature solar panels and recharging stations for electric cars, among other innovations. “The goal is to achieve a zero net footprint“, according to Mr. Simons. ALTAVIA RSE Simons to Open ‘Next-Generation’ Eco-Store in 2018
  36. 36. La traçabilité est dans le pré
  37. 37. • Comment garantir à son consommateur la qualité de ses produits laitiers et respecter la promesse de son message publicitaire ? Le supermarché britannique Waitrose a la réponse: mettre des GoPro sur ses vaches et diffuser les images. • Pour la première fois une enseigne de supermarché pousse le concept marketing de la transparence jusqu'à son paroxysme publicitaire: en exposant à la télévision la douce vie "enchamptée" de ses vaches. Le message ? Parce que nous sommes le seul distributeur à vous garantir des produits laitiers organiques, nous n'avons rien à cacher. • En accrochant des GoPro aux vaches et poules des verdures de ses fermes, Waitrose crédibilise son message publicitaire. Cela s'appelle la preuve par l'image. Dans une société qui ne jure que par elle, difficile de faire plus efficace. ALTAVIA RSE La traçabilité est dans le pré
  38. 38. Färm, la coopérative alimentaire qui réconcilie Bruxelles et les supermarchés
  39. 39. • Le 9 janvier 2016 dernier, färm a ouvert les portes du dernier-né de ses supermarchés à Auderghem : 500m² et 4.000 références de produits bio, locaux et de saison, en circuits courts. Selon Baptiste Bataille, « la coopérative se situe entre le magasin bio et la grande surface. Le magasin bio pour la connaissance du produit et les valeurs humaines et la grande surface, pour l’efficacité et la rentabilité ». • Färm embauche 42 personnes, que l’on ne désigne pas comme employés mais plutôt comme « cofärmers », ou collaborateurs. Ensemble, ils participent activement aux groupes de travail et de réflexion de la coopérative liés à son fonctionnement et à ses projets. Les consommateurs aussi ont leur mot à dire. L’offre du premier magasin a d’ailleurs été établi par les clients eux-même. ALTAVIA RSE Färm, la coopérative alimentaire qui réconcilie Bruxelles et les supermarchés
  40. 40. WeFood : le supermarché des produits périmés
  41. 41. • À Copenhague, le supermarché WeFood ne commercialise que des produits périmés, ou dont le packaging a été abîmé. Cette grande surface commercialise toute une gamme d’aliments (pain, viande, fruits, légumes…) à des prix défiant toute concurrence : 30 à 50% moins cher que dans les boutiques habituelles. • Tous les profits sont reversés à l’association DanChurch Aide et servent à financer des projets dans les pays pauvres. ALTAVIA RSE WeFood : le supermarché des produits périmés
  42. 42. A Lyon, La Fourmi, une épicerie de déstockage lutte contre le gaspillage
  43. 43. • Initiative locale • Dans un contexte de développement des pratiques écologiques, l’épicerie de quartier « La Fourmi » donne une seconde vie aux produits de marque mise de côté par les enseignes de grande distribution. • Le concept s’adresse aux Lyonnais désireux de consommer autrement : il vend, à des prix très compétitifs, des produits rejetés par les enseignes classiques en raison de leur emballage non conforme (légèrement abimé, mal imprimé, etc.), leurs dates courtes ou la faillite de la marque. ALTAVIA RSE A Lyon, La Fourmi, une épicerie de déstockage lutte contre le gaspillage
  44. 44. Des repas bons et bio livrés à vélo avec les Pâtissons
  45. 45. • Partant du postulat «qu'on mange un peu n'importe comment» et que «ce n'est pas facile de ne pas manger n'importe comment» Hugo, Jérémy et Vincent ont eu la bonne idée de créer Pâtisson. À vélo, ils livrent sur Paris des paniers de courses pour la semaine, 100% végétal, bio, de saison et presque 100% français. • «Nous proposons aux Parisiens de leur livrer en vélo une cagette de produits 100% bio, issus d'entreprises et de petits producteurs français, à un prix abordable, accompagnés de recettes pour les cuisiner en moins de 15 minutes. Le contenu varie chaque semaine et en fonction des saisons». ALTAVIA RSE Des repas bons et bio livrés à vélo avec les Pâtissons
  46. 46. Picture Organic Clothing agite le marché de l'outdoor
  47. 47. • En huit ans d'existence, la marque de vêtements auvergnate Picture Organic Clothing s'est imposée sur le marché des sports de glisse, qu'elle bouscule avec des produits éthiques et écolos avec en ligne de mire le succès de ses concurrents North Face ou Patagonia. • "Derrière chaque collection, on pense développement durable", assure Jérémy Rochette, chargé du design. Certains produits ont été primés au Salon international des sports de glisse de Munich comme leur casque de ski en amidon de maïs et polyester recyclé provenant de l'habitacle d'automobiles. "C'est devenu une vision d'entreprise. On espère qu'en 2020, 100 pour cent de nos produits seront véritablement recyclables", ajoute le co- fondateur. ALTAVIA RSE Picture Organic Clothing agite le marché de l'outdoor
  48. 48. Le digital un allié précieux de la rsE ( Quand il est bien utilisé ! )
  49. 49. • Vous donner les bonnes pratiques et partager avec vous de jolies initiatives pour contribuer à un monde meilleur • Le digital est devenu un incontournable, nous sommes bien conscients de son impact environnemental mais comment en faire un allié précieux ? • Il convient de modifier ses habitudes. Du côté des utilisateurs, les gestes clés sont simples à mettre en œuvre, mais ils demandent à changer des habitudes bien ancrées : • Eteindre sa box et le boîtier TV le soir. • Allumés 24 heures sur 24, un box ADSL et le boîtier TV associé consomment de 150 à 300 kWh par an, soit la consommation électrique annuelle de 5 à 10 ordinateurs portables 15 pouces utilisés 8 h par jour ! • - Limiter l’usage du cloud au strict nécessaire. • Le stockage en ligne de ses e-mails, photos, vidéos, musiques, et autres documents impose des allers-retours incessants entre le terminal de l’utilisateur et les serveurs. Or, transporter une donnée sur l’internet consomme 2 fois plus d’énergie que de la stocker pendant 1 an. Il faut donc favoriser au maximum le stockage et l’usage local de ses données. Sources : http://www.greenit.fr/article/bonnes-pratiques/comment-reduire-l-empreinte-environnementale-du-web-5501 ALTAVIA RSE Le digital un allié précieux de la rsE
  50. 50. leS moteurS de recherche “GREEN” Source : StatCounter
  51. 51. • L’ensemble des recherches Google rejette au quotidien l’équivalent en dioxyde de carbone (CO2) d’environ 28 fusées Ariane 5 au décollage ? Chaque internaute y contribue à hauteur de 0,2 gramme par requête. Ainsi, bien que le géant américain produise 46 % d’énergie renouvelable, il pollue énormément du fait du nombre gargantuesque de machines dont il a besoin pour fonctionner correctement. • Si les moteurs de recherche polluent autant, c’est en raison des nombreux serveurs auxquels ils ont recours pour stocker les pages web référencées. Ces hébergeurs consomment non seulement beaucoup d’énergie mais nécessitent aussi d’être tenus à la bonne température par l’intermédiaire de climatiseurs, tout aussi nuisibles à l’environnement. Un moteur de recherche, pour prétendre être respectueux de l’environnement, doit ainsi compenser la pollution qu’il génère par divers stratagèmes. Cela ne signifie pas seulement optimiser l’économie d’énergie, mais aussi soutenir économiquement des projets écologiques. Sources : Les Google verts de l’internet ALTAVIA RSE leS moteurS de recherche “GREEN”
  52. 52. LILO, le moteur de recherche qui finance des projets sociaux et environnementaux
  53. 53. • Lilo, le Google solidaire qui reverse 50% des revenus générés par la publicité pour financer des projets. • Créé par 2 français, ce moteur de recherche fonctionne avec un système de gouttes d’eau qui s’accumulent à raison d’une unité par requête. Ces unités se convertissent ensuite en argent que l’on attribue à l’un des projets sociaux ou environnementaux soutenus par la plateforme. • Lilo utilise les technologies Google et Yahoo. • Ces gouttes d’eau ne valent que quelques centimes : 1 euro équivaut à environ 400 gouttes, soit 400 recherches. Mais imaginez qu’on additionne les gouttes de 10 personnes, de vos amis, d’un quartier, etc … ça peut monter très vite. Certains projets ont déjà reçu plus de 6000 euros ! • 1€ = 400 gouttes soit 400 recherches ALTAVIA RSE LILO, le moteur de recherche qui finance des projets sociaux et environnementaux
  54. 54. Ecosia, le moteur de recherche qui plante des arbres
  55. 55. • Ecosia reprend la structure classique d’un moteur de recherche et propose les mêmes résultats qu’un yahoo par exemple. Le site est disponible en une trentaine de langues. Pour compenser les émissions de CO2 liées aux requêtes, il reverse 80 % de ses revenus publicitaires à un programme de reforestation. Un compteur d’arbre indique combien d’entre eux ont poussé grâce à votre navigation. • La start-up allemande a déjà planté plus de 4 millions d’arbres depuis ses débuts en 2009 ! Le tout avec de simples recherches internet. ALTAVIA RSE Ecosia, le moteur de recherche qui plante des arbres
  56. 56. Goodeed, faites un don gratuitement juste en regardant une publicité
  57. 57. • Mon coup de cœur ! • Il s’agit d’une start up française qui permet de faire des dons gratuits (sans débourser un centime) juste en regardant des publicités ou un site internet durant 20 sec. • Là, c’est 80% des revenus générés par la publicité qui sont reversés. • 3 option possibles : Planter un arbre, Offrir un vaccin ou un repas et parfois des projets exceptionnels comme le déminage de terrains, kit de secours ou réaliser les rêves d’enfants malades, etc… • Cercle vertueux des marques sponsors car elles “récupèrent l’image positive générée. • Exemple de marques présentes en publicité : Fondation Carrefour, Philips, BodyShop, etc... ALTAVIA RSE Goodeed, faites un don gratuitement juste en regardant une publicité
  58. 58. LEROY MERLIN produit ses tutoriels en Rénovant DES ORGANISMES sociaux
  59. 59. • Leroy Merlin et Publicis Italie ont créé de nouveaux tutoriels en rénovant des foyers, des maisons de retraites et autres organismes. • Plutôt que de filmer leurs tutoriels bricolage en studio, les équipes de Leroy Merlin les tournent désormais dans des associations et organisme qui en ont besoin. Les équipes ont ainsi commencé par la rénovation de la Casa della Carità, une maison de retraite à Milan. • Pour ne pas gaspiller les matériaux utilisés pendant le tournage, ils servent pour de vrais travaux. Cette méthode a déjà permis d'aider un organisme de bienfaisance qui héberge plus de 1 200 personnes par mois. Les équipes mettent en ligne ces tutoriels à valeur caritative sur YouTube. Chaque vidéo se termine par un appel aux dons, l'objectif étant d'aider les associations. « Tutorial for Good » est devenu un format à part entière. Les équipes de Leroy Merlin mettent ainsi leur expérience et leurs savoir-faire au service des organismes qui sont dans le besoin. Cinquante d’entre eux ont déjà adhéré au projet et fait appel aux équipes de l'enseigne spécialisée dans le bricolage. ALTAVIA RSE LEROY MERLIN produit ses tutoriels en Rénovant DES ORGANISMES sociaux
  60. 60. BMW just jumped into the U.S. car-sharing biz, with the help of YC alum RideCell
  61. 61. • BMW a choisi Seattle comme ville test. Le service baptisé ReachNow se différencie quelque peu de DriveNow. Primo, Sixt n'est pas dans la boucle. Secundo, ReachNow est un service d'autopartage à la carte. Ainsi, lors de la première inscription, les clients sont invités à utiliser leur smartphone et notamment leur module photo, qui sert à immortaliser le permis de conduire et la carte de crédit. En retour, la clef de démarrage (sous la forme d'une carte magnétique) est envoyée par la poste. Par la suite, le client peut demander à ce que le véhicule lui soit livré à une adresse précise si le nombre de places de parking est réduit, s'il doit transporter des bagages ou tout simplement s'il ne souhaite pas se déplacer. • Mais avec ReachNow, BMW pousse encore plus loin la notion de service à la demande, États-Unis obligent. En effet, si pendant l'autopartage, le client souhaite garder la voiture plus longtemps, le service se transforme en location sans qu'il soit obligé de changer de véhicule ou de repasser par l'agence pour remplir la paperasse. Bien sûr, un tarif particulier est alors appliqué. • ReachNow propose également l'autopartage au sein d'une entreprise ou de résidences de luxe, en mettant à disposition une flotte de voitures en circuit fermé. Pour les clients ne souhaitant pas conduire, possibilité est donnée de pouvoir réserver une voiture avec chauffeur — cette option devrait arriver un peu plus tard. • Enfin, les clients ReachNow peuvent aussi louer leurs propres véhicules, après vérifications techniques, à d'autres utilisateurs du service. ALTAVIA RSE BMW just jumped into the U.S. car-sharing biz, with the help of YC alum RideCell
  62. 62. Un site de rencontre pour lutter contre le gaspillage alimentaire
  63. 63. • Selon une étude du Guardian, plus de 30% de la production alimentaire mondiale est gaspillée. Un chiffre alarmant que certaines marques tentent de réduire notamment avec des opérations telles que « les fruits et légumes moches » d’Intermarché. En Suède, la coopérative agricole Lantmännen, avec l’aide de l’agence McCann Stockholm, a eu la bonne idée de lancer “Restdejting”, le premier site de rencontre anti-gaspillage. Il lui reste quelques poivrons et de la sauce tomate, elle a du poulet et des oignons. Un repas, une rencontre. Ce site permet aux célibataires de combiner leur frigo afin de partager un repas fait maison et plus si affinité. Une manière concrète de lutter contre le gaspillage alimentaire. • Avec cette initiative, la coopérative agricole réussit à sensibiliser la population à sa cause sans la faire culpabiliser. Cependant, le site n’est pas exclusivement ouvert aux célibataires, et tous les individus souhaitant participer sont les bienvenus. De quoi partager un repas la conscience tranquille. ALTAVIA RSE Un site de rencontre pour lutter contre le gaspillage alimentaire
  64. 64. Migros ajoute un compteur de produits durables à son programme de fidélité
  65. 65. • Les clients peuvent se comparer à la moyenne de leur canton et se fixer des objectifs qui seront récompensés. • Ce nouveau dispositif s’appelle Cumulus Green (Cumulus étant le nom du programme de fidélité de Migros). Il s’inscrit dans le cadre du partenariat noué entre le distributeur suisse et WWF. Tous les clients encartés (2,7 millions de porteurs) trouveront désormais, au dos du relevé de compte qui leur est adressé tous les deux mois, leur part en valeur d’achats durables. • Cumulus Green prend en compte les produits porteurs de douze labels différents, allant du bio au MSC (pêche durable), en passant par IP-Suisse, une démarche de promotion de l’agriculture suisse “proche de la nature et des animaux”. En non alimentaire, le textile, le bois ou encore les appareils électriques sont aussi concernés. Chaque fois qu’il le peut, Migros en profite pour mettre en avant des MDD associées à ces différents labels. “L’achat de produits durables ne donnera pas droit à des crédits de points supplémentaires, précise Migros. • L’objectif premier est d’offrir aux clients une plus grande transparence grâce à des informations plus détaillées et de les sensibiliser à l’égard d’un comportement durable.” • Toutefois, ceux qui s’engagent à faire progresser leur indicateur Cumulus Green d’ici la fin de l’année participeront à un jeu concours doté de 20.000 francs suisses de lots. ALTAVIA RSE Migros ajoute un compteur de produits durables à son programme de fidélité
  66. 66. Lemon Tri, une dynamique ludique qui sensibilise au tri
  67. 67. • Aujourd’hui le taux de recyclage des emballages de boisson en France est encore un peu faible…. Canettes 60%, Bouteilles 52%, Gobelets 1% • En France plus de 8 milliards d’emballages de boissons sont consommés hors domicile. Ces déchets échappent aux circuits de recyclage, à cause de solutions de tri peu visibles et peu performantes. Le tri est souvent vécu comme une contrainte. • Lemon tri propose, grâce à des machines innovantes, un service de tri et de recyclage de tous les emballages de boissons (canettes, bouteilles et gobelets;) Un système clef en main qui s’intègre parfaitement à l’ensemble des lieux de consommation hors foyer : cafétérias, restaurants d’entreprise, campus, galeries commerciales.. • Trois systèmes d’incitation pour encourager les gestes de tri :  Des micro-dons,  une loterie avec tickets ou jetons,  un crédit sur badges individuels Lemon Tri, une dynamique ludique qui sensibilise au tri ALTAVIA RSE
  68. 68. Good Pay, la première carte bancaire éthique et écologique
  69. 69. • NewB, une coopérative belgex aux allures de quasi-banque, a conçu une carte de paiement responsable et écologique. Biodégradable, mesurant l’impact environnemental des achats réalisés, elle ne permet pas le crédit mais seulement de dépenser le solde réel. De plus, pour chaque transaction réalisée, 5 centimes sont versés à une bonne cause. • La NewB est une coopérative belge, citoyenne et participative, aspirant à devenir une banque, qui compte plus de 130 organisations adhérentes et près de 50 000 coopérateurs. Née en réponse à la « crise économique » de 2008, son objectif, résumé sur son site, est de « construire une nouvelle banque coopérative. Pourquoi ? Pour être en mesure d’affronter les défis financiers de demain. Ceux-ci nécessitent une banque par nous et pour nous, une banque totalement transparente et extrêmement sobre. Une banque qui investisse notre argent dans l’économie réelle et qui œuvre à une société plus durable ». ALTAVIA RSE Good Pay, la première carte bancaire éthique et écologique
  70. 70. Programme Green Card en Corée du Sud
  71. 71. • En Corée du Sud, le ministère de l’Environnement a mis en place, depuis 2011, un vaste programme collectif d’éco-récompense baptisé « Green Card », qui donne des points transformables en argent quand on diminue sa consommation d’eau et d’énergie (électricité et gaz) dans son logement, mais aussi quand on favorise les transports en commun et les achats de produits écolabellisés12. Délivrée gratuitement sous la forme d’une carte de crédit, d’une carte de retrait ou tout simplement d’une carte de membre du programme, elle a déjà convaincu plus de 5 millions de Coréens. Ce succès s’explique par la forte implication de partenaires privés, dont de grandes institutions financières (BC Card, KB Kookmin Card et la Banque industrielle de Corée) et de grandes enseignes de distribution (E-mart, Lotte Mart, et Homeplus), mais aussi par la mobilisation des autorités locales (le programme national « Green card » peut accueillir des initiatives locales) et des pouvoirs politiques au plus haut niveau. ALTAVIA RSE Programme Green Card en Corée du Sud
  72. 72. AVEC BUYMEONCE, FAVORISONS LES PRODUITS DURABLES
  73. 73. • Le site BuyMeOnce.com s’oppose à l’obsolescence programmée et à la société de surconsommation. Ce site prône une société plus intelligente dans laquelle les économies collaborative et participative prennent un nouveau souffle. • C’est en rangeant ses ustensiles de cuisine que Tara Button a eu l’idée de créé BuyMeOnce.com. « Voilà comment j’ai eu cette idée : un jour, en lavant ma cocotte- minute Le Creuset, je me suis dit que j’allais l’avoir avec moi toute ma vie. Ne serait-il pas fantastique que tout soit comme cela ? Vous achetez un objet une fois et vous n’avez plus jamais à le racheter. » déclarait-elle au journal britannique The Telegraph. Cette entrepreneure également créative dans le domaine de la publicité, est partie du principe qu’acheter des objets peu coûteux et de mauvaise qualité n’était pas pertinent. Il est désormais beaucoup plus utile d’acheter des ustensiles de bonne qualité, qui ne s’abîmeront pas avec le temps ni l’usage fréquent, même si le prix d’achat est plus élevé. • Le site BuyMeOnce.com est compartimenté en six onglets. Dans Our mission, Tara Button explique les missions qui nous incombent en tant que citoyen du monde. Des messages qui sont censés nous faire prendre conscience de l’impact que nos modes de consommation peuvent avoir sur l’environnement. Elle expose également les moyens qui existent aujourd’hui, pour lutter contre le gaspillage et la surconsommation. Dans l’onglet Articles & tips des articles lifestyle sont mis en ligne. Challenges, comme son nom l’indique est une page dédiée aux défis à destination des lecteurs. Enfin, un des onglets phare du site, Shopping dans lequel sont vendus des articles de toutes sortes : jouets, ustensiles de cuisines, accessoires, chaussures, produits de beauté… ALTAVIA RSE AVEC BUYMEONCE, FAVORISONS LES PRODUITS DURABLES
  74. 74. 79 Green Power! Une plante qui recharge les smartphones https://www.youtube.com/watch?v=5APfpfyrRNg
  75. 75. • Une start-up espagnole a conçu Bioo, un pot de fleur qui utilise la photosynthèse des plantes pour produire de l'énergie. Disponible en précommande, l'objet doit être livré en décembre. • Enfants, nombreux sont ceux à avoir appris que l'on pouvait générer de l'électricité en insérant une électrode en cuivre et une autre en aluminium dans une pomme de terre. • Une équipe de chercheurs espagnols a poussé le concept plus loin : elle a conçu un pot de fleur capable, assure-t-elle, de recharger jusqu'à trois smartphones par jour en utilisant l'électricité produite par une simple plante verte. • Actuellement en cours de financement participatif, Bioo se présente sous la forme d'un pot de fleur disposant d'une prise USB camouflée. Selon ses créateurs, il suffit d'y ajouter n'importe quelle plante et de l'arroser normalement pour obtenir de l'énergie. • Mais comment cela fonctionne ? • Lorsqu'une plante est placée au soleil, elle transforme le CO2 et la lumière environnante en oxygène et en composés organiques. Ceux qui ne sont pas consommés par la plante sont naturellement expulsés vers les racines. • Ce sont ces composés organiques que l'équipe espagnole a eu l'idée d'utiliser comme électrolyte (substance conductrice), en les mettant contact avec des bactéries. ALTAVIA RSE Green Power! Une plante qui recharge les smartphones
  76. 76. Raconter et Partager des histoires positives
  77. 77. • La plateforme Collectively.org a été créée en 2014, avec le soutien de 29 entreprises dont Google, Facebook, Unilever, Marks & Spencer ou Coca-Cola. Son objectif : rompre avec le pessimisme et le catastrophisme des médias pour faire découvrir aux jeunes citoyens-consommateurs de • la Generation Y des histoires individuelles positives et des initiatives inspirantes. Selon les initiateurs du projet, cette approche est la mieux capable de toucher le plus grand nombre et d’inciter à adopter des comportements plus vertueux et des modes de vies plus responsables. ALTAVIA RSE Raconter et Partager des histoires positives
  78. 78. Merci

×