Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Actility usine nouvelle

352 views

Published on

Actility discussing the future of IoT connectivity at IoT World in Paris. Article was written by Usine Nouvelle.

Published in: Technology
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Actility usine nouvelle

  1. 1. Au salon IoT World, qui s'est tenu les 20 et 21 mars à Paris, plusieurs professionnels des télécoms et des objets connectés ont débattu des différences entre les principaux réseaux : LoRa, Sigfox, LTE-M et NB IoT, sans oublier la 5G. 24/03/2019 À 08H00 A chaque réseau pour l'internet des objets ses cas d'usages et business models. © jeferrb/Pixabay Comment sʼy retrouver parmi les différents réseaux de lʼInternet des Objets (IoT) ? LoRa, Sigfox, LTE-M, NB IoT et 5G… Une table ronde du salon IoT World, qui s'est tenu les 20 et 21 mars à Paris, a rassemblé plusieurs acteurs de lʼIoT pour tenter dʼy voir plus clair. Les objets connectés communiquent sur deux types de réseau. Les réseaux économes en énergie, qui permettent lʼenvoi de messages légers (Sigfox ou LoRa) et les réseaux dérivés de la 4G (LTE-M ou Narrow Band IoT) plus énergivores mais qui permettent dʼenvoyer des messages plus lourds. Complémentarité Autour de la table, un consensus : ces deux types de réseaux sont complémentaires et leur utilisation dépend des besoins. "Orange a fait le choix de déployer deux réseaux", explique Gilles Guedj, business developer IoT dʼOrange Business Services. "Le réseau LoRa, en 2016, pour sa faible consommation énergétique, et le réseau LTE-M, en novembre 2018. Ce dernier est complémentaire du LoRa, il est utile pour répondre aux besoins de mobilité ou de temps réel, mais consomme plus dʼénergie." Stéphane Allaire, président de la filiale de Bouygues Télécoms Objenious, abonde en son sens. "LoRa, ou Sigfox, permet dʼavoir des objets dʼune autonomie de 10 à 15 ans à petit prix, on peut en mettre partout. Mais on complète ce réseau par du LTE-M ou du NB IoT, qui permettent par exemple de faire passer de la voix." Duels Sigfox - LoRa et LTE-M - NB IoT "On pourrait passer des heures à comparer Sigfox et LoRa, mais en réalité ce sont des technologies assez similaires", balaye Gabor Pop, directeur marketing stratégique et corporate du fournisseur de connectivité IoT Actility. "Cʼest la richesse de leurs écosystèmes qui fera que les deux technologies se développeront ou mourront." A ce jeu-là, la technologie LoRa, ouverte, pourrait être avantagée face au système propriétaire de Sigfox. "LoRa est devenu un standard de facto", ajoute-t-il. Les technologies dérivées de la 4G, LTE- M (développé par Orange) et NB IoT (développé par SFR), sont elles aussi assez similaires, mais "manquent de maturité", regrette Gabor Pop. "Ces réseaux adressent moins de cas dʼusages que LoRa ou Sigfox, mais arrivent indubitablement sur le marché car ils leur sont complémentaires." Et la 5G ? "5G, est le mot à la mode cette année", assène Gabor Pop. "Le challenge cʼest : quʼest-ce quʼon va en faire ? Quels sont les cas dʼusage ?" Selon lui, à part la conduite autonome, la réalité augmentée et les interventions chirurgicales à distance, les cas dʼusage sont "assez limités". "Des usages, il y en a que lʼon nʼimagine pas encore", réplique Gilles Guedj. Pour lui, "la 5G IoT ne sera pas déployée avant 2023, voire 2025". Un horizon presque lointain au vu de la vitesse d'évolution des usages.

×