Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Travailler demain : 6 dimensions pour créer l'entreprise élastique

380 views

Published on

Dans le cadre de l’événement Revolution@Work https://www.revolutionatwork.com, Aktan organise et anime des ateliers sur des thématiques liées à la transformation du travail.
L’année dernière, les ateliers ont permis de faire émerger de premières conclusions. Nous vous proposons d’en découvrir progressivement les résultats, sous la forme de courts épisodes

Le premier épisode s’intéresse à l’évolution des organisations vers ce que l’on peut appeler « l’entreprise élastique », dont les frontières sont plus dynamiques, poreuses et pour laquelle l’enjeu devient la production d’un modèle culturel fort afin de donner du sens.

Pour en savoir plus sur le design de services, et l'innovation : www.aktan.fr

Published in: Design
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Travailler demain : 6 dimensions pour créer l'entreprise élastique

  1. 1. TRAVAILLER DEMAIN ÉPISODE 1 : CRÉER L’ENTREPRISE ÉLASTIQUE Restitution des enseignements des ateliers de Revolution@Work 2016
  2. 2. Best practice L’entreprise Hyperloop Transportation Technologies est l’archétype de l’entreprise élastique, mue par un concept sociétal de nouvelles formes de transport, elle se développe grâce aux initiatives de ressources et talents externes, à qui elle permet de conserver leur vie classique tout en développant ce projet commun. Hyperloop compte aujourd’hui 600 « collaborateurs » et 40 partenaires répartis dans 38 pays. Ces collaborateurs peuvent être ingénieurs ou designers à temps plein pour d’autres organisations, mais s’engagent contre des parts de l’entreprise à fournir au moins 10 heures par semaine à HTT, ces 10 heures pouvant être produites la nuit ou le week-end, selon l’organisation de chacun. ÉPISODE 1: CRÉER L’ENTREPRISE ÉLASTIQUE LEA Exploratrice de la révolution du travail Les éléments qui suivent sont issus des ateliers de la première édition de Revolution@Work et sont donc le fruit d’une production collective, regroupant partenaires, grands groupes, territoires et start-ups. LEA est notre guide pour une 10aine de courts épisodes sur la transformation de l’entreprise, du travail et de l’individu.
  3. 3. 3 L’INDIVIDU FACE À L’ENTREPRISE MONOLITHE DES LAMES DE FONDS SOCIÉTALES QUI BOUSCULENT L’ENTREPRISE L’ENTREPRISE DEVIENT ÉLASTIQUE POUR SURVIVRE Aujourd’hui, nous retrouvons LEA, notre héroïne de la révolution du travail, affrontant le modèle historique de l’entreprise : vertical, guidé par un esprit de corps forgé de processus homogènes, fondé sur une culture d’entreprise primant sur l’individualité et défini par des frontières organisationnelles clairement identifiées. Pour y parvenir, LEA s’appuie sur quelques grandes lames de fonds qui bouleversent les codes des organisations et redéfinissent en profondeur le vivre- ensemble, ainsi que la place de l’individu. Nomadisme, télétravail, pensée écosystème, communautés, fin du management, pratiques de co-construction, accompagnent LEA dans son impact sur l’entreprise. Cette dernière, pour survivre doit être en mesure de s’étendre, se tordre, s’adapter de manière dynamique et en temps réel, tout en garantissant sa cohérence et sa performance. Elle doit donc devenir élastique, pour garder le lien, la cohérence globale, sans rompre.
  4. 4. LES 6 DIMENSIONS DE L’ENTREPRISE ÉLASTIQUE Les ateliers Revolution@Work ont fait émerger 6 grands axes de transformation permettant aux entreprises de mieux intégrer l’individu et l’écosystème tout en préservant une vision claire et fédératrice. Ces 6 axes sont autant de leviers pour donner à LEA le moyen d’exprimer au mieux son talent et de produire une richesse pour l’entreprise et la société. Capacitation des individus et des collectifs Pour permettre à chacun de créer de la valeur, dans les contextes de travail nouveaux (télétravail, coworking, hypernomadisme), l’entreprise doit pouvoir transformer tous ces outils de production en services, accessibles de partout avec la même qualité. Cette transformation de l’entreprise en plateforme de services est encore plus cruciale à l’aire du collaboratif, où les formes et les rythmes d’échanges se multiplient. Production de modèle culturel Dans ce modèle distribué et dynamique, la question du sens n’a jamais été aussi prégnante. Les entreprises qui réussiront seront celles qui arriveront à créer une promesse de valeur qui dépasse leur impact économique : une promesse sociétale transformationnelle, facilitant la projection de tous dans un avenir commun désirable. La bataille de l’entreprise élastique se jouera donc sur la capacité de vision des dirigeants et de la capacité d’animation de cette vision par l’organisation. Porosité à l’écosystème Réseaux de talents, coopétiteurs, freelances, coinnovation, croudsourcing/funding, incubateurs, nouveau rôle de l’utilisateur, les actifs de création de valeur se situent autant dans l’entreprise qu’au- delà de ces frontières. L’entreprise élastique a donc pour mission d’accueillir ces acteurs, tout en leur laissant de la place et la possibilité de sortir du système. Transformation relationnelle Le liant principal de cette entreprise élastique devient la confiance. Confiance qu’il est complexe de créer, démontrer, cultiver. Il est alors clef de structurer de nouvelles formes de relations, de nouveaux langages, avec la démultiplication des plateformes collaboratives, la transformation des réunions en workshops, le développement de nouvelles postures managériales plus bienveillantes et au service des collaborateurs. Distribution spatiale Les frontières de l’entreprise éclatent et il n’est plus rare de voir des équipes de grands groupes s’installer dans des espaces partagés. L’entreprise s’étend, se personnalise et les formats classiques (bureaux/usines) se voient compléter par de nombreuses formes encore expérimentales, qu’il faut apprendre à gérer. Nouvelles formes de pilotage Les indicateurs classiques tels que la ponctualité du collaborateur, sa présence au travail, ses indicateurs de performance, etc. vont certainement être remis en cause dans les prochaines années, pour des indicateurs plus orientés sur la fierté du collaborateur, l’expérience client, le partage du capital contre du talent. La société va progressivement passer à l’air du pilotage de la valeur immatérielle.
  5. 5. RETROUVEZ PROCHAINEMENT LES AUTRES ÉPISODES DE TRAVAILLER DEMAIN - Espaces de régénération de soi - Développement de nouvelles compétences - L’explosion de nouveaux métiers - Nouveaux territoires de business - L’entreprise on demand - L’entreprise inclusive - Les nouvelles agoras - L’individu déployé - L’animation de l’entreprise - L’inclusion de l’externe Conçu et réalisé par AKTAN www.aktan.fr – 02 38 64 42 43

×