Annee de pub 2012 kantar

282 views

Published on

Le Pôle Publicité de KANTAR MEDIA Ad intelligence recense et valorise les
campagnes publicitaires plurimédias (presse, radio, télévision, publicité
extérieure, cinéma, internet) par secteur, par annonceur, par marque et par
support.
Le volume publicitaire est valorisé sur la base des plaquettes tarifaires en euros
(valeur brute), hors taxes et hors dégressifs.
KANTAR MEDIA Ad intelligence effectue la mesure des investissements
publicitaires en propre pour la presse, la radio, la télévision et centralise les
déclaratifs des régies de la publicité extérieure, du cinéma, d’internet.
L’analyse est réalisée hors auto-promotion et abonnements des supports.
Sur la base d’un univers constant.

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
282
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Annee de pub 2012 kantar

  1. 1. ANNÉE DE PUB 2012 Une année stable en apparenceAd intelligence Année de Pub 2012 1
  2. 2. LE POINT MÉTHODOLOGIQUE Le Pôle Publicité de KANTAR MEDIA Ad intelligence recense et valorise les campagnes publicitaires plurimédias (presse, radio, télévision, publicité extérieure, cinéma, internet) par secteur, par annonceur, par marque et par support. Le volume publicitaire est valorisé sur la base des plaquettes tarifaires en euros (valeur brute), hors taxes et hors dégressifs. KANTAR MEDIA Ad intelligence effectue la mesure des investissements publicitaires en propre pour la presse, la radio, la télévision et centralise les déclaratifs des régies de la publicité extérieure, du cinéma, d’internet. L’analyse est réalisée hors auto-promotion et abonnements des supports. Sur la base d’un univers constant.Ad intelligence Année de Pub 2012 2
  3. 3. LE POINT MÉTHODOLOGIQUEAd intelligence Année de Pub 2012 3
  4. 4. UN MARCHÉ STABLE EN VALEUR Montant et évolution des investissements publicitaires bruts plurimédias 2012 vs 2011+0,9% Evolution Milliards d’€uros Ad intelligence Année de Pub 2012 4
  5. 5. LE MOIS DE MAI MARQUE UNE RUPTURE % évolutions mensuelles des investissements plurimédias – 2012 vs 2011 12,9%2011 11,7% 10,1% 6,6% 5,9% 6,1% 5,2% 4,4% 4,5% 5,5%2012 3,7% 4,3% 3,8% 3,9% 3,1% 1,8% 1,8% 1,1% 0,1% 0,8% -0,6% -0,4% -4,3% -8,5% Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Déc Ad intelligence Année de Pub 2012 5
  6. 6. TOUS LES MEDIAS SONT IMPACTES Evolution par médias des investissements bruts en millions d’eurosTélévision Radio Internet Cinéma Presse Pub. Ext. Ad intelligence Année de Pub 2012 6
  7. 7. DES VOLUMES ORIENTES A LA BAISSE Investissements bruts en millions d’euros, durée publicitaire et pagination – 2012 vs 2011Télévision Valeur Volume Presse Valeur Volume Radio Valeur Volume Ad intelligence Année de Pub 2012 7
  8. 8. DE FORTES AMPLITUDES DANS LES EVOLUTIONS Top 10 annonceurs plurimédias en millions d’euros bruts 2012 vs 2011Global marché : +0,9% Évolution +4,6% +12,5% -1,2% -8,4% +1,5% Evolution globale : +6,0% +3,4% -5,2% +0,9% -3,4% +18,3% -0,9% Rang stable Rang en hausse Rang en baisse Ad intelligence Année de Pub 2012 8
  9. 9. L’AUTOMOBILE TIRE LE MARCHE Top 10 secteurs plurimédias en % des investissements 2012 vs 2011 et part de marché Évolution +2,6% +5,0% +0,1% +2,4% +1,6% -7,6% -5,1% +10,1% -2,8% -2,3%Ad intelligence Année de Pub 2012 9
  10. 10. LA TNT REPRESENTE PRESQUE 1/3 DU MEDIA Montant et évolution des recettes brutes en millions d’euros par segment de télévision – 2012 vs 2011+4,5% +1,0%Recettes brutes +13,7% -2,3% Chaînes Chaînes Chaînes historiques TNT thématiquesAd intelligence Année de Pub 2012 10
  11. 11. SEULS 2 SEGMENTS A LA HAUSSE EN VALEUR Montant et évolution des recettes brutes par segment de presse – 2012 vs 2011 -1,2% Global marché : -2,3%En millions d’euros -7,8% +6,3% +2,7% -18,7% -7,7% Magazines Quotidiens Quotidiens Quotidiens PQR 66 Presse pro. nationaux nationaux gratuits d’info régionaux Ad intelligence Année de Pub 2012 11
  12. 12. UN REFERENCEMENT QUI RESTE ELEVE Nombre d’annonceurs-2,2%Nombre d’annonceurs *magazines nationaux, réseaux d’affichage national, tv hors thématiques, radio IDF Ad intelligence Année de Pub 2012 12
  13. 13. DES EVOLUTIONS ERRATIQUES % évolutions mensuelles des recettes brutes de la radio 2012 vs 2011+3,7% Evolution des recettes brutes +16,9% +12,3% +10,8% +8,6% +7,9% +7,6% +2,9% +0,0% 0,7% -2,6% -3,4% -8,3% Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Déc Ad intelligence Année de Pub 2012 13
  14. 14. DES SECTEURS SIGNIFICATIFS SE DESENGAGENT Évolution par secteur des investissements bruts en millions d’euros – 2012 vs 2011-6,6% Evolution des Les plus fortes baisses budgétairesrecettes brutes Distribution Télécommunications Boissons Ets financiers ass Info média Ad intelligence Année de Pub 2012 14
  15. 15. CONCLUSIONUne évolution en valeur stable mais des volumesorientés à la baisseTous les médias sont impactésUn nombre d’annonceurs stable sur l’annéeFortes disparités dans les évolutions sectorielles:quand l’automobile tire le marché, d’autressecteurs se désengagent de l’ensemble des médias. 2013 Ad intelligence Année de Pub 2012 15
  16. 16. Nouveautés 2013Brand Content Paid Search Courrier Ad intelligence Année de Pub 2012 16
  17. 17. Ad intelligence MERCI !Ad intelligence Année de Pub 2012 17

×