Une histoire de la participation sur les médias sociaux

800 views

Published on

Intervention avec Thomas Stenger au séminaire mutualisé SMC, MCPN, HINT le 9 avril 2013

Published in: Technology
0 Comments
3 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
800
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
83
Actions
Shares
0
Downloads
12
Comments
0
Likes
3
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Une histoire de la participation sur les médias sociaux

  1. 1. Pour une histoire de la participation sur les médias sociaux Alexandre COUTANT, Université de Franche- Comté, ELLIADD et ISCC Thomas STENGER, IAE de Poitiers, CEREGE et ISCC ISCC, Paris, 9 avril 2013
  2. 2. Internet et participation● Participation aux fondements de lInternet civil (Le Crosnier, Schafer, 2011) – Dispositifs : BBS, newsgroups, IRC, messagerie, chat – Participation initiale, recul avec essor du Web marchand, retour avec Web 2.0
  3. 3. Médias et participation● Consubstantielle aux médias : – Recueil de lopinion – Intervention du public – Dispositifs : antennes libres, SMS télédiffusés, télé-réalité, courrier des lecteurs, petites annonces, télévision de lintime, etc. – Formats de participation : votes, évaluations, crowdfunding, crowdsourcing – Registres discursifs : témoignage, contre- expertise, détournement (Granjon, 2012)● « Parenthèse Guttenberg » : – Retour au modèle historiquement participatif des rapports médias et publics (Pettitt, 2011)
  4. 4. Médias sociaux et participationUne définition ? “Un groupe d’applications en ligne qui se fondent sur l’idéologie et la technologie du Web 2.0 et permettent la création et l’échange du contenu généré par les utilisateurs” (Kaplan, Haelein, 2010, 2012) ● Dispositifs : communautés virtuelles, blogs, microblogs, réseaux sociaux, wikis, social bookmarking, mondes virtuels, p2p, RSS, podcasts, etc. – Anachronismes : ● Communautés virtuelles dès 80S ● Weblogs définis en 1997 ● Avis de consommateurs instrumentalisés dès 1995 – Confusions : ● Configurations (CV) ● Technologies (p2p) ● Plateformes (blogs) ● Usages (mashup) – Participation variable
  5. 5. Des « médias sociaux » ?● Variété des termes : – Médias sociaux, médias participatifs, web social, communautaire, 2.0, réseaux sociaux, réseaux communautaires…● Réalité de la participation (Rebillard, 2007) – Non mineure mais minoritaire – Co-existence média / conversation● Stratification des dispositions et compétences (Sociogeek, 2009 ; Liquète, Delamotte, Chapron, 2012) – Techniques – Culturelles
  6. 6. Deux “genres de participation”• M. Ito et al. (2008, 2009, 2010) – Participation centrée sur un intérêt(interest-driven online participation) – Participation relevant de la sociabilité/amitié(friendship-driven online participation)• Projet RSN et consommation ; Projet Identic (Stenger, Coutant et al., depuis 2008) – Réseaux socionumériques, médias sociaux, identité et participation
  7. 7. Une cartographie des médias sociaux (Stenger, Coutant, 2011, 2013)• 1er axe : participationparticipation centrée sur un intérêt versus sur l’amitié (Ito et al. 2009, 2010)• 2e axe : visibilitéce qui est partagé et rendu visible ; deux finalités : – une démarche de « présentation de soi » – une démarche de « publication de contenu »
  8. 8. Une cartographie des médias sociaux (Stenger, Coutant, 2011, 2013)
  9. 9. Une cartographie des médias sociaux (Stenger, Coutant, 2011, 2013)
  10. 10. Application marketing (Stenger, Coutant, 2011)
  11. 11. Application aux enjeux éducatifs (Coutant, 2012)
  12. 12. Application aux formes de recommandations (Domenget, Coutant, 2012)
  13. 13. Une autre définition ?●« Les médias sociaux (…) sont des services Internet : – dont le contenu est très largement produit par les internautes utilisateurs (principe UGC), – qui regroupent des configurations sociotechniques très variées en termes de dynamique de participation (par intérêt, par amitié) et de visibilité (nature et finalité des données publiées en ligne) » (Stenger, Coutant, 2013)
  14. 14. Des médias (a)sociaux :pourquoi ce pléonasme ?● Répondre à “la critique du lien social” ● Réalisation du projet inachevé dautres médias ● Imaginaire positif associé à technique (Flichy, 1997 ; Mattelart, 1995) ● Visions apocalyptiques et résistance au changement (Gaglio, 2011)● Accompagner les finalités économiques ● Encourager la participation ● Enrober lemprise des systèmes sur les traces des individus (Georges, 2009) ● Confusion moyen et fin ● Logiques de flux (Coutant, 2011) ● Exploitation commerciale de la participation (Rebillard, 2011)
  15. 15. Pour ne pas conclure• Pour une approche sociotechnique – Fonctionnalités et pratiques, “affordances” et “arts de faire”• Pour une approche historique – ou tout au moins longitudinale… – qui ne s’arrête pas à l’analyse du contenu• Pour une théorie de la participation
  16. 16. Vers une théorisation de la participation sur les médias sociaux• Objet – Capital, stratégie, production, gestion, contenu, conversation…• Acteur(s) – Utilisateur, usager, consommateur, client, fan, amateur, communauté, tribu, foule…• Théories – Innovation et (lead)users (Von Hippel, 1986 ; Akrich et al.) – Services : servuction (Lovelock, Young, 1979; Eiglier, Langeard, 1987), service-dominant logic (Vargo, Lusch, 2008) – Crowd theories (wisdom, wikis, sourcing, funding…) (Kozinets et al. ; Tapscott,Williams, 2006) – Travail du consommateur (Dujarier, 2008 ; Barnard, 1948) – Co-création (Prahlad, Ramaswamy, 2000) – Prescription (Hatchuel, 1995 ; Stenger, Coutant, 2011 ; Stenger, 2011) – Convergence et médias (Jenkins, 2006)
  17. 17. Merci de votre… participationAlexandre Coutant – coutant.alexandre@gmail.com Thomas Stenger –tstenger@iae.univ-poitiers.fr

×