Devenir consultant entrepreneur en toute sécurité et interdépendance !

1,576 views

Published on

Devenir consultant-entrepreneur en toute sécurité et interdépendance au sein d'une entreprise communautaire (ECC).
Alternative durable à l'immatriculation.
L'ECC est la 1ère entreprise 3.0 ou le salarié est son propre patron. Sécurisation du porteur de projet dans le conseil dès la naissance de l'idée et jusqu'à sa pérennisation.
L'ECC est créatrice d'intelligence collective globale (interdépendance, co-construction, coworking, cercle de réussite...).
L'ECC favorise le passage à un capitalisme coopératif et distribué pour la croissance durable de demain !

Published in: Business
  • Be the first to comment

Devenir consultant entrepreneur en toute sécurité et interdépendance !

  1. 1. ECC – DEVENIR CONSULTANT-ENTREPRENEUR Janvier 2014 DEVENIR CONSULTANT-ENTREPRENEUR TROUVER SA 1ERE MISSION Laurent GARCIA Président, AECIS Président, UFEC Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  2. 2. SOMMAIRE SOMMAIRE ENTREPRISE 3.0 Introduction Entreprise Communautaire de Conseil Devenir consultant-entrepreneur Trouver ses 1er clients Définir sa politique tarifaire Hébergement juridique Questions Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  3. 3. INTRODUCTION QUEL STATUT ? ENTREPRISE 3.0 TRANSPOSITION DE L’EXPERIENCE DES RATS PLONGEURS - mise en évidence par D. DESOR et laboratoire de neurosciences de UHP Nancy - processus de différentiation dans un groupe soumis à la pression/tension/peur -100 % des acteurs avec la compétence nécessaire pour obtenir les points à la source - Situation initiale : - 6 étudiants avec un accès à des points à la source via un jeu d’adresse ludique (anneau / fil rectiligne) - possibilité de lancer un défit au jeu puissance 4 pour récupérer les points acquis par un adversaire  Comportement homogène des acteurs au niveau des 2 phases du jeu - Situation finale : - difficulté accrue  échec multiples - recherche d’un nouvel équilibre homéostatique : dynamique du groupe pour s’adapter  émergence d’une auto-organisation cognitive en 3 groupes distincts (99 % des cas) : 50 % AUTONOME DOMINE : 17 % (réussite par soi-même sans être dominé) : 33 % des pourvoyeurs (réussite par soi même mais dominé) 50 % DOMINANT (stressé) : 50 % non pourvoyeurs (pas de réussite individuelle) - constat d’une perte de la vision globale pour une vision diadique (perte du libre arbitre, relation contextuelle) Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  4. 4. ENTREPRISE COMMUNAUTAIRE DE CONSEIL QUEL STATUT ? ENTREPRISE 3.0 ENTREPRISE 3.0 ACCELERATEUR D’EVOLUTION PROFESSIONNELLE Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  5. 5. ENTREPRISE COMMUNAUTAIRE DE CONSEIL QUEL STATUT ? ENTREPRISE 3.0 ENTREPRISE 3.0 ENTREPRISE NOUVELLE GENERATION ENTREPRISE 2.0 ENTREPRISE 3.0 CA N+1 N+2 AECIS N+3 Salarié Mode projet DEPENDANCE SUBORDINATION MATRICE DIRIGISTE MARCHE Consultant-entrepreneur INTERDEPENDANCE COLLABORATION INTELLIGENCE COLLECTIVE ECOSYSTEME Tout le monde peut devenir son propre patron. En route pour la 3 ème révolution industrielle ! Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  6. 6. ENTREPRISE COMMUNAUTAIRE DE CONSEIL QUEL STATUT ? ENTREPRISE 3.0 OPPORTUNITES NOUVELLES : CONSULTANT - Nombre de clients > Nombres d’employeurs actifs - Nombres de missions > Nombre d’offres d’emplois (besoin d’expertise, d’expérience, pic de charge…) - Démarche active génératrice de besoins non exprimés - Sécurisation supérieure par une diversification (multi-clients / mono-employeur) - Capitalisation sur soi même et non sur une marque employeur (autonomie) - Réalisation de soi - Devenir employeur de soi-même - Affirmation de soi - Télétravail PASSAGE D’UN MODE PASSIF A UN MODE ACTIF CONSULTANT = ENTREPRISE DE SOI Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  7. 7. ENTREPRISE COMMUNAUTAIRE DE CONSEIL QUEL STATUT ? ENTREPRISE 3.0 ENTREPRISE 3.0 OPPORTUNITES NOUVELLES : CLIENT - Facturation en honoraire plus souple qu’un salarié - Alternative sociale et communautaire aux acteurs du conseil - Juste prix garanti, sans intermédiaire (- 10 % à - 40 % d’économie) - Aucun risque juridique et social (prêt de main d’œuvre…) - Accès à un vivier d’expert à la demande - Accompagnement de proximité et réactivité - Gestion centralisée de son capital humain - Relation privilégié avec les intervenants (débauchage…) - Maitrise des risques et des couts direct et indirects - Politique de référencement - Motivation et autonomie des consultants Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  8. 8. DEVENIR CONSULTANT-ENTREPRENEUR QUEL STATUT ? ENTREPRISE 3.0 REALISATION DE SOI - Construction de quelque chose de durable (impossibilité en salariat classique) - Reconquête de sa liberté d’action (en s’affranchissant d’une hiérarchie/incertitude/contrainte…) - Développement de ses propres qualités et évolution à son rythme - Intérêt et motivation pour se que l’on a décidé de faire (et non l’inverse) - Réapprentissage de son expertise professionnelle VAINCRE LES RESISTANCES - Education : peur du risque, apprentissage par l’expérimentation non valorisé… - Culture familiale : faire carrière, projection familiale, stabilité, statut social… - Procrastination  Devenir créateur de valeur ajoutée durable pour des clients concrets 25 % des jeunes BAC+5 avec + 5 ans d’expérience aspirent à devenir autonome professionnellement ETUDE EFILW : European Fundation for the Improvment of Living and Working ) Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  9. 9. DEVENIR CONSULTANT-ENTREPRENEUR QUEL STATUT ? ENTREPRISE 3.0 CONSEILS POUR REUSSIR Un état d’esprit Démarche communautaire - identifier sa motivation - oser la différence - être convaincu et convaincant - s’organiser - être tenace, professionnel Développement de son projet - développer une démarche collaborative - entreprendre à plusieurs - construire et animer un réseau - logique de prescription (confiance…) - s’équilibrer avec sa vie personnelle Développement de son activité - concevoir son projet individuel - définir sa valeur ajoutée (offres de services) - communiquer à 360° - être persévérant - être son propre commercial - prospecter la clientèle directement - augmenter sa tolérance aux risques - améliorer sa gestion des échecs - gérer sa croissance - valoriser son savoir faire Connaissance de son marché Ecueil à éviter - étudier son marché - identifier la concurrence - tester son projet sur une micro niche - saisir les opportunités - soigner la forme : livre blanc, fiche produit… - perte de temps - ne pas s’intéresser à son client - non visible de prospect - mailing générique, déléguer la prospection - logique de compétition, court termisme Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  10. 10. DEVENIR CONSULTANT-ENTREPRENEUR QUEL STATUT ? ENTREPRISE 3.0 QUALITES UTILES Flexibilité, adaptabilité Gérer l’inconnu Communication, faire savoir Etre l’entreprise de soi-même Autonomie, Humilité Ne pas chercher d’alternative Force de proposition, pro activité Employabilité Esprit d’équipe Capacité de négociation, leadership Enthousiasme Gestion de la pression sociale, familiale Conduite du changement Savoir faire, connaissance Gestion du temps Gestion du stress Intégration à la culture d’entreprise Capacité de travail et de décision Ecoute, questionnement Affirmation et maitrise de soi Ténacité Inspirer confiance Accepter la solitude Capacité de rédaction et de formalisation Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  11. 11. DEVENIR CONSULTANT-ENTREPRENEUR QUEL STATUT ? ENTREPRISE 3.0 MISE EN ACTION DE SON EXPERTISE Phase primordiale : 1 mois env. 7 6 5 4 3 2 1 Sa progression Sa communauté 3 critères majeurs de sélection : - recommandation - expertise (document…) - compréhension du besoin Son business model : tarif… Son offre de service : produits/besoins Son expertise (nature, bénéfice, timing, micro-cible) Son positionnement et son dossier de compétences Sa motivation à devenir consultant-entrepreneur ? Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  12. 12. DEVENIR CONSULTANT-ENTREPRENEUR QUEL STATUT ? ENTREPRISE 3.0 POSITIONNEMENT Triangulation pour une activité durable 4 formes usuelles de positionnement : Rentabilité long terme Intérêt Personnel - expertise (50 %) - manager de transition (10 %) - expérience (10 %) - prestataire de service (30 %) OFFRE DE SERVICE Compétences individuelles Qui ? Quoi ? Pourquoi ? Ou ? Quand ? Comment ? Combien ? STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT 1ère missions clients connus sous-traitance Développement clients directs prescription active Pérennisation portefeuille de client : autonomie économique Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  13. 13. DEVENIR CONSULTANT-ENTREPRENEUR QUEL STATUT ? ENTREPRISE 3.0 APPROCHE COMMUNAUTAIRE Penser communauté - réseau existant (amis, anciens élèves, collègues, fournisseurs, client…) - fédérer son réseaux inactifs (clients, employeurs, concurrence….) MARCHE DE PRESCRIPTION - recommandations positives comme vitrine, logique de « tribu » - prise de contact à travers des messages personnalisés - contact direct par mailing ou téléphone de prospects ciblés (pas de mailing général)  Développer et animer une marque « Consultant » en position d’offreur et en cohérence (donner pour recevoir) Penser relation durable - construire et pérenniser les relations actives et constructives - communiquer via des articles sur des blogs ou des newsletters - proposer du contenu sur internet (réseaux sociaux, forum…) - identifier qui sont les décideurs Rester efficient en terme de retour sur investissement Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  14. 14. TROUVER SES ? ER CLIENTS QUEL STATUT 1 ENTREPRISE 3.0 RECHERCHE DE MISSION Réseau indirect : agence commerciale, prescripteur (commission de 10 à 30 %) - réduction du temps de prospection - utilisation de référencements commerciaux grand compte - concentration sur son cœur d’activité - stratégie de fidélisation pour être positionner sur les meilleures missions  SSII, cabinets spécialisés, apporteurs d’affaires interne ou externe, agencies anglaises… Site d’intermédiation : consultant-entrepreneur.com, freelance.com… Appel d’offres publique : co-traitances, fond régional d’aide au conseil (FRAC) Interdépendance : appel d’offres groupés, travail en équipe complémentaire Crédit Impôt Recherche : solution novatrice (optimisation fiscale / clients)  portefeuille clients diversifiés : plusieurs missions en parallèle CT, MT, LT  construction d’un fond de roulement de clients stables et réguliers Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  15. 15. TROUVER SES ? ER CLIENTS QUEL STATUT 1 ENTREPRISE 3.0 FACTURATION Mode de facturation - mode régie : au temps passé sur la base d’un Rapport Mensuel d’Activité - mode forfait : au résultat avec des jalons de paiement contractuels - apport d’affaires : montant fixe ou indexé sur les encaissements - intéressement : % des coûts générés, % de la marge apportée… Gestion de la TVA - TVA en sus sur les prestations de conseil (B to B, B to C…) Mission court terme (- 30 jours) - intégration du temps d’avant vente et de pilotage (avant-vente, support…), - fourchette de tarif : 250 € HT (e) à 1500 € HT (e),  mission à forte valeur ajoutée complémentaire à des missions long terme Mission long terme - fourchette de tarif : 150 € HT à 750 € HT (e) Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  16. 16. TROUVER SES ? ER CLIENTS QUEL STATUT 1 ENTREPRISE 3.0 RETOURS D’EXPERIENCE Etude de marché secondaire - positionnement de micro-niche avec des relations privilégiées avec 3 à 10 clients Location d’un bureau et/ou site internet secondaire - privilégier bar d’un hôtel, lounge…avec l’avantage de la proximité et la souplesse / client - retarder les frais de fonctionnement et investissements - privilégier les blogs, les groupes thématiques Offre de services directement commercialisable - réduire la phase de brainstorming au strict minimum (besoin exprimé plutôt qu’intellectualisé) - bonne idée est celle qui trouve des clients sans être forcément révolutionnaire - plaquette essentiellement utile aux prescripteurs pour valoriser votre offres Ecouter vos prospects et clients - offre commerciale écrite personnalisée (objectif, méthode, moyen, planning, librable…) - formaliser votre offre : note d’intention, proposition d’intervention, compte rendu, fiche produits… - aider vos clients à spécifier leur besoin (accoucher d’un projet, bilan de fin de mission…) Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  17. 17. TROUVER SES ? ER CLIENTS QUEL STATUT 1 ENTREPRISE 3.0 RETOURS D’EXPERIENCE Raisonner micro-cible - approche professionnelle à privilégier sur une approche de demandeur (amis…)  positionnement différentiateur et clair pour faciliter la commercialisation Privilégier votre réseau de prescripteurs - 75 % du marché du conseil en terme de volume, logique de référencements annuels (barrière aux achats) - prospection : posture de demandeurs, approche volume et délégation à un commercial à proscrire Transparence sur son statut - mettre en avant soi-même et non un concept ou une marque Apprendre en expérimentant - affinement du projet entrepreneurial en cours de chemin - ne pas perdre du temps à élaborer un projet de manière trop détaillée - tester grandeur nature avant de s’immatriculer (statut) - se constituer des références, un blog… 12 à 24 mois pour se constituer un revenu régulier : pas de perte de TEMPS ni de DEPENSE inutile Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  18. 18. POLITIQUE TARIFAIRE QUEL STATUT ? ENTREPRISE 3.0 ENTREPRISE 3.0 TARIF JOURNALIER MOYEN ? 1. estimation du salaire annuel brut cible  salaire équivalent d’un salarié en subordination comme référence 2. multiplier se salaire de base par 1,5  base pessimiste permettant de modéliser les charges patronales (15 %/50 %) 3. ajouter les frais de fonctionnement mensuels (<15 % du CA) 4. ajouter les frais d’accompagnement (< 10 % du CA) 5. diviser le total par le nombre de jours facturés annuels ambitionnées :  120 à 218 jours annuel (objectif > 110 jours) Intégration des jours non facturés dans votre TJM (temps de développement, avant-vente, ristourne) un tarif par famille de tache (conception, réalisation, audit…) prévoir marge de négociation Exemple Scénarii : 30 000 € brut * 1,5 = 45 000 € + 9 000 € + 6 000 € = 60 000 € : 150 jours à 400 €, 175 jours à 350 € ou 200 jours à 300 € TJM mission longue  350 € HT TJM mission courte  500 € HT Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  19. 19. POLITIQUE TARIFAIRE QUEL STATUT ? ENTREPRISE 3.0 ENTREPRISE 3.0 SALAIRE CIBLE Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  20. 20. HEBERGEMENT JURIDIQUE QUEL STATUT ? ENTREPRISE 3.0 TESTER SON PROJET COUVEUSE CAE ECC EPS CAPE CDI TPS PARTIEL CAPE CDI TPS PARTIEL CDI TPS PARTIEL CDI TPS COMPLET TEST IMMATRICULATION INDIVIDUELLE RETOUR A UN EMPLOI EN SUBORDINATION CAE : Coopérative d’Activité et d’Emploi (Coopérer pour Entreprendre) ECC : Entreprise Communautaire de Conseil (UFEC) EPS : Entreprise de Portage Salarial (PEPS) Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr TEST DEVELOPPEMENT
  21. 21. HEBERGEMENT JURIDIQUE QUEL STATUT ? ENTREPRISE 3.0 ENTREPRISE 3.0 ETAT DE L’ART - COUVEUSE :  immatriculation obligatoire (isolement)  hétérogénéité des profils  trésorerie facilitée  totalité des revenus sociaux en CAPE  orientation bassin d’emploi  subventionnement public (association, SCOP…) Point fort : accompagnement vers une immatriculation individuelle - CAE :  orientation bassin d’emploi  population à majorité non cadre  hétérogénéité des profils  alternative à l’immatriculation  contrat CAPE ou contrat de travail à tps partiel  subventionnement public (SCOP…) Point fort : entrepreneuriat en SCOP pour l’accompagnement de profils non cadre - ECC :  totalité des revenus sociaux en CAPE  alternative durable à l’immatriculation  CDI temps plein  écosystème national spécialisé  contrat CAPE : trésorerie facilitée  sécurisation à tout instant Point fort : entrepreneuriat communautaire pour l’accompagnement de profils cadre - EPS :  convention collective en cours  projet d’entreprise limité  contrat de travail à tps partiel/précaire  hétérogénéité des profils  salaire mensuel de référence de 2900 € (élevé)  indemnisation chômage réduite si cumul Point fort : hébergement par un contrat de travail de profils cadre avant une immatriculation individuelle - AUTO-ENTREPRENEUR :  immatriculation obligatoire (isolement)  non cotisation à l’assurance chômage  taxation des frais de fonctionnement  responsabilité en nom propre  limite de CA  comptabilité à tenir Point fort : activité complémentaire à un emploi salarié Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  22. 22. HEBERGEMENT JURIDIQUE QUEL STATUT ? ENTREPRISE 3.0 ENTREPRISE 3.0 SIMULATION DE LA REMUNERATION COUVEUSE CAE ECC EPS A-E INTERIM CA MENSUEL (€ HT) FRAIS FRAIS FONCTIONNEMENT CHARGES PATRONALES SALAIRE BRUT CHARGES SALARIALES SALAIRE NET COTISATION SOCIALE TOTAL DISPONIBLE 1000 100 150 86 664 145 519 0 669 1000 100 150 86 664 145 519 0 669 1000 100 150 86 664 145 519 0 669 1000 100 150 233 517 116 401 0 551 1000 100 0 0 0 0 0 248 652 1000 385 50 65 500 109 391 0 441 % VALEUR AJOUTEE 67% 67% 67% 55% 65% 44% NATURE DU CONTRAT CAPE CDI TPS PARTIEL CAPE CDI TPS PARTIEL EI CDD (CLASSIQUE) (IGAS) - auto-entrepreneur : réduction des cotisations sociales dans le cadre de l’ACCRE - intérim : non propriétaire de la clientèle - EPS : base salariale mensuelle de 2900 € brut (> 45 % de charges patronales) Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr RCP Comptable Site internet Plaquette Facturier Assurance …. Marge commerciale
  23. 23. HEBERGEMENT JURIDIQUE QUEL STATUT ? ENTREPRISE 3.0 ENTREPRISE 3.0 CAPE - Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise pour la création ou la reprise d’une activité économique - Loi n°2003-721 du 1er aout 2003 et décret d’application N°2005-505 du 19 mai 2005 - Contrat commercial entre le bénéficiaire et l’accompagnateur (pas de lien de subordination) - Durée initiale maximale de 12 mois, renouvelable 2 fois (soit 36 mois) - Cumul possible avec un emploi à temps partiel - Accompagnement dans la définition et le test de son offre de services - Affiliation au régime général de la Sécurité Sociale (AT/MP obligatoire) - Définition des modalités de l’appui et des responsabilités de chacun - Rémunération possible ou non (remboursement des frais) - Mention obligatoire sur les documents commerciaux (article R. 127-3 du Code de Commerce) - Extinction lors d’un début d’activité validée permettant une rémunération décente - Maintien de la totalité des revenus sociaux (chômage, RSA…) si non rémunéré Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  24. 24. HEBERGEMENT JURIDIQUE QUEL STATUT ? ENTREPRISE 3.0 ENTREPRISE 3.0 PARCOURS EN ECC Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr
  25. 25. QUESTIONS ? QUEL STATUT ENTREPRISE 3.0 ENTREPRISE 3.0 MERCI POUR VOTRE ATTENTION ! A VOTRE DISPOSITION POUR TOUT ECLAIRISSEMENT, COMPLEMENT D’INFORMATION Entreprise Communautaire de Conseil : entreprise partagée ! www.aecis.fr ; www.consultant-entrepreneur.com ; www.clubentrepreneursociaux.fr

×