Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - guillaume rovere

186 views

Published on

Extrait du Livre Blanc

L’ACCES A L’INFORMATION ET AUX RESEAUX SOCIAUX REND-IL PLUS INNOVANT.E ?
Innover est-il signe de bonne santé ?

Published in: Social Media
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - guillaume rovere

  1. 1. L’ACCES A L’INFORMATION ET AUX RESEAUX SOCIAUX REND-IL PLUS INNOVANT.E ? #612RENCONTRES Page 1 Extrait du Livre Blanc L’ACCES A L’INFORMATION ET AUX RESEAUX SOCIAUX REND-IL PLUS INNOVANT.E ? A la rencontre de : Guillaume Rovere Innover est-il signe de bonne santé ? «Savoir décrypter l’information est aussi fondamental que d’y avoir accès» Accès au livre blanc : https://albanjarry.com/livre-blanc-innovation/
  2. 2. L’ACCES A L’INFORMATION ET AUX RESEAUX SOCIAUX REND-IL PLUS INNOVANT.E ? #612RENCONTRES Page 2 Innover est-il signe de bonne santé ? Serial entrepreneur, père, bionique, je suis concerné par le monde qui m’entoure et par les autres qui font mon bonheur et à ce titre, j’aime m’en éloigner pour conserver le recul parfois nécessaire LinkedIn : guillaumerovere Twitter : @GuillaumeRovere Lien : lesechos.fr/idees- debats/cercle/auteurs/index.php?id=74219 A la question de savoir si « l’accès à l’information et aux réseaux sociaux rendrait-il plus innovant ? », je répondrais, évidemment que oui. Mais être innovant fait-il de nous un créatif ? Etre innovant nous rendrait-il plus sensible à l’information ? L’information a-t-elle un impact sur notre créativité ? Notre créativité est-elle donc sous influence ? Inspirer, respirer, inspirer, respirer, repos ! Mais en fait, à quel moment pourrais-je considérer que je suis « innovant » ? Car c’est quoi « être innovant » ? Inspiré ou influencé ? Innovateur ou copieur ? Imposteur ou transformateur ? L’air du temps ou mes lectures ? Internet ou les réseaux (sociaux et d’influence) ? Qui peut prétendre avoir une idée ? Je veux dire, son idée bien à lui, à elle ? Si on compare cela au choix du prénom de notre dernier né. Entre nous, n’est-ce pas plus le fruit d’une superbe conjonction de facteurs familiaux, sociaux, sociétaux et médiatiques qui font de nous, un propagateur du prénom « super original » …qui sera « finalement » souvent classé dans les 10 premiers prénoms les plus attribués de sa génération ? Donc, l’accès à l’information fait-il de moi un être plus innovant ? Je ne crois pas. Car innover, c’est factoriser l’agrégat de tout ce qui fait ce que nous sommes, ce que nous entendons, ce que nous vivons et d’où nous venons, pour le mettre en mouvement, au moment où l’on sent que c’est « le bon moment ». Certains sont en avance et d’autres « innovent » les idées des autres, piochées lors de certains concours, plateformes et autres réseaux sociaux ou relationnels, en étant plus doués pour la mise en marché que pour la mise en marche de leur créativité. L’information a fait la bonne fortune (et l’infortune) de bien des spéculateurs mais la culture de la connaissance a fait celle de générations d’industriels. L’accès à l’information est donc un
  3. 3. L’ACCES A L’INFORMATION ET AUX RESEAUX SOCIAUX REND-IL PLUS INNOVANT.E ? #612RENCONTRES Page 3 élément essentiel de la compréhension de l’évolution des choses. Cependant, faut-il lire ce que l’information apporte ou anticiper les conséquences qu’elle pourrait avoir sur le comportement de certains ? Si innover venait de l’accès à l’information, alors cela serait une piste de compréhension du taux extrêmement élevé d’échecs des sociétés les plus « innovantes » que sont les startups (90% à 5 ans). Savoir décrypter l’information est aussi fondamental que d’y avoir accès. Ainsi, l’incidence de l’information dans l’innovation ne serait-elle pas due au fruit de nos lectures mais de l’anticipation que l’on peut faire de la compréhension que d’autres pourraient en faire. Les plus grosses réussites restent malgré tout le résultat de mise en marche d’esprits particulièrement brillants et non du seul bon « abonnement » à l’information. L’accès à la formation aura offert davantage à quelques personnalités au cerveau éminemment éloquent, de s’affirmer sur l’innovation. Qui pourrait considérer que les fondateurs de Facebook, Google ou encore Apple aient connu leur réussite par l’information ? Le terme « innovation » est-il devenu un non-sens ? Qui innove vraiment ? Ne sont-ce pas les chercheurs dans les laboratoires, les génies de l’informatique chez les Gafam et les Batx ? Même un Elon Musk n’est pas un innovateur. Il est visionnaire et talentueux. Il a surtout le talent de bien comprendre le monde et ses évolutions et de savoir trouver les bons innovateurs technologiques pour satisfaire son ambition philanthropique. Alors, l’accès à l’information est-il gage de bonne santé de ma créativité ? En tout cas, cela ne lui fait pas de mal ! L’innovation est un processus complexe, faisant appel à des étapes précises. Si l’information permet l’innovation, c’est au maximum, celle de l’usage. Dans le civil, on récupère souvent des technologies militaires qui sont un peu « dépassées » et c’est à ce moment là que l’innovateur d’usage va pouvoir faire marcher son imagination pour transformer un canon déclassé, en irrigateur surpuissant pour les champs. Je ne sais pas si je suis un innovateur mais en tout cas, j’aime me tenir informé et pour cela, l’accès au maximum d’information(s) reste un point essentiel de l’agilité de ma culture et de mon ouverture. Et pour vous ? c’est quoi l’influence de l’accès à l’information dans votre capacité à l’innovation ? Texte du précédent livre blanc « 612 rencontres sur les réseaux sociaux » : « #hashtag n’est pas un gros mot »

×