Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Accès des PME aux marchés publics : le MEDEF propose 12 mesures efficaces et réalistes

Pour que l’accès des PME à la commande publique ne soit pas seulement un objectif mais s’inscrive dans les faits et orienter la commande publique comme levier de leur développement, le MEDEF porte 12 propositions fortes qui répondent à 3 grands objectifs :
- assurer un juste équilibre entre « massification » et qualité des achats pour améliorer la performance de la dépense publique,
- soutenir la trésorerie des entreprises
- et encourager la dynamique européenne.

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Accès des PME aux marchés publics : le MEDEF propose 12 mesures efficaces et réalistes

  1. 1. MEDEF – avril 2017 12 propositions du MEDEF pour faciliter l’accès des PME aux marches publics Le MEDEF porte 12 propositions fortes qui répondent à 3 grands objectifs : Assurer un juste équilibre entre « massification » et qualité des achats pour améliorer la performance de la dépense publique : 1) Améliorer la programmation des achats et favoriser les rencontres avec les entreprises du secteur concerné lors de la phase de veille préalable (sourçage) ; 2) Adapter les exigences de capacités techniques et financières au marché à réaliser ; 3) Simplifier les dossiers de consultation et les cahiers des charges ; 4) Faciliter et stimuler la mise en œuvre concrète des allotissements techniques mais aussi géographiques ; 5) Appliquer le critère du mieux-disant en privilégiant les critères qualitatifs tels que l’innovation ou l’insertion professionnelle des publics en difficulté via l’apprentissage dans le cadre strict des conditions d’exécution du marché ; 6) Détecter systématiquement les offres anormalement basses et supprimer le risque pénal de favoritisme qui pèse sur les acheteurs publics ; 7) Encadrer la négociation de façon transparente, en imposant notamment à l’acheteur d’annoncer le dernier tour sur le prix. Soutenir la trésorerie des entreprises : 8) Mettre en place une subrogation de créances par BPI France adossée aux régions afin que les entreprises ne subissent plus des retards de paiement dissuasifs ; 9) Augmenter au minimum le montant de l'avance obligatoire de 5 % à 10% du montant du marché ; 10) Diminuer la retenue de garantie de 5 % à 3 % et l’accélération de son paiement à l'entreprise (suppression du délai d’un mois après l’expiration du délai de garantie ; 11) Diminuer les cautions de bonne fin de travaux et permettre d’utiliser le matériel livré en garantie. Encourager la dynamique européenne : 12) Relancer une dynamique de type SBA (Small Business Act).

×