Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Le mérite d’élever des filles

164 views

Published on

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Le mérite d’élever des filles

  1. 1. Le mérite d’élever des filles C’est une grâce qu’Allah accorde aux parents ainsi qu’aux gens, mais la plupart d’entre eux ne remercient pas pour cela. Celui qui s’attache à élever cette pauvre fille et à répondre à ses besoin, Allah –ta’ala- ne dissipera pas son effort. Anas –radi Allahou ‘anhou- rapporte que le Messager d’Allah -sal Allahou 'alayhi wa salam- a dit : « Celui qui élève deux filles jusqu’à la puberté, sera aussi proche de moi au Jour de la résurrection que le sont ces deux-là. » et il joignit deux de ses doigts. (Muslim) ‘Â’ishah –raid Allahou anha- rapporte : « Une femme et ses deux filles sont venues mendier chez moi, et je n’avais qu’une datte à leur donner. Je lui ai donc donnée cette datte qu’elle a partagée entre ses deux filles sans en manger, puis elle s’est levée et s’en est allée. Le Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam- est alors entré et je l’ai informé de cet événement. Il dit « Celui qui est éprouvé par des filles et qui est bienfaisant envers elles, elles seront pour lui une protection contre l’Enfer. » (Al-Bukhari et Muslim) L’imam An-Nawawî dit dans l’explication de Sahîh Muslim : « Le Prophète - sal Allahou 'alayhi wa salam- a dit « éprouvé » car les gens réprouvent généralement avoir des filles, Allah –ta’ala- dit : [Et lorsqu’on annonce à l’un d’eux une fille, son visage s’assombrit et une rage profonde l’envahit.] (Sourate An-Nahl, v.58-59.) Ces hadiths montrent le mérite de la bonté exercée envers les filles, de pourvoir à leurs besoins, et de patienter face à tout ce qui peut leur arriver. » ‘Uqbah ibn ‘Âmir –radi Allahou ‘anhou- rapporte qu’il a entendu le Prophète - sal Allahou 'alayhi wa salam- dire : « Celui qui a trois filles, fait preuve de patience à leur égard et subvient à leurs besoins vestimentaires, sera protégé par leur biais contre l’Enfer. » (Al-Bukhari dans Al-Adab Al-Mufrad, le hadith est Sahîh) Allah –soubhanahou wa ta’ala- dit en parlant du droit des femmes : [Si vous avez de l’aversion envers elles, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose dans laquelle Allah met un grand bien.] (Sourate An-Nisâ’, v.19.)
  2. 2. De même pour les filles, l’homme peut y trouver un grand bien dans ce monde et dans l’au-delà. Et détester ce qu’Allah a agréé pour lui et lui a accordé suffit pour prouver le caractère abominable du fait de détester les filles.

×