Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
AMM délivrées malgré un avis défavorable de l’ANSESDes décisions d’homologations de matières fertilisantes ont été délivré...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

AMM délivrees sur avis defavorable de l ANSES

364 views

Published on

Des décisions d’homologations de matières fertilisantes ont été délivrées malgré des avis non favorables de l’ANSES (les avis de l’ANSES sont publics et diffusés sur le site de l’anses ; rubrique végétal puis matières fertilisantes ou produits phytopharmaceutiques puis avis à droite).

Comme indiqué dans les articles précédents, pour les AMM et Homologation des Produits phytopharmaceutiques et Matières Fertilisantes, l’ANSES n’a qu’un rôle consultatif. En effet, cette agence émet un avis (favorable ou défavorable) à la DGAL (ministère de l’agriculture) qui décide de délivrer ou pas l’AMM ou l’homologation.

Published in: Technology
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

AMM délivrees sur avis defavorable de l ANSES

  1. 1. AMM délivrées malgré un avis défavorable de l’ANSESDes décisions d’homologations de matières fertilisantes ont été délivrées malgré des avisnon favorables de l’ANSES (Les avis de l’ANSES sont publics et diffusés sur le sitewww.anses.fr ; rubrique végétal puis matières fertilisantes ou produitsphytopharmaceutiques puis avis à droite).Comme indiqué dans les articles précédents, pour les AMM et Homologation des Produitsphytopharmaceutiques et Matières Fertilisantes, l’ANSES n’a qu’un rôle consultatif. En effet,cette agence émet un avis (favorable ou défavorable) à la DGAL (ministère de l’agriculture)qui décide de délivrer ou pas l’AMM ou l’homologation.Généralement, cet avis de l’ANSES est suivi par la DGAL. Oui mais voilà, de temps en tempsla décision est contraire. Il est déjà arrivé que le ministère décide de ne pas donner ou deréduire les usages de l’AMM, malgré un avis favorable de l’ANSES. C’est arrivé pour quelquespesticides qui font l’objet d’âpres débats ! Mais cette fois, c’est l’inverse !On peut concevoir que la DGAL soit plus “sévère” que les avis de l’ANSES, mais pourquoiautoriser des produits jugés “défavorables” ?? www.agriculture-nouvelle.fr L’atelier des curieux de l’agriculture : les nouveaux intrants : engrais, semences, plants, phyto ; les pratiques culturale, les O.A.D. …

×